Les 10 plus grandes démocraties du monde

  • la democratie
    Shutterstock.com
Article
Publié il y a 8 mois

Le niveau de démocratie est un aspect auquel vous ne pensez peut-être pas souvent mais pouvant avoir un impact sur votre séjour à l’étranger. Quels sont les pays qui accordent le plus d'importance aux droits de leurs citoyens et où vous profiterez sans doute d'une plus grande liberté ? Expat.com vous dévoile les résultats de l'indice annuel de la démocratie réalisé par l'Economist Intelligence Unit.

Et si on vous disait que seuls 19 pays du monde sont des démocraties à part entière ? Ce qui représente à peine 4,5% de la population mondiale ! Parmi le reste, on compte des démocraties imparfaites au nombre de 57, ainsi que des régimes hybrides (39) et des régimes autoritaires (52). Sans surprise, ce sont les pays nordiques qui se hissent en tête du classement des pays les plus démocratiques du monde tandis que les États-Unis, à titre d'exemple, passent du statut de démocratie complète à celui de démocratie imparfaite en raison d'une chute drastique de la confiance de sa population dans le fonctionnement des organismes publics au cours des deux dernières années. Une régression considérable a également été notée en Europe, notamment à Malte, en Espagne, en Turquie et en France.

Norvège

Norvege
MD_Photography / Shutterstock.com

Pays le plus heureux du monde, la Norvège offre également à ses habitants une démocratie totale. La Norvège affiche les meilleurs scores en ce qui concerne le fonctionnement de son gouvernement, le processus électoral et le pluralisme, sans oublier la culture et la participation politiques. Il s'agit également d'un pays dont les habitants profitent le plus pleinement possible de leurs libertés civiles. Rappelons que la Norvège est une monarchie constitutionnelle dotée d'un parlement tandis que le roi, symbole de l’unité nationale, reste à la tête de l’Église.

Islande

Islande
Shutterstock.com

L'Islande est certes un pays qui a beaucoup de choses à apprendre à d'autres pays, surtout en termes de culture politique et du fonctionnement de son gouvernement. République parlementaire, l'Islande adopte sa constitution en 1944 durant son accession au statut de république. Comme tous les pays scandinaves, l'Islande garantit également les droits civiles de ses citoyens. Contrairement aux autres pays d'Europe, par exemple, l'islamophobie est presque inexistante en Islande en dépit de la communauté d'immigrants qui s'y trouve.

Suède

Suede
Shutterstock.com

La Suède est à la fois une monarchie et une démocratie représentative. Si le pays est doté d'une constitution et d'une structure démocratique agissant à différents niveaux, il a également à sa tête un roi ou une reine qui, toutefois, ne possède aucun pouvoir sauf lors des fonctions cérémoniales. Vu que la Suède fait partie de l'Union européenne les décisions sont prises dans la plus grande transparence à trois niveaux : les communes, les départements et l’État. Qui plus est, toute décision doit être prise dans l’intérêt des habitants de la Suède, prenant en compte leurs opinions.

Nouvelle-Zélande

Nouvelle Zelande
Shutterstock.com

Doté d'un système politique proche du système de Westminster, la Nouvelle-Zélande est ce que l'on qualifie de monarchie constitutionnelle. En d'autres mots, le monarque n'a aucune influence sur le régime en place. La reine Elizabeth II y est représentée par un gouverneur général. On peut ainsi parler de démocratie parlementaire indépendante, le gouvernement étant dirigé par le Premier ministre et son cabinet ministériel. Quatrième pays le plus démocratique du monde, la Nouvelle-Zélande se distingue particulièrement sur le plan du fonctionnement de son gouvernement et des libertés civiles. Il est également intéressant de noter que la Nouvelle-Zélande accorde une importance significative aux femmes aux postes les plus élevés.

