Retraite au Mexique

retraite au Mexique
Shutterstock.com
Actualisé le 09 juillet, 2022

Vous souhaitez prendre votre retraite au Mexique ? C'est en effet le rêve de milliers de seniors à travers le monde. Cependant, vous devrez suivre certaines procédures pour devenir résident mexicain afin de pouvoir prendre votre retraite en toute tranquillité.

Le Mexique est non seulement connu pour être le pont entre l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord mais aussi une destination de choix en matière d'expatriation. Le Mexique est particulièrement populaire en raison de sa proximité avec les États-Unis et le Canada. De plus, le coût de la vie y est relativement faible par rapport à de nombreux pays voisins. C'est la raison pour laquelle des milliers de seniors à travers le monde rêvent d'y prendre leur retraite. En fait, le nombre d'étrangers visitant et s'installant au Mexique est en hausse depuis quelques années.

Le Mexique peut vous offrir tout ce que vous recherchez si vous rêvez d'un changement de mode de vie et d'environnement. Ce pays possède non seulement des paysages époustouflants mais également un patrimoine culturel très riche et coloré que vous aurez l'occasion de découvrir dans ses différentes régions pendant votre séjour.

Les sont les avantages de passer sa retraite au Mexique ?

Vivre au Mexique peut être très avantageux pour les étrangers, et les personnes âgées en particulier. Prendre sa retraite au Mexique vous permettra de profiter d'un style de vie complètement différent de celui auquel vous avez été habitué dans votre pays d'origine. Vous aurez également l'occasion d'en apprendre davantage sur le riche patrimoine culturel, historique et architectural du pays. Le faible coût de la vie est aussi l'un des nombreux avantages de s'y installer, sans oublier la convivialité et l'hospitalité de la population.

Quels sont les inconvénients de déménager au Mexique ?

Prendre sa retraite au « pays des Sombreros » nécessite cependant une réflexion appropriée. En effet, le manque d'infrastructures et de sécurité du pays sont souvent décrié par les touristes et les médias. Il faut également faire preuve de prudence en termes de risques de santé avant de vous y installer. Pensez donc à vous renseigner au préalable sur l'environnement et les infrastructures du Mexique pour éviter de mauvaises surprises.

Visa de retraite au Mexique

Pour prendre votre retraite au Mexique, vous devez demander un visa « immigrante rentista » à l'ambassade ou au consulat du Mexique dans votre pays d'origine. Ce visa vous autorise à faire un séjour illimité dans le pays, à condition que vous vous engagiez à ne pas travailler. Les documents à prévoir sont les suivants :

  • les formulaires de demande de visa dûment remplies et signées en ligne
  • un passeport valide (pour toute la durée de votre séjour au Mexique)
  • des photocopies des deux premières pages de votre passeport
  • Une lettre de demande adressée à l'INM, en espagnol, et signée par l'intéressé demandant ce statut migratoire, indiquant le but dans lequel il souhaite s'installer au Mexique
  • Deux photos d'identité au format passeport
  • Lettre d'une institution financière mexicaine ou internationale indiquant que vous disposez de suffisamment de fonds provenant d'un pays étranger et que vous recevez un minimum de 400 fois le salaire minimum mexicain (pour être éligible à ce visa), plus 200 fois le salaire minimum pour chaque personne à charge)
  • preuve de retraite dans votre pays d'origine
  • frais appliqués.

D'autre part, les étrangers souhaitant prendre leur retraite au Mexique pour une courte période peuvent demander un permis « visitante rentista », appelé permis FM3. Ce permis peut être renouvelé chaque année pour un maximum de quatre ans. Les documents à produire à l'ambassade ou au consulat du Mexique dans votre pays d'origine sont :

  • Lettre d'une institution financière mexicaine ou internationale attestant que vous recevez un minimum de 250 fois le salaire minimum pour être éligible à ce visa, plus 125 fois le salaire minimum pour chaque personne à charge.
  • une preuve de fonds réguliers (vous devez recevoir un minimum de 1 000 USD par mois pour être éligible à ce visa, plus 250 USD supplémentaires pour chaque personne à charge) résultant d'intérêts bancaires, d'un loyer ou d'une pension de retraite
  • un passeport valide (pour toute la durée de votre séjour au Mexique)
  • quatre photos d'identité de format passeport (deux de face et deux de profil à droite)
  • frais appliqués.

Bon à savoir :

Vous bénéficierez d'un délai de six mois pour payer le timbre fiscal si vous avez l'intention de déménager vos biens au Mexique. Vous devez ensuite produire une liste complète et une description de vos effets personnels, y compris la marque, le modèle et le numéro de série, dans le cas des appareils électroménagers et électroniques.

Notez que la durée des procédures entourant la demande de visa peut varier. Les personnes intéressées sont donc tenues de se renseigner auprès des autorités mexicaines de leur pays d'origine avant de procéder.

Le système de santé au Mexique

Les autorités mexicaines sont bien conscientes du climat et des conditions propices à la retraite dans le pays. Ainsi, des mesures particulières ont été prises pour faciliter l'installation des seniors et leur faciliter la vie en matière d'hébergement, de soins de santé, etc. Ainsi, les retraités étrangers peuvent facilement accéder aux hôpitaux et cliniques du pays en fonction de leurs besoins, ainsi qu'aux pharmacies et autres services de santé.

