5 erreurs à ne pas commettre lorsque l'on s'installe en Ukraine

Bonjour à tous,

Nous pensions avoir tout préparé, prévu, pensé...mais voilà : s'installer en Ukraine est un projet tellement complexe que certaines situations n'avaient pas été envisagées...et que l'expatriation a failli tourner court.

Cette introduction éveille en vous des souvenirs ? Partagez-les !

Selon vous, quelles sont les principales erreurs à ne pas commettre lorsque l'on s'installe en Ukraine ? Aviez-vous aussi commis ces erreurs ? Comment vous en êtes-vous sorti ?

Que recommanderiez-vous aux futurs expats pour éviter qu'ils se retrouvent dans la même situation ?

Si vous aviez la possibilité de revenir dans le passé, comment procéderiez-vous désormais ?

Merci de partager votre expérience.
Séverin

Bonsoir,

s'installer en Ukraine n'est pas plus compliqué que s'installer dans un autre pays

si je peux me permettre de donner deux conseils:

- s'entourer d'un conseil ukrainien facilitant toutes les démarches administratives (par exemple: un avocat)

- avoir un cadre de vie (logement, voiture, objets importants, etc) au moins aussi élevé que dans votre pays d'origine

bonne chance à toutes et à tous

Je comprends qu'il faut conserver son cadre de vie d'origine ? C'est une question de standing, de perception qu'auraient les ukrainiens de nous-même ?

Bonjour,

Je pense sue là situation est très différente selon qu'on vient juste pour habiter ( je pense aux retraités par exemple) ou qu'on vient pour créer sa propre entreprise ou travailler en tant d'expatrié.
Je pense qu'il est important de s'entourer de personnes fiables et connaissant bien le fonctionnement du pays. Attention aux avocats et autres juristes qui pour X $ proposé d'obtenir n'importe quel document.
Et ne pas rentrer dans le système de corruption local qui est présent partout.

Pour le standing de vie, je pense que c'est un probleme de philosophie personnelle.
Pour ma part je ne conçoit pas une expatriation si c'est pour vivre plus mal que dans son propre pays. Déplacer ses problèmes à l'étranger ne les résout pas. Ceci n'engage que moi.

Vet33

Je l'avais déjà écrit, il existe une Ukraine à 2 vitesses.

En gros, Kiev et Odessa avec des commodités comme l'aéroport et les services administratifs qui sont compétents pour traiter tous types de demandes, des prix presque européens et des filles dont beaucoup pensent à vos euros en vous rencontrant.

Pour le reste voici mes conclusions, ayant vécu dans 2 capitales de régions et dans une simple préfecture.

Les prix y sont ridiculement bas si vous consommez des produits locaux. De même pour les factures de gaz, d'électricité, d'eau et de poubelles.
Ce sont des rapports au moins de 1 à 10 par rapport à ce je payais en France.
Pour les produits importés, les prix sont équivalents.
Pour les services, internet, téléphonie, assurances, c'est incomparable.
Par exemple pour moins de 1 euro je peux téléphoner presque sans limite vers l'UE.
L'assurance de ma voiture 4x4 état neuf 17 euros.
Par contre, il y a danger si les services administratifs n'ont jamais été confrontés à vos demandes. C'est parfois incompétences totales, même au niveau des capitales de région. Et je suis très sceptique pour l'utilité d'un avocat dans ces cas précis.
Personnellement j'ai réalisé toutes mes démarches seul avec mon épouse ukrainienne, sans besoins de conseils spécifiques. C'est très simple si on se trouve  face à des représentants du gouvernement qui savent réagir et qui n'inventent pas des lois, des textes pour protéger leur ignorance.
Et qu'aurait fait un avocat dans ces cas là? Qui a raison en Ukraine, le gouvernement ou l'avocat? C'est le gouvernement.
L'avocat vous dictera les démarches, et rien d'autre. Il n'affrontera jamais un petit responsable gouvernemental qui demandera des documents non mentionnés car ce petit responsable répondra toujours, c'est Kiev qui veut ces documents, même si c'est faux.
Les files d'attente en Ukraine, ce n'est pas la France. Que de jours, de semaines  perdus dans bien plus de 50 démarches administratives (services des taxes, OVIR en préfecture et dans la capitale de région, services administratifs de le préfecture, services d'importation de voiture, douanes, immatriculation (2 jours), contrôle technique, notaires, député, banques, traducteur).
Pas de chances, je fus le 1er européen dans la région à demander à devenir résident permanent, à immatriculer ma voiture de marque non commercialisée en Ukraine, à demander mon document fiscal, à être propriétaire de mon domicile, à ouvrir un compte en banque.
Un exemple, j'avais préparé un dossier à l'OVIR qui était parfait.
En plus des documents standards vus sur le site du gouvernement et confirmés à mon épouse qui s'était rendue à l'OVIR, on m'a demandé en plus.
7 autres photos d'identité (4 une fois puis 3)
15 feuilles format A4, 2 fois
l'acte de naissance
un extrait de mon casier judiciaire
les attestations avec apostilles des mairies de mes résidences depuis 1991
5 fois mon passeport, l'acte de mariage, l'attestation de résidence, le tout avec apostille notariée et traduction récentes en ukrainien.
Pas des copies, des exemplaires originaux.

