Erika tempête destructive.

Erika j’ai trouvé….
Voici les nouvelles du front….de mer.
La tempête Erika, l’eau arrache les pierres, les pierres arrachent les terres, les rivières (on en a 365 en temps normal!) se répandent partout et jouent avec les détritus flottant au bowling avec les ponts, quille de droite cassée, quille de gauche enfoncée et paf ! Le Strike majestueux final, plus rien sur toutes les pistes. Les rivières maintenant rejoignent la mer en roue libre. Erika pinball géant s’en est pris à tout pour prendre des points, voitures cognées, 1000 points, camions et bateaux emportés 10000 points, maisons défoncées, balle gratuite et morts ensevelis  « clac!» le 1 s’affiche pour partie gratos.  Les arbres écorchés de Batali river se tordent  comme les bougies qui ont trop chauffé, comme tassés sur eux-mêmes, ils n’ont rien pu faire et présentent désormais des manchons coupés à vif, des serres de formes bizarres donnant une atmosphère de sortilèges, de forêts dangereuses et machiavéliques et ce en plein jour. Il y a du sable où il n’y en avait pas, il y a des vides et pourtant là, il n’y a pas longtemps on s’était fait offrir une tournée générale.
Je ne pense toujours pas que la tempête soit rassasiée avec ses millions de points gagnés.
Salisbury, mon village a été complètement coupé du monde, plus de route d’accès, plus d’électricité, pas de téléphone et plus d’eau. Le village voisin plus au nord, Coulibistrie a dû être évacué suite à l’annonce d’une autre tempête. L’eau ayant préparé ses toboggans de courses, une autre attaque ne donne aucune chance, probabilité zéro survivants. Avec Petit Savanne, 2 villages sont maintenant rayés de la carte de la Dominique. Y vivre étant trop difficile. L’aéroport de Melville avec des avions débarquant 100 passagers à la fois est fermé pour on ne sait jusqu’à quand. Des navettes bateau sont organisées reliant Portsmouth grande ville du nord à Roseau capitale du pays car il est impossible d’y arriver par la route déchiquetée en de multiples endroits, comme un immense coup de griffes laissé par un monstre trop grand. La vie sans confort se résume en : je vous jure que vous appréciez filtrer votre café manuellement, de toutes façons ; il n’y a pas le choix, les oiseaux qui volent sont vos seules séances cinéma ainsi que le défilé des bateaux devant chez moi.  Je me lève avec les poules et dors avec les poules. S’endormir est difficile, chaud, trop chaud, on sue. En plus, les moustiques trop nombreux aux oreilles ne s’évacuent plus par le ventilateur stupidement immobile. On se réveille 10 fois par nuits et on se met en mode guerre, je récupère les eaux, toutes mes eaux. Je ne gaspille plus rien. Mais d’autres ont répandus leurs larmes sans compter car il y a des morts. L’électricité est enfin revenue ce 31août mâtin. Une route au ras de l’eau est déjà organisée pour aller de Salisbury vers Roseau. En cas de pluie je resterai donc chez moi. Pas sûr de pouvoir rentrer. J’ai bu à 10:48 AM ma première kubuli, bière locale fraiche. Ce fut un réel plaisir.
Déjà tout s’affaire autour de nous, la rage humaine étanche sa soif de vivre. En fait la tempête cette conne n’est même pas victorieuse. Elle a tout fait pour rien avec froideur et sans sentiments.
J’attends demain mardi 1er septembre avant de prendre la route et donner enfin des nouvelles. On annonce encore des pluies pour ce soir.

Didier Dupuis, stonedge hôtel « pas en perdition »  de Salisbury, où les villageois sont tous fiers de voter pour les bleus.

Bravo Didier pour ce post plein de courage et d'humour.
J'espère que Salisbury et StoneEdge se remettent de toutes ces souffrances. La nature peut être cruelle parfois...
Avec mon meilleur souvenir.
Anne-Marie

Bonjour Didier ,

quelle triste lecture !
j'espère que votre hébergement et travail fonctionne à nouveau ;
j'ai failli réserver chez vous ... car je viens quelques jours en Mars prochain ,(c'est une première en Dominique) mais en fait j'ai eu peur de la route et l'accès .
J'attend une réponse du centre de plongée de Salisbury
Je ne sais pas , si c'est en état à ce jour.
Merçi de votre retour .

Nouvelle discussion