Close

Enfants français mariée à un français comment avoir le visa ?

Bonjour à tous, je m'appelle Olivia et je viens à vous aujourd'hui afin que vous puissiez m'aider, me renseigner par rapport à la situation de ma mère.

En effet comme résumé dans le titre, ma mère a deux enfants français (mon frère 22 ans et moi même 20 ans) et elle est également mariée depuis 10 ANS avec mon père qui est également français.
Nous avons malheureusement une situation familiale très compliquée car mon père nous a enlevés à notre mère quand nous étions très petits prétextant des vacances en France, et nous n'avons jamais revu notre mère jusqu'à il y a seulement 2/3 ans. Étant très fusionnel depuis bébé avec ma mère j'en ai beaucoup souffert et j'en souffre encore énormément aujourd'hui.  Étant ici en France, il ne s'est plus occupé de nous jusqu'à nous abandonner pour vivre avec ses conquêtes. Nous avons dû nous débrouiller par nous même mon frère et moi et maintenant j'aimerai de tout cœur pouvoir vivre avec ma mère que j'aime et qui m'aime également. Nous avons été séparés depuis trop longtemps !
Mes parents sont officiellement mariés, mais mon père ne se gêne pas de refaire sa vie ici en France sans s'occuper de sa FEMME en aucune façon depuis des années et refuse le divorce proposé par ma mère.
Après le mariage ils avaient entamés des procédures pour que ma mère puisse venir nous rejoindre en France, mais à la dernière étape, mon père avait tout arrêté !
Mon frère travail, et a un salaire. Et moi je suis encore étudiante.
J'aimerai savoir ce qu'il est possible de faire pour faire venir notre mère à nos côtés ? À qui s'adresser ? Ma mère peut-elle porter plainte contre mon père pour négligence ?  Et ainsi le "forcer" à terminer la procédure ? Si oui, où doit-elle le faire ? (Elle vit à Yaoundé).
(Je précise qu'entre eux le dialogue est totalement rompu. Entre mon père et moi également.)

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et j'espère recevoir de précieux conseils de votre part.
Merci
Olivia

Bonjour Olivia,

assez complexe ton problème effectivement.  Je vais essayer de te répondre en me basant juste sur mon bon sens.

Ton frère et toi êtes français et donc vous avez de plein droit d'inviter votre mère vous rendre visite (visa touristique donc) avec comme raison visite de ses enfants français...C'est déjà mieux que rien pour dejà  voir votre mère. bien entendu en remplissant les conditions financières ( preuve de subsistance etc...). Préparez vous à un refus. Et donc il n'est pas superflu au vu de votre âge, de voir au préalable un avocat spécialisé dans les séjours pour étrangers afin qu'il vous aide à bien monter votre dossier.

Ta question vise surtout à faire venir ta mère durablement. Pour cela il faut faire la procédure de regroupement familial. Théoriquement en tant que français vous avez le droit.  Maintenant  c'est pas pour cela que l'Etat va vous faciliter la tâche. OK ton frère travaille...mais son salaire est il suffisamment crédible? Je parle bien de son salaire de base et non de son salaire avec les heures sup...CDD ou CDI? Un CDD ne passera pas. Il suffit pas juste d'avoir un travail...Son logement dispose t-il d'une chambre supplémentaire pour l'accueillir? Je demande cela car il faudra le prouver à l'ambassade. Là aussi je vous conseillerais de vous faire aider par un avocat spécialisé. Ce ne sera pas du luxe, je pense.

Dites vous bien que l'âge de ton frère va psychologiquement rendre l'ambassade méfiante.

Bien entendu, concernant l'enlèvement d'enfants fait par ton père, c'est juste abject.

Maintenant , concernant le mariage de tes parents proprement dit, mon avis est que c'est toujours délicat pour un enfant d'entrer dans ces choses là (le mariage de ses parents). Je dis cela car tu écris  voilà ma mère n'a pas pu divorcer parce que mon père refuse. Et ça, ma petite Oliviaa, c'est de la connerie qui arrive quand les enfants se mêlent des affaires de couple de leurs parents sans rien comprendre à la vie de couple.

Je sais, tu ne t'attendais pas à ce que je vais dire. Ces deux là sont majeurs et vaccinés. Laisse les avec leurs problèmes. Je suis au regret de te dire que l'on n'a pas besoin du consentement de son conjoint pour divorcer. Tu veux divorcer? eh bien tu vas tout simplement au tribunal , point barre. Et ceci même au cameroun. Puis quand le divorce est prononcé , tu envoies un huissier signifier le jugement à l'autre...même si cet autre habite à l'étranger.

"Petite " Oliviaa, la vie de couple est très très complexe. J'ai dû relire ton post plusieurs fois, analyser les dates et les âges. avant de comprendre . Va savoir pourquoi un homme  de nationalité francaise fait deux enfants avec une camerounaise, ...épouse celle-ci quand ces enfants ont 10 et 12 ans ...puis au lieu de faire transcrire le mariage à l'état civil français, il préfère s'en aller et enlever les enfants...allez savoir...
Ce qui est certain c'est que ta mère aurait très bien pu divorcer sans aucun problème si elle l'avait voulu...
Le voulait elle ? là on entre dans la complexité d'une relation et beaucoup ici te diront que c'est pas toujours tout à fait blanc ou tout à fait noir. Il n'y a pas de honte pour elle à admettre que elle a juste cru, espéré...bah oui on est parfois naïf  et "bête", surtout quand on a deux enfants et qu'on a signé cet engagement qu'est le mariage. Il n'y a pas de honte à avoir.  Mais elle aurait très bien pu divorcer et elle le peut toujours au cameroun où elle s'est mariée et qui est aussi son lieu de résidence. c'est tout. Elle n'est prisonnière que dans sa tête.
Dans un couple, si tu cherches absolument à ce que l'autre te réponde qu'il veut aussi divorcer, tu risques dans certains cas attendre toute ta vie. Surtout de la part des hommes. Ils sont souvent lâches devant la perspective d'une séparation officielle.surtout qd il y a des enfants.

Certains ici vont me cogner dessus pour ce que je viens d'écrire.

Quant à la question de savoir si le tribunal peut forcer ton père à terminer la procedure, la réponse est clairement NON, NON et NON...tout simplement parce que en France, le mariage doit être consenti librement et si quelqu'un ne veut plus , on ne peut pas l'obliger.

La procédure à terminer  dont tu parles s'appelle la transcription sur les registres de l'état civil français. Pour cela, il faut entre autrs les documents d'identité de ton père. S'il ne veut pas, c'est mort. Toute tentative sera vouée à l'échec. Si je me trompe, que quelqu'un rectifie.

A ne pas confondre avec le cas où un tribunal français a obligé l'état français à transcrire un mariage franco camer dont l'époux français était décédé juste après le mariage et l'état a refusé de transcrire. Les enfants du francais étaient contre mais ils ont perdu car ils ne pouvaient pas prouver que leur père ne voulait pas de ce mariage . Bon, il y avait des sous en jeu aussi LOL. C'est bien l'état que le tribunal a obligé. pas un des époux.

Ceci dit, si ton père a contacté un autre mariage en France, ta mère peut porter plainte pour bigamie en France et demander des dommages et intérêts. Tu dis qu'il a refait sa vie. Est ce officiellement ou officieusement. Même s'il est seulement pacsé, il n'a pas le droit. Le PACS est réservé aux celibataires.  ta mère peut porter plainte . A vous de vous rapprocher d'un avocat pour la formulation des motifs de la plainte.

Attention, en france, si elle fait une procédure par rapport à son mariage, l'avocat de ton père risque évoquer la non recevabilité de l'action dans la mesure où le mariage n'a pas été transcrit dans les registres français. Ce sera au tribunal de voir.

en espérant avoir pu t'aider un peu;

Une question, le fait que vos parents ne sont pas légalement divorcés, et vu vos âges ne peut elle pas obtenir un passeport Français, elle est toujours Madame (le nom de votre papa).
Enfin, Liliane saura mieux que moi vous renseigner sur la situation.
Le mieux pour vous, et votre frère,

Eureka Del Campo :

Une question, le fait que vos parents ne sont pas légalement divorcés, et vu vos âges ne peut elle pas obtenir un passeport Français, elle est toujours Madame (le nom de votre papa).
Enfin, Liliane saura mieux que moi vous renseigner sur la situation.
Le mieux pour vous, et votre frère,

Le mariage n'a pas été transcrit sur les registres français le mari n'ayant pas poursuivi les procédures comme Olivia le dit elle-même. La dame ne peut rien obtenir de l'état français . attention, j'ai dit l'état français , ...et non pas un tribunal français.

De plus, même si cela avait été le cas, la dame n'a jamais vécu en France, ni avec le mari (même si apparemment elle a vécu avec l'homme. ). Après le mariage, elle n'a pas vécu avec le mari.
Elle n'a pas de carte de séjour.  le fait d'être marié à un français ne donne pas automatiquement droit à la nationalité française mais rend éligible pour cela avec de bonnes chances si preuve de vie commune etc...
Elle est Mme au Cameroun mais pas en France, le mari n'ayant pas visiblement souhaité transcrire ce mariage. Or la transcription est une démarche qui doit être initiée par le conjoint français.

Bref sans vie commune, impossible d'obtenir la nationalité sur base de ce mariage.

il y a aussi une autre possibilité de solution, plus humaine mais pour cela il faudrait que votre père ait envie de se racheter par exemple.

Cette solution passe par le dialogue entre vous les deux enfants  et votre père . parler vrai sans lui donner l'impression que vous le jugez. en jouant aussi sur le fait qu'il a "perdu le temps" de votre mère sans vouloir divorcer...
bref lui dire : voilà papa: transcrit le mariage et ainsi nous on peut vivre avec notre mère. Une fois ici, elle va divorcer si c ce que tu veux. S'il a des biens, il ne voudra pas. Donc vous pouvez lui proposer une modification du contrat de mariage  s'il a peur. bon je ne sais pas si c jouable car entre autres sentiments, il a sans doute honte de regarder votre mère en face après ce qu'il lui a fait .

