Close

Développer son réseau social au Portugal

Bonjour à toutes et à tous,

S’expatrier au Portugal, c’est aussi quitter sa famille et ses amis. Il apparaît alors important de pouvoir se créer rapidement un nouveau cercle de connaissances.

Comment faire pour se constituer un réseau social au Portugal ? Où et comment rencontrer du monde ?

Est-il facile d’aller vers la population locale ? Quelles sont les spécificités culturelles à prendre en compte ?

Partagez vos conseils et votre expérience !

Merci d’avance,

Christine

Bonjour,
Ce que je peux dire comme portugais, c'est que les réseaux sociaux au Portugal sont assez hermétiques. Cela dépend en large mesure de vos relations et maîtrise linguistique qui détermine quelque peu votre statut.
Pour les étrangers je ne saurais répondre mais il me semble que cela devra pas être facile et la encore la langue joueras certainement un rôle déterminant.

Bien à vous,

Il est facile d'avoir une vie sociale quand on est dans une copropriété où demeurent une majorité de français, de francophones ou de portugais parlant français.
Par contre il nous sera difficile de communiquer vraiment avec les portugais, en portugais, car autant cette langue est facile à lire, à parler, autant elle est difficile à comprendre. On peut se débrouiller pour le quotidien, mais ce sera tout pour la plupart d'entre nous. Seuls les plus doués y parviendront, les plus motivés aussi, les plus jeunes et ceux qui sont actifs.
Néanmoins les portugais apprécient beaucoup nos efforts pour apprendre leur langue.
Faire quelques phrases ouvre certaines portes et opportunités.
Nous prenons des cours avec une professeur de lycée pour 10 € de l'heure, depuis 1 an.
Nous arrivons au bout de 2 ans à lire le journal et à nous débrouiller avec les administrations, en portugais.
On peut aussi se faire des connaissances francophones un peu partout, surtout dans les centres commerciaux et autres magasins, sur les marchés notamment.
On entend parler français de plus en plus, ici en Algarve.
et bien sûr par l'intermédiaire des blogs ....

Pas vraiment d'accord avec certains annonçant des difficultés avec les portugais, dues à la barrière linguistique. Tout d'abord, il me semble que nous devons faire un effort d'apprentissage de la langue, nous sommes les étrangers. D'autre part, j'ai des amis portugais ne parlant pas Francais, mais nous trouvons le moyen de nous comprendre, et cela ira de mieux en mieux avec le temps. Il suffit d'avoir les mêmes centres d'intérêts, d'être sociable,patient, courtois. Rien de bien insurmontable.

Re-Bonjour,
@Madame Odeclas81
Je suis portugais de souche et je m'aventurais pas à dire que le portugais est une langue facile... Avoir un niveau courant est une chose, avoir un niveau soutenu en est une autre.
Si vous voulez rentrez dans les sphères de ceux qui ont un "rôle important"  je peux vous dire que ce sera pas avec un niveau courant... Après évidement tout dépend de l'usage et de nos objectifs et je pense que pour les retraités cette question ne se pose même pas.

Bien à vous,

Modéré par Priscilla l'année dernière
Raison : expat.com n'est pas un site de dating + merci de ne pas laisser vos coordonnées sur un forum public par mesure de sécurité

tous les mois roro nous invite a participer a un repas conviviale et sympathique, ou vous pourrez rencontrer des compatriotes qui ont le meme probleme que vous
regardez le blog et vous aurez les dates pour cette soiree bien utile

la langue portugaise est tres difficile a parler ...plus facile a lire mais en prenant des cours regulierement on peut petit a petit arriver a se faire comprendre
nous avons pris des cours avec un professeur charmant tri-lingue qui nous fait progresser mais tres lentement depuis le mois d'octobre 2 fois par semaine

réponse à Albuquerque
Sou un homem
c'est bien ce que je dis, le portugais est une langue difficile, pour moi difficile à écouter, par contre plus facile pour parler; j'ai fait du latin, ça facilite l'apprentissage; par contre un suivi de conversation rapide est "muito dificil".... mais, bon, pour des retraités, c'est pas trop grave, on pourra tjrs échanger des banalités avec des portugais, mais pour tenir un vrai échange, pas évident.

