Le mode de vie au Sénégal

Mode de vie au Sénégal
Shutterstock.com
Actualisé 2020-03-26 13:01

Le Sénégal est connu dans le monde entier pour être la terre de « Teranga », une expression Wolof qui se traduit en gros par la chaleur, l'amabilité et la générosité. Les habitants du pays sont particulièrement célèbres pour leur hospitalité sans précédent envers les étrangers. Le Teranga et le mode de vie sénégalais en général sont souvent cités par les expatriés comme l'une des raisons principales de rester au pays.

Teranga

Il n'existe pas vraiment de traduction directe de Teranga, mais il s'agit essentiellement du respect, de la communauté, de la solidarité et du partage. C'est ce qui motive les Sénégalais au quotidien et constitue la valeur la plus importante de la culture sénégalaise. En effet, il s'agit de la façon dont vous traitez votre prochain. Les Sénégalais ne sont pas seulement amicaux les uns envers les autres, mais aussi chaleureux et accueillant envers les étrangers. Par exemple, ils seront toujours disposés à discuter et à partager leurs connaissances sur la culture, les traditions et la cuisine locales. Il est également courant d'être invité à partager quelques attaya (thé à la menthe douce) ou un repas à tout moment.

Population

Le Sénégal est un mélange harmonieux de différentes tribus, un creuset de langues, de religions et d'ethnies. Le plus dominant est le Wolof, dont les traditions, la langue, la culture et le peuple sont des synonymes de Sénégal. La langue Wolof, par exemple, est parlée par 80% de la population et est de facto la langue nationale. Cependant, le français est la langue nationale officielle enseignée dans les écoles. Ainsi, la plupart des Sénégalais qui vivent près des centres urbains parlent français. En outre, vous trouverez les peuples et les langues Serere, Diola, Bassari, Bedik, Mandingo, Pulaar et Fulani à travers le Sénégal, ainsi que d'autres cultures bien distinctes. 

En ce qui concerne les expatriés, une importante communauté francophone s'est installée au Sénégal, ainsi que des personnes originaires d'Afrique de l'ouest, d'Afrique du Nord et du Liban.

Religion

Le Sénégal est un pays très religieux car la majorité de la population est pratiquante. 95% sont musulmans, 4% catholiques et 1% animistes. Cependant, l'harmonie qui règne entre les religions et l'état est officiellement laïc. A titre d'exemple, toutes les fêtes religieuses sont célébrées ensemble :  pour Tabaski (l'Aïd du Sénégal), les musulmans accueillent les chrétiens chez eux et c'est l'inverse pour Noël. Il y a un respect mutuel pour les croyances des uns et des autres. 

La plupart des Sénégalais appartiennent à l'une des quatre confréries musulmanes soufies, dont le Mouridisme est le plus populaire. Ces confréries mystiques offrent une orientation spirituelle et sont très influentes dans le mode de vie sénégalais.  

Le christianisme fut d'abord introduit par les Portugais au XVe siècle et s'est répandu durant la colonisation française. Aujourd'hui, environ 5% des Sénégalais sont chrétiens et vivent principalement à Casamance et dans des villes où il y a une forte présence française. 

L'animisme est un mélange de croyances locales, auxquelles de nombreux chrétiens et musulmans du Sénégal croient également. Il s'agit d'une croyance fondée sur les esprits et les âmes, mêlée aux religions monothéistes et impliquant les marabouts (chefs spirituels), les charmes (les gris-gris sont des amulettes portées pour éloigner les mauvais esprits) et les cérémonies traditionnelles.

Les traditions sociales

La communauté occupe une place primordiale dans la culture sénégalaise. Les Sénégalais s'occupent de leur famille et de leurs voisins de nombreuses façons. La « tontine », par exemple, reste une pratique populaire et pourtant rigoureuse à ce jour. La « tontine » est un fonds commun auquel  les habitants du village contribuent une petite somme d'argent convenue, par mois ou par semaine. L'argent recueilli est ensuite remis à une personne ou à une famille nécessiteuse. Une fois que c'est fait, on recommence une nouvelle quête. 

Les contes et les proverbes font également partie des traditions qui caractérisent le Sénégal et l'Afrique. Elles sont transmises d'une génération à l'autre.

Mélange de traditions et de modernité

Le Sénégal est considéré comme l'un des pays africains les plus développés, mais cela ne signifie pas qu'il a perdu ses traditions. Loin de là. Beaucoup de Sénégalais sont instruits et prospères, mais s'en tiennent aux traditions anciennes. Par exemple, il n'est pas rare de trouver un homme d'affaires Sénégalais, ayant fait des études en France ou aux États-Unis, consulter un marabout et affichant sa croyance aux pratiques spirituelles.

L'alimentation

L'heure du repas est très importante : il s'agit d'un moment de partage avec les amis, la famille et les voisins. La plupart des plats sont servis dans de grands bols circulaires et partagés entre de nombreuses personnes, chaque personne obtenant la partie en face d'eux. En termes de plats, le poisson représente 75% de la consommation de protéines animales sénégalaises. Le plat national est le thiéboudiène, prononcé " cheb-o-jen', qui est un mélange de riz, de légumes et de poisson. En outre, le Thiof (un mérou) est le poisson national et il y a beaucoup d'arachides (la plus grande exportation agricole). Le Mafé, par exemple, est une sauce à base de tomates et d'arachides qui se mange avec de la viande. 

Il y a aussi beaucoup de jus qui sont populaires car la plupart des Sénégalais ne boivent pas d'alcool. Il s'agit notamment du Bissap (hibiscus), du gingembre, du tamarin et du Bouye (fruit du baobab).

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.