Faire un stage en Algérie

Faire un stage en Algérie
shutterstock.com
Actualisé 2018-09-26 14:19

Pour faire un stage en Algérie, le mieux est certainement de commencer par effectuer votre recherche en vous adressant directement aux entreprises. N'oubliez pas qu'il vous faudra un visa. Voyons cela en détail.

Faire un stage en Algérie

De nombreuses entreprises internationales ont une succursale en Algérie. Certaines recherchent avec une certaine régularité des étrangers qui désirent effectuer leur stage de formation dans ce pays.

L'économie de l'Algérie connait aujourd'hui un nouvel essor, et si la chute du prix du pétrole a affecté le pays, elle a aussi permis au gouvernement de prendre des mesures économiques de diversification visant à promouvoir la création d'entreprises ainsi que leur valorisation.

Tout d'abord, sachez que pour faire votre stage en Algérie, il vous faut un passeport ayant une durée de validité d'au moins six mois après la date de sortie du territoire sur lequel doit être apposé un visa. Il peut s'agir d'un visa de travail, d'un visa de travail temporaire ou d'un visa étudiant. Vous trouverez tous les renseignements détaillés concernant les visas dans notre article « Visas pour l'Algérie ».

Le visa étudiant permet de se rendre en Algérie pour effectuer un stage dans le cadre de son parcours scolaire ou universitaire. Si vous n'êtes pas étudiant, il vous faut alors un visa de travail, ou un visa de travail temporaire qui a une validité de trois mois au maximum. Parfois, les organismes recruteurs peuvent effectuer les démarches pour vous, dans d'autres cas, vous devez les faire vous-même en contactant l'ambassade ou le consulat d'Algérie le plus proche de chez vous.

Le rôle de l'entreprise est très important, car cette dernière doit non seulement vous donner des informations concernant votre rémunération, les horaires de travail et le type de contrat, mais elle peut aussi vous aider à trouver un logement et vous apporter un support logistique pour vos déplacements et votre installation.

Il n'existe pas de législation spécifique concernant les stages en Algérie. Chaque stagiaire est toutefois soumis aux lois du travail communes algériennes et il est lié à l'entreprise par un contrat d'apprentissage. Les termes de ce contrat sont différents de ceux d'un contrat de travail classique.

Une fois sur place, vous serez soumis au règlement intérieur de l'entreprise qui vous accueille, cette dernière n'ayant pour obligation que d'assurer votre apprentissage. Certaines options comme le remboursement des couts de transports et des repas peuvent se négocier avant la signature du contrat. Certaines entreprises publiques ou privées offrent d'ailleurs une prise en charge totale.

Trouver un stage en Algérie

Contactez la Chambre de commerce et de l'industrie de la ville dans laquelle vous désirez effectuer votre stage. Cet organisme est en contact permanent avec les entreprises et il peut vous aider, car les sociétés lui font parfois part de leurs recherches de stagiaires étrangers. L'Institut français est également un organisme à contacter en priorité, il arrive d'ailleurs qu'il recrute des stagiaires !

Communiquez directement avec les entreprises. Vous trouverez des annuaires d'entreprises en ligne, mais la Chambre de commerce et de l'industrie peut aussi vous fournir des contacts par secteurs d'activités. Envoyez des mails avec un CV très bien rédigé en fournissant toutes vos références quand vous en avez.

Prenez contact avec l'ambassade de France en Algérie ou avec le Service économique régional (SER), vous n'avez rien à perdre, même s'ils n'ont pas besoin de stagiaires, ils peuvent savoir qui en recherche.

Surfez sur internet ! C'est le moment de mettre à profit votre connexion qui n'est pas donnée... Certains sites publient des petites annonces d'offres de stages en Algérie, vous en trouverez peut-être un qui vous conviendra et en tous cas, vous aurez des adresses d'entreprises ! Des sociétés internationales comme BNP Paribas prennent des stagiaires francophones dans leurs bureaux en Algérie.

Visitez les sites internet des grandes écoles et des universités algériennes, vous y trouverez des contacts, comme sur le site de l'école nationale supérieure d'hydraulique qui publie en ligne la liste des entreprises et organismes qui accueillent leurs stagiaires pour des stages d'insertion, d'immersion et de M.F.E.

Recherchez les programmes d'échange dans votre université ou école. Il existe des programmes comme l'échange interlaboratoire « accord programme ».

Il vous sera parfois demandé d'avoir un tuteur algérien et une invitation provenant de l'établissement d'accueil pour le visa.

Attention :

Pour que votre candidature soit acceptée, vous devez généralement avoir un niveau universitaire de 2e ou 3e cycle, avoir de bonnes connaissances de base en bureautique (informatique), parler anglais et écrire avec agilité.

Liens utiles :

Stages chez BNP Paribas en Algérie
L'école nationale supérieure d'hydraulique
France Alumni
La France en Algérie
L'Institut français à Alger
La Chambre algérienne de commerce et de l'industrie
Offres de stages en Algérie - Ouedkniss
Offres de stages en Algérie - Option carrières

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.