Re-
C'est pas dans le sens ou vous avez interprété...
Il existe  plusieurs registres (niveaux) de langages en portugais...
Je vais vous donner un exemple concret que vous allez rapidement comprendre:
-Voici un exemple en Registre familier:
"Olá, Pedro!
Penso muito em vocês: na São, no Manecas e na tua mamã. Envia novas daí.
Quando começar a trabalheira das aulas eu te contarei outras coisas.
Tua amiga,
Zé"

Voici un exemple en Registre soutenu:
"Pareceu que cumpria, enquanto os povos lutam nas revoluções, e antes que nós mesmos tomemos nelas o nosso lugar, estudar serenamente a significação dessas ideias e a legitimidade desses interesses."

Donc on voit rapidement à qui on s'adresse...
Cordialement,

à Afonso Albuquerque

Sauf votre respect je me permets de vous signaler qu'il n'y a pas qu'en portugais où il y a plusieurs registres, en français aussi...ce n'est donc pas là, à mon humble avis, que réside les plus grosses  difficultés mais plus dans la prononciation de certaines lettres comme les "s" en fonction de leur position dans le mot.
Enfin je dis ça...je ne dis rien!
:cheers:

Re-
Non justement c'est dans les registres car vous accordez la grammaire utilisez des temps composés par exemple au lieu de "teria" ce sera "ter-se-ia"  et le vocabulaire est plus riche  sans  parler d'une syntaxe plus juste...

Bref, c'est un autre niveau...

Pour la prononciation ce sera juste une question d'habitude (irrégularités) et honnêtement  vous aurez pas besoin de faire de gros efforts...

Bien à vous,

Bonsoir à tous,

Il faut toujours un temps d'adaptation d'environ deux années pour commencer à élargir sérieusement son rayon social. Nous avons souvent déménagés et trouvons que cette période est souvent la même... Je félicite et trouve très courageux les personnes ne connaissant pas la langue du pays où ils s'installent. Le Portugal est un pays qui demande à être découvert en profondeur, parler la langue ou la comprendre est déjà essentiel pour y parvenir. Il y a des personnes qui préfèreront, dans un premier temps, rencontrer d'autres francophones, être en quelque sorte parrainé par des "anciens". Je les encourage à consulter les sites des réseaux sociaux bien connus et de participer à leurs activités fort intéressantes. Nous avons fait la connaissance de nombreuses personnes d'origine Portugaise qui nous ont permis de mettre un pied à l'étrier. Par ailleurs vous avez sûrement une passion, un hobby qui vous permettra de partager votre talent avec d'autres personnes venant de tous horizons, il faut en profiter pour s'intégrer plus rapidement.
Bises à vous!

Albuquerque, merci pour votre démonstration; il est bien évident qu'à 66 ans, retraités, nous n'avons plus la motivation ni la volonté d'atteindre un tel niveau de connaissance dans votre belle langue.
Par contre, faire l'effort d'acquisition des bases essentielles pour un échange primaire ne peut être qu'enrichissant et très utile par moments.
J'encourage mes compatriotes français à faire cet effort. Ici en Algarve, les autochtones l'apprécie à sa juste valeur, et le compare souvent à l'absence quasi généralisée du moindre effort des sujets de sa Royale Majesté (the Queen Elisabeth).
Par exemple, un jour, dans un bar de bord de plage, je demande 'uma Impérial" (un demi) , la serveuse me regarde effarée ! Chose ahurissante; elle était britannique,et ne comprenait pas le portugais .....
Autre exemple: à l'office du tourisme d'Albufeira, je viens acheter un guide touristique, j'en trouve un à 9 €, je dis quelques mots en portugais, du coup la dame me répond
" pour vous ce sera gratuit" et de m'indiquer le site web, où effectivement je retrouve le même guide en français.

