Conseils pour ouvrir une maison d'hôtes + formalités

Bonjour à tous,

Nous débutons notre projet de partir vivre au Mexique (dans l'état de Oaxaca) et nous avons besoin de vos conseils et de vos expériences.

Nous voulons vraiment prendre le temps de réussir de projet (même si l'idée de tout plaquer pour partir immédiatement nous traverse régulièrement la tête).
Pour économiser un maximum d'argent, nous nous donnons 4 ans pour partir.

Voilà donc notre idée serait d'ouvrir une maison d'hôtes de maximum 3 chambres, le but n'est pas de devenir riche mais de pouvoir vivre simplement et nous avons beaucoup de questions qui passent dans nos têtes...

Nous ne savons pas encore si nous achèterons un terrain vide ou une maison déjà présente (tout dépendra des opportunités), mais j'ai lu a beaucoup d'endroit que l'achat d'un terrain vide et après construire dessus plutôt que d'acheter une maison. Avez-vous également constaté cela ?

J'ai lu beaucoup de choses concernant le fidéicommis, est-ce que cela se fait facilement où on va se trouver sur une démarche longue?

Au niveau du visa... quel visa demander ? J'y ai une fois de plus lu beaucoup de choses à ce sujet et j'ai l'impression que d'obtenir un statut résident temporaire est quasiment impossible.
Est-ce que pour l'achat d'un terrain ou maison en fidéicommis il est obligatoire d'avoir un visa résident temporaire?
Est-ce que vous pensez qu'il possible d'obtenir ce fameux visa, sans contrat de travail et en justifiant l'ouverture d'une maison d'hôtes? Il me semble avoir lu que si on investissait une grosse somme (je ne la retrouve plus...) dans l'immobilier (est-ce que dans notre cas on peut entrer dans le critère?) il était possible d'obtenir le visa, est-ce correct?

Dans le cas où nous n'arrivons pas à obtenir le statut résident temporaire, est-ce que le fait de sortir et d'entrer dans le territoire mexicain tout les 6 mois peut paraître louche pour les autorités?
Je ne veux pas "jouer" avec les lois mexicaines, mais je connais plusieurs personnes qui font comme cela depuis pas mal de temps (propriétaires de maison d'hôtes également) et cela fonctionne pour le moment... toutefois j'imagine que le risque reste toujours présent d'autant plus que le statut touriste ne laisse pas l'opportunité de travailler.

J'espère avoir été clair dans mes questions et je vous remercie déjà d'avance de m'avoir lu :-)
Si vous pouvez me faire part de vos expériences ce serait vraiment super sympa...
Vivement notre départ pour le Mexique :-)

voila.un.peu.d'informations
en.principe..quand.vous.avez.un.document.migratoire....vous.pouvez.acheter.sans.problemes,sans.necessite.de.fideocommis

du.moment.que.la.propriete.est.a.plus.de.100km.d'une.frontiere.et.plus.de.50km  d'une.plage
les.lois.migratoires.ont.un.peu