En ce qui concerne les opérations coûteuses, il est conseillé aux étrangers de souscrire une assurance santé internationale avant leur départ de leur pays d'origine. Les services de Sécurité Sociale de certains pays peuvent imposer des conditions particulières. Il est donc recommandé de bien se renseigner au préalable.

Les services de soins pour les seniors au Mexique

L'IMSS propose des visites à domicile en cas d'urgence médicale. Alternativement, il existe plusieurs résidences et maisons de retraite privées dans tout le pays, ainsi qu'aux alentours de la frontière américaine et dans les régions dotées d'une importante communauté d'expatriés (Puerto Vallarta, San Miguel de Allende, Cabo San Lucas). Les frais de ces installations de retraite vont généralement de 1 000 à 2 000 $US par mois. Mais il existe des alternatives moins chères.

Les résidents étrangers au Mexique ont accès au système de santé public IMSS, bien qu'il soit recommandé de souscrire une assurance santé pour avoir accès à une plus large gamme d'installations médicales pour les soins.

Impôts pour les retraités

Si vous touchez des revenus, vous continuerez à payer des impôts, même lorsque vous aurez pris votre retraite à l'étranger. En effet, vous serez toujours tenu de fournir une déclaration de revenus comme cela aurait été le cas dans votre pays d'origine.

Si vous recevez une pension mexicaine ou que vous avez un compte de pension (Administradores de Fondos para el Retiro ou compte AFORE), il est possible que vous soyez soumis à des réglementations fiscales différentes. Bien que les titulaires de l'AFORE bénéficient d'un statut fiscal avantageux au Mexique, sachez que ce système est classé comme un fonds commun de placements étrangers (ou PFIC). Les citoyens américains, par exemple, doivent s'attendre à beaucoup de paperasse.

Les destinations populaires pour prendre sa retraite au Mexique

Le Mexique est un si grand pays qu'il propose un vaste choix d'endroits pour vous installer et profiter de votre retraite tout en sirotant des margaritas selon votre humeur.

Nous avons sélectionné quelques-uns des endroits les plus appréciés par les retraités.

Playa del Carmen

Playa Del Carmen est la destination touristique la plus populaire du Mexique après Cancun. La ville allie modernité et style de vie bohème au cœur d'un paradis tropical. Les prix des loyers, ainsi que le coût de la vie sont inférieurs à Playa Del Carmen par rapport au reste du pays. Cependant, les températures et l'humidité élevées peuvent être gênantes pour les personnes âgées qui sont plus susceptibles de s'installer dans les régions côtières. Sa proximité avec Cancun le rend facilement accessible et en fait l'endroit idéal pour toute la famille qui souhaite visiter la région pendant les vacances.

Mérida

Mérida est une ville plus prospère et vivable, offrant diverses activités culturelles et artistiques, et d'autres loisirs. En effet, le centre-ville compte quelque 2 000 expatriés. La ville coloniale abrite un aéroport international avec de nombreux vols directs vers le Canada et les États-Unis, ce qui en fait l'endroit idéal pour ceux qui souhaitent voyager régulièrement. Mérida possède une culture à la fois ancienne et moderne, ce qui contribue au dynamisme de la ville. L'une des choses les plus attrayantes à Mérida, en dehors de sa splendide architecture, c'est sa richesse culinaire, jugée l'une des meilleures de tout le pays. Étant une assez grande ville, elle est dotée de toutes les commodités, y compris des hôpitaux développés. En revanche, il y fait assez chaud pendant les mois d'été et la plage la plus proche est à environ 35 minutes en voiture.

San Miguel de Allende

San Miguel de Allende est situé dans l'État de Guanajuato, à environ 4 heures de Mexico, la capitale du pays. L'aéroport le plus proche se trouve dans l'État voisin de Querétaro, à environ 66 kilomètres. La ville est bien desservie par les lignes de bus, et vous pouvez vous rendre en un rien de temps à la prochaine ville célèbre appelée Guanajuato ou monter dans un bus pour Guadalajara, la capitale florissante de Jalisco.

Chapala

Chapala est également très appréciée pour son faible coût de la vie. Quelque 7 000 seniors américains, canadiens et européens s'y sont installés au fil des années pour profiter d'un meilleur cadre de vie. La région est surtout réputée pour ses activités artistiques et culturelles, ainsi que ses clubs et sports, sans oublier sa population chaleureuse.

Puerto Vallarta

Vous pourriez aussi bien vous installer à Puerto Vallarta ou dans les régions côtières voisines dotées d'un environnement similaire à celle des villes mentionnés ci-dessus. Puerto Vallarta possède son propre aéroport international avec des liaisons aériennes directes quotidiennes vers les États-Unis et le Canada. Profitez de votre séjour pour visiter les villes comme Sayulita et San Pancho dans l'État voisin, ou encore, Nayarit, pour une excursion d'une journée rapide si vous souhaitez changer de décor.