Si par miracle cette solution était possible, il faudrait aussi que votre mère divorce une fois tout ceci fini  mais je ne sais pas si humainement elle peut accepter: c'est si humain et facile de vouloir se venger ...

je sais que ma réponse peut choquer certains mais bon,....je pense que cet homme leur doit bien cela au vu du post initial

Nina, vous ne me choquez pas.
Mais ce qui c'est passé au début de la relation entre le Papa et la Maman, nul ne le sait, pas même les enfants.
Tout doit se jouer dans la finesse, ni juger, ni supplier.
Si tout s'arrange comme le souhaite la fille, les enfants auront le temps d'y voire claire sur la relation du couple.
Enfin, votre message est assez explicite.

Bonsoir Nina et à vous aussi Eureka del Campo,
Tout d'abord je tenais à vous remercier d'avoir pris de votre temps pour lire mon message et surtout d'y avoir répondu.
Toutes vos informations m'ont beaucoup aidées. Je peux enfin y voir plus clair même si ce n'est pas vraiment ce que j'espérais...
En ce qui concerne la solution la plus humaine, malheureusement je ne peux même pas l'espérer. Mon père est un homme tout simplement méchant, très manipulateur.
Je ne sais pas ce qui a pu se passer entre mes parents et je ne le saurais sans doute jamais.. En revanche, je constate juste que mon père fait beaucoup souffrir ma mère à coup d'humiliations quotidiennes. Ma mère a toujours vécu au village, n'a pas fait d'études, et ce n'est que depuis 3 ans qu'elle est arrivée à Yaoundé. Donc elle ne sait pas du tout comment marche la justice au Cameroun et moi je ne connais pas du tout le Cameroun malgré que se soit mon pays d'origine.
Je ne veux pas laisser tomber ma mère, mais je ne sais pas du tout comment je peux lui venir en aide. Je me sens très mal car je me sens totalement impuissante...
Encore merci pour toutes vos réponses

Olivia, vous n'avez pas à me remercier.
L'histoire de vos Parents est assez confuse : 10 ans de mariage, alors que votre frère et vous avez 20 et 21 ans, ils ne se parlent plus, mais votre pére l'humilie.
Olivia, vous êtes une femme, donc vous prenez les choses à coeur, votre père a eu des relations amoureuses, mais c'est normal, surement que votre maman aussi.

Si vous étudiez, faites au mieux pour vous, là c'est confus aussi qui vous paie les études?
Faites au mieux pour votre maman, mais pensez à vous, à votre avenir.
Vous considérez votre papa méchant, comme d'après des études 80% de la population mondiale, et parmi tout ce monde cela peut aller jusqu'à la psychopathie.

Je n'ai pas grand chose à ajouter, simplement vous dire 20 ans cela dure 1 an, et vous devez les vivre pleinement, le temps passe vite, plus tard vous comprendrez que tout n'est pas rose, et tant qu'a faire il faut essayer de garder du bonheur pour soi.

Oliviaaa75 :

Bonsoir Nina et à vous aussi Eureka del Campo,
Tout d'abord je tenais à vous remercier d'avoir pris de votre temps pour lire mon message et surtout d'y avoir répondu.
Toutes vos informations m'ont beaucoup aidées. Je peux enfin y voir plus clair même si ce n'est pas vraiment ce que j'espérais...
En ce qui concerne la solution la plus humaine, malheureusement je ne peux même pas l'espérer. Mon père est un homme tout simplement méchant, très manipulateur.
Je ne sais pas ce qui a pu se passer entre mes parents et je ne le saurais sans doute jamais.. En revanche, je constate juste que mon père fait beaucoup souffrir ma mère à coup d'humiliations quotidiennes. Ma mère a toujours vécu au village, n'a pas fait d'études, et ce n'est que depuis 3 ans qu'elle est arrivée à Yaoundé. Donc elle ne sait pas du tout comment marche la justice au Cameroun et moi je ne connais pas du tout le Cameroun malgré que se soit mon pays d'origine.
Je ne veux pas laisser tomber ma mère, mais je ne sais pas du tout comment je peux lui venir en aide. Je me sens très mal car je me sens totalement impuissante...
Encore merci pour toutes vos réponses

Chère Olivia,

tout à fait dans le même sens que Eurêka, je te propose de méditer cette " prière" de la sérénité qui a été popularisée par les alcooliques anonymes; (attention mon propos n'est pas d'ordre religieux).

Mon Dieu,
Donnez-moi la sérénité
D'accepter
Les choses que je ne peux changer,
Le courage
De changer les choses que je peux,
Et la sagesse
D'en connaître la différence.



Tu ne peux pas REPARER les souffrances de ta mère à sa place , ni à la place de ton père. Oublie cela. Tu sembles penser que THE solution c'est qu'elle vienne rester en France. Mais je te conseille humblement de ne pas être si sûre de toi que ça...ce que tu n'intègres pas quelque part (même si intellectuellement tu le sais), c'est qu'elle aurait voulu  que ce soit SON mari qui vienne la chercher... Toi, tu n'es pas SON mari. Et même lui aujourd'hui, c'est pas sûr que même lui-même puisse REPARER...

Personne ne pourra rattraper les 10-12 ans de manque...et ça il faut l'accepter.

Quand on a 20 ans, on est impatient...mais n'oublie pas que les autres ont réalisé leurs choses , c'est après beaucoup d'efforts et de patience. Il faut apprendre à accepter que pour un regroupement familial, il vous faut encore du temps pour réunir les conditions optimales...les camerounais qui font venir leurs parents en Europe attendent des années d'avoir fini leurs études, , d'avoir un travail et même des enfants pour faire ce genre de démarche...pourquoi?

Eh bien d'abord parce qu'ils n'ont pas eu d'autre choix ;)  et ça il faut l'accepter et non pas traîner une dépression...
Puis par réalisme...Car Olivia, imagine ...tu nous décris ta maman comme n'ayant vécu qu'au village jusque récemment (2-3 ans)... Tu idéalises ce qui se passerait si elle vivait en France. Elle est adulte et a besoin d'une vie d'adulte. Où la mettrais-tu en allant à tes cours et ton frère à son job? Que ferait-elle...comment vivrait-elle? visiblement tu n'es pas dans le milieu camerounais mais même si c'était le cas , n'oublie pas que c'et toi qui la fait venir... tes amis ont le même âge que toi et donc ne peuvent pas t'aider ...
Tu comprends pourquoi en général les autres africains  font venir leurs parents en regroupement familial seulement qd ils ont des enfants...ça les occupe et cela aide aussi les enfants. et encore c'est pas évident...qd les petits-enfants sont grands, le découvrement guette dans la journée....sans compter que souvent il y a de grandes fratries qui se "partagent "l'hébergement des parents...petit à petit le parent par desoeuvrement commence à s'occuper de ta vie, à poser des jugements, à trouver que tu sors trop , tu rentres tard etc...juste parce qu'il en a marre de rester seul...à moins que tu ne te sacrifies pour passer tes soirées avec elle...mais attention à ce genre de sacrifice ...tu as 20 ans...je dis ça , je dis rien...

Si ta mère a du mal à comprendre la vie administrative à Yaoundé, tu penses que c la vie administrative française qu'elle va comprendre facilement?

Olivia, entre deux points A et B, le meilleur parcours n'est pas forcement la ligne droite crois-moi.
Plutôt que vouloir l'impossible (du moins ce qui est actuellement impossible), pourquoi ne pas te concentrer sur la réalisation de ce qui est possible, voire souhaitable? Ton frère et toi êtes majeurs et il bosse. Toi tu peux faire des petits jobs et économiser pour aller passer un petit moment avec ta mère ...qu'est ce qui vous en empêche? ça c'est possible et servirait à renouer les liens...et updater le disque dur de vous 3 car ton frère et toi n'êtes plus les petits enfants d'il y a dix ans...

Et crois-moi , c'est pas une chose saine de construire votre vie à 3 en radotant inlassablement à longueur de journée sur les souffrances que papa vous a fait subir.

Je me dis que (re)apprendre à connaître votre pays d'origine est mieux et vous servira à comprendre les réactions de votre mère quand elle viendra. Qu'est ce qui est plus important pour vous ? de renouer avec votre mère et avec vos origines?  ou bien que votre mère vienne en France?

Méfie-toi de l’immédiateté...

Des tas d'autres solutions sont possibles, belles et réalisables...concentre -toi dessus au lieu de te coltiner un mal être  parce que tu veux ce qui  est l'impossible à 20 ans..

Vis ta vie . Tu n'es pas obligée d'être malheureuse pour que ta mère sache qu'elle t'a manquée.

ça me fait penser à ces camerounais qui dès qu'ils arrivent ici en Europe, veulent absolument immédiatement envoyer une voiture à la famille alors qu'ils n'ont même pas de quoi payer un loyer étudiant...Ce n'est pas le même registre, je sais mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison...

