Les aventures d'une Nigérienne au Rwanda

  • expatriee nigerienne au Rwanda
Interview
Publié il y a 6 mois

Originaire du Nigeria, Sila a vécu de nombreuses années en Turquie avant de faire un séjour à l’île Maurice. Une nouvelle opportunité professionnelle la mène cette fois au Rwanda, au cœur du continent africain. Expert en matière de leadership, elle est une véritable aventurière dans l’âme. Sila ne rate jamais une occasion de tester de nouveaux restaurants et de se promener à moto dans les rues de Kigali, la capitale. Elle parle à Expat.com de son expérience d’expatriée, mais aussi de tout ce qu'il lui manque au Rwanda.

Bonjour Sila, peux-tu te présenter brièvement et nous parler de ton parcours ?

J'ai grandi à Lagos, au Nigeria, mais j'ai aussi passé de nombreuses années en Turquie. Aujourd'hui, je suis membre de la faculté de leadership de l'African Leadership University de Kigali, au Rwanda. Avant de venir au Rwanda, j’étais associé marketing à l'African Leadership College de l’île Maurice.

Quelles étaient les formalités à remplir pour que tu puisses t'installer au Rwanda ?

Il y a de nombreuses formalités à remplir à l’Arrivée, y compris l'extension de votre visa initial pour pouvoir demander un permis de résident, obtenir une carte d’identité, sans oublier la transcription et l’équivalence de vos diplômes.

Qu'est-ce que tu aimes le plus à Kigali et le moins ?

Ce que j'aime le plus, c'est la facilité de se déplacer à travers la ville. Les motos se louent presque partout pour pas cher. Les personnes à qui j'ai l'habitude de louer ma moto connaissent déjà mon emploi du temps, donc je n'ai pas besoin d'aller chercher loin.

Ce que j’apprécie le moins, en revanche, c'est la tranquillité. Venant de Lagos, j'ai l'habitude des villes bruyantes et grouillantes de monde. Je dois encore m'adapter au rythme calme et à la nature silencieuse des rues de Kigali.

Comment décrirais-tu le Rwanda en une phrase ?

C'est un pays aux collines qui sont aussi magnifiques le jour que la nuit.

arc-en-ciel au Rwanda

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à ton arrivée au Rwanda ?

Le nombre de collines ! Ce n'est pas au hasard qu'on surnomme le Rwanda de « pays aux milles collines ».

Quelles sont les caractéristiques du marché du travail rwandais ?

Les expatriés au Rwanda travaillent dans divers secteurs, allant du tourisme aux technologies. Le pays abrite une communauté d’expatriés très active et connectée.

Est-il difficile de trouver un logement à Kigali ? Quels sont les types de logements disponibles pour les expatriés ?

Je pense que cela dépend de ce que l'on recherche. Kigali offre une variété de logements pour tous les goûts, allant des appartements, meublés ou non meublés, à la colocation (avec des expatriés ou des locaux). L'offre est vaste mais le meilleur moyen de trouver un logement est de s’inscrire aux groupes d’expatriés sur les réseaux sociaux ou en participant sur les forums d’expatriés. En revanche, les loyers sont relativement chers en fonction du quartier, du nombre de pièces et du type de décor.

Quels sont les festivals les plus populaires au Rwanda ?

Le Jour de la libération, célébré le 4 juillet, commémore la fin du génocide de 1994 contre les Tutsis.

Quels sont les principaux codes culturels au Rwanda ?

Évitez de manger en public et de marcher sur l'herbe dans les espaces publics.

communaute d'expatries au Rwanda

Que penses-tu du mode de vie à Kigali ?

On trouve, à Kigali, de nombreux groupes-niches pour tous les goûts. Que vous soyez amateur de sport et de bien-être, de gastronomie ou de musique, vous y trouverez toujours des événements et les bonnes personnes pour vous y diriger.

Quels sont les moyens de transport disponibles à Kigali ? Comment te déplaces-tu ?

Je me déplace généralement à moto. Je prend le taxi uniquement quand il pleut. Le réseau de transports en commun n'est pas très développé, mais les bus sont réguliers. Qui plus est, il n'y a pas beaucoup de congestion routière à Kigali. Dans certains quartiers, il y a aussi des rues piétonnes dont vous pourrez profiter non seulement pour vous rendre au travail mais aussi pour vous balader durant votre temps libre.

Comment se définit ton quotidien d’expatriée à Kigali ?

Honnêtement, je suis trop fatiguée pour sortir au milieu de la semaine. On trouve tout de même de nombreux restaurants sympathiques à Kigali. Lorsque j'ai une envie soudaine de sortir, je me retrouve tout naturellement dans un restaurant ou un bar.

As-tu eu des difficultés à t'adapter à ton nouvel environnement ?