Bonjour Fredoguitar
Votre propos est très intéressant nous concernant..
Nous devons aboutir très prochainement au bout de notre projet afin de nous installer en Algarve.
Nous venons cet été (à Olhao 10 au 24 Juillet) pour , une nouvelle fois , découvrir une autre facette
de cette région qui nous attire.
Ma compagne et moi même  ne parlons pas du tout la langue portugaise et souhaitons lier très rapidement des liens avec les expatriés mais aussi nous immerger dans les coutumes et habitudes des portugais.
Pour cela , nous pensons prendre des cours afin de maîtriser le langage courant très vite mais aussi , s'appuyer sur des personnes comme vous qui ont déjà une solide expérience de l'expatriation.
Pourrions nous échanger nos adresse mail respectives en message privé afin de communiquer?
Merci de votre retour
Cordialement
Christophe

Bonsoir,
@ Odeclas81
Merci d'avance de votre témoignage.
"Par exemple, un jour, dans un bar de bord de plage, je demande 'uma Impérial" (un demi) , la serveuse me regarde effarée ! Chose ahurissante; elle était britannique,et ne comprenait pas le portugais ....."

Ce genre d'exemple ne peut se faire car si jamais quelqu'un demande un livre de réclamations en disant que les produits ne sont pas en portugais (conformément à la loi) ou ne peuvent pas assurer son service en portugais je peux vous dire que cela peut se passer très mal pour l'établissement en question... Cela est déjà arrivé et tous font attention à traduire et parler en portugais (un minimum).

Bien à vous,

"Ce genre d'exemple ne peut se faire car si jamais quelqu'un demande un livre de réclamations en disant que les produits ne sont pas en portugais (conformément à la loi) ou ne peuvent pas assurer son service en portugais je peux vous dire que cela peut se passer très mal pour l'établissement en question... Cela est déjà arrivé et tous font attention à traduire et parler en portugais (un minimum). "

Malheureusement, Albuquerque, dans tous les pays, même au Portugal, certains s'ingénient à contourner les règlements et les lois. Mais là on s'éloigne du sujet de ce forum.

Le principal est de faire l'effort de parler le Portugais, après la syntaxe, les temps hormis le présent, passé et futur, c'est la cerise sur le gâteau.
J'aime quand les touristes qui viennent en France essaient de parler le Français même si la prononciation et même l'ordre des mots ne sont pas exactement comme Molière l'aurait écrit.
Donc au Portugal, le mois prochain lors de notre installation, je parlerai Portugais aux Portugais. J'ai pu constater lors de notre séjour en Algarve (prospection) au mois de Mars, que je me faisais comprendre et c'est l'essentiel, n'est ce pas ?
Hervé

et ça veut dire quoi tout ça. MDR

"Olá, Pedro!
Penso muito em vocês: na São, no Manecas e na tua mamã. Envia novas daí.
Quando começar a trabalheira das aulas eu te contarei outras coisas.
Tua amiga,
Zé"

Voici un exemple en Registre soutenu:
"Pareceu que cumpria, enquanto os povos lutam nas revoluções, e antes que nós mesmos tomemos nelas o nosso lugar, estudar serenamente a significação dessas ideias e a legitimidade desses interesses."

Comment faire pour se constituer un réseau social au Portugal ? Où et comment rencontrer du monde ?

J'aurais bien aimé pouvoir m'inscrire à des activités, comme je l'ai fait en France à chaque fois que je changeais de région, pour faire des connaissances. Rien de tel que de partager un loisir, un hobby. Me concernant c'était davantage "peinture" que "gym", par exemple, mais il y en avait pour tous les goûts. Via la mairie, je trouvais tout cela.
Ou encore le site "OVS" pour les sorties amicales (restos, randonnées, etc...) qui donnaient aussi l'occasion d'élargir son cercle d'amis.
Cela existe peut-être ici... mais.... je n'ai pas trouvé... Et vous ?  :)

odeclas81 :

Il est facile d'avoir une vie sociale quand on est dans une copropriété où demeurent une majorité de français, de francophones ou de portugais parlant français.
Par contre il nous sera difficile de communiquer vraiment avec les portugais, en portugais, car autant cette langue est facile à lire, à parler, autant elle est difficile à comprendre.
.......
On peut aussi se faire des connaissances francophones un peu partout, surtout dans les centres commerciaux et autres magasins, sur les marchés notamment.
On entend parler français de plus en plus, ici en Algarve.
et bien sûr par l'intermédiaire des blogs ....