Nina,
Je n'aurais pas mieux dit.
Nous sommes en 2017, ce que je pense en + je ne l'exprimerai pas.
@+

Bonjour Eureka et Nina, merci de m'avoir répondu.
Mais oui vous avez raison dans les grandes lignes. Mon histoire familiale est si complexe que je ne peux pas entièrement l'expliquer en quelques lignes. Et peut-être que je ne veux pas non plus...
Mais si je dit que mon père est "méchant" je ne me base pas uniquement sur ce qu'il aurait pu faire à ma mère mais également sur ce qu'il m'a fait. Vouloir empêcher sa fille de passer son BAC en lui confisquant ses papiers (carte d'identité et passeport) je ne sais pas comment on apparel ça. C'est l'assistante sociale à l'époque de mon lycée qui a du m'appeler et le menacer pour qu'il me rendre mes papiers afin que je puisse passer mon examin. Papiers qu'il m'a rendu la veille au soir de l'examen.  Alors je vous laissez imaginer le stress de l'exam rajouté à celui-là... voilà pour la petite anecdote. Et pour mes études, aucune confusion, je travaille (petit boulot) pour me les payer et payer mon loyer. Je ne suis pas du tout dans un état dépressif pour "montrer à ma mère que je l'aime" pas du tout. Je ne suis pas en dépression, rassurez-vous. Mais je veux juste montrer à ma mère que je suis avec elle. Sa famille au Cameroun la rejette en pansant qu'elle a de l'argent, vu que ses enfants vivent en France, je vous épargne mes commentaires là dessus... et mon père sachant cela va au Cameroun appuyer cette thèse, comme quoi en effet on lui enverrai des millions par mois et qu'elle ne leur donne rien. Vaste blague! Alors qu'il ne sait même pas où je vis, ce que je fais dans ma vie, étude ? Travail ? Il n'a même pas mon numéro de téléphone! Lol
J'aimerai déjà avoir ces millions pour moi ! Lol
Tout ça juste pour attiser la haine de sa famille contre elle, comme si la sienne n'était pas assez forte. Ma belle-mère (copine actuellement de mon père) a recueilli le fils de sa sœur ici en France chez elle, et bien, le petit est maltraité à longueur de journée! Peut-être pire que ce que j'ai vécu. Le fils de ma belle mère le frappe, elle ne dit rien, et l'autre n'a pas le droit de se défendre et de rendre les coups... s'il le fait, Le soir venu, c'est lui que mon père va frapper sans même écouter sa version. Alors que moi j'ai assisté à tout du matin au soir. Quand je veux intervenir on me disait que ça ne me regardait pas. Ils adorait frapper cet enfant (de 8 ans) à la moindre occasion. Bref, encore une preuve de la méchanceté de mon père et de sa copine actuellement. J'ai vu  ces scènes quand j'étais au collège. J'en aurait d'autres à vous raconter mais ce n'est pas trop le sujet.
Si je veux vivre avec ma mère et la faire venir en France c'est tout simplement parce que c'est la seule raison pour laquelle je vais encore au Cameroun. Et parce qu'elle est malade, à 43 ans elle ne marche plus correctement. Et les médecins au Cameroun ne trouvent rien. Au moins en France elle pourrait faire d'autres examins. Sans elle là-bas, je n'y mettrai plus jamais les pieds. C'est dur ce que je dis, mais à cause de notre histoire familiale, je n'ai pas une très belle image du Cameroun. Mais aussi à cause de la corruption permanente, (mon père qui dès qu'il arrive donne de l'argent au village et paie des casiers de bières pour acheter les gens...) et même la corruption du pays,  les gens qui essayent de t'extorquer de l'argent à la moindre occasion par prétexte que tu vis en France, donc tu en a. Que se soit la famille ou les étrangers.
Vivre avec ma mère ne serait pas du tout un fardeau pour moi, bien au contraire. On a une relation très spéciale, fusionelle. Je sais que c'est une adulte et moi sa fille. Ce n'est pas du tout une personne qui va imposer quoi que de soit à quelqu'un d'autre, ni même juger tes choix de vie, sortis ou autres... jamais. Elle ne parle pas du tout. (C'est mon problème avec elle). J'ai eu l'occasion d'aller au Cameroun 3 fois en 3 ans et la dernière fois j'y suis restée 2 mois avec ma mère. Les meilleurs 2 mois de toute ma vie! Et c'est la que j'ai compris beaucoup de choses. Ma mère n'est pas parfaite, mais elle ne mérite certainement pas la vie qu'elle mène. Même à distance, c'est la seule, je dit bien la seule, qui m'a toujours réconfortée, encouragée à poursuivre mes efforts, mes projet. Et surtout à ne pas déprimer! Donc j'espère que vous comprenez mieux pourquoi je veux absolument l'aider et être enfin réunie avec elle. Si le regroupement familiale est la seule solution, alors je vais me renseigner sur les conditions à réunir afin de constituer un dossier.
Merci

En ce qui concerne ma mère, je ne pense pas qu'elle voulait venir "uniquement" par le biais de son mari. Elle a juste été TRÈS naïve en croyant les paroles de ce dernier.

Chère Olivia,

Arme -toi alors de patience pour le regroupement familial. C'est pas facile. je te souhaite de tout coeur bon courage.

http://www.liberation.fr/france/2017/03 … m2_1553655


Et n'oublie pas: jusqu'à 9 mois d'attente pour une réponse. Et si elle est défavorable, il faut attendre 1 an avant de redéposer une nouvelle demande...et reattendre jusqu’à 9 mois à nouveau pour une réponse:
donc conseil: prenez un avocat.

Ta mère est jeune, elle...c'est vrai que j'ai parlé comme si elle était plus âgée comme les parents d'autres personnes ici. Elle peut plus vite rebondir.

Oliviaaa75 :

En ce qui concerne ma mère, je ne pense pas qu'elle voulait venir "uniquement" par le biais de son mari. Elle a juste été TRÈS naïve en croyant les paroles de ce dernier.

En fait tu ne m'as pas comprise...là j'étais plus dans une analyse de type psychologique et donc je te parle de conscient et de subconscient...et les gens plus expérimentés dans la vie de couple te diront que souvent on espère le geste de "delivrance" de la part du conjoint qui a blessé...et de lui d'abord. ..parfois pendant longtemps...

Bon, bref, tu ne peux pas comprendre. mas c pas grave. bonne chance pour ta mère.

Oliviaaa75 :

Bonjour à tous, je m'appelle Olivia et je viens à vous aujourd'hui afin que vous puissiez m'aider, me renseigner par rapport à la situation de ma mère.

En effet comme résumé dans le titre, ma mère a deux enfants français (mon frère 22 ans et moi même 20 ans) et elle est également mariée depuis 10 ANS avec mon père qui est également français.
Nous avons malheureusement une situation familiale très compliquée car mon père nous a enlevés à notre mère quand nous étions très petits prétextant des vacances en France, et nous n'avons jamais revu notre mère jusqu'à il y a seulement 2/3 ans. Étant très fusionnel depuis bébé avec ma mère j'en ai beaucoup souffert et j'en souffre encore énormément aujourd'hui.  Étant ici en France, il ne s'est plus occupé de nous jusqu'à nous abandonner pour vivre avec ses conquêtes. Nous avons dû nous débrouiller par nous même mon frère et moi et maintenant j'aimerai de tout cœur pouvoir vivre avec ma mère que j'aime et qui m'aime également. Nous avons été séparés depuis trop longtemps !
Mes parents sont officiellement mariés, mais mon père ne se gêne pas de refaire sa vie ici en France sans s'occuper de sa FEMME en aucune façon depuis des années et refuse le divorce proposé par ma mère.
Après le mariage ils avaient entamés des procédures pour que ma mère puisse venir nous rejoindre en France, mais à la dernière étape, mon père avait tout arrêté !
Mon frère travail, et a un salaire. Et moi je suis encore étudiante.
J'aimerai savoir ce qu'il est possible de faire pour faire venir notre mère à nos côtés ? À qui s'adresser ? Ma mère peut-elle porter plainte contre mon père pour négligence ?  Et ainsi le "forcer" à terminer la procédure ? Si oui, où doit-elle le faire ? (Elle vit à Yaoundé).
(Je précise qu'entre eux le dialogue est totalement rompu. Entre mon père et moi également.)

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et j'espère recevoir de précieux conseils de votre part.
Merci Olivia

Bonsoir Olivia

Je n'ai pas pu tout lire, surtout les réponses données mais, un peu ton histoire. D'abord, le regroupement familial ne vous concerne pas, puisqu'il est réservé aux étrangers en situation régulière en France. Donc, ce n'est pas votre cas.

Elle pourrait demander un visa pour venir vous voir en France en tant que parent d'enfants français. Pour le séjour, elle peut également faire la demande d'un titre de séjour "vie privée, vie familiale" pour les mm raisons.

personnellement,  je suis en déplacement en Bretagne ce moment,  et j'ai oublié d'amener avec moi, mon fameux "dossier" et j'en ai bien besoin en ce moment, pour d'autres raisons.
Mais, je te donnerais plus d'info demain ou lundi car, je vais solliciter mes collègues.

Quant à la situation matrimoniale, je ne suis pas calée sur le droit mais, je sais qu'au bout de 6 ou 7 ans d'abandon du domicile conjugal, le divorce est automatique. Je ne sais pas si c'est encore le cas mais, chaque chose a son temps.

S'ils n'ont pas transcrit leur mariage, je ne sais pas s'il est reconnu en France...
Je vous conseille d'abord qu'elle vienne et vous verrez après ce qu'l y a lieu de faire

Quant à faire appel à un avocat, ce n'est pas nécessaire, il y a d'autres professionnels pour vous aider et cela peut être gratuit aussi

Bonsoir @Lilianez merci beaucoup pour votre réponse qui me permet d'y voir plus clair. Il me tarde d'être à lundi afin d'avoir des informations complémentaires.

Oliviaaa75 :

Bonsoir @Lilianez merci beaucoup pour votre réponse qui me permet d'y voir plus clair. Il me tarde d'être à lundi afin d'avoir des informations complémentaires.

Bonjour Olivia

Je ne maîtrise pas non plus le fonctionnement de l'ambassade de France au Cameroun. Par contre, pour les conditions de séjour ici, je connais un peu.

Donc, il faut qu'elle demande un visa de long séjour, en tant que parent d'enfant français. On va lui demander des preuves, il faudrait qu'elle vous les demande : actes de naissance, autres...