Avant de venir résider en Ukraine, prévoyez certains documents, cela vous évitera des voyages en France ou en Europe.

En plus de préférence si vous venez avec votre voiture, faites le en dehors de l'hiver.
Pas comme moi le 5 Février sous la tempête sibérienne.
Maintenant chaque année à cette date je vais devoir aller dans un autre pays pour prouver que mon véhicule est entré en Ukraine, et bénéficier d'un an de plus d'immatriculation.
Ce seront 800 kms sur des routes verglacées, oui je réside loin de toutes frontières.

Sachez que si vous venez avec votre voiture pour résider, soit vous payez l'immatriculation définitive, beaucoup de milliers d'euros, soit vous l'enregistrez pour une année (environ 100 euros), mais vous devez sortir votre véhicule de l'Ukraine tous les ans. Donc entrez votre voiture la 1ère fois entre Avril et début Novembre.
Si vous résidez à Lviv, la Pologne est proche, si c'est à Cherkassy, vu l'état des routes jusqu'en Moldavie, bonjour la joie du patinage artistique et du parcours de bosses avec sorties dans les congères.

Ce sont juste quelques conseils vécus.

La conception du confort est personnelle.
Dans mon cas, je désirais vivre avec mon épouse, et j'étais prêt à tous les sacrifices.
Je vois ta réponse, tu as une épouse confortable!
J'ai cherché aussi les commodités, donc le centre ville, où presque tout se fait en marchant, même en hiver sur la glace sur de courtes distances.
Mais tous les centres villes sont beaucoup plus chers.
Alors j'ai acheté plein centre, face à la préfecture, calme total après 17 heures.
Oui, aucun confort, mais j'ai payé l'emplacement. Pas cher, 4.000 euros pour une petite maison et une cour pour ma voiture. C'était de l'ukrainien typique en province, sans eau, chauffage au bois ou au gaz.
Alors je vais tout refaire à neuf, et bientôt ce sera vivable comme dans l'UE.
Mais en attendant, je viens de faire arriver l'eau dans la maison, quel luxe.
Toujours pas de WC ni de sdb, ni de clim, des murs et l'électricité URSS origin.
Le confort matériel viendra, cela se mérite.
Oui Vet33, avant je vivais dans le grand confort occidental, mais quel est l'indispensable, durant quelques mois?
L'eau, le chauffage, l'électricité, faire ses besoins, un bon lit, un bon frigo-congélo, une plaque de cuisson.
Et pour moi internet, ma voiture en sécurité et surtout mon épouse heureuse et qui me prépare un borsh hyper spécial avec des haricots vendéens et des petits poids extra-fins amenés par kgs.