Oui, communiquer en une autre langue doit aussi ce faire par "la culture de pensé" local, ces pour cela qu'il peut paraître difficile de communiquer, même si l'on est en niveau linguistique de ce débrouiller quotidiennement et administrativement seul.

En d'autre terme, le Portugais est Franc, droit dans ces bottes.
La langue Portugaise n'à pas de mots, ou de phrases pour tourner autour du pot à la version Française qui à autant de mots que de virgules et autres joies pour dire une même phrase, ou la détourner (Tromper), nous avons de bon exemple en politique, mais j'en resterait là à part que je préciserais qu'il n'y à pas qu'en Algarve où l'on rencontre beaucoup de Français, partout au Portugal ;-)

VIDACRISTA :

Comment faire pour se constituer un réseau social au Portugal ? Où et comment rencontrer du monde ?

J'aurais bien aimé pouvoir m'inscrire à des activités, comme je l'ai fait en France à chaque fois que je changeais de région, pour faire des connaissances. Rien de tel que de partager un loisir, un hobby. Me concernant c'était davantage "peinture" que "gym", par exemple, mais il y en avait pour tous les goûts. Via la mairie, je trouvais tout cela.
Ou encore le site "OVS" pour les sorties amicales (restos, randonnées, etc...) qui donnaient aussi l'occasion d'élargir son cercle d'amis.
Cela existe peut-être ici... mais.... je n'ai pas trouvé... Et vous ?  :)

J'ai entendu parlé d'une structure de CoWorking qui vas lancer ça plateforme communautaire Franco-Portugaise à Portimão.

Re-
"La langue Portugaise n'à pas de mots, ou de phrases pour tourner autour du pot à la version Française qui à autant de mots que de virgules et autres joies pour dire une même phrase, ou la détourner (Tromper), nous avons de bon exemple en politique,]

Je suis en total désaccord avec vous. Un petit saupoudrage de littérature portugaise ou de terminologie "administrato-juridique" vous fera changer vite d'avis.

Bien à vous,

@ ombre (post 22) : Vous pouvez nous en dire davantage ? Pour moi le coworking n'est pas vraiment axé sur les loisirs, si ?...

Sans doute, mais mon avis n'est nullement un jugement, ce n'est qu'un avis.

En tout cas, l’orthographe en dit long, regardez les verbes, adjectifs du Français, et faite comparos et demandez vous qu'elle langue est direct ?
M'à comparos (analyse) par de ce simple fait.

VIDACRISTA :

@ ombre (post 22) : Vous pouvez nous en dire davantage ? Pour moi le coworking n'est pas vraiment axé sur les loisirs, si ?...

Vous ne vous trompez pas, en général, le Coworking n'à rien à voir, mais dans le numérique les frontières ne sont que celle que l'on ce donne.

Pour en dire un peut plus, ces une conciergerie numérique communautaire et participative (Réseau), qui s'occupe des besoins globaux, donc le partage de locaux en Coworking.

Pour en savoir un peut plus, il faut regarder les prochaines news sur le numérique et services à la personnes sur Portimao courant été ou fin d'été 2016.

Merci beaucoup mais... j'ai pas tout compris (oups..).
Auriez-vous un lien internet ?

VIDACRISTA :

Merci beaucoup mais... j'ai pas tout compris (oups..).
Auriez-vous un lien internet ?

Je ne pense pas avoir le droit de donner ici un lien, du moins, par respect au Post (Ce n'est pas le lieux), de plus, ça serrais sans doute considéré comme de la Pub, ce qui n'est pas mon but ici.

Contactez moi en message privé si besoins.

Au passage, je verrais si je peut et suis autorisé à créer un Post sur le sujet, ou un sujet sur les réseaux communautaire "privé et Pro" au Portugal.

Re-
"En tout cas, l’orthographe en dit long, regardez les verbes, adjectifs du Français, et faite comparos et demandez vous qu'elle langue est direct ?"

Quels exemples en concret? Je suis pas sûr d'avoir tout suivi...

Bien à vous,

xX_Ombre_Xx :

Sans doute, mais mon avis n'est nullement un jugement, ce n'est qu'un avis.

En tout cas, l’orthographe en dit long, regardez les verbes, adjectifs du Français, et faite comparos et demandez vous qu'elle langue est direct ?
M'à comparos (analyse) par de ce simple fait.

