Close

Les meilleures destinations écolos pour s'expatrier

  • Journ?e de la Terre
Article
Publié il y a 7 mois

Si certains pays semblent délaisser leurs engagements et obligations sur le plan du changement climatique, d'autres deviennent de plus en plus conscients de ce phénomène mondial. Ils sont nombreux à investir dans les énergies renouvelables, introduire des taxes sur le carbone et envisager de nouvelles méthodes de recyclage. A l'occasion de la Journée de la Terre, Expat.com vous propose un tour d'horizon des pays les plus engagés dans le développement durable.

Il n'y a aucun doute que la Scandinavie soit la région la plus agréable au monde, comme le démontrent plusieurs rapports, dont l'indice de performance environnementale de Yale. La Finlande arrive ainsi en tête de liste des pays les plus écologiques du monde, suivie du reste des nations scandinaves. La Slovénie, l'Espagne, le Portugal et l'Estonie, ainsi que Malte et la France se retrouvent également dans le top 10 grâce à l'efficacité de leurs politiques environnementales, sans oublier les facteurs naturels tels que le climat, l'eau ou la qualité de l'air.

La Finlande a pris l'engagement de devenir neutre en carbone, ne dépassant pas sa capacité de charge de la nature d'ici 2050. En effet, l'un de ses objectifs est d'atteindre une consommation de 38% de son énergie finale à partir de sources renouvelables d'ici 2020, d'autant que deux tiers de sa production électrique proviennent déjà de sources d’énergie renouvelable ou nucléaire. En 2ème position, l'Islande bénéficie d’énormes réserves d’énergie géothermique grâce à sa nature volcanique, ainsi que ses politiques innovantes de développement. La gestion des problèmes environnementaux est l'une des priorités de son gouvernement avec l'appui d'autres organismes.

Rappelons que l'indice de performance environnementale de Yale est l'un des meilleurs du monde, offrant une vision concrète des engagements des pays envers la protection de l'environnement. Les critères utilisés comprennent l'impact sur les hommes, l'environnement, la santé (notamment la pollution de l'air) ou encore l’écologie (les stocks de poissons).

Les énergies renouvelables

energies renouvelables

Le coût des énergies renouvelables a, pendant de nombreuses années, constitué un obstacle majeur à la protection de l'environnement, les investisseurs étant généralement plus motivés par les profits attrayants de l'extraction comparativement moins coûteuse des énergies fossiles. Au fil des années, les subventions gouvernementales accompagnées d'une sensibilisation sociale accrue sur le changement climatique ont encouragé l’émergence de l'industrie des énergies renouvelables un peu partout à travers le monde. L'on peut se réjouir, de nos jours, de l'innovation et du développement continu des énergies solaires, éoliennes et hydro-électriques.

Évidemment, l'impact de ces développements, souvent gigantesques, est devenu un sujet de débats au niveau mondial. Le consensus général veut que l'investissement et le développement continus des énergies renouvelables sont essentiels dans la lutte contre le changement climatique, la dépendance actuelle sur les énergies fossiles au niveau mondial étant largement supérieure à l'impact environnemental.

Sur le plan de la production électrique à partir des énergies renouvelables, l'Union européenne (86%), suivie des États-Unis (61%), de la Chine (52%) et de l'Inde (44%) se démarquent de façon notoire du reste du monde. L'avenir semble donc prometteur pour ces grandes puissances économiques qui ont choisi de se tourner vers les énergies nouvelles. Il est aussi intéressant de noter que le Costa Rica a produit, en 2016, 98% de son énergie à partir de sources renouvelables.

Pour revenir à l'indice de performance environnementale, les États-Unis se retrouvent à présent en 26ème position tandis que la Chine et l'Inde sont loin derrière, en 109ème et 141ème positions respectivement. Le top 50 est largement prédominé par l'Europe, ce qui démontre que les économies en développement mettent davantage l'accent sur l'importance des énergies renouvelables. Aussi, si vous souhaitez faire partie de cette révolution, pourquoi ne pas vous tourner vers le vieux continent ? Qui sait, vous prendrez peut-être prochainement des repas préparés dans des appareils électroménagers fonctionnant à partir d’énergies renouvelables ?

La taxe carbone

La taxe carbone a récemment été introduite dans de nombreux pays dont la Suède, la Suisse, la Finlande, la Norvège et le Danemark, ainsi que le Royaume-Uni et la France. D'ailleurs, ces pays pratiquent les taxes carbone les plus élevées du monde, comme le suggère leur classement global dans cet indice. Cela peut certainement encourager les entreprises à prendre conscience de leur empreinte carbone durant leur croissance et à investir dans les énergies renouvelables. Dans bien des cas, la croissance industrielle ou commerciale pourrait s'opposer à la protection de l'environnement. Cependant, des pays tels que le Royaume-Uni et la France donnent, à travers leurs économies robustes, l'exemple d'une possible harmonie.

Le recyclage

Recyclage

Le recyclage constitue une partie intégrante du développement durable, particulièrement dans les milieux urbains. Si la taxe sur le carbone et la production d’énergies renouvelables semblent être hors de notre portée, le recyclage, par contre, est un processus auquel chacun peut apporter sa contribution, que ce soit dans son environnement immédiat ou d'une manière plus globale. Le recyclage implique cependant des investissements, notamment dans des usines, la gestion de la collecte de déchets au niveau local, sans oublier des politiques cohérentes et efficaces mises en place par les gouvernements.

Sans surprise, l'Allemagne, réputée pour son efficience et sa propreté, se distingue pour sa politique de recyclage. D'autres pays d'Europe, notamment l'Autriche, la Slovénie, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Italie et la France figurent également dans le top 10 des pays favorisant le recyclage, probablement grâce aux politiques supranationales de l'UE encourageant le recyclage. La Corée du Sud arrive en 2ème position avec l'un des pourcentages les plus élevés de recyclage de déchets. L'Australie et les États-Unis se retrouvent, quant à eux, en 7ème et 10ème positions.

En somme, il semble que l'Europe, et plus particulièrement l'UE, soient en train d'ouvrir la voie à la réduction et au recyclage de déchets. Si vous souhaitez vivre dans un environnement propre et sain, et si le recyclage suscite votre intérêt, pourquoi ne pas vous tourner vers l'un des pays d'Europe ?

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international