Le marché du travail à Phnom Penh

Le marché du travail à Phnom Penh
shutterstock.com
Actualisé 2019-12-29 14:26

Vous aurez sans doute besoin d'un emploi si Phnom Penh est la ville ou vous avez choisi de poser vos valises. Comment se porte le marche du travail local ? Quels sont les secteurs porteurs ? Quelles sont les exigences pour y travailler en tant qu'expatrié ? Cet article répond aux différentes questions que vous pourriez vous poser.

Par où commencer votre recherche d'emploi à Phnom Penh ?

Le marché du travail de Phnom Penh est en pleine expansion en raison de la croissance rapide de l'économie nationale. Cette croissance est porteuse de nouveaux emplois, ce qui diversifie le monde professionnel, et a un impact considérable sur les salaires que touchent expatriés et locaux. Il n'est donc pas difficile de trouver un emploi à Phnom Penh en tant qu'expatrié.

Une excellente façon de commencer votre recherche d'emploi à Phnom Penh est de le faire avant votre départ. Il existe plusieurs sites d'offres d'emploi comme CamHR, Bong Thom Classifieds, sans oublier The Phnom Penh Post. Une autre façon de trouver des emplois dans la ville est par le biais de groupes Facebook tels que Phnom Penh Jobs et Phnom Penh Jobs for Foreigners. Avoir un réseau professionnel peut aussi vous aider à trouver les meilleures opportunités à Phnom Penh.

Bien sur, tout dépendra de vos diplômes et compétences et du type de poste que vous souhaitez occuper : il y en a pour tous types de profils. Pour travailler à Phnom Penh, vous avez deux options : soit décrocher un contrat depuis votre pays de résidence, soit de commencer votre recherche sur place, ce qui peut s'avérer stressant. La première option, en revanche, vous permet non seulement de négocier un salaire élevé mais aussi d'obtenir un visa et un permis de travail avant de déménager.

Les secteurs porteurs et les salaires à Phnom Penh

Si les postes à pourvoir sont abondants à Phnom Penh, seuls quelques secteurs sont ouverts à l'embauche d'expatriés. Les offres d'emplois les plus courantes proviennent d'ONG, de l'enseignement de l'anglais, des services et des affaires. Les salaires varient également en fonction du domaine convoité. En moyenne, attendez-vous à un salaire de 800 à 1 500 $US par mois dans le domaine de l'enseignement, des ONG et des services. D'autres secteurs plus lucratifs peuvent vous rapporter entre 1 000 et 3 000 $US par mois.

Demander un permis de travail au Cambodge

Une fois que vous aurez décroché un emploi, il faudra demander un permis de travail auprès du sangkat local (administration locale) ou auprès d'un service tiers. Le permis de travail coûte environ 100 $US pour travailler pendant une année civile et 100 $US pour travailler pendant l'année en cours. Cependant, les informations et conditions changent rapidement. Pensez à consulter le groupe Facebook Travail et visas au Cambodge pour avoir des informations à jour.

Si vous préférez travailler en indépendant, vous pouvez choisir entre créer votre propre entreprise ou exercer en tant que freelance. Il est possible pour un expatrié de créer une entreprise à Phnom Penh, mais attendez-vous à la complexité bureaucratique. Vous en saurez plus dans notre article « Créer son entreprise à Cambodge ».

 Liens utiles :

Emplois à Phnom Penh
Emplois pour étrangers à Phnom Penh
Groupe Travail et Visa
Création d'une entreprise au Cambodge

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.