Surtout, pas de visa touristique. Seul le visa pour long séjour peut donner lieu à une demande de titre de séjour en France.Pour son cas, ce sera celui que j'ai mentionné plus haut : "vie privé, vie familiale" qui est valable un an mais, peut se renouveler.

J'ai appris (et vu) que les choses étaient assez compliquées au Cameroun, pour avoir un visa pour la France, si vous avez quelqu'un qui pourrait l'accompagner et l'aider sur place, ce serait mieux.

Nina000 :

Chère Olivia,

Arme -toi alors de patience pour le regroupement familial. C'est pas facile. je te souhaite de tout coeur bon courage.

http://www.liberation.fr/france/2017/03 … m2_1553655


Et n'oublie pas: jusqu'à 9 mois d'attente pour une réponse. Et si elle est défavorable, il faut attendre 1 an avant de redéposer une nouvelle demande...et reattendre jusqu’à 9 mois à nouveau pour une réponse:
donc conseil: prenez un avocat.

Ta mère est jeune, elle...c'est vrai que j'ai parlé comme si elle était plus âgée comme les parents d'autres personnes ici. Elle peut plus vite rebondir.

En France, le regroupement familial n'est réservé que pour les étrangers établis en France et qui sont en situation régulière. Or, Olivia est française et son père est français, leur situation répond à un autre cas de figure en tant que parent ou conjoint de français.  La demande est ce qu'on appelle à la préfecture "de plain droit)

Comme il semple que le mariage entre sont père et sa mère n'ait pas été reconnue en France, sa mère ne peut pas se prévaloir du tire de conjoint de français mais, de parent d'entants français, pour le moment.

Oliviaaa75 :

Bonjour Eureka et Nina, merci de m'avoir répondu.
Mais oui vous avez raison dans les grandes lignes. Mon histoire familiale est si complexe que je ne peux pas entièrement l'expliquer en quelques lignes. Et peut-être que je ne veux pas non plus...
Mais si je dit que mon père est "méchant" je ne me base pas uniquement sur ce qu'il aurait pu faire à ma mère mais également sur ce qu'il m'a fait. Vouloir empêcher sa fille de passer son BAC en lui confisquant ses papiers (carte d'identité et passeport) je ne sais pas comment on apparel ça. C'est l'assistante sociale à l'époque de mon lycée qui a du m'appeler et le menacer pour qu'il me rendre mes papiers afin que je puisse passer mon examin. Papiers qu'il m'a rendu la veille au soir de l'examen.  Alors je vous laissez imaginer le stress de l'exam rajouté à celui-là... voilà pour la petite anecdote. Et pour mes études, aucune confusion, je travaille (petit boulot) pour me les payer et payer mon loyer. Je ne suis pas du tout dans un état dépressif pour "montrer à ma mère que je l'aime" pas du tout. Je ne suis pas en dépression, rassurez-vous. Mais je veux juste montrer à ma mère que je suis avec elle. Sa famille au Cameroun la rejette en pansant qu'elle a de l'argent, vu que ses enfants vivent en France, je vous épargne mes commentaires là dessus... et mon père sachant cela va au Cameroun appuyer cette thèse, comme quoi en effet on lui enverrai des millions par mois et qu'elle ne leur donne rien. Vaste blague! Alors qu'il ne sait même pas où je vis, ce que je fais dans ma vie, étude ? Travail ? Il n'a même pas mon numéro de téléphone! Lol
J'aimerai déjà avoir ces millions pour moi ! Lol
Tout ça juste pour attiser la haine de sa famille contre elle, comme si la sienne n'était pas assez forte. Ma belle-mère (copine actuellement de mon père) a recueilli le fils de sa sœur ici en France chez elle, et bien, le petit est maltraité à longueur de journée! Peut-être pire que ce que j'ai vécu. Le fils de ma belle mère le frappe, elle ne dit rien, et l'autre n'a pas le droit de se défendre et de rendre les coups... s'il le fait, Le soir venu, c'est lui que mon père va frapper sans même écouter sa version. Alors que moi j'ai assisté à tout du matin au soir. Quand je veux intervenir on me disait que ça ne me regardait pas. Ils adorait frapper cet enfant (de 8 ans) à la moindre occasion. Bref, encore une preuve de la méchanceté de mon père et de sa copine actuellement. J'ai vu  ces scènes quand j'étais au collège. J'en aurait d'autres à vous raconter mais ce n'est pas trop le sujet.
Si je veux vivre avec ma mère et la faire venir en France c'est tout simplement parce que c'est la seule raison pour laquelle je vais encore au Cameroun. Et parce qu'elle est malade, à 43 ans elle ne marche plus correctement. Et les médecins au Cameroun ne trouvent rien. Au moins en France elle pourrait faire d'autres examins. Sans elle là-bas, je n'y mettrai plus jamais les pieds. C'est dur ce que je dis, mais à cause de notre histoire familiale, je n'ai pas une très belle image du Cameroun. Mais aussi à cause de la corruption permanente, (mon père qui dès qu'il arrive donne de l'argent au village et paie des casiers de bières pour acheter les gens...) et même la corruption du pays,  les gens qui essayent de t'extorquer de l'argent à la moindre occasion par prétexte que tu vis en France, donc tu en a. Que se soit la famille ou les étrangers.
Vivre avec ma mère ne serait pas du tout un fardeau pour moi, bien au contraire. On a une relation très spéciale, fusionelle. Je sais que c'est une adulte et moi sa fille. Ce n'est pas du tout une personne qui va imposer quoi que de soit à quelqu'un d'autre, ni même juger tes choix de vie, sortis ou autres... jamais. Elle ne parle pas du tout. (C'est mon problème avec elle). J'ai eu l'occasion d'aller au Cameroun 3 fois en 3 ans et la dernière fois j'y suis restée 2 mois avec ma mère. Les meilleurs 2 mois de toute ma vie! Et c'est la que j'ai compris beaucoup de choses. Ma mère n'est pas parfaite, mais elle ne mérite certainement pas la vie qu'elle mène. Même à distance, c'est la seule, je dit bien la seule, qui m'a toujours réconfortée, encouragée à poursuivre mes efforts, mes projet. Et surtout à ne pas déprimer! Donc j'espère que vous comprenez mieux pourquoi je veux absolument l'aider et être enfin réunie avec elle. Si le regroupement familiale est la seule solution, alors je vais me renseigner sur les conditions à réunir afin de constituer un dossier.
Merci

recueilli le fils de sa sœur ici en France chez elle, et bien, le petit est maltraité à longueur de journée! Peut-être pire que ce que j'ai vécu. Le fils [b]de ma belle mère le frappe, elle ne dit rien, et l'autre n'a pas le droit de se défendre et de rendre les coups... s'il le fait, Le soir venu, c'est lui que mon père va frapper sans même écouter sa version. Alors que moi j'ai assisté à tout du matin au soir. Quand je veux intervenir on me disait que ça ne me regardait pas. Ils adorait frapper cet enfant (de 8 ans) à la moindre occasion. Bref, encore une preuve de la méchanceté de mon père et de sa copine actuellement. J'ai vu  ces scènes quand j'étais au collège. J'en aurait d'autres à vous raconter mais ce n'est pas trop le sujet.[/b]

Désolée...

Toute personne qui voit ou est au courant des faits qui relèvent de la maltraitance envers une personne vulnérable est tenue de le signaler. Olivia, tu dois signaler aux autorités les faits que subit cet enfant. On a assisté, hélas à des faits divers relevant de la maltraitance sur les enfants, ces derniers temps en France.

En tan qu'Assistante sociale, je ne peux pas lire ou entendre ce genre de chose. Tu peux tout simplement appeler le 119 et donner les infos, pour que cet enfant soit protégé. Pour qu'on entende pas dans les faits divers, le calvaire de cet enfant.

Pour finir, si ta mère arrive en France, JAMAIS en aucun cas, il faut mentionné à la préfecture, lors de sa demande de titre de séjour, qu'elle a des problèmes de santé. En fait, cela ne regarde pas la préfecture qui peut refuser de délivrer le titre demandé. Les problèmes de santé sont entre les médecins et l'OFII...

lilianez :
Nina000 :

Chère Olivia,

Arme -toi alors de patience pour le regroupement familial. C'est pas facile. je te souhaite de tout coeur bon courage.

http://www.liberation.fr/france/2017/03 … m2_1553655


Et n'oublie pas: jusqu'à 9 mois d'attente pour une réponse. Et si elle est défavorable, il faut attendre 1 an avant de redéposer une nouvelle demande...et reattendre jusqu’à 9 mois à nouveau pour une réponse:
donc conseil: prenez un avocat.

Ta mère est jeune, elle...c'est vrai que j'ai parlé comme si elle était plus âgée comme les parents d'autres personnes ici. Elle peut plus vite rebondir.

En France, le regroupement familial n'est réservé que pour les étrangers établis en France et qui sont en situation régulière. Or, Olivia est française et son père est français, leur situation répond à un autre cas de figure en tant que parent ou conjoint de français.  La demande est ce qu'on appelle à la préfecture "de plain droit)

Comme il semple que le mariage entre sont père et sa mère n'ait pas été reconnue en France, sa mère ne peut pas se prévaloir du tire de conjoint de français mais, de parent d’enfants français, pour le moment.

Merci Liliane pour ton précieux éclaircissement. C'est vrai que l'expression "regroupement familial " est tellement passé dans le langage courant qu'on finit à tort par l'utiliser pour dire vulgairement qu'on fait venir sa famille étrangère en France. Donc Mea culpa pour mon mélange de pédales.

Par contre, pour la situation matrimoniale, je suis pratiquement certaine. Elle ne peut pas divorcer en France. ce mariage (je dis bien ce mariage -ci, pas tous les autres) célébré au Cameroun entre un français et une étranger est valable seulement pour ces époux et  et leurs enfants, car, faute de transcription, les tiers en France sont fondés à l'ignorer.  D'ailleurs, en France, on ne peut pas le mentionner dans le livret de famille sans transcription préalable.

