Nous autres on joue dehors

il s'agit d'une expression bien de chez nous qui témoigne d'un style de vie également bien de chez nous.
Produit d'après-guerre, je suis de ceux qui ont contribué, chez les jeunes de ma génération, à ne pas rejeter notre passé rural, agro-forestier, terrien, ... synonyme un moment donné de grande noirceur, d'analphabétisme, d'ignorance, de petits pains, .... passé qu'il fallait pratiquement renié pour se propulser et s'identifier à la marche vers la modernité, l'instruction, l'ouverture vers le monde...
Au contraire de cette orientation véhiculée par notre intelligensia, c'est justement d'être demeuré intimement accroché à mon parcours plein-air en plus de me former à l'histoire, plus particulièrement notre propre histoire, qui m'a fait cheminé très variablement,  le tout bien muni d'un sens critique et révisioniste, vers les mêmes aboutissants modernistes incontournables.

Nous autres on joue dehors : au niveau secondaire et collégial, nous étions un bon groupe à nous sentir témoin de cette convergence sociale. Nous avions tous un passé récent très ancré dans la vie en nature qu'elle soit rurale, forestière, de loisirs . Et nous étions tenté par l'aventure, de là, l'organisation d'activités  de plein-air de toutes sortes  : plongée, escalade, camping 4 saisons, périples en canot, à la marche, en voilier, à bicyclette, en ski , en raquette, trappe, pêche, cueillette de fruits sauvages, ..... absoument rien de motorisé.

Pour nous identifier et exprimer notre petite philosophie pleinaireuse : une expression: Nous autres on joue dehors, exprimé tout simplement par un logo en l'occurence un beau soleil jaune souriant avec ses rayons imprimé sur des T-shirts au fond uni vert, ou bleu ciel, ou tout blanc.

Je suis encore pleinaireux, c'est un état d'esprit, un style de pensée, Environnementalistes et écologistes d'aujourd'hui nous rejoignent. Je souhaite poursuivre et enrichir ma démarche pour en faire profiter les autres dans leur contexte et leur environnement respectif.

Promoteur, vendeur de destinations touristiques natures et patrimoniales, animation communautaire, interprète historique,  guide de plein air,  guide touristique,  accompagnateur, professeur d'histoire,  instructeur, - Un emploi dans un de ces domaines pourraient m'intéresser, ici même au Canada bien entendu mais de préférence ailleurs, dans un autre environnement.

Nouvelle discussion