Ouvrir un commerce en Croatie

Bonjour, j'ai idée d'ouvrir dans la région de split ou Zadar un Café patisserie Japonaise avec espace Co-working. ce espace serait ouvert à tout public et suivant abonnement journalier l'équipement de bureau piloté par une application en vue de son extension.
Le pays manque de lieux de travail. Je sais que l'idéal serait de s'implanter à Zagreb. mais...
Quelqu'un a t il l'expérience d'avoir ouvert un restaurant ou un café en tant qu'étranger ?

Bonjour,
je ne peux pas dire grand chose à ce sujet, mais ce que je sais c'est qu'un accès à la profession sera demandé. Je le vois bien dans la famille, ceux qui tiennent un commerce de fruits et légumes ont eu besoin de cette qualification de vendeur.
Vendre des produits aussi spécifique que de la cuisine japonais est un challenge vraiment pas facile en Croatie. J'offre régulièrement des produits étrangers à mes voisin dont des produits japonais venant de chez Candysan tenu par un Français vivant au Japon. C'est loin de ce que mon entourage préfère.
La mentalité dalmate veut que seuls leurs produits sont bons, ils ont les meilleurs vins, les meilleurs fromages, etc... même si c'est parfois loin d'être le cas.

Visez Zadar ou Split pour avoir une bonne chance de réussite. Je dirai même plus Split que Zadar à cause du nombre d''habitants et de la fréquentation touristique annuelle.

Bonjour,
merci pour votre post. Nous avons une maison à Kastel Kambelovac, Split est un bon endroit. Mais j'irais faire un tour à Rijeka. Effectivement c'est un challenge, mais petit challenge, car peu de produits, peu de boissons sur le concept des petites patisseries asiatiques qui forment des chaines (Petite surface). Très marquetté avec une image forte. En 2020 la Croatie est censée entrer dans l'espace shengen donc les choses changeront petit à petit.
Vous avez raison, à Split personne n'aimera ces produits, nous ne savons. C'est pour cela que nous regardons une autre ville.
Nous avons regardé Zadar du au côté branché des habitants que nous n'avons pas remarqué à Split.
Effectivement ils adorent leurs produits et mon épouse asiatique est parfois en pleur à cause du manque d'épices de la cuisine. Mais les choses évoluent immanquablement au fil du temps.

Nouvelle discussion