Saskatoon: les nouveaux immigrants, cap vers l'ouest !!!

Un article du GlobeandMail traite d’un sujet d’une ville qui attire de plus en plus les nouveaux immigrants au Canada.

Il met le point sur la ville de Saskatoon (Saskatchewan) qui s’est démarquée par rapport aux autres villes des provinces telles l'Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique qui traditionnellement avait la palme en termes d’attraction des nouveaux arrivants ; indiquant selon un immigrant originaire du Bangladesh qu’il fait bon d’y vivre et que ses compatriotes trouvent une facilité pour trouver de l’emploi.

L’essor économique que connaît les provinces de l’Ouest d’une part, le déséquilibre dans les salaires gagnés entre immigrants et Canadiens-nés, notamment la sous-utilisation et la mauvaise-utilisations de la main d’ouvre immigrantes d’autre part, ont déclenché ce changement d’attractions et de migration des immigrants vers l’Ouest ; ainsi le Saskatchewan a adapté ce changement à la sélection de ces immigrants.

Voici un essaie de traduction de l‘article en Question et en bas la source de l’Article.

Bonne lecture !

Les immigrants qui cherchent à démarrer une nouvelle vie remplie de prospérité et de possibilités font leurs valises et se dirigeant en masse pour ... Saskatoon?

Alors que des provinces comme l'Ontario, du Québec et la Colombie-Britannique ont longtemps attiré la majorité des Canadiens entrant, un rapport établi par le Globe and Mail suggère la ville des Prairies, avec sa réputation d'accueil de nouveaux résidents et à ses nombreuses possibilités d'emploi, est devenu un lieu plus attractif pour les travailleurs migrants à s'installer.

"Mes amis vivent ici, ils ont dit que c'est un bon endroit - pour la vie, des possibilités d'emploi ... C'est pourquoi j'ai choisi de Saskatoon," bangladais Ahmed natif Sayful a déclaré au journal au sujet de sa décision de déménager il ya trois semaines. "Jusqu'ici, tout va bien."

Une récente enquête de Statistique Canada, publié mardi, montre la Saskatchewan et l'Alberta se sont légèrement hissé en haut dans la courbe du nombre de ‘’Population croissante’’. Le Saskatchewan a non seulement démontré un plus haut niveau de croissance de la migration internationale dans le troisième trimestre de 2011, mais elle  a également atteint un plus haut niveau de croissance d'un trimestre depuis l’année 1971.

«Les modèles d'établissement dans le Canada contemporain évoluent. L’Ouest du Canada est de plus en plus dynamique économiquement et le Saskatchewan, nous pensons, est en train d'aider à conduire ce genre de changement", a déclaré le ministre de l'Immigration Rob Norris. «C'est ce qui nous permet d'alimenter notre croissance économique ... Nous voyons un renouvellement de communauté en cours et nous y voyons aussi des avantages économiques."

Un peu plus à l'Est, les niveaux de migration en Ontario ont chuté à leur plus bas niveau depuis 1998, comme la province la plus peuplée du pays a vu les taux de chômage naviguer au-delà de la moyenne nationale.

La récession a frappé durement les nouveaux arrivants. Un rapport en 2010 du conseil du Commerce indique que, comparativement à leurs collègues canadiens, les immigrants de Toronto gagnent moins aujourd'hui qu'ils ne percevaient en 1980. Le rapport ajoute que l'échec de bien-utiliser leurs compétences coûte sans doute à l'économie canadienne des milliards


Comme les possibilités économiques poussent dans l'autre coté (l’Ouest du Canada), les provinces de l'Est leurrent leurs travailleurs qualifiés - tant canadiennes que les étrangers- à chercher fortune dans un marché en plein essor.

En fait, beaucoup des nouvelles connaissances d’Ahmed se sont récemment installées en Saskatchewan après avoir d'abord tâter le terrain ailleurs.

«Tous les Bengalis que je rencontre ici ... soit, ils viennent de Toronto ou de Montréal", a-t-il dit.

Une partie de ce changement provient de la façon dont les provinces de l'Ouest font le choix de ceux qui viennent à travers leurs frontières. Au lieu de s'appuyer sur le «système de points», un processus de sélection qui amène souvent à des chirurgiens hautement qualifiés et des ingénieurs qui plus tard se trouvent confrontés au chômage, des endroits comme la Saskatchewan et l'Alberta font un effort pour sélectionner ‘’ à la main’’ les travailleurs qui vont répondre à un besoin économique particulier.

Le pari semble être payant. Durant la dernière année, Ottawa a plongé dans la relocalisation des ressources affectés à l’installation des immigrants destinées à l'Ontario, et réaffecté certaines de ces fonds pour le trio des provinces sur le côté gauche de la carte Canadienne.


Source :

http://www.theglobeandmail.com/news/pol … nt=2278741


Midtown Plaza: vue de l'Extérieur

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0720.jpg


Midtown Plaza: vue de l'intérieur

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0721.jpg

Le saskatoon Market Farmer's

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0722.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0723.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0724.jpg

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0725.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0726.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0727.jpg

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0728.jpg

Porte en forme d'Arc

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0730.jpg

Broadway bridge

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0731.jpg

Le ''River Landing'',

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0732.jpg

Ruelle qui mène vers le Broadway

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0733.jpg

Le Brodway walk

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0734.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0735.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0736.jpg
http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0737.jpg


Verdure, verdure, verdure

http://i28.servimg.com/u/f28/11/28/70/24/dsc_0738.jpg

Nouvelle discussion