Danemark

Danemark
Shutterstock.com

Bien souvent loué pour le fonctionnement de son gouvernement, le Danemark est une monarchie constitutionnelle ayant une organisation décentralisée. Le pouvoir exécutif est essentiellement détenu par le gouvernement tandis que le monarque fait office de chef de l’État mais avec presque aucune prérogative. Le multipartisme et la culture de coalition sont profondément ancres au cœur du système politique danois. Adoptée en 1849, la constitution danoise garantit aux citoyens du pays leurs droits fondamentaux, dont la liberté d'expression et la liberté d'association. Le gouvernement danois est également décrit comme étant libéral et conservateur, tenant à cœur l’intérêt de ses citoyens.

Irlande

Irlande
Shutterstock.com

Une république parlementaire, membre de l'UE, l'Irlande se retrouve cette année en 6e position parmi les pays les plus démocratiques du monde. C'est le gouvernement irlandais qui détient le pouvoir législatif tandis que le Taoiseach est le chef du gouvernement. En revanche, le chef de l’État n'a que des pouvoirs restreints bien qu'il soit le président de la République. Il faut dire que l'Irlande affiche une très bonne note en ce qui concerne les libertés civiles de ses habitants, ainsi que la culture politique, sans oublier le fonctionnement de son gouvernement. Rappelons que la constitution irlandaise, adoptée en 1937, ne peut être amendée qu'à travers un referendum. C'est d'ailleurs ainsi que le mariage homosexuel a été légalisé en Irlande en mai 2015.

Canada

Canada
Shutterstock.com

Partageant la 6e place avec l'Irlande, le Canada se démarque également sur le plan des libertés civiles et du fonctionnement de son gouvernement. Monarchie constitutionnelle ayant la reine Elizabeth II comme chef de l’État, le Canada est une démocratie parlementaire dotée d'un système fédéral. Bien que le régime politique en place soit basé sur le système de Westminster, le pays a su développer, au fil des années, ses propres traditions. Nommé par la reine, le gouverneur général représente le monarque au Canada pour une durée de cinq ans pouvant être renouvelée. En revanche, les pouvoirs du gouverneur général se limitent strictement aux recommandations du gouvernement.

Australie

Australie
Shutterstock.com

État fédéral faisant partie du Commonwealth, l'Australie est une démocratie parlementaire qui se base également sur le système de Westminster. C'est la reine Elizabeth II, Gouverneur général, qui fait office de chef d’État. Comme sa voisine, la Nouvelle-Zélande, l'Australie peut également se targuer d'avoir un gouvernement qui fonctionne à merveille, grâce à son système électoral et son pluralisme. Il s'agit aussi d'un pays garantissant les libertés civiles de ses citoyens. Quant au pouvoir législatif, il est détenu par un parlement bicaméral composé d'un Sénat avec 76 membres et de la Chambre des représentants comptant 150 membres élus au scrutin alternatif.

Finlande

Finlande
Shutterstock.com

La Finlande est une démocratie parlementaire au sein de laquelle le pouvoir est reparti entre les différents organes supérieurs du gouvernement. Le pays se distingue surtout sur le plan du fonctionnement de son gouvernement et de la protection des libertés civiles de ses habitants. Il est d'ailleurs intéressant de noter que la Finlande est l'un des pays a avoir légalisé le mariage homosexuel et leur accordant des droits d'adoption. En Finlande, le pouvoir appartient au peuple qui est représenté par les députes, comme le veut la constitution finlandaise. C'est le parlement qui détient le pouvoir exécutif tandis que le Président de la République n'a qu'un rôle restreint. La Finlande est aussi un pays où prime la transparence et où la corruption est très rare.

Suisse

Suisse
Shutterstock.com

La Suisse est un pays où on peut observer ce que l'on qualifie de démocratie directe. Partageant la 9e place avec la Finlande, la Suisse peut aussi de targuer d'avoir une culture d'information ouverture et une culture politique dynamique, d'autant que ses habitants disposent de droits de vote robustes bien que les expatriés ne soient pas compris. D'une manière générale, tous les citoyens suisses peuvent participer aux décisions politiques sur le plan fédéral. En plus du droit de vote, les Suisses profitent également des trois autres instruments, notamment le référendum facultatif, le référendum obligatoire et l'initiative populaire, leur permettant de faire entendre leur voix. Inutile de dire que la Suisse affiche une très bonne note sur le plan du fonctionnement de son gouvernement, ainsi qu'en termes de libertés civiles.