Juste une remarque à propos de la corruption.
Où je réside, à l'OVIR par exemple, les jeunes ont pris le pouvoir. Ils ne demandent rien, par contre s'ils ont cherché à t'aider, ils ne refuseront pas une bouteille de vin de France.
Odessa est une ville pourrie par son port où arrivent entre autre la drogue qui circule dans toute l'Ukraine, avec une mafia de Kiev ou de Dnipro qui est cousine du pouvoir car elle finance une partie des dépenses de guerre. Oui elle veut garder ses privilèges.
Votre ancien gouverneur s'y est cassé les dents face à ce pouvoir qui fermait les yeux.
Et je ne parle pas des pauvres gamines de 18 ans qui sont exploitées en Turquie ou dans les pays proches de l'Arabie pour y perdre leur vertu.

je partage l'avis de vet33 qui écrivait que résider dans un pays étranger pour vivre moins bien que dans son pays d'origine ne se conçoit pas.
il faut bien que le risque pris en émigrant soit payé par un "bonus" positif.
à propos de l'aide apportée par un avocat, un article du magazine "Kiev check list" abordait la question de l'achat d'un bien immobilier en Ukraine comme une opération de "due diligence", compte tenu de la spécificité de la législation locale et des pièges qu'elle recèle.Et la due diligence est du domaine des avocats d'affaires (comme lorsque une entreprise veut en acheter une autre)

Je suis absolument d'accord avec vous sur Odessa. Même si j'ai réussi à avoir tous les papiers pour mon entreprise et pour moi-même sans jamais payer un kopeck de dessous de table.

Pour le confort, je pensais surtout à ceux qui viennent pensant trouver l'eldorado et qui se retrouve sans un euro au bout de quelques mois. Le principal nest-il pas d'être heureux??

Vet33

Il est très simple d'acheter un bien immobilier en Ukraine, à condition d'avoir pris des dispositions.
Tout est simple en Ukraine, c'est-à-dire presque impossible.
Déjà entrer l'argent en liquide, USD ou Euros, merci mes grosses chaussettes de ski en laine qui ont accepté beaucoup de billets. Par la banque, impossible de faire virer les sommes, 3 essais infructueux, même pour des montants faibles en ayant l'argent en compte.
Par contre avant vous devez avoir le document comme quoi vous payez les taxes en Ukraine, ainsi qu'une attestation officielle de résidence validée par la mairie et la préfecture, les premiers voisins et le député local.
C'est ce qui m'a été demandé le mois dernier.
Sans parler des traditionnels: traductions et validations récentes notariées du passeport, acte de mariage en exemplaires originaux (plus vous en avez, moins vous passez du temps à les refaire), moi j'ai du donner 5 exemplaires originaux en 2 mois de démarches pour l'ensemble des documents mentionnés avant car j'avais aussi fait les demandes de résident permanent, d'immatriculation de mon véhicule et d'ouverture de compte en banque.
En Ukraine il n'y a aucune centralisation des informations, et vous devez tout recommencer à zéro pour une nouvelle demande. C'est totalement débile, et à chaque fois des jours de perdus sans parler des kms à marcher ou à prendre le taxi.
Mon épouse qui a vécu en France a honte de son pays et me dit souvent que jamais l'Ukraine ne pourra intégrer l'UE sans détruire toute ses administrations.
Les minutes de démarches en France se comptent en jours en Ukraine.

Je suis un peu plus relatif pour l'administration ukrainienne: certes, l'administration est moins dématérialisée mais je connais bien tous les problèmes des Ukrainiens en France quand il faut tout traduire (au pris élevé pour des Ukrainiens), tout assermentés, apostillés, etc. Je connais très bien des démarches des Français en Espagne quand chaque démarche administrative demande le traducteur ou un agent qui bosse pour vous (et pourtant l'Espagne fait en dix fois plus pour des étrangers que la France - pas mal d'information on peut trouver en français).  pour dire- le numéro d'immatriculation d'étranger , on paye 10 euros dans le consulat, et les cabinets d'avocat/gestionnaire demandent 70-100 euros sur place.
Donc oui, l'Ukraine est au niveau de la France des années 60. Mais au moins un contact humain fait bouger plus de choses en Ukraine qu'en France. En France il faut s'instruire au niveau du droit et faire une conférence juridique très souvent pour des fonctionnaires (qui s'en fichent grâce a son immunité du fonctionnaire).
En ce qui concerne des virements internationaux c'est partout la même chose : des Russes et des Ukrainiens doivent prouver l'origine de l'argent venu de ces pays en Europe dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le blanchiment de l'argent. Pour les Français résidant en Ukraine je pourrais donner le conseil d'ouvrir e compte au BNP-Paribas, pour l'Ukraine je ne connais pas le détail mais c'est la banque préféré des expats français car la politique tarifaire est favorable pour eux.