Comparos  analyse,

Vous avez appris le portugais en Roumanie???

Pour les donneurs de leçons, de pure souche portugaise, je souhaite répondre qu'il n'est absolument pas nécessaire de maitriser la langue portugaise pour percer certaines "sphères portugaises" qui de toute façon n'existent même pas - les francs portugais?-. En effet, aucune grande multinationale connue, et quand bien même vous trouverez un bon poste, payer 5 fois moins qu'en France, c'est ainsi que je continue à travailler avec la France.

Comme tout étranger que nous sommes, il est important de parler et de lier avec des portugais mais certaines erreurs grammaticales ne gâcheront pas de beaux échanges.
D’ailleurs, les échanges informels, tels que pratiqués ici, ne nécessitent pas non plus un langage très soutenu.

Les hobbies, les sorties sont les meilleurs moyens de rencontrer et de converser avec nos chers amis portugais ;)

Bonjour,
Vous êtes complètement à coté de la plaque!!
Il n'y à pas de grandes multinationales!
C'est quoi alors, Sonae, Visabeira, Mota engil, EDP et j 'en passe. (J'ai fait ma visite d'études...) Vous voulez que on en parle?
Ahh et les francs-portugais  blague à deux balles sachez que les francs-maçons y ont aussi un rôle important, sans parler de la CPLP.

Il est clair que pour les échanges ici on s'en fiche totalement du portugais mais là n'est pas la question et il faudrait suivre le fil de la conversation.

Un poste 5 fois moins payé qu'en France! Cela dépend pour qui... C'est peut être votre cas?

La prochaine fois renseignez-vous car cela nous évitera d'entendre des inepties.

Cordialement,

Bonjour,
J'ai lu attentivement toutes les réponses et je crois qu'il faut faire l'effort de parler quelques mots de Portugais pour s'intégrer. J' en fait, mais personnellement je ne suis pas douée dans l'apprentissage des langues étrangères, je compense mes "manques" par un grand sourire et tout va bien !
Pour les relations avec des français, pas de problème, il y a plein d'association en Algarve.
Cordialement

Poussysylver.  :) Bonjour.  :) Vous avez trouvé plein d'associations en Argarve... Pourriez-vous les indiquer sur le fil de la discussion ? Ce serait sympa ! Merci d'avance. Brigitte.

Bonjour   Pour avoir travaillé dans multinationales nous n aimions pas trop le Portugal en terme de commercialisation, faible nombre de consommateurs pour un marché spécifique. Par contre nous adorions le Portugal pour la flexibilité le coût du travail et les compétences, produire au Portugal c est une bonne option européenne
.Anglais est la langue des affaires mais si vous ne parlez pas Portugais de mon point de vue il est difficile voir impossible de pénétrer les réseaux. C est sûrement plus facile pour les très jeunes qui parlent entre eux couramment anglais.

RE-
Tout a fait Richard les affaires avec l'extérieur se font en anglais dans la grande majorité.
Pour les multinationales c'est vrai et j'ajouterais un autre point c'est que le consommateur portugais dans sa majorité et conservateur.
Les jeunes parlent tous bien anglais, le français à décliné depuis 1990 et beaucoup de jeunes au Portugal ne savent pas un mot en français. La langue française à été supplanté par l'espagnol jugé une langue facile, plus proche ayant l'Espagne comme premier partenaire et surtout l'Amérique du Sud marché de plus en plus important pour le Portugal avec celui lusophone.
On voit également émerger de plus en plus le mandarin qui est de plus en plus enseigné et attire de plus en plus. 
Cela n’empêche, comme il parait évident que pour occuper un poste important dans une entreprise portugaise il faut avoir un bon niveau....de portugais.
Bien à vous,