Il peut être assez difficile d’intégrer la communauté d’expatriés si l'on n'est pas socialement actif. Pour ma part, je me contente de ma routine avec un équilibre vie privée - vie professionnelle satisfaisant. J'ai fait beaucoup d'efforts pour y arriver.

loisirs au Rwanda

Y a-t-il à Kigali des activités nocturnes pour les fêtards ?

Comme je l'ai indiqué plus haut, on trouve de nombreux restaurants, bars et publics avec de la bonne cuisine, des boissons et de la musique. Il y a aussi une pizzeria qui organise une soirée trivia le lundi, sans oublier les soirées karaoké qui se tiennent chaque dernier samedi du mois aux quatre coins de la ville. Il y a aussi le Happy Hour du Inema Arts Center le jeudi, et bien plus encore !

Quelles nouvelles habitudes as-tu adoptées au Rwanda ?

J'ai appris à gérer mon temps. Avant de m'installer au Rwanda, j'ai toujours vécu avec d'autres personnes et c’était bien plus facile de s'organiser au quotidien, se réveiller à l'heure et s'assurer que l'on n'a rien oublié. Ici, je vis seule, par choix. Je suis davantage responsable, que ce soit en termes de gestion du temps ou de consommer des légumes.

Quelles anciennes habitudes as-tu laissé tomber ?

Le jogging. Les collines et l'altitude peuvent être démotivantes, donc je n'y vais plus autant que je l'aurais souhaité.

Quel est ton avis sur le coût de la vie à Kigali ?

Les produits importés, comme partout ailleurs, sont bien plus chers que ceux produits localement. La différence peut être choquante des fois ! A titre d'exemple, une brique de lait locale coûte environ 1 000 francs rwandais tandis qu'une brique de lait importée, de la même dimension, peut coûter 5 fois plus cher, dépendant de la région où vous vivez. Certaines enseignes sont connus pour leurs prix exorbitants.

Y a-t-il quelque chose que tu souhaiterais faire à Kigali mais dont tu n'as pas encore eu l'occasion ?

Aller voir les gorilles ! Le prix a pratiquement doublé depuis que je suis arrivée ici. J'ai vraiment envie d'aller les voir, mais disons que ça dépasse mon budget pour l'instant.

Si tu pouvais repartir à zéro au Rwanda, que ferais-tu différemment ?

Je pense que j'aurais passé mes premiers mois ici en colocation avec des personnes qui connaissent Kigali. Cela m'aurait aidé à prendre mes repères et m'adapter plus facilement. Cela m'aurait aussi permis de faire de nouvelles rencontres avant que je parte à l'aventure toute seule.

Rwanda

Que penses-tu de la cuisine rwandaise ? Quelles sont tes spécialités préférées ?

Puisque j'adore la viande, les brochettes sont l'une de mes spécialités préférées. Ça peut être une brochette de viande fumée, de chèvre, de poulet, de bœuf, de poisson, ou encore, de foie ou de reins.

Qu'est-ce qui te manque le plus par rapport à ton pays d'origine ?

Le bruit ! Ce n'est pas commun de vivre dans une ville africaine et ne pas y faire l’expérience de foule et du vacarme. La cuisine épicée et la nourriture de rue me manquent aussi au Rwanda.

Es-tu déjà arrivé au point de vouloir quitter le Rwanda ? Comment as-tu surmonté cette étape ? Qu'est-ce qui te retient au Rwanda ?

Évidemment ! Comme j'ai grandi dans un environnement dynamique et grouillant, la nature passive des gens était plutôt frustrante au départ. J'essaie, autant que possible, d’éviter des endroits tels que les banques où je sais que je vais m'ennuyer. En revanche, j'aime beaucoup mon travail et je suis plus que jamais déterminée à m'assurer que ça marche ici.

Quels conseils donnerais-tu aux futurs expatriés au Rwanda ?

Pensez à emmener vos produits et marques préférés : votre shampooing, vos parfums ou les ingrédients dont vous ne pouvez vous passer en cuisine. Vous aurez du mal à trouver les produits auxquels vous êtes habitués. Qui plus est, vous avez toutes les chances de ne pas connaître les marques des produits importés ici.

Quelles seraient, selon toi, les 5 choses à emmener dans sa valise au Rwanda ?

Vos produits cosmétiques préférées, vos draps et serviettes, des vêtements appropriés pour la saison des pluies et l'hiver et tout autre chose dont vous pourriez avoir besoin. Assurez-vous également de vous faire vacciner contre la fièvre jaune.

Tes projets d'avenir ?

Pour l'instant, je vais rester ici.

Y a-t-il une chose que tu souhaiterais ramener avec toi en quittant le Rwanda ?

C'est le premier endroit où j'ai adopté la moto comme moyen de transport. C'est une expérience inoubliable.