Je crains fort que cette dame, arrivée en France , rencontrant son prince charmant....et on la retrouve dans quelques années (ou sa fille) sur ce forum en train de demander comment faire pour divorcer au Cameroun...En attendant que sa future demande de visa long séjour aboutisse, elle doit profiter pour demander le divorce au Cameroun. Et signifier ce jugement à son  mari en France.

Déjà , de ce que j'entends de l'ambassade de France, ils vont faire une drôle de tête...je suppose que la CNI camerounaise  de la maman d'Olivia porte la mention "mariée"...on va donc lui demander la copie de cet acte de mariage et la CNI du mari français (voir le lien ci-dessous)...elle va l'apporter et ils vont voir que c'est avec un français ...mais que le mariage n'a pas été transcrit et pas de divorce mais que les enfants du couple vivent en France...ils vont faire une drôle de tête et tu  sais comment ils sont là bas à l'ambassade même si officiellement ils n'ont rien à dire dessus.

http://accueil-etrangers.gouv.fr/demand … -francais/

Je reprécise aussi que dire que le mariage n'est pas opposable en france ne signifie pas qu'il ne compte que pour des prunes. Ainsi, comme je l'ai dejà écrit l'autre jour, elle peut à mon avis engager une action en dommages et intérêts si le monsieur est marié ou pacsé en France .

Bonne journée Lili

lilianez :
Oliviaaa75 :

Bonjour à tous, je m'appelle Olivia et je viens à vous aujourd'hui afin que vous puissiez m'aider, me renseigner par rapport à la situation de ma mère.

En effet comme résumé dans le titre, ma mère a deux enfants français (mon frère 22 ans et moi même 20 ans) et elle est également mariée depuis 10 ANS avec mon père qui est également français.
Nous avons malheureusement une situation familiale très compliquée car mon père nous a enlevés à notre mère quand nous étions très petits prétextant des vacances en France, et nous n'avons jamais revu notre mère jusqu'à il y a seulement 2/3 ans. Étant très fusionnel depuis bébé avec ma mère j'en ai beaucoup souffert et j'en souffre encore énormément aujourd'hui.  Étant ici en France, il ne s'est plus occupé de nous jusqu'à nous abandonner pour vivre avec ses conquêtes. Nous avons dû nous débrouiller par nous même mon frère et moi et maintenant j'aimerai de tout cœur pouvoir vivre avec ma mère que j'aime et qui m'aime également. Nous avons été séparés depuis trop longtemps !
Mes parents sont officiellement mariés, mais mon père ne se gêne pas de refaire sa vie ici en France sans s'occuper de sa FEMME en aucune façon depuis des années et refuse le divorce proposé par ma mère.
Après le mariage ils avaient entamés des procédures pour que ma mère puisse venir nous rejoindre en France, mais à la dernière étape, mon père avait tout arrêté !
Mon frère travail, et a un salaire. Et moi je suis encore étudiante.
J'aimerai savoir ce qu'il est possible de faire pour faire venir notre mère à nos côtés ? À qui s'adresser ? Ma mère peut-elle porter plainte contre mon père pour négligence ?  Et ainsi le "forcer" à terminer la procédure ? Si oui, où doit-elle le faire ? (Elle vit à Yaoundé).
(Je précise qu'entre eux le dialogue est totalement rompu. Entre mon père et moi également.)

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et j'espère recevoir de précieux conseils de votre part.
Merci Olivia

Bonsoir Olivia

Je n'ai pas pu tout lire, surtout les réponses données mais, un peu ton histoire. D'abord, le regroupement familial ne vous concerne pas, puisqu'il est réservé aux étrangers en situation régulière en France. Donc, ce n'est pas votre cas.

Elle pourrait demander un visa pour venir vous voir en France en tant que parent d'enfants français. Pour le séjour, elle peut également faire la demande d'un titre de séjour "vie privée, vie familiale" pour les mm raisons.

personnellement,  je suis en déplacement en Bretagne ce moment,  et j'ai oublié d'amener avec moi, mon fameux "dossier" et j'en ai bien besoin en ce moment, pour d'autres raisons.
Mais, je te donnerais plus d'info demain ou lundi car, je vais solliciter mes collègues.

Quant à la situation matrimoniale, je ne suis pas calée sur le droit mais, je sais qu'au bout de 6 ou 7 ans d'abandon du domicile conjugal, le divorce est automatique. Je ne sais pas si c'est encore le cas mais, chaque chose a son temps.

S'ils n'ont pas transcrit leur mariage, je ne sais pas s'il est reconnu en France...
Je vous conseille d'abord qu'elle vienne et vous verrez après ce qu'l y a lieu de faire

Quant à faire appel à un avocat, ce n'est pas nécessaire, il y a d'autres professionnels pour vous aider et cela peut être gratuit aussi

Je voulais juste ajouter une précision à ton post Liliane car certaines personnes pourraient mal interpréter le terme "automatique " que tu as employé.
Donc juste préciser qu'on ne se retrouve JAMAIS divorcé de manière automatique , à son insu, sans que au moins l'un des deux conjoints l'ai demandé à un juge. Automatique ici doit s'entendre dans le sens que le juge ne va pas chipoter en commençant à vouloir introduire de la médiation ou autres tentatives de réconciliation visant à faire rédemarrer le couple. L'état ne peut en aucun cas "divorcer automatiquement" un couple.

Je précise que je n'ai jamais  dit qu'un avocat était nécessaire. Mais je maintiens mon conseil: voyez un avocat car c'est lui qui s'y connait en principe mieux dans les méandres de la loi , est au courant des jurisprudences utiles dans votre cas (au moins pour le mariage  de votre mère, même si  on ne parle plus ici de regroupement familial puisque comme liliane a rectifié, c'est un terme qui ne peut pas s'appliquer à votre cas).

Il existe aussi des avocats gratuits de l'aide juridictionelle, en fonction de vos revenus. Et vu que Olivia est étudiante, elle peut prétendre y avoir droit.

Ceci dit, il ya d'autres pros qui peuvent bien aider pour la constitution du dossier de la carte de sejour vie privé/vie familiale ...et bien d'autres choses encore...

Nina000 :
lilianez :
Nina000 :

Chère Olivia,

Arme -toi alors de patience pour le regroupement familial. C'est pas facile. je te souhaite de tout coeur bon courage.

http://www.liberation.fr/france/2017/03 … m2_1553655


Et n'oublie pas: jusqu'à 9 mois d'attente pour une réponse. Et si elle est défavorable, il faut attendre 1 an avant de redéposer une nouvelle demande...et reattendre jusqu’à 9 mois à nouveau pour une réponse:
donc conseil: prenez un avocat.

Ta mère est jeune, elle...c'est vrai que j'ai parlé comme si elle était plus âgée comme les parents d'autres personnes ici. Elle peut plus vite rebondir.

En France, le regroupement familial n'est réservé que pour les étrangers établis en France et qui sont en situation régulière. Or, Olivia est française et son père est français, leur situation répond à un autre cas de figure en tant que parent ou conjoint de français.  La demande est ce qu'on appelle à la préfecture "de plain droit)

Comme il semple que le mariage entre sont père et sa mère n'ait pas été reconnue en France, sa mère ne peut pas se prévaloir du tire de conjoint de français mais, de parent d’enfants français, pour le moment.

Merci Liliane pour ton précieux éclaircissement. C'est vrai que l'expression "regroupement familial " est tellement passé dans le langage courant qu'on finit à tort par l'utiliser pour dire vulgairement qu'on fait venir sa famille étrangère en France. Donc Mea culpa pour mon mélange de pédales.

Par contre, pour la situation matrimoniale, je suis pratiquement certaine. Elle ne peut pas divorcer en France. ce mariage (je dis bien ce mariage -ci, pas tous les autres) célébré au Cameroun entre un français et une étranger est valable seulement pour ces époux et  et leurs enfants, car, faute de transcription, les tiers en France sont fondés à l'ignorer.  D'ailleurs, en France, on ne peut pas le mentionner dans le livret de famille sans transcription préalable.

Je crains fort que cette dame, arrivée en France , rencontrant son prince charmant....et on la retrouve dans quelques années (ou sa fille) sur ce forum en train de demander comment faire pour divorcer au Cameroun...En attendant que sa future demande de visa long séjour aboutisse, elle doit profiter pour demander le divorce au Cameroun. Et signifier ce jugement à son  mari en France.

Déjà , de ce que j'entends de l'ambassade de France, ils vont faire une drôle de tête...je suppose que la CNI camerounaise  de la maman d'Olivia porte la mention "mariée"...on va donc lui demander la copie de cet acte de mariage et la CNI du mari français (voir le lien ci-dessous)...elle va l'apporter et ils vont voir que c'est avec un français ...mais que le mariage n'a pas été transcrit et pas de divorce mais que les enfants du couple vivent en France...ils vont faire une drôle de tête et tu  sais comment ils sont là bas à l'ambassade même si officiellement ils n'ont rien à dire dessus.

http://accueil-etrangers.gouv.fr/demand … -francais/

Je reprécise aussi que dire que le mariage n'est pas opposable en france ne signifie pas qu'il ne compte que pour des prunes. Ainsi, comme je l'ai dejà écrit l'autre jour, elle peut à mon avis engager une action en dommages et intérêts si le monsieur est marié ou pacsé en France .

Bonne journée Lili

Salut Nina

Au plaisir de te retrouver. Tu me fais penser à la chanson de Jeanne Moreau "le tourbillon des jours"...

En ce qui concerne le mariage, c'est pour moi un objet obscur et en dehors des bases légales, le reste, je n'y connais rien.

C'est pour cette raison que je dis que la mère peut venir via une autre voie légale et de plein droit : ascendant de français ou parent d'enfant français.