Bo tarde christine et merci des conseils
J'ai eu la grande chance de louer à l'année une maison neuve dans la Vallée de Lama à Odiaxere qui appartient à une famille Portugaise ayant longtemps oeuvré en France, comme beaucoup.
Donc à peine arrivé je me suis vu invité à un déjeuner avec des expatriés Français sur l'Algarve, notamment de Besafrim depuis 14 ans , nous étions 9 couples.
Je viens d'avoir mon avis d'IRS, de 2015, 1ère année de défiscalisation, pour la forme 0 pointé
Pour le reste mon exil Portugais est devenu une cure de désintoxication des péripéties Franco-Françaises et grâce à cette propriété complètement close en bordure de rivière, j'ai pris cette fois avec moi mes chiens.
Voilà je voyage à la découverte immédiate de mon site: Barrage de Bravura, plan d'eau et paysages superbes .
Peut-être au plaisir de nous rencontrer à la prochaine occasion chez Dinis.
Cordialement
Jean-Pierre

Bonjour. Je suis belge et je ne suis pas d'accord avec ce dont vous dites.
Je pars d'ici peu définitivement en Algarve comme RNH avec un grand plaisir car je aprle le portugais.
Comment? Il y a 44ans, à 23ans, je suis parti au Brésil sur un cargo en ayant appris l'assimil(méthode d'apprentissage d'une langue avec à l'époque comme support: un livre à 100 leçons(grammaire incluse) et une bande enregistreuse).
Pendant 33 jours(il faut de la volonté et le temps toute la journée - le cargo m'amenant à Sao Paulo le permettant), il faut s'isoler et si sur terre aller prendre DES cafèzinhos sur une terrasse ou manger dans des restos typiquement portugais(pas continental pour touristes) et la clé: leur demander: faz favor, fale devagarzinho para que eu entendo/seguo a conversaçao do shr. ou do shra.. Une fois arrivé à Sao Paulo, il m'a fallu encore 3 mois pour parler à l'aise le basique et après le reste suit.
Evitez à tout prix d'être avec des gens de votre nationalité ou d'autres qui parlent une autre langue que vous connaissez(par ex l'anglais).
Sortez et visitez;afin de ne pas tomber dans la déprime. Bouger à faro, Tavira, Lagos,autres places tant bellissimas
Achetez tous les 3jrs le journal ou une revue/semaine qui correspond à votre hobby et prenez un carnet dont les feuilles sont divisées en deux colonnes: une pour le portugais, et une pour le français(votre langue). Tous les mots d'un article que vous ne comprenez pas, transcrivez-le dans la colonne destiné au portugais et avec un bon dictionnaire de poche, écrivez la traduction.
Relisez l'article une à deux fois et allez au suivant afin de le comprendre +/_(mais ou menos). Le soir, dans votre lit avant de vous endormir, prenez votre carnet et forcez-vous à mémoriser les significations des mots à voix haute et la nuit vous apportera le fruit de votre journée! Fin de semaine, reprendre toutes les pages de votre carnet et jonglez avec pour mémoriser. N'ayez pas peur de votre prononciation, cela viendra surtout en écoutant de la musique/les nouvelles(pas facile je le reconnais car un peu comme les anglais avec leur patate chaude dans la bouche).
Allez, bon courage!

Bonjour,
ok que je suis heureuse de voir un belge en ligne.
L'immersion est en effet le meilleur moyen d'apprendre une langue.
J'ai pris la décision de "sortir du pays belge" car je ne trouve pas ma place ici.
Toutefois, j'ai commencé à apprendre le portugais avec Duolingo.  Mais il est vrai que votre façon d'apprendre le portugais est la façon la plus efficace. 
Pour l'instant, je suis ici en Belgique dans mon petit trou (ma maison) avec des écouteurs et le programme Duolingo.
Je cherche aussi à mieux connaître les belges au Portugal... pas seulement pour trouver un soutien au Portugal mais aussi pour savoir mieux les endroits et les raisons pour lesquelles les belges ont choisi certaines régions.
J'ai ouvert une discussion adressée au Belges qui n'a pas encore de réponse jusqu'à présent. 
Dommage ... certainement parce que les Belges inscrits sont rarement derrière un ordinateur ... ils profitent bien de leur vie au soleil au Portugal ... c'est ce que je suppose.
Je pense qu'il est "utile" de développer un réseau social au Portugal.  Je souhaite en tout cas d'abord m'adresser aux belges qui ont plus ou moins le même background pour ensuite bien vite mieux m'ouvrir à d'autres "cultures".
Une chose est certaine, pour apprendre le portugais, il faut mieux se lancer "dans les bras de la culture portugaise, des rencontres avec les gens sur place".
Pourriez-vous m'aider ?
Cordialement,
alias Leah Lys