Zihuatanejo

Zihuatanejo est une ville située dans l'État de Guerrero qui est devenue assez populaire auprès des Canadiens depuis une vingtaine d'années. Cette ville a su préserver son ambiance très originale ainsi qu'une grande partie de ses traditions locales au fil des années. Comme d'autres villes du Mexique, elle ne s'est pas transformée en une ville principalement axée sur le tourisme. Qui plus est, le coût de la vie y est plus abordable par rapport à d'autres villes. Elle peut donc s'avérer un excellent choix pour les retraites.

Huatulco

Aussi connue sous le nom de Santa María Huatulco, cette ville offre à ses résidents un atout considérable : la possibilité de vivre sur la côte pour profiter de vues splendides de la mer turquoise du Pacifique. C'est l'un des endroits les plus visités de l'État d'Oaxaca, abritant aussi de nombreux expatriés, y compris des retraités. Cette région comprend 9 plages, alors vous pouvez être sûr que vous n'allez pas vous ennuyer.

Oaxaja de Juárez

Oaxaca de Juarez est la capitale de l'État d'Oaxaca, qui détient de nombreux trésors. Non seulement la ville a la réputation de posséder la cuisine la plus délicieuse de toute la nation mexicaine, mais elle offre aussi des expériences magiques grâce à son vaste patrimoine culturel comme Etla, Mitla, Matatlan, où vous pouvez trouver des produits textiles, ainsi que la savoureuse boisson à base d'agave, le Mezcal. Selon la légende, cette boisson serait le remède à tous les maux détiendrait la clé de la vie éternelle.

San José del Cabo

Baja California Sur est l'un des endroits les plus visités du Mexique. San Jose del Cabo, sa capitale, est une ville moins mouvementée, avec plus de tradition que Cabo San Lucas, qui est plus moderne et dynamique. C'est une belle petite ville dotée d'un terrain montagneux époustouflant et certains des plus beaux couchers de soleil de tout le pays. Les amateurs de poissons et de fruits de mer frais auront l'impression d'être au paradis sur terre. L'océan Pacifique sauvage n'est peut-être pas adapté à la baignade toute l'année, mais si vous aimez les sports nautiques comme le surf, la planche à voile et/ou la plongée, c'est sans aucun doute l'endroit idéal. En outre, vous pouvez aller observer des baleines et faire des excursions en voilier.

Cozumel et Isla Mujeres

Les deux étant parmi les îles les plus populaires du Mexique, vous ne manquerez pas d'options en matière de divertissement et de logement. Ces deux îles ont également des liaisons régulières en bateau pour atteindre la côte de Cancun (depuis Isla Mujeres) ou Playa del Carmen (depuis Cozumel) en un rien de temps. Cozumel et Isla Mujeres sont des havres de retraite très appréciés, non seulement des citoyens canadiens et américains, mais aussi des Européens. De nombreux artistes et musiciens y résident la moitié de l'année, principalement en raison de son ambiance toujours joyeuse. Si vous recherchez un endroit qui offre un excellent niveau de vie, ainsi que les plus belles plages et les meilleurs spots de plongée du monde, pas besoin d'aller plus loin. Ces deux îles seront pour vous un rêve de retraite devenu réalité.

Profitez de votre retraite au Mexique en toute sérénité

Le Mexique est avant tout un pays très actif et vivant. Mais vous y trouverez également des régions vraiment calmes où vous pourrez vous détendre et profiter d'une retraite paisible. Dans l'état actuel des choses, la plupart des services et installations essentiels sont facilement accessibles dans tout le pays. Ainsi, le Mexique peut être votre destination de retraite de rêve, à condition que vous vous organisiez comme il se doit votre départ.

D'autres raisons de passer votre retraite au Mexique en chiffres

Si toutes les raisons que nous avons mentionnées ci-dessus ne vous ont pas convaincues, les chiffres suivants vous donneront encore plus envie de faire vos valises et vous envoler pour le Mexique le plus rapidement possible :

  • Les soins de santé au Mexique sont plus abordables qu'aux États-Unis, par exemple, et accessibles aux résidents mexicains via une assurance publique (IMSS ou INSABI), pour environ 100 $US à 270 $US par an
  • En couple, vous pouvez vivre aisément avec 2 500 $US par mois au Mexique (bien sûr, dépendant de votre mode de vie)
  • Le coût de la vie au Mexique est 114 % inférieur par rapport aux États-Unis
  • Profiter d'un dîner romantique pour deux coûte en moyenne 35 $US (surtout si vous aimez les tacos)
  • Selon le site International Living, le Mexique fait partie des 5 meilleures destinations pour passer sa retraite à l'étranger
  • Après le crash de 2020, l'économie mexicaine affichait une croissance de 4,8 % en 2021
  • Une visite chez le dentiste est peu chère. À titre d'exemple, une obturation coûte environ 60 $US au Mexique alors qu'États-Unis elle coûte plus de 160 $US. Pour une couronne en céramique, comptez en moyenne 375 $US au Mexique contre au moins 1500 $US aux États-Unis.

Liens utiles :

Instituto Nacional de Migración (INM) - Formulaire de demande de visa

IMSS

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.