On laisse de côté ce mariage, à mon avis, un peu compliqué

Nina000 :
lilianez :
Oliviaaa75 :

Bonjour à tous, je m'appelle Olivia et je viens à vous aujourd'hui afin que vous puissiez m'aider, me renseigner par rapport à la situation de ma mère.

En effet comme résumé dans le titre, ma mère a deux enfants français (mon frère 22 ans et moi même 20 ans) et elle est également mariée depuis 10 ANS avec mon père qui est également français.
Nous avons malheureusement une situation familiale très compliquée car mon père nous a enlevés à notre mère quand nous étions très petits prétextant des vacances en France, et nous n'avons jamais revu notre mère jusqu'à il y a seulement 2/3 ans. Étant très fusionnel depuis bébé avec ma mère j'en ai beaucoup souffert et j'en souffre encore énormément aujourd'hui.  Étant ici en France, il ne s'est plus occupé de nous jusqu'à nous abandonner pour vivre avec ses conquêtes. Nous avons dû nous débrouiller par nous même mon frère et moi et maintenant j'aimerai de tout cœur pouvoir vivre avec ma mère que j'aime et qui m'aime également. Nous avons été séparés depuis trop longtemps !
Mes parents sont officiellement mariés, mais mon père ne se gêne pas de refaire sa vie ici en France sans s'occuper de sa FEMME en aucune façon depuis des années et refuse le divorce proposé par ma mère.
Après le mariage ils avaient entamés des procédures pour que ma mère puisse venir nous rejoindre en France, mais à la dernière étape, mon père avait tout arrêté !
Mon frère travail, et a un salaire. Et moi je suis encore étudiante.
J'aimerai savoir ce qu'il est possible de faire pour faire venir notre mère à nos côtés ? À qui s'adresser ? Ma mère peut-elle porter plainte contre mon père pour négligence ?  Et ainsi le "forcer" à terminer la procédure ? Si oui, où doit-elle le faire ? (Elle vit à Yaoundé).
(Je précise qu'entre eux le dialogue est totalement rompu. Entre mon père et moi également.)

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et j'espère recevoir de précieux conseils de votre part.
Merci Olivia

Bonsoir Olivia

Je n'ai pas pu tout lire, surtout les réponses données mais, un peu ton histoire. D'abord, le regroupement familial ne vous concerne pas, puisqu'il est réservé aux étrangers en situation régulière en France. Donc, ce n'est pas votre cas.

Elle pourrait demander un visa pour venir vous voir en France en tant que parent d'enfants français. Pour le séjour, elle peut également faire la demande d'un titre de séjour "vie privée, vie familiale" pour les mm raisons.

personnellement,  je suis en déplacement en Bretagne ce moment,  et j'ai oublié d'amener avec moi, mon fameux "dossier" et j'en ai bien besoin en ce moment, pour d'autres raisons.
Mais, je te donnerais plus d'info demain ou lundi car, je vais solliciter mes collègues.

Quant à la situation matrimoniale, je ne suis pas calée sur le droit mais, je sais qu'au bout de 6 ou 7 ans d'abandon du domicile conjugal, le divorce est automatique. Je ne sais pas si c'est encore le cas mais, chaque chose a son temps.

S'ils n'ont pas transcrit leur mariage, je ne sais pas s'il est reconnu en France...
Je vous conseille d'abord qu'elle vienne et vous verrez après ce qu'l y a lieu de faire

Quant à faire appel à un avocat, ce n'est pas nécessaire, il y a d'autres professionnels pour vous aider et cela peut être gratuit aussi

Je voulais juste ajouter une précision à ton post Liliane car certaines personnes pourraient mal interpréter le terme "automatique " que tu as employé.
Donc juste préciser qu'on ne se retrouve JAMAIS divorcé de manière automatique , à son insu, sans que au moins l'un des deux conjoints l'ai demandé à un juge. Automatique ici doit s'entendre dans le sens que le juge ne va pas chipoter en commençant à vouloir introduire de la médiation ou autres tentatives de réconciliation visant à faire rédemarrer le couple. L'état ne peut en aucun cas "divorcer automatiquement" un couple.

Je précise que je n'ai jamais  dit qu'un avocat était nécessaire. Mais je maintiens mon conseil: voyez un avocat car c'est lui qui s'y connait en principe mieux dans les méandres de la loi , est au courant des jurisprudences utiles dans votre cas (au moins pour le mariage  de votre mère, même si  on ne parle plus ici de regroupement familial puisque comme liliane a rectifié, c'est un terme qui ne peut pas s'appliquer à votre cas). Il existe aussi des avocats gratuits de l'aide juridictionelle, en fonction de vos revenus. Et vu que Olivia est étudiante, elle peut prétendre y avoir droit.

Ceci dit, il ya d'autres pros qui peuvent bien aider pour la constitution du dossier de la carte de sejour vie privé/vie familiale ...et bien d'autres choses encore...

Merci pour cette précision sur l'automaticité de la dissolution d'un mariage.

Il y a deux choses plus précises pour moi : la mamans d'Olivia peut venir en France : ok. Si elle demande un visa touristique, qui serait plus facile à obtenir, compte-tenu des liens filiaux mais, si elle décide de rester, elle ne le pourra pas du fait de ce visa. La préfecture exige le passeport  quand on fait une demande de titre de séjour. Or, le visa touristique n'a pas pour vocation de rester.

La deuxième choses est que pour rester, il lui faudrait ce titre de séjour et, il n'est possible que si on a eu un visa pour long séjour.

Ces deux démarches n'ont pas besoin d'avocat, tout au moins, une association comme la nôtre : la cimade.

Par contre, pour le mariage, qui plus est, un mariage contracté sous une autre juridiction, oui, il faudrait un avocat

Bonjour....
1) Le mariage à l'étranger de 2 Français ou d'un Français avec un étranger peut être célébré par l'officier de l'état civil local.
2) Il convient de s’adresser à l'autorité locale étrangère ou le mariage à été célébré
pour obtenir les renseignements utiles pour que le mariage soit valable aussi dans
ce pays.
3) Reconnaissance du mariage en France
Conditions
Lorsque le mariage a été célébré et enregistré par une autorité diplomatique française, il est automatiquement reconnu en France.
Par contre, si le mariage a été célébré et enregistré par un officier de l'état civil local, le mariage doit faire l'objet d'une transcription sur les registres de l'état civil du consulat
de France pour être valide et opposable en France. Cette transcription consiste à reporter dans les registres consulaires français les indications contenues dans un acte établi à l'étranger par une autorité étrangère.
La transcription est réalisée à la demande de l'un des époux.
La transcription donne lieu à la délivrance aux époux d'un acte de mariage français et d'un livret de famille français.

Donc,si votre mère s'adresse a l'officier d'état civil du lieu ou a été célébré le mariage
au Cameroun,demande un acte de mariage,et se rend au Consulat pour le faire transcrire,il sera parfaitement valable en France....
A la condition expresse qu'il est été conclu dans les règles en vigueur au Cameroun,
et en France ,bien entendu !!
https://yaounde.consulfrance.org/IMG/pd … c569e4cea0
https://www.237online.com/article-01677 … eroun.html

Pour info....
https://yaounde.consulfrance.org/Visa-d … -ou-de-son

Merci beaucoup @Lilianez pour votre retour! Je vais de ce pas appeler ma mère afin de lui communiquer ces informations.

Pour ces faits de maltraitance que ce petit garçon a subit devant mes yeux, j'en ai parlé à toute ma famille à l'époque, mais aucune réaction. On ne m'écoutait pas. Mon père et ma belle-mère disaient que je mentait. Et le petit garçon avait pour interdiction d'en parler, de confirmer mes dites. S'il le faisait, c'était pire pour lui après. On le menaçait ainsi devant moi. Je ne savais pas quoi faire à l'époque. Je m'en suis voulu très longtemps et même maintenant encore. Mais j'ai ouïe dire qu'il y a deux ans, il a craqué et en a parlé à son école et qu'à ce jour il serait placé. En tout cas, ma belle-mère et mon père n'ont plus sa garde. Malheureusement je ne peux pas le confirmer parce que j'ai coupé tout contact tout contact avec ces personnes.
Mais j'espère de tout mon cœur que c'est vrai. Qu'il ne vit plus avec eux.

Merci beaucoup @Aliboron pour ces précisions

J'ai une autre question à vous soumettre s'il vous plaît...
À la fin de l'année dernière, mon père est a envoyé un hussier, sans que ma mère ne soit au courant de rien du tout et a scellé les portes de son domicile.
Mon père lui vit en France avec sa nouvelle compagne, quand à ma mère depuis toujours elle vivait dans le domicile familiale dans notre village. Et du jour au lendemain depuis la France mon père a envoyé cet huissier mettre ma mère dehors. Comment est-ce possible ?
Donc depuis l'année dernière ma mère se retrouve SDF. Elle est recueilli chez une de ses cousins. Mais, est-ce qu'au Cameroun un homme a le droit de sortir sa femme de sa maison où elle vit depuis toujours comme ça ? Est-ce légal ? Elle n'a même pas pu récupérer ses effets personnels! Ma mère voudrait porter plainte. Vers qui se diriger pour qu'il y ai une réaction. Elle avait essayé de parler à cet huissier qui ne lui a rien dit du tout! Car après avoir scellé les portes il est parti. Je sais qu'au Cameroun il y a beaucoup de corruption, du coup j'ai un peu peur... Peut-elle porter plainte contre cet huissier ? Avait-il le droit de faire cela ? Si c'est possible j'aimerai qu'elle puisse porter plainte dans un "endroit sûr"
Je voudrais que mon père réponde de ses actes ainsi que cet huissier s'ils n'ont pas respectés la lois.

Concernant la situation de mon père, je ne pense pas qu'il soit marié ni même pacsé avec sa nouvelle compagne. Mais je vais tout de même me renseigner.
Je sais juste qu'il y a 3 ans, ils ont fait un mariage traditionnel au Camoun. Alors est-ce que ça compte au yeux de la loi au Cameroun ? Je ne sais pas du tout...

