Les impôts en Islande
shutterstock.com
Actualisé il y a 2 ans

Quel système fiscal en Islande et comment payer ses impôts, faire sa déclaration de revenus ? Voici un article qui éclairera votre lanterne concernant la question délicate des impôts durant l’expatriation.

Les revenus imposables en Islande

Sont imposables par les autorités fiscales les personnes qui résident au moins 183 jours en Islande sur une période de 12 mois, et qui perçoivent des revenus en Islande et ailleurs dans le monde. Attention, il convient dans un tel cas de vérifier si votre pays de provenance a signé un accord concernant la double imposition avec l'Islande. Ceci vous évitera peut-être d'être taxé deux fois sur les mêmes revenus !

Ceux qui vivent moins de 183 jours sur une période de 12 mois, mais qui ont des revenus provenant uniquement d'Islande seront imposables sur ces derniers revenus uniquement.

Quels revenus sont imposables ?

En Islande, sont imposés notamment les paiements en espèces, les salaires, les honoraires, les indemnités de maladie et les prestations en nature.

Le revenu imposable est divisé en trois catégories principales :

  • Catégorie A : salaires et traitements, y compris le revenu d'emploi présomptif des travailleurs indépendants, les prestations liées à l'emploi, les pensions de vieillesse, les prestations de sécurité sociale, les subventions, les versements aux titulaires de droits d'auteur, les redevances, etc.
  • Catégorie B : revenus d'une entreprise et revenus d'une activité économique indépendante.
  • Catégorie C : revenus du capital tels que les dividendes, intérêts et gains en capital.

Les taux d'imposition en Islande, barème 2017

  • 0 % si le revenu annuel est inférieur à ISK 1 718 678
  • 36,94 % d'imposition pour les revenus situés entre ISK 0 ' 834 707 par mois
  • 46,24 % pour les revenus supérieurs à ISK 834 708 par mois
  • Les enfants de moins de 16 ans paient 6 % du revenu si ce dernier excède ISK 180 000 par an
  • les personnes âgées de 16 à 69 ans dont les revenus dépassent les limites indiquées ci-dessus doivent s'acquitter de la taxe destinée aux Fonds de construction pour les personnes âgées, ainsi que de la redevance télévisuelle
  • L'impôt sur les revenus locatifs est également de 20 %, en sachant que 50 % des revenus locatifs sont imposables
  • L'impôt sur le revenu du capital est de 20 %, si le revenu supérieur à ISK 125 000 ISK par an

Bon à savoir :

  • Ces chiffres s'appliquent après déduction de la prime du fonds de pension.
  • Le crédit d'impôt personnel s'élève à ISK 52 907 par mois. Il est déduit des taxes calculées.

La taxe foncière

Les municipalités perçoivent la taxe foncière sur tous les biens immobiliers. Cette taxe est calculée en fonction de l'évaluation foncière de l'immeuble et du lot. Le taux d'imposition est déterminé par chaque municipalité.

Quand et comment payer ses impôts en Islande ?

En Islande, la collecte des impôts sur le revenu et des impôts locaux des particuliers se fait à la source, donc directement sur le salaire, ceci chaque mois au cours de l'année fiscale. Pour les salariés, le bulletin de salaire indiquera les montants déduits en faveur des impôts, cotisations de retraite, etc. Il est donc essentiel de conserver les bulletins de salaire, ces derniers faisant office de preuve quant à l'acquittement des impôts. Toutefois, chaque année, les personnes imposables doivent remplir une déclaration d'imposition.

Liens utiles :

RSK ' Directorate of Internal Revenue ' Imposition des particuliers en Islande
RSK ' Directorate of Internal Revenue ' formulaires de déclaration

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.