COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE

COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE : LES PRESTATIONS DEMARRENT LE 1ER OCTOBRE 2019



Abidjan, le 21 mars 2019 - Au cours de la conférence de presse qu’il a animée le 21 mars 2019 à Abidjan, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a annoncé que les prestations de la Couverture Maladie Universelle (CMU) seront effectives à partir du 1er octobre 2019.
« En ce qui concerne la Couverture Maladie Universelle (CMU), les prélèvements démarreront à fin avril 2019, de sorte à rendre les prestations effectives dès le 1er octobre 2019 », a dit Amadou Gon Coulibaly.

Le Premier Ministre a également relevé qu’au titre des dispositions prises pour une mise en œuvre efficace de la CMU dès octobre 2019, le gouvernement a initié la réhabilitation de 725 centres de santé.

La CMU est une prise en charge médicale pour toutes les personnes résidant dans le pays. Le montant de la cotisation individuelle est fixé à 1000 Fcfa par mois. A ce jour, 1 800 000 bénéficiaires, dont plus de 32 000 indigents sont enrôlés. 
Source gouvernementale

Eugénie animatrice Côte d'Ivoire

TRAITEMENT DU DIABETE : 100 MILLIONS DE FCFA DE MATERIELS REMIS A SEPT UNITES DE PRISE EN CHARGE



Abidjan, le 13 mars 2019 – Recevant du matériel du Laboratoire Sanofi pour un montant de 100 millions de Fcfa, destiné à sept unités de prise en charge du diabète, le 12 mars 2019 à Abidjan, le ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, a indiqué que ce don permettra d’améliorer le suivi des patients.
« Je me félicite des excellents rapports avec le laboratoire Sanofi qui nous aide à améliorer le suivi des patients diabétiques », s’est réjoui Aka Aouélé.

Ce don va permettre sur trois ans de relever le plateau technique des unités de traitement du diabète et de l’hypertension, de renforcer les capacités du personnel médical et de sensibiliser les populations à la prévention.

En Côte d’Ivoire, depuis 2012, 29 centres de prise en charge du diabète ont été créés, 1 588 médecins et infirmiers formés. Dans le public, le prix du flacon d’insuline est passé de 16 800 Fcfa à 2 280 Fcfa. 203 enfants âgés de 1 à 20 ans bénéficient gratuitement de l’insuline

Source gouvernementale

Moi ,c'est le terme : enrolé  ,que l'on voit sur les panneaux  publicitaires  ,qui me choque un peu  . Je ne vois pas pourquoi  ce  mot qui est  plus utilisé dans le cadre  militaire  a été choisi .

Nouvelle discussion