Oliviaaa75 :

Pour ces faits de maltraitance que ce petit garçon a subit devant mes yeux, j'en ai parlé à toute ma famille à l'époque, mais aucune réaction. On ne m'écoutait pas. Mon père et ma belle-mère disaient que je mentait. Et le petit garçon avait pour interdiction d'en parler, de confirmer mes dites. S'il le faisait, c'était pire pour lui après. On le menaçait ainsi devant moi. Je ne savais pas quoi faire à l'époque. Je m'en suis voulu très longtemps et même maintenant encore. Mais j'ai ouïe dire qu'il y a deux ans, il a craqué et en a parlé à son école et qu'à ce jour il serait placé. En tout cas, ma belle-mère et mon père n'ont plus sa garde. Malheureusement je ne peux pas le confirmer parce que j'ai coupé tout contact tout contact avec ces personnes.
Mais j'espère de tout mon cœur que c'est vrai. Qu'il ne vit plus avec eux.

cela me rassure et c'est dommage, ils ont assassiné l'enfance de cet enfant...

Malheureusement, il y en a tant...

En effet Liliiane il y en a tant...Dédruire un enfant ce n'est pas seulement le battre...

Aliboron :

Bonjour....
1) Le mariage à l'étranger de 2 Français ou d'un Français avec un étranger peut être célébré par l'officier de l'état civil local.
2) Il convient de s’adresser à l'autorité locale étrangère ou le mariage à été célébré
pour obtenir les renseignements utiles pour que le mariage soit valable aussi dans
ce pays.
3) Reconnaissance du mariage en France
Conditions
Lorsque le mariage a été célébré et enregistré par une autorité diplomatique française, il est automatiquement reconnu en France.
Par contre, si le mariage a été célébré et enregistré par un officier de l'état civil local, le mariage doit faire l'objet d'une transcription sur les registres de l'état civil du consulat
de France pour être valide et opposable en France. Cette transcription consiste à reporter dans les registres consulaires français les indications contenues dans un acte établi à l'étranger par une autorité étrangère.
La transcription est réalisée à la demande de l'un des époux.
La transcription donne lieu à la délivrance aux époux d'un acte de mariage français et d'un livret de famille français.

Donc,si votre mère s'adresse a l'officier d'état civil du lieu ou a été célébré le mariage
au Cameroun,demande un acte de mariage,et se rend au Consulat pour le faire transcrire,il sera parfaitement valable en France....
A la condition expresse qu'il est été conclu dans les règles en vigueur au Cameroun,
et en France ,bien entendu !!
https://yaounde.consulfrance.org/IMG/pd … c569e4cea0
https://www.237online.com/article-01677 … eroun.html

Aliboron, il y a la théorie....et puis la réalité.

Latheorie (loi) c que chacun des époux peut demander la transcription.

La même théorie (loi) dit que la demande de transcription doit se faire à partir du poste diplomatique du lieu où a été célébré le mariage....et dit aussi qu'il faut constituer un dossier de transcription...dossier qui contient des pièces qu'il n'ya que le mari pour fournir. comme sa CNI française et certains documents comme l'attestation de domicile visée par la mairie (ou photocopies de factures EDF, GDF…)....sans compter qu'il y a un formulaire que chacun des deux époux doit signer...

Si l'époux est bien le coco que décrit sa fille Olivia, je vois mal comment il va remettre tous ces documents ...
Donc cher Aliboron, c'est pas parceque la loi dit quelque chose que dans la réalité cela va être possible.

Si la dame tente quoi que ce soit seule, son dossier sera incomplet et l'ambassade ne va pas recevoir son dossier. Pire, même s'il envoie, Nantes va considerer que le mari ne voulant pas participer, cela signifie qu'il ne veut pas que ce mariage soit reconnu en France et donc qu'il regrette de s'être marié précipitamment.

En tous cas , d'office dossier incomplet = transcription impossible.
Or jusqu'à preuve du contraire , le mari ne voudra pas donner le papiers qui dependent de lui.

CQFD

En effet, Nina a raison dans le sens où: si mon père doit fournir quelque document que se soit pour que ma mère puisse faire la transcription, c'est malheureusement peine perdu.
Je pense en effet, comme dit plus haut, que ma mère n'obtiendra rien par le biais de ce mariage.

Bonjour Olivia,
Votre histoire est extrèmement compliquée.
Commencer par écrire à NANTES, en passant par le NET, afin de demander les actes de naissance de votre frère et le vôtre, cela vous donnera un petit aperçu de votre situation familiale. et si c'est possible, afin d'aider votre maman, passer plutôt par les autorités Françaises et non Camerounaises, d'après vos écrits votre père a ses entrées au Cameroun que vous ignorez, quelques billets et l'affaire est classée, et oui ma belle c'est ainsi.
Bon dimanche, allez vous promenez, prenez l'air, votre problème ne sera pas réglé, mais vos idées seront plus claires.

Eureka Del Campo :

Bonjour Olivia,
Votre histoire est extrèmement compliquée.
Commencer par écrire à NANTES, en passant par le NET, afin de demander les actes de naissance de votre frère et le vôtre, cela vous donnera un petit aperçu de votre situation familiale. et si c'est possible, afin d'aider votre maman, passer plutôt par les autorités Françaises et non Camerounaises, d'après vos écrits votre père a ses entrées au Cameroun que vous ignorez, quelques billets et l'affaire est classée, et oui ma belle c'est ainsi.
Bon dimanche, allez vous promenez, prenez l'air, votre problème ne sera pas réglé, mais vos idées seront plus claires.

De toutes façons, les autorités camerounaises n'ont rien à faire dans ce cas ci. les deux se sont légalement mariés. Rien de mal à ça. Il n'appartient pas à une autorité camerounaise de dire à la france de transcrire un acte alors que les concernés eux-même n'ont JAMAIS demandé jusqu'à présent....et que visiblement un des deux ne veut pas. Le fait que le mari ai du réseau au cameroun n'a rien à voir ici. desolée.

Mais elle peut demander son divorce sans problème au Cameroun. Il n'y a rien à corrompre là dedans. Le juge ne peut pas refuser de prononcer le divorce même corrompu , du moment où il n'y a rien d'illegal dans les documents du mariage. A ne pas confondre avec les complications qui surviennent quand on veut demander une pension alimentaire, partager les biens et la garde des enfants. Or ici les enfants sont majeurs. Et si la femme ne s'amuse pas à demander pension alimentaire ou la moitié du patrimoine (ce qui serait son droit legal le plus strict) tout ira comme une lettre à la poste.

Je le dis et je le répète. l’État français (Nantes)  ne peut pas obliger un français à fournir des papiers pour transcrire un mariage que visiblement il ne souhaite pas transcrire. LES EPOUX NE SONT PAS OBLIGES DE DEMANDER LA TRANSCRIPTION...et  Nantes ne peut transcrire que s'il y a une demande dûment formulée via un dossier dûment rempli...ou s'il y a une décision du tribunal qui le contraint...comme le cas d'une camerounaise dont le mari était décédé juste après le mariage et les enfants du mari ont confisqué les papiers...et Nantes a refuse la transcription mais la femme a eu gain de cause devant le tribunal et le mariage fut transcrit puisque iln'yavait pas de preuve que le mari n'aurait pas voulu de ce mariage et que les enfants confisquaient les papiers. .

Mais ne pas oublier que la mort est un cas de force majeure...mais refuser de fournir les papiers  de son vivant ne l'est pas mais est plutôt la preuve d'un manque de volonté.

Et ne pas oublier...le mari est toujours libre, si la femme engage des démarches auprès de Nantes, de demander le divorce au Cameroun pour court-circuiter...et là vous pouvez me croire...s'il ya une preuve de  demande de divorce engagée par le mari ou la femme, il n'aura JAMAIS de transcription. En fait, cet homme a piégé cette femme. c'est ça qu'il faut comprendre. Et tant qu'il est vivant, on ne peut rien contre sa volonté.

A l'époque, qd il avait enlevé les enfants, ce qu'il aurait fallu faire c engager une procédure  de garde d'enfant au tribunal au Cameroun...et peut être même en france .puis chercher à faire exécuter cela en France même en alertant les associations en France.

  Je n'ai pas dit que cela aurait été facile oooo.

Je dis seulement que les gens des pays pauvres comme le Cameroun ne doivent pas se décourager qd l'autre parent du pays riche enlève l'enfant.

la loi au Cameroun accorde  AUTOMATIQUEMENT la nationalité camerounaise et accepte la double nationalité chez les mineurs nés d'un parent camerounais..

Encore que en matière de garde d'enfant, c'est pas la nationalité de l'enfant qui compte mais bien l'endroit où l'enfant a toujours vécu  (ses repères) et le parent le plus apte à éduquer l'enfant (l'éducation ayant n'oublions pas un volet financier et un volet pedagogique/psychologique/moral). Le mari aurait été coincé puisque il avait choisi pendant 10 ans de vivre sans ses enfants et que son épouse n'a jamais refusé de le suivre en France.

Je dis cela pour que les camerounais cessent de se décourager parce qu'une personne de nationalité française a fait ceci ou cela.