Bravo Lys! That's the way to do!
Pourquoi le belge n'a pas de réseau ou ne communique pas ses trucs/astuces/moyens de s'intégrer? On vit de plus en plus dans une société d'individualistes et aussi bcp. de belges sont au Portugal mais ne déclarent rien ici en Belgique. Ils paient leur IMI & IMT locaux et fini. Mais je sais par le ministère des finances belges que maintenant depuis janvier 2017, suite en plus à la grande vague d'émigration vers le Pt. grâce aux avantages fiscaux et les échanges bancaires rapides intra-Europe(28pays), la Belgique traque et possède bcp. d'échanges avec le Pt; et cela va faire mal pour ceux non en règle.
A savoir quant à la défiscalisation d'une assurance complémentaire groupe/pension.
Le Pt offre 0% si et slmnt. si, la société qui cotise pour l'employé est privée et que l'assurance recevant les primes est privée également! Sinon: 28% prélevés au Pt en tant que RNH alors qu'en Belgique +/-20à23% tout dépendant dans quel commune l'on vit. Mais l'astuce est alors de se diriger vers les banques ou autres organismes financiers reconnus par l'Etat qui vont vous proposer un PPR(plano de poupança para reformado = plan d'épargne pour retraité) et là on est taxé à 8%. L'on peut alors choisir des paiements par mensualité ou un paiement total du capital et puis autre chose mais c'est plus pour les portugais. A vous de choisir si vous vous voulez venir au Pt ou pas.
Moi, m'expatrier,  c'est une question à la fois que je trouve ce pays sublime, varié, culturellement (extrêmement intéressant vu que c'est un vieux pays ayant été un Royaume puissant), très proche de Sevilha si habitant l'Algarve, pour faire de la voile sur les lacs comme l'Alqueva(le plus grand d'Europe=250km²) (avce mon dériveur)et un de ses villages le surplombant comme Monsaraz, on peut y pratiquer de la motoverte à sa guise sauf dans les parcs naturels, pratiquer la moto de route sur des routes impeccables et en voiture décapotable à sa guise car beau climat, il n'y a pas mieux comparé à la Belgique remplis de nids de poules, c'est un pays qui défend encore ses valeurs judéo-chrétiennes(pas de mosquées ou alors on les comptes sur les doigts de la première main), calme, peu de délinquance comme très peu de "barbus" ou "voiles" ou "burkini" inexistants vu pas de sécu pour leur offrir tout comme chez nous(sic Molenbeek St Jean), ( moi j'en ai marre et veux la paix et donc une intégration parfaite de ses réfugiés en Belgique ou en Europe sinon retour dans les nombreux pays musulmans), gens très aimables offrant/partageant leur repas si on arrive trop tard dans un petit resto dans l'intérieur du pays pour à peine 10€, vie +/-30 moins chère , et à la fois la défiscalisation intéressante sur bcp; d'aspects que vous connaissez déjà j'espère en matière de pension, donation, héritage/etc...
De plus, l'on doit rester dans le pays que 6mois+1jr pour bénéficier de la défiscalisation sur 10ans! Et après, on peut rester et on est résident normal et l'on paie de toute manière moins d'impôts qu'en Belgique et la vie est moins chère. Bien évidemment, comparé à la Belgique ou c'est 0%, les revenus locatifs comme les dividendes ou la plus-value sur un bien immobilier sont taxables mais quand on fait le compte, mettre son capital ici dans un immeuble, cela rapporte plus que de le laisser dans une banque.
J'oubliais le plus important: du soleil à volonté et des milliers de côtes extraordinaires à découvrir comparé à la Belgique et ses 60km de côte flamingante(grosse différence que flamande en mentalité car considérée séparatiste) avec à 90% du ciel gris et donc de la mer grise polluée vu que c'est la manche où passe un trafic le plus élevé au monde de navires marchands
Bonne chance à votre intégration!

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Portugal.

Déménagement au Portugal

Conseils pour préparer votre déménagement au Portugal

Assurance voyage Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Portugal