Expatriation en famille au Honduras

Bonjour à toutes et à tous,

Une expatriation à plusieurs nécessite une plus grande préparation.

Quels éléments doit-on prendre en compte lorsque l'on s'expatrie en famille au Honduras ? Quels défis avez-vous dû relever ? Vos enfants se sont-ils facilement adaptés à leur nouvel environnement ?

Quelle est, selon vous, la recette d'une expatriation réussie en famille ?

Merci d'avance de bien vouloir partager votre expérience,

Bhavna

S'expatrier au Honduras est possible en famille mais requiert une préparation, minutieuse.  Surtout avec des enfants.  Le Honduras n'est plus un pays facile comme il y a 10 ou 15 ans.  Selon la ville que l'on choisit, il peut y avoir un excellent choit d'école bilingue espagnole-anglais ou même espagnole-français.
Vous devriez rechercher une résidence acceptable dans un cartier sûre.  Cela au départ fera toute la différence entre vouloir rester ou prendre ses jambes à son cou.  Un cartier aisé avec gardiens de sécurité, maison avec mur périmetral et barreaux aux fenêtres est une nécessité.   Si vos enfants se retrouvent dans une école bilingue, ils devraient s'adapter assez facilement.  Le Honduras heureusement a des gens qui ne démontrent pas d'hostilité face aux étrangers.  Au contraire, ils essaient pour la plus part d'être accueillant.  La recette que vous demandez est de trouver un cartier acceptable de classe moyenne élevée et une école bilingue de qualité pour les enfants.  Pour eux souvent c'est plus facile, dépendant de l'âge.  Plus ils sont jeunes plus c'est facile pour eux et pour les parents.  Cependant s'il s'agit d'adolescents, il peut y avoir de bonnes activités pour eux selon la ville que vous choisissez.  La ville de San Pedro Sula a tout ce que je viens de mentionner, Tegucigalpa aussi.  Cependant La Ceiba et les autres ont des choix restreint.   Votre sécurité et celle de votre famille doit être votre priorité dans tous vos choix, de résidence, travail et transport.  Il est facile de trouver une bonne qui peut s'occuper des enfants et de la maison.  Là encore il faut faire preuve de prudence et n'accepter quelqu'un qu'avec de bonnes références.  Il serait important que vous appreniez l'espagnol avant votre arrivée, au moins la conversation de base, cela vous rendra la vie beaucoup plus facile.  Surtout ne pas croire les stéréotypes que l'on montre à la télévision sur l'Amérique centrale.  C'est un endroit magnifique, mais cela demeure un pays en voie de développement ou il faut s'adapter et non espérer que les gens du pays s'adaptent à nous. Cela fait 20 ans que j'y vis et je suis arrivée avec 2 enfants (8 ans et 1 an ½), maintenant j'en ait 5.  Je n'ai aucune envie de retourner au pays malgré que les plus grands maintenant y retournent pour les études.  Bonne chance!

Bonjour peut on entré en contact on pense y vivre 6 mois par ans et on n a peut d info !


Merci Mark et Karen