Actualisé il y a 11 mois

Quelles sont les règles et formalités à respecter pour conduire en Hongrie ? Les détails dans cet article.

En Hongrie, l’âge légal d’obtention du permis de conduire est fixé à 17 ans.

Les règles de circulation, même si elles ne sont pas toujours respectées, sont strictes et les infractions routières sont punies de lourdes amendes et de retraits de points. Au-delà de 18 points, les autorités retirent le permis au conducteur fautif pendant six mois.

En avril 2016 a été mis en place le réseau intelligent de caméras routières, ce qui a permis de réduire le nombre d’accidents et de morts sur les routes.

Le réseau autoroutier est de bonne qualité, mais les routes secondaires sont souvent abîmées, déformées, avec une signalisation imparfaite, notamment aux passages à niveau.

Mon permis de conduire est-il valable en Hongrie ?

Les permis délivrés par l’UE

Un permis de conduire délivré par un pays membre de l’UE est valable dans toute l’UE.

En vous installant dans un autre pays de l’UE, vous n’avez aucune obligation d’échanger votre permis et pouvez continuer à rouler avec votre permis d’origine, à condition qu’il soit valable, que vous ayez l’âge requis pour la conduite d’un véhicule de la catégorie correspondante et que votre permis n’ait pas été suspendu par le pays de délivrance. Ainsi, si vous déménagez en Hongrie, vous n’aurez l’obligation de renouveler, remplacer ou échanger votre permis que si ce dernier a été endommagé, perdu, volé ou s’il est arrivé à expiration.

En dehors de l’UE

Si votre pays d’origine ne fait pas partie de l’UE, vous serez invité à échanger votre permis de conduire contre un permis hongrois.

Échanger son permis de conduire, quelles démarches ?

Pour échanger ou renouveler votre permis de conduire, vous devrez vous adresser au KEKKH.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • votre passeport
  • votre carte de résident ou permis de séjour prouvant votre droit à résider sur le sol hongrois
  • deux photos d’identité format passeport
  • preuve de paiement des frais administratifs
  • si vous effectuez les démarches pour quelqu’un d’autre, une procuration de cette personne.

 Attention :

Une fois échangé votre permis de conduire d'origine contre un permis local, vous serez soumis à la législation hongroise (par exemple, en ce qui concerne la durée de validité du permis et les contrôles médicaux). Prévoyez un coût d’environ 4 000 HUF.

Immatriculer son véhicule en Hongrie

Depuis 2011, si vous partez en Hongrie avec votre véhicule et déclarez une adresse en Hongrie, vous devez faire immatriculer votre véhicule et payer une taxe d’enregistrement afin d’être autorisé à circuler.

Tout d’abord, vous devrez faire contrôler votre véhicule auprès de l’autorité nationale des transports. Elle vous délivrera alors l’autorisation de circuler avec votre véhicule sur le territoire hongrois et déterminera sa classification environnementale. Le montant de la taxe à payer sera ensuite fixé par les services de douanes sur la base du document délivré par la NKH, et vous pourrez retirer votre plaque d’immatriculation ainsi que votre carte verte d’autorisation de circulation auprès des services de l’administration d’État (Okmànyirodà). Au total, comptez entre 48 000 et 65 000 HUF.

À défaut d’une immatriculation hongroise, votre véhicule pourra être immobilisé, jusqu’au paiement de l’amende correspondante.

 Bon à savoir :

La taxe d’enregistrement est calculée en fonction de la puissance du véhicule, de la date de première mise en circulation, de la classification environnementale et du type de carburant.

Assurer son véhicule en Hongrie

L’assurance du véhicule est une étape préalable à son enregistrement auprès de la Okmànyirodà (voir paragraphe précédent), puisqu’une attestation sera requise par cette dernière.

Code de la route en Hongrie

En Hongrie, les autoroutes sont payantes, au moyen de vignettes (matrica), en vente notamment dans les stations services ou sur le site Autopalya Matrica.

Hors agglomération, vous devez circuler avec vos feux de croisement.

Les limitations de vitesse sont de 130 km/h sur les autoroutes, 110 km/h ou 90 km/h sur les nationales (souvent encombrées), et 50 km/h en agglomération.

En cas d’infraction, la police (Rendörség) vous remettra une contravention avec un titre de paiement.

Depuis juillet 2011, les amendes délivrées pour les infractions suivantes doivent être payées immédiatement : excès de vitesse, non port de la ceinture de sécurité, conduite en sens interdit, conduite en état d’ivresse (tolérance zéro en Hongrie, le taux doit être à 0g/l).

En cas de conduite en état d’ébriété, les policiers vous retireront votre permis de conduire sur le champ et vous sanctionneront d’une amende. Les autorités sont en droit de garder votre véhicule jusqu’au paiement de la somme demandée.

Équipements de sécurité du véhicule

Veillez à ce que votre véhicule soit équipé d’un triangle de signalisation, d’une trousse de secours complète et à jour, d’une boîte d’ampoules de rechange, d’un gilet fluorescent, obligatoire de nuit si vous devez sortir de votre véhicule suite à un accident ou un problème technique.

Entretien de votre véhicule

Le contrôle technique de votre véhicule doit être effectué quatre ans après sa mise en circulation, puis tous les trois ans pour les véhicules de moins de six ans, et tous les deux ans pour les véhicules plus anciens.

 Liens utiles :

Ambassade de France en Hongrie – Le permis de conduire
Ambassade de France en Hongrie – Code de la route en Hongrie
Union européenne – Permis de conduire hongrois
Union européenne – Permis de conduire européen
Union européenne – Obtenir un permis de conduire européen

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.