Actualisé il y a 6 jours

La Hongrie possède un vaste réseau routier dont de grandes parties ont été récemment refaites pour faciliter la circulation. L'âge légal pour prendre le volant dans le pays est de 17 ans et on conduit à droite. Les expatriés qui arrivent en Hongrie avec un permis de conduire étranger peuvent conduire librement.  

Ainsi, si vous êtes ressortissant de l’UE / AELE, vous pouvez facilement échanger votre permis de conduire contre un permis hongrois. Les ressortissants de pays tiers peuvent également échanger leur permis de conduire, mais des frais et des formalités administratives supplémentaires seront appliqués. Autrement, vous pouvez demander un nouveau permis de conduire hongrois après avoir séjourné six mois dans le pays.

Échanger son permis de conduire contre un permis hongrois

La Hongrie étant membre de l’UE, l’échange de permis de conduire pour les citoyens de cette zone est rapide et facile. Pour ce faire, rendez-vous au centre de service clientèle du « bureau central des services publics administratifs et électroniques », ou à n’importe quel bureau de gestion des documents et centre d’information gouvernemental de district. En général, les documents suivants sont demandés :

  • Votre permis de conduire étranger,
  • Une attestation médicale stipulant que vous êtes apte à la conduite,
  • Preuve de paiement des frais de dossier

 Bon à savoir :

Les frais de dossier pour les ressortissants de l'UE / AELE sont de 4 000 HUF (12 euros).

Si vous êtes ressortissant d’un pays tiers, vous devez vous rendre au « bureau central des services publics administratifs et électroniques » de Budapest et fournir la même documentation que les citoyens de l'UE / AELE (voir ci-dessus), ainsi que votre permis de séjour hongrois.

 Bon à savoir :

Les frais de dossier pour les ressortissants de pays tiers sont de 6 200 HUF (19 euros).

 Lien utile :

Europa : Reconnaissance du permis de conduire en Hongrie

Obtenir le permis de conduire en Hongrie

Si vous n’avez pas de permis de conduire et que souhaitez en obtenir un en Hongrie, notez que les citoyens non hongrois sont autorisés à faire la demande uniquement pour les véhicules de catégories A et B (c’est-à-dire les motos et les voitures). En général, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Votre passeport,
  • Votre permis de séjour ou votre certificat d’enregistrement,
  • Certificat médical de bonne santé,

Mais également

  • De passer l'examen théorique,
  • De passer un examen médical de premiers secours par la Croix-Rouge,
  • De prendre des leçons de conduite pratiques (30 leçons, 580 kilomètres),
  • De passer l'examen final de conduite

Une fois votre permis de conduire hongrois en poche, il sera valable pendant 10 ans ou cinq ans si vous avez plus de 50 ans.

Code de la route en Hongrie

La Hongrie attache une grande importance à la sécurité routière et à la réduction des risques d’accident. Tous les conducteurs potentiels sont tenus de suivre un cours de secourisme organisé par la Croix-Rouge. Le système de sanction à point pour infractions au Code de la route garantit quant à lui la mise à l’écart des récidivistes.

Concrètement, le conducteur qui perd ses 18 points perd également son permis de conduire avec interdiction de présenter une nouvelle demande pendant six mois (et même dans ce cas, il devra suivre un cours de conduite).

 Bon à savoir :

Les lois hongroises sont particulièrement strictes en matière de conduite en état d'ébriété. Si vous êtes pris au volant en étant ivre, votre permis de conduire sera immédiatement révoqué, quel que soit le nombre de points qu’il vous reste.

 Liens utiles :

Ministère des Transports de Hongrie
Carte routière de la Hongrie

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.