Les mahorais sont-ils devenus xénophobes ?

Bonjour,
C'est une question peut-être taboue vu le peu de sujets traitants de la dite question mais au vu de l'actualité de l'île qui est asses mouvementé depuis le début d'année je voulais avoir l'avis d'expats concernant leurs ressentis par rapport aux mahorais, avez-vous déjà ressenti une forme de xénophobie ou racisme envers vous de la part des mahorais ?
En tant que mahorais j'ai cette sale impression qu'un entre soi est entrain de s'installer, à force d'entendre mes parents dire que le mal mahorais est dû seulement aux étrangers, des mamies qui parlent des Africains en mode ce sont des voleurs, violeurs qui ne méritent pas de vivre, le cliché que j'entends de plus en plus du mouzoungou qui vient à Mayotte seulement pour le fric et qui s'en fout de faire correctement son boulot, franchement ça me fait un peu peur.
Le dernier kalaoidala réunissant le codim et la Cimade était asses parlant.
Le mahorais acceuillant et ouvert à tout est-il mort ?

bonjour pour ceux ou celles qui savent se metrre en question et qui se jugent;je ne pense pas que vous avez eu tord de poser cette question car notre ile à bien changer.Il est tres difficile de dire conrectement les choses vu c qui s passe dans notre ile.On n se pas p

Bonjour,

Je ne sais pas si les mahorais sont plus xénophobes que d'autres. En tout cas moi je suis surpris que des Français se qualifient d'expats à Mayotte alors qu'ils travaillent sut une ile française. Est-on expat en Martinique, Guadeloupe, en Corse? Pourquoi alors se qualifier d'expat à Mayotte? Alors avant de demander si les Mahorais sont xénophobes ne devraient-on pas se demander comment nous mêmes percevont les Mahorais. Comme Français à part entière ou entièrement à part. À bon entendeur...salut.

Je ne qualifierai pas les mahorais de xénophobes. Ce ras le bol quotidien de subir ces violences ces peurs voir même dans certains cas ce mépris peut  être perçu comme du racisme ou de la xénophobie. Ici on a encore du mal à se tourner vers les bonnes personnes  C est à dire nous mêmes. Nous sommes responsables de ce qui se passe et tout part de notre devoir de citoyen qui consiste à élire des personnes capables de relever les défis de notre île. Mais nous donnons ou plutôt vendons notre voix aux plus offrants...
2eme constat: avant de jeter la pierre sur une communauté nous devrions d'abord balayer devant notre porte.

Enfin ce n'est que mon avis

"Les" Mahorais, ça n'existe pas. Bien sûr que certains Mahorais sont xénophobes. Comme certains Corses ou certains Bretons. Le "rentre chez toi !" adressé aux wazungus ou aux collègues africains, on ne l'entend pas qu'ici. Mais on l'entend.

Après, il faut bien dire que la France ne récolte à Mayotte que ce qu'elle a semé. Pendant des décennies, nous avons administré cette île comme si c'était un territoire étranger, et que nous n'avions pas la légitimité suffisante pour exiger des notables qu'ils respectassent les lois de la République. On a accepté l'incompétence, la corruption et le clanisme, en se disant que ça nous garantirait la paix sociale.
Il n'est pas certains que ça nous ait rapporté la paix sociale, mais évidemment les gens ont fini par s'habituer à l'incompétence, à la corruption et au clanisme. Et quand on leur dit aujourd'hui qu'être français, c'est respecter les lois françaises, il n'est pas étonnant que ça suscite des tensions.

Combaya :

"Les" Mahorais, ça n'existe pas. Bien sûr que certains Mahorais sont xénophobes. Comme certains Corses ou certains Bretons. Le "rentre chez toi !" adressé aux wazungus ou aux collègues africains, on ne l'entend pas qu'ici. Mais on l'entend.

Après, il faut bien dire que la France ne récolte à Mayotte que ce qu'elle a semé. Pendant des décennies, nous avons administré cette île comme si c'était un territoire étranger, et que nous n'avions pas la légitimité suffisante pour exiger des notables qu'ils respectassent les lois de la République. On a accepté l'incompétence, la corruption et le clanisme, en se disant que ça nous garantirait la paix sociale.
Il n'est pas certains que ça nous ait rapporté la paix sociale, mais évidemment les gens ont fini par s'habituer à l'incompétence, à la corruption et au clanisme. Et quand on leur dit aujourd'hui qu'être français, c'est respecter les lois françaises, il n'est pas étonnant que ça suscite des tensions.

Je ne crois pas que les tensions que nous vivons sont dus à  des lois françaises que les gens n'arrivent pas à accepter, non ce sont des tensions d'origines communautaires exacerbé par la politique.
Vous dites que le mahorais n'existe pas et justement c'est celui-ci même qui n'existe pas qui se bat pour montrer qu'il existe et qu'il a une histoire qui doit être respecter sur ce territoire. Après je vais un peu dans votre sens l'identité mahoraise est assès difficile à déterminé.

Il ne manquerait plus que les Mahorais soient xénophobes. Entre les métropolitains qui leur apportent le fric et les Comoriens qui leur apportent la main d'oeuvre pour pour tout faire. J'insiste sur le tout. Puisqu'on balaye devant sa porte, je ne retrouve plus le message de Mam's où elle nous expliquait qu'elle avait tellement de considération pour les clandestins qu'elle ne les voyait plus.
Bises

gégémay :

Il ne manquerait plus que les Mahorais soient xénophobes. Entre les métropolitains qui leur apportent le fric et les Comoriens qui leur apportent la main d'oeuvre pour pour tout faire. J'insiste sur le tout. Puisqu'on balaye devant sa porte, je ne retrouve plus le message de Mam's où elle nous expliquait qu'elle avait tellement de considération pour les clandestins qu'elle ne les voyait plus.
Bises

Sur ce point je suis bien en accord avec vous même le célèbre younoussa bamana qui était l'un des rares politiques pertinent et qui avait une réel réflexion sur le devenir de l'île disait que le mahorais était devenu un assisté, il ne fait plus rien et aime trop l'argent facile de la France.

Les métropolitains qui leur apportent le fric? Hum tu peux développer?
Ouai je serai curieuse de lire ce que tu rapportes sur moi. Ou sinon arrête ou commence la chimique c'est mieux dans ce cas.
Dans ce débat il est plus que nécessaire de ne pas tomber dans la généralisation.

gégémay :

Puisqu'on balaye devant sa porte, je ne retrouve plus le message de Mam's où elle nous expliquait qu'elle avait tellement de considération pour les clandestins qu'elle ne les voyait plus.

Pour le coup je m'en souvient aussi de cette phrase car elle était en réponse à un de mes posts. Je détaillais tout ce qui personnellement me posait un soucis à Mayotte et notamment la misère humaine au quotidien.

Ha oui je m'en souviens aussi merci!

Nouvelle discussion