Oui Cosaque pour la banque, c'est là que nous avons notre compte, chez BNP PARIBAS à Cherkassy.
Mais impossible d'y envoyer une somme de moins de 10.000 euros alors qu'il y a les fonds en France.
Le blocage est réalisé en France où le nom du bénéficiaire fut modifié 3 fois.
Je me suis retrouvé avec 3 sommes importantes perdues dans la nature pendant 2 semaines.

J'ai également mon compte à la BNP, ainsi que pour mon entreprise.
Pour ce qui est des virements Ukraine - France, en dessous de 15000 hv par jour, ça ne pose aucun problème, j'en fait régulièrement pour payer mes fournisseurs en France.
Par contre de France en Ukraine, le problème vient du fait que le compte bancaire local n'a pas d'IBAN. Celui qu'on indique à la banque française est celui du compte de la banque. Il faut faire indiquer dans la zone de message du virement son nom et son prénom, son agence bancaire et son numéro local de compte. Les banquier français on du mal à comprendre l'importance de ces indications ( vécu avec le LCL et la BNP en France). Les filiales ukrainiennes des banques européennes sont indépendantes de leur maison-mère en Europe.

Quant à l'administration ukrainienne, très soviétique, je la trouve plus complexe que l'administration française. Mais ici on arrive toujours à trouver un interlocuteur qui va essayer d'aider dans les démarches. Je ne me suis jamais trouvé bloqué devant un fonctionnaire complètement optu sans aucune solution proposée. Par contre, ça prend du temps.

Pour finir, je conseille l'aide d'un avocat oubdun juriste local expérimenté pour les transactions immobilières ou entreprenariales. La législation ukrainienne est pleine de pièges et de chausse-trappe que le vendeur ou le partenaire saura utiliser. Attention aux mauvaises surprises !!!

Bonne fin de journée à tous

vet33

Cherkassylc :

Oui Cosaque pour la banque, c'est là que nous avons notre compte, chez BNP PARIBAS à Cherkassy.
Mais impossible d'y envoyer une somme de moins de 10.000 euros alors qu'il y a les fonds en France.
Le blocage est réalisé en France où le nom du bénéficiaire fut modifié 3 fois.
Je me suis retrouvé avec 3 sommes importantes perdues dans la nature pendant 2 semaines.

Dans ce cas, le problème vient de la France, je n'ai eu aucun problème pour envoyer des dizaines de milliers d'Euro depuis la Suisse en Ukraine ni pour envoyer régulièrement des montants de 1000 ou 2000 euros depuis l'UE !

asdecoeur007 :

je partage l'avis de vet33 qui écrivait que résider dans un pays étranger pour vivre moins bien que dans son pays d'origine ne se conçoit pas.
il faut bien que le risque pris en émigrant soit payé par un "bonus" positif.
à propos de l'aide apportée par un avocat, un article du magazine "Kiev check list" abordait la question de l'achat d'un bien immobilier en Ukraine comme une opération de "due diligence", compte tenu de la spécificité de la législation locale et des pièges qu'elle recèle.Et la due diligence est du domaine des avocats d'affaires (comme lorsque une entreprise veut en acheter une autre)

Avocat d'affaires ou agence immobilière ! Je suis passé par une agence tenue par un expat, ils se sont occupé de tous les documents, s'assurer que l'appartement n'avait pas de factures impayées, ce qui peut justifier la saisie du bien immobilier, le numéro de contribuable ukrainien, indispensable pour acheter un bien immobilier ici en Ukraine, et de mon permis de résidence permanent !

