Les villes les plus chères des États-Unis

  • cost of living in the US
    Shutterstock.com
Article
Publié le 2018-08-02 14:32

Un salaire élevé ne signifie pas forcément avoir la possibilité de faire des économies à la fin du mois ni se permettre de grosses dépenses ou pouvoir s’offrir des vacances hors de prix. Le coût de la vie est intrinsèquement lié à tous ces facteurs. En commençant par la moins chère, le rapport Magnify Money vous présente les dix métropoles américaines où un salaire annuel à six chiffres pour une famille de trois personnes n'est pas suffisant pour un mode de vie confortable. Après avoir payé impôts, dettes, logement et les moyens de transport, une famille gagnant 100 000 $ par an aura encore du mal à s'en sortir dans certaines villes américaines.

New-York

New York City
Luciano Mortula - LGM / Shutterstock.com
 

Chutant de la cinquième à la dixième position en 2017, perd sa place dans le classement dû aux coûts de transports relativement bas. Tandis que dans certaines villes américaines il faudra débourser entre 1 200 $ et 1 400 $ par mois pour les transport en commun, à New-York le coût mensuel des transports publics est nettement inférieur à 997 $. De plus, le revenu disponible pour une famille monoparentale est le plus élevé (505 $ en moyenne) parmi les villes du classement, mais il n'est toujours pas très gratifiant.

 

Hartford, Connecticut

Hartford, Connecticut
Shutterstock.com

Pour ceux qui vivent ou envisagent de déménager à Hartford dans le Connecticut, la bonne nouvelle est qu'après avoir payé le loyer et les charges, les transports, les frais de santé, la garde des enfants, la nourriture, les loisirs et les services, il restera 339 $ d’économie par mois. Même si les logements à Hartford ne sont pas abordables, elle reste la deuxième ville (après Minneapolis) où le coût des logements est bas, accaparant ainsi 33 % du salaire mensuel.

 

Minneapolis, Minnesota

Minneapolis, Minnesota
Shutterstock.com

Avant de vous laisser submerger par la richesse culturelle et le cadre de vie de cette ville longeant la rivière Mississippi, considérez en amont le coût de la vie dans cette région du nord-est américain. Une famille composée de trois personnes aura très certainement du mal à joindre les deux bouts, même avec un salaire mensuel avoisinant les 8 000 $. À Minneapolis, la taxe d’État est estimée à 506 $ par mois, ce qui est la plus élevée de toutes les villes de la liste. Pour vous donner une idée de ce que cela représente, notez que la taxe d’État de San José en Californie, qui est tout de même la ville la plus chère des États-Unis, est inférieure (soit 206 $), comparé à celle de Minneapolis.

 

Honolulu, Hawaii

Honolulu, Hawaii
Shutterstock.com

En 2017, le revenu disponible de Honolulu a chuté de 302 $ à 140 $ par mois à cause de l'augmentation des frais de garde d’enfants et des frais de transport, passant respectivement de 30 à 23 %. D'un autre côté, le coût du logement a diminué d'environ 18 %. En chiffres réels, cela signifie que le coût mensuel de la garde d'enfants à Honolulu est de 1 003 $, les transports s’élèvent à 1 222 $ et le logement à 1 983 $.

 

Oxnard, California

Oxnard, California
Shutterstock.com

Aussi connue sous le nom des « Galapagos d’Amérique du Nord », la ville d'Oxnard est située le long de la côte sud de la Californie. Faisant partie des villes les plus peuplées de Californie, son climat agricole donne l'impression d'être une ville vaste de part sa superficie.Aussi connue sous le nom des « Galapagos d’Amérique du Nord », la ville d'Oxnard est située le long de la côte sud de la Californie. Cependant, avant de vous précipiter dans une telle une décision, sachez que vous pouvez être financièrement à court d'argent, même avec un salaire annuel à six chiffres. Le revenu disponible d'une famille monoparentale est d'environ 138 $, tandis que 38 % du revenu net est consacré au logement.

 

Boston, Massachusetts

Boston
Shutterstock.com

S'installer à Boston avec un enfant peut coûter cher, notamment à cause de la montée en flèche des frais de garde d’enfants (1 247 $), soit le troisième plus élevé de la liste (après San José et San Francisco). De manière plus précise, la garde des enfants représente 15 % du salaire mensuel, et le logement à Boston en absorbe 37 %. Il y a beaucoup à voir et à faire dans cette ville historique et artistique, mais même avec ce que vous pourriez considérer comme un salaire décent, attendez-vous à être à découvert d’au moins 31 $ par mois.

 

Bridgeport, Connecticut

Bridgeport, Connecticut
Shutterstock.com

Si vous travaillez et vivez à Bridgeport, dans le Connecticut, vous pourrez profiter des avantages de vivre si près de la nature, des plages, des champs et de la rivière. Cependant, vous pouvez être découragé en apprenant que vous dépenserez plus que vous ne gagnez dans le mois. Bien que la nourriture et la garde d’enfants soient abordables dans cette région, les coûts des services publics (342 $) et des transports (1 307 $) sont plus élevés que dans les trois villes les plus chères précédemment citées (San José, Washington, D.C. et San Francisco). Ainsi, une famille de trois personnes consacre environ 29 % de son salaire mensuel aux seuls services publics et aux transports, ce qui signifie que son revenu mensuel disponible est de moins 98 $.

 

San Francisco, California

San Francisco
Shutterstock.com

San Francisco n'est qu'à environ 80 km de San José, mais le coût de la vie y est légèrement inférieur, ce qui augmente le pouvoir d'achat. La nourriture, les transports, la garde des enfants et les loisirs sont plus ou moins les mêmes dans les deux villes. Cependant, la différence de 270 $ dollars les dépenses de logement entre San Francisco et San José rend San Francisco un peu plus abordable. Vous pouvez faire des économies en remplaçant la voiture par les transports en commun, car le stationnement en ville étant décrit à juste titre par les habitants comme un "cauchemar".

 

Washington, D.C.

Washington, D.C.
Shutterstock.com

Washington D.C. est la deuxième ville la plus chère des États-Unis, ce qui signifie que le salaire mensuel de 8 333 $ par famille ne suffira pas à couvrir toutes les dépenses, ni de mettre de l’argent de côté. Ainsi, si vous décidez de déménager à Washington pour travailler, vous devrez être prêt à utiliser votre carte bancaire, particulièrement vers la fin du mois. Le coût du logement dans cette ville est passé de 2 274 $ en 2017 à 2 597 $, ce qui fait de D.C. la métropole la plus chère pour se loger.

 

San Jose, California

San Jose California
Shutterstock.com

Située dans la Silicon Valley, San José se place en première position des villes les plus chères aux États-Unis. Un revenu annuel de 100 000 $ pour une famille monoparentale ne suffit pas pour couvrir les dépenses mensuelles de la famille, puisque le revenu disponible est calculé à moins de 454 $. Ce qui n'est pas surprenant si l'on compte une augmentation de 84 % des coûts de garde d'enfants et une augmentation de 30 % des coûts de transport depuis l'année dernière. Cependant, la même année, il y a eu une légère diminution des coûts du logement, qui est passé de 2 916 $ en 2017 à 2 520 $ en 2018.