Close

Canal Dakar

  • Canal Dakar
Blog du mois
Publié il y a 6 ans
Moi c'est Charles-Henry, 24 ans et toutes mes dents. Originaire du pays de la betterave (Amiens), j'ai passé la majorité de ma petite vie dans la plaine du Forez quelque part entre Saint-Etienne et Clermont-Ferrand, à Montbrison, la ville passion comme on l'appelle là-bas.
charles.thoquenne

charles.thoquenne

Adepte du voyage et d'aventure.

Moi c'est Charles-Henry, 24 ans et toutes mes dents. Originaire du pays de la betterave (Amiens), j'ai passé la majorité de ma petite vie dans la plaine du Forez quelque part entre Saint-Etienne et Clermont-Ferrand, à Montbrison, la "ville passion" comme on l'appelle là-bas. Après 5 années d'études en informatique à Grenoble ponctuées de 2 ans d'alternance et de deux stages à l'étranger (Arabie Saoudite et Inde), j'ai voulu quitter la douce France pour un peu plus d'exotisme. Aujourd'hui, je travaille pour un groupe de télévision assez connu des Français et qui je l'espère, ne va pas me transformer en Guignol...

Comment t'es venue l'idée de t'installer au Sénégal?

Lors de ma recherche de job, je n'avais aucun pays de préférence. Peu de temps avant de me retrouver ici, j'ai été à un "demi doigt" de décrocher un VIE (Volontariat International en Entreprise) au Vanuatu, en fait j'aurais très bien pu atterrir (presque) n'importe où. Le fait de me retrouver au Sénégal a été une question d'opportunité, je cherchais un contrat VIE  et je suis tombé sur une offre à Dakar, je me suis dit pourquoi pas et ça a fonctionné. 

Depuis combien de temps es-tu parti? Est-ce la première fois que tu vis à l'étranger?

Je vis au Sénégal depuis décembre 2010, cela fait donc maintenant 8 mois, je n'ai rien vu passer! C'est la première fois que je m'installe à long terme à l'étranger. Mes précédentes expériences de 3 mois en Arabie et 4 mois en Inde m'avaient donné un bel aperçu de la vie à l'étranger. Et c'est surtout ça qui m'a donné l'envie de partir plus longtemps, juste après les études, sans aucune contrainte.

Comment s'est passée l'installation?

Je dois dire que l'installation n'aurait pas pu se faire plus simplement, c'est l'un des nombreux avantages du contrat VIE, généralement "clés en main". Lorsque je suis arrivé, j'ai logé un mois à l'hôtel en attendant qu'un appartement de la boîte se libère. J'ai juste amené mes valises, tout était déjà là, sauf la connexion Internet. J'ai aussi acheté une petite moto pour pouvoir me déplacer facilement. Niveau papier, il suffit de s'inscrire sur le registre à l'ambassade française et de faire faire une carte d'identité d'étranger à la police des étrangers ; là encore le coursier de la boîte m'a été d'une grande aide.

Les Sénégalais sont-ils accueillants?

Les Sénégalais sont très accueillants, la teranga (accueil en wolof) n'est pas une légende. En revanche, à Dakar il existe une minorité de personnes qui sont détestables, notamment envers les toubabs (blancs). Si vous connaissez le marché Sandaga, vous savez de quel genre de personne je parle. Dans les villages, les gens sont d'une gentillesse incroyable et il est très facile de passer de bons moments avec eux. La population qui habite en Casamance, une région au sud du Sénégal, est paraît-il la plus sympa du pays.

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris au Sénégal/à Dakar?

- Les coupures d'électricité et d'eau! La gestion de l'énergie est épouvantable et les coupures font partie du quotidien. Attention, je ne parle pas de coupure de 10 minutes, mais des coupures de 6-8-12 heures... C'est très fatigant, plus spécialement quand il fait très chaud et le moral en prend un coup. Dans certains quartiers, pas de courant signifie plus d'eau et là c'est le "pompon" !

- Une société à double facette, il y a des gens très riches et d'autres très pauvres. Le Sénégal, ce n'est pas que des villages de cases en pleine brousse avec un puits, c'est aussi une "élite" qui roule avec des voitures hors de prix et qui sortent dans des hôtels 4 étoiles. Le contraste est assez saisissant. Le nombre de Libanais vivant à Dakar est aussi surprenant, d'ailleurs ce sont eux qui détiennent en majorité écrasante les business (hôtel, restau...).

- La capacité des Sénégalais à se débrouiller avec un minimum, leurs connaissances dans la récup', le bidouillage et le bricolage en tout genre.

Quelles sont les principales différences avec la France, ton pays d'origine?

La principale différence est quand même le climat, c'est assez exceptionnel de ne voir aucune goutte de pluie pendant 8 mois consécutifs. Le fait d'aller à la plage quel que soit le jour de l'année est assez agréable. Ici le rapport avec les gens est complètement différent, plus facile, et cette sensation du "tout est possible" est un plus.

Quel est ton meilleur souvenir?

Quand je me suis rendu pour la première fois dans la région du Sine Saloum, j'ai eu l'impression de revivre. Le silence y est roi et la nature omniprésente, un régal. Depuis, j'y suis retourné plusieurs fois et c'est à chaque fois le même refrain. Si je pouvais y aller tous les weekends, je le ferais.

Est-ce qu'il y a des choses qui te manquent depuis que tu es installé à Dakar?

Ce qui me manque? Les copains, la famille, la verdure, la montagne! Parfois je rêve (vraiment) de courir dans les chemins des monts du Forez. Ici, tout est sec : la forêt de baobab c'est beau... mais ça va un moment ! J'adore manger et contrairement à l'Inde où beaucoup de choses me manquaient, ici, on trouve de tout comme en France. Et ça, c'est le pied.

As-tu visité les pays aux environs du Sénégal depuis que tu y vis?

Non, je n'ai pas encore visité les pays alentours. D'une part parce que je manque de temps, d'autre part parce que la situation de certains pays me freine (Mauritanie, Côte d'Ivoire...) et dernier point, parce que les vols inter-Afrique sont très chers, merci les taxes aéroportuaires qui s'en vont dans les poches de je ne sais qui... Je compte prochainement me rendre dans les îles du Cap Vert, j'ai eu beaucoup de retours plus que positifs.

Quand t'es-tu enregistré sur 

expat.com ? Qu'est-ce qui t'a donné envie d'ouvrir ce blog?

Je me suis inscrit sur Expat Blog en mai 2009, lorsque j'animais mon premier blog voyage dans le cadre de mon stage à New Delhi. Pour moi, c'est un moyen de partager avec les proches ce que je vis mais aussi d'informer les gens qui sont intéressés par la destination, que ce soit pour s'y installer, pour voyager... J'adore suivre les flux RSS (actuellement une trentaine) des blogs de personnes expatriées ou en voyage autour du monde, c'est une mine de bons plans et d'informations. Dans mes articles, j'essaie d'être assez généraliste et de ne pas (trop) parler de ma petite vie personnelle qui n'intéresse pas la majorité de mes visiteurs. 

As-tu déjà rencontré du monde grâce à ton blog?

Je n'ai encore rencontré personne grâce à ce blog. En revanche, chose marrante, des personnes de Dakar ont "rencontré" mon blog avant de me rencontrer moi, et certaines sont aujourd'hui devenues des amis.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à celles et ceux qui aimeraient vivre au Sénégal?

Je vous conseille de venir "vivre" deux semaines ou plus avant de vous engager, spécialement si vous n'êtes jamais venu en Afrique. Ça colle ou pas, expérience vécue par des proches qui sont repartis. Je ne connaissais pas l'Afrique noire, mais après mes diverses expériences, je me suis dit que je pouvais vivre presque partout sans problème, pari gagné. Globalement, le rythme de vie est ici agréable et le fait que la langue nationale soit le français rend les choses plus faciles.

Canal Dakar

2 Commentaires
bem76
bem76
il y a 3 ans

Bonjour, je souhaiterais partir en VIE à Dakar pour une grande société pharmaceutique. C'est 2 ans donc je ne sais pas vraiment si je suis à toute épreuve. Avec une indemnité d'environ 1900 € (moins 20%), je ne sais vraiment pas comment sera le coût de la vie. je n'ai pas d'élément de comparaison. Est-ce largement suffisant ? Combien dépense-t-on en moyenne par mois ? peut-on économiser facilement avec 1900€ par mois ?

Répondre
flo62300
flo62300
il y a 3 ans

Merci d'avoir partager ton expérience. Mon ami a vécu 6 mois en Afrique et notamment à Dakar avec la marine, il me fait que des éloges de ce pays et des coutumes. Il désire que l'on aille s'installer avec nos 4 fils, moi un peu réticente, mais mes fils trépignent lol, donc c'st décidé je fait faire les passeports pour y passer 2 à 3 semaines accompagné d'un ami sénégalais. Ensuite nous verrons , de toute façon j'ai des amis ici en France mais nous n'avons plus de famille donc ce sera moins difficile je pense, bonne continuation à toi et peut être à un de ces jours. Florence

Répondre