Cherkassylc :

Oui Cosaque pour la banque, c'est là que nous avons notre compte, chez BNP PARIBAS à Cherkassy.
Mais impossible d'y envoyer une somme de moins de 10.000 euros alors qu'il y a les fonds en France.
Le blocage est réalisé en France où le nom du bénéficiaire fut modifié 3 fois.
Je me suis retrouvé avec 3 sommes importantes perdues dans la nature pendant 2 semaines.

Il faut vous prévenir votre banque que vous êtes non resident en Ukraine mais vous passez au moins 6 mois en Ukraine. Se renseigner quelles démarches a faire pour neutraliser les doutes sur les transactions. même par mesure de securité la banque peut declencher la procédure de verification (ce n'est pas si courant le Franças qui envoie l'argent de la France en Ukraine). Par contre l'Ukraine est réputée pour le piratage bancaire. Aussi a partir de la certaine somme la banque doit déclarer la transaction à la Banque de France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le blanchiment de l'argent. Donc a vous de faire des démarches en France pour debloquer la situation.

Bonjour,

En ce qui concerne l'achat d'un bien immobilier, les agences m'ont semblé conformes à leurs soeurs de l'Ouest: cupides (3% de prix du bien c'est énorme) et pas vraiment professionnelles en ce sens qu'elles passaient comme chat sur braise sur les inconvénients du bien proposé, en étant pressées de réaliser la transaction... et d'empocher la commission. Un avocat est nettement moins cher et plus efficace, du moins dans la ville où je réside.Pour Kiev c'est peut-être différent en ce sens que certaines agences ont sans doute plus l'habitude de traiter avec des "expats"

asdecoeur007 :

Bonjour,

En ce qui concerne l'achat d'un bien immobilier, les agences m'ont semblé conformes à leurs soeurs de l'Ouest: cupides (3% de prix du bien c'est énorme) et pas vraiment professionnelles en ce sens qu'elles passaient comme chat sur braise sur les inconvénients du bien proposé, en étant pressées de réaliser la transaction... et d'empocher la commission. Un avocat est nettement moins cher et plus efficace, du moins dans la ville où je réside.Pour Kiev c'est peut-être différent en ce sens que certaines agences ont sans doute plus l'habitude de traiter avec des "expats"

Je confirme pour les 3% de commission. Pour le reste, difficile de comparer, Kiev étant une grande ville avec énormément d'avocats et énormément d'agences. Je suppose que l'on trouve de tout aussi bien parmi les agences que parmi les avocats.

L'agence n'a effectivement pas regardé s'il y avait des défauts au niveau du bien lui-même mais a tout contrôlé au niveau des documents.

Bonjour ; je ne suis pas encore installer a 100%  mais cela vien doucement et plus l'echeance aproche plus je suis impatient !
je suis a Kiev ce jour et je vais essayer de voir pour un logement ; pas trop au centre ville car un peu cher.... meme avec une retraite de cheminot! plutot en banlieue car ici la banlieue n'as rien de commun avec les notres ! ici c'est vivable et plutot tranquille meme dans les quartier un peu plus reculés .
si il y a une erreur a ne pas commettre se serai de ce croire superieur car occidentaux ; perso je me fond dans le paysage et essaye de parler un peu la langue ; rester tres courtois et discipliné .
les Ukrainiens sont un peuple merveilleux comme beaucoup de peuple de l'Est ou du Nord de l'europe ; je suis fier de les respecter et  heureux de partager leur vie .
meme si je l'admet c'est plus simle pour moi avec une bonne pension de retraite ... mais rien ne m'empeche d'aider mon voisin ...

bonsoir serait il possible  de prendre  contacte  avec  vous  merci  salutations

Bien sûr vous pouvez par mail ou tel comme vous souhaitez cordialement jerome

Nouvelle discussion