Bonjour Eureka, j'ai déjà les actes de naissance de mon frère et de moi même avec moi.
Bonne journée

Nina, je ne crois pas que la prioité d'Olivia soit le divorce, mais que sa mère puisse la rejoindre.
Je ne pense pas être la seule à avoir compris que le père était Camerounais, avant d'être Français, d'après Olivia il se rend souvent au Cameroun, et paie à boire à ses relations.
Avec quelle facilité il a fait mettre la Maman hors de la maison.
Pays pauvre, ou riche? Il devait avoir un dossier bêton sous le bras, pour arriver à cette limite.
Ceci étant dit, je pense que vous êtes plus experte que moi, sur ce genre de situation, et comme personne n'est à l'abri de rien, je risque un jour de retrouver  des membres de ma famille dans la même situation, et je n'ai pas peur de dire que je ne la supporterai pas ni physiquement ni moralement.
N'oublions pas non plus que l'état c'est NOUS, ceux qui paient des impôts sur les revenus, sur les retraites, et la fameuse TVA, sans ça le gouvernement ne fait rien.
Bonne soirée

Eureka Del Campo :

Nina, je ne crois pas que la prioité d'Olivia soit le divorce, mais que sa mère puisse la rejoindre.
Je ne pense pas être la seule à avoir compris que le père était Camerounais, avant d'être Français, d'après Olivia il se rend souvent au Cameroun, et paie à boire à ses relations.
Avec quelle facilité il a fait mettre la Maman hors de la maison.
Pays pauvre, ou riche? Il devait avoir un dossier bêton sous le bras, pour arriver à cette limite.
Ceci étant dit, je pense que vous êtes plus experte que moi, sur ce genre de situation, et comme personne n'est à l'abri de rien, je risque un jour de retrouver  des membres de ma famille dans la même situation, et je n'ai pas peur de dire que je ne la supporterai pas ni physiquement ni moralement.
N'oublions pas non plus que l'état c'est NOUS, ceux qui paient des impôts sur les revenus, sur les retraites, et la fameuse TVA, sans ça le gouvernement ne fait rien.
Bonne soirée

Bonjour Eureka,

J'ai bien compris après le 2èpost que la priorité n'est pas le divorce...mais  je me base aussi sur le premier post où elle présente sa mère comme étant coincée dans ce lien administratif dont elle ne sait se défaire à cause de son père qui refuse. Euhhh....Sauf à mal interpréter, cela signifie que si elle avait pu, elle l'aurait fait seule. maintenant, si j'ai rajouté d'autres choses, c'est aussi pour réagir à certains post concernant le divorce en général. Il y a beaucoup de croyances fausses sur le divorce et là je ne parle pas spécialement de ce fil .

Moi aussi j'ai bien deviné  après le deuxième post que le papa était certainement d'origine camerounaise. Mais Olivia elle même parle de son père comme français (ce qu'il est aujourd’hui.). En quoi ai-je mal fait?

Moi ce que j'ai compris c'est que et homme utilise sa nationalité française pour influencer ceux qui n'ont pas fait de longues études ...


Quand à la facilité avec laquelle il a fait mettre la mère hors de la maison...hum je suis amusée par TA réflexion...relis bien le post d'Olivia et n'oublie pas qu'elle même ne maîtrise pas bien certaines réalités camerounaises et certaines réalités de la vie tout court, du fait de sa jeunesse....mais TOI Eureka, je croyais que TOI tu connais bien ...

Je vais donc dire certaines réalités que d'autres ici savent déjà.

1) Lorsqu'on parle de répudiation en France, on pense d'abord aux musulmans...mais je dis que la répudiation (ou ce qui s'apparente  à cela) existe AUSSI et ENCORE bel et bien de fait au cameroun, même si c'est pas la majorité des cas de séparation.

Pas besoin de connaître du réseau pour répudier une femme surtout au village...juste tu lui repètes  "sors de chez moi" , " c'est ma maison , tu fais quoi chez moi" ...etc... tu lui fais des menaces psychologiques...ou tout simplement tu ramasses  ses affaires et tu mets dehors...et elle s'en va. Point barre. ben oui . c'est ainsi... et je connais des cas pareil...ce genre de situation marche tant que la victime est persuadée qu'elle ne peut rien faire, que le mari est le tout-puissant...

2) Relis bien Olivia. elle-même décrit sa mère comme une  personne effacée qui ne parle jamais, ne demande /réclame  jamais rien, ne connait rien à la loi, n'a pas beaucoup etudié...et qui jusque il y a 3 ans vivait au village... Bref une VICTIME  IDEALE pour un homme à la personnalité écrasante comme son père tel qu'elle le décrit... pas besoin de réseau pour la mettre dehors...

3) Au cameroun, faut savoir que ENORMEMENT de gens se font une fausse idée des huissiers. La MAJORITE des gens pense encore que l'huissier peut te faire sortir rien qu'en se présentant...les gens ne savent pas qu'il faut une décision de justice...et certainement pas au village. Les gens voient l'huissier comme la catastrophe car croient qu'on va les expulser  de suite. On envoie l'huissier pour terroriser ...pas besoin de passer par un quelconque réseau...tu lui donnes 50 000 cfa (surtout en campagne) , il se présente, gronde, gesticule...et la victime se met à supplier...si tu savais le nombre de locataires qui sont expulsés par cette méthode au Cameroun...

D'ailleurs au risque de décevoir certains européens  sur ce forum, même EN FRANCE, certaines personnes le croyaient encore il n'y a pas si longtemps encore...d'ailleurs les sociétés de crédit utilisent TOUJOURS cette peur pour terroriser les mauvais débiteurs en écrivant dans les courriers qu'on va venir saisir leurs affaires dans les 8 jours... si bien que certaines  gens croient même en France qu'on peut venir saisir leurs choses ainsi...or vous savez aussi bien que moi qu'on e fait pas une procédure en vue d'une saisie en 8 jours...

Il n'y a pas besoin pour cela d'un réseau , je le répète...trouver un huissier qui va faire le job n'est pas compliqué au Cameroun...

Et est encore moins compliqué quand on est au village et qu'il s'agit PARFOIS juste d'un faux huissier , c'est à dire d'un gros bras se disant huissier...d'ailleurs je serais étonnée que la mère d’Olivia puisse fournir la moindre preuve écrite de ce qu'elle affirme...pour la simple raison que c'est possible que ce ne soit pas un huissier et donc qu'il n'ai laissé aucune trace ...et que même si c'est un vrai huissier, je serais étonnée qu'il ait laissé trace. Tu sais, les camerounais sont de plus en plus conscients de leurs droits et donc même les professionnels véreux procèdent avec plus de prudence sans laisser de trace.

Tu sais au pays il y a souvent des démarcheurs qui bossent dans des cabinets d'huissier...et se font passer pour des huissiers. Moi même j'ai été victime d'un faux avocat ...conseillé par un ami prof d'univ qui pensait qu'il était avocat car c'est un commissaire qui l'avait présenté...tout le monde l'appelait maître...il allait au tribunal, maîtrisait la paysage judiciaire à bafoussam...je lui ai confié mon affaire...et au tribunal à la première audience (je n'étais pas là), il demande à mon cousin de l'attendre à l’intérieur de la salle...qu'il a oublié sa robe (toge)...il commence à s'agiter...mon ami était atterré...il est retourné auprès du commissaire qui lui a dit "mais c'est pas un avocat, c'est n demarcheur"...en fait c'est mon ami qui entendant "maître"  a  automatiquement cru qu'il est avocat...et la souris n'allait quand même pas refuser le fromage...


Les scellés dont parle Olivia et sa mère sont de la connerie pure . C'est la cerise sur le gâteau de la terreur. c'est juste de la poudre de perlimpinpin destinée à empêcher cette femme de revenir chez elle...

Je l'ai dejà dit sur ce forum; le Cameroun a des lois. et la loi est claire que un huissier ne peut apposer des scellés que suite à une décision judiciaire. Mais lorsque la victime du faux grossier est persuadée que c'est des vrais scellés, alors le bourreau a gagné. c'est un épouvantail à moineaux et le moineau isolé s'est enfui , terrorisé...

La mère d'Olivia est d'abord prisonnière dans sa tête.  Et Olivia se fait beaucoup de fausses idées  sur le manque de droits au Cameroun. Et tant qu'elle sera dans cette prison mentale, même divorcée, cet homme la terrorisera. fuir en France ne changera rien si elle ne change pas à l’intérieur d'elle même.  Un bourreau a besoin  d'une victime pour agir...la victime  est par définition plus faible ...forcement...

La solution est toute simple en fait. Mais peu accessible à un profli de victime comme la dame. Cette solution pour la maison consiste juste à prendre ses affaires et rentrer CHEZ ELLE. point barre. et elle attend. si quelqu'un vient, elle l'accueille comme il se doit. Les camerounais m'ont compris. Mais ne pas le faire seule. se réinstaller là bas avec de la famille. Son mariage camerounais n'a aucun problème légal. Elle veut l'autorisation de qui pour rentrer dans SA maison? des notables du village? AKA... qu'elle leur adresse quelques menaces bien senties et ils vont se calmer fissa...

La mère  d'OLIVIA est aussi une victime idéale car elle semble seule. N'a t elle donc personne dans sa famille pour l'aider? car toutes les fausses croyances que Olivia a , beaucoup de gens lui auraient déjà rectifié la moitié.

Cet homme n'a aucun pouvoir...quand il vient donner la boisson au villageois pour les mettre dans sa poche, c'est qu'il manque de confiance en lui...il est seulement capable du petit niveau du village là . ou de maltraiter des enfants...

Mais il n'y a pas  pire prison que celle qui se trouve dans notre tête.

Et malheureusement, souvent beaucoup de victimes , tu leur donnes les conseils...mais ils restent persuadés que c'est pas possible...victimes de la maltraitance, du harcèlement...c'est pour cela qu'il faut qu'elles soient accompagnées (entourées).


Si la mère d'Olivia présente les papiers de l'huissier (ce dont j'en doute), qu'elle dépose une plainte au pénal contre cet huissier...mais en réalité, à mon avis , ce sera juste une sommation si par miracle un tel document existait...or c'est pas illégal de servir une sommation...on a juste joué sur sa psychologie. Elle ne pourra rien prouver du tout, surtout sans témoins et trois ans plus tard...

Le fait qu'elle a une personnalité de victime à ce point là n'est pas la faute du gouvernement. désolée.

Nouvelle discussion