Close

Une parisienne à Athènes

Blog du mois
Publié il y a 8 ans
Bonjour, je m’appelle Hortense, j’ai 28 ans et je suis partie de Paris pour vivre à Athènes en Grèce avec mon mari, lui-même d’origine hellénique. Nous avons tout fait pour prolonger le plus possible cette expérience.
Optensia

Optensia

J'ai vécu plus de 2ans à Athènes, en grèce. Rentrée presque 4 ans en France, en Seine-et-

Depuis combien de temps êtes-vous partis et est-ce la première fois que vous vivez à l'étranger ?


Cela fait maintenant 2ans et 3mois que je me suis installée avec Nicolas à Athènes en Grèce. C’était ma 1ère expatriation et même la 1ère fois que je partais vivre ailleurs qu’à Paris.  Les choses se sont faites en douceur car je connaissais la ville et le pays pour y avoir séjourné plusieurs fois en vacances. J’avais donc quelques repères, notamment pour choisir notre quartier d’habitation. Nicolas par contre avait déjà connu l’expatriation lors de son adolescence, il avait étudié 1an dans l’Illinois aux Etats-Unis.

Que faites-vous dans votre pays d'accueil ?
J’ai profité de ces 2 années pour remettre tout à plat et me concentrer sur les priorités. J’ais toujours eu tendance à faire beaucoup de choses à la fois et par conséquent à m’éparpiller sans vraiment me donner la possibilité d’exceller dans un domaine. Je me suis donc concentrée sur ma passion : la contrebasse. Je me suis inscrite au conservatoire d’Athènes pour approfondir ma connaissance de l’instrument et combler mes lacunes. Un travail pénible au début mais indispensable et finalement fructueux. Malgré le manque d’ouverture du marché de la musique classique en Grèce, j’ai tout de même réussi à décrocher quelques cachets.

Quel est votre meilleur souvenir d'expatriation ?
Je crois que c’est plus une impression générale, un mode de vie… Le fait de se réveiller le matin sous le soleil, d’entendre le chant des oiseaux et de prendre le petit-déjeuner sur la terrasse. Voir les escargots sortir de leur cachette par temps de pluie alors que nous sommes dans une des capitales européennes les plus construites et bétonnées. Prendre le temps de profiter de ce qui nous entoure.
Lorsque l’on s’expatrie, on passe forcément par l’étape visites, tourismes, découvertes en tout genre. C’est ce côté spontané et inattendu que je voudrais garder à mon retour en France.

Quel est votre pire souvenir d'expatriation ?
Ca c’est une question facile.
Le jour où je me suis évanouie dans le métro athénien. Heureusement il y avait Nicolas avec moi pour m’aider car le temps de reprendre mes esprits j’ai eu un moment de panique. Je ne savais plus où j’étais, quelle langue je devais parler et pourquoi toutes ces personnes s’affairaient autour de moi…

Est-ce que votre pays d'origine vous manque un peu ?
La France ne me manque pas vraiment. La famille et les amis bien sur. Certaines infrastructures également ;-) ainsi que d’autres petits détails. Mais je rentre 2 fois par an pour profiter des gens qui me manquent : une fois à Noël et une fois en été. Mes parents essaient de venir également 1fois par an et beaucoup de nos amis ont réussi à prendre une semaine de vacances pour venir nous voir.

Envisagez-vous de rentrer dans votre pays d'origine ?

Le retour en France est justement en cours d’organisation. Il est prévu pour Noël. La ville de rapatriement n’ai pas encore vraiment décidé mais a priori se sera Paris. En tout cas c’est ce que nous espérons. Nous aurons vécu durant 2 ans et demi à 3000 km de nos familles et amis par conséquent nous envisageons difficilement de rentrer en France pour se retrouver encore une fois éloignés des personnes qu’on aime. Surtout que nous ne rentrons pas seul mais avec un bébé !! Ce n’est pas forcément le meilleur moment pour découvrir une nouvelle ville et être obligé de se refaire tout un réseau d’amis, de connaissances… Enfin, l’avenir nous le dira…

Qu'est ce qui vous a donné envie d'ouvrir un blog ?
C’est une amie qui m’a donné cette idée au moment de mon départ. Je me suis dit que ce serait peut-être une bonne chose pour ne pas perdre le contact mais surtout pour donner des nouvelles à la famille. Car si j’ai ma petite maman au téléphone 2 à 3 fois par semaine, je n’appelle pour ainsi dire jamais les autres membres de ma famille.

Vous êtes vous fait des connaissances, des amis grâce aux blogs ?
J’ai fait quelques rencontres en effet sur la toile grâce à mon blog qui m’a donné envie de lire d’autres blogs. Certaines personnes me contactent pour des conseils lors de leur préparation de vacances en Grèce. J’ai surtout rencontré grâce à mon blog un couple d’expatrié en Grèce qui est arrivé après nous et avec qui nous avons réellement sympathisé.

Quand vous êtes vous inscrite sur expat blog et pourquoi ?
Je me suis inscrite sur Expat Blog il y a un peu plus d’un an. Je suis tombée sur le forum par hasard et je m’y suis plu. Je trouve qu’une expérience comme l’expatriation nous apprend beaucoup sur les gens et les cultures… C’est une manière d’ouvrir son esprit face à la différence et au changement et Expat Blog reflète tout à fait cette idée à travers le forum, l’échange de photos et de points de vue des 4 coins du monde…

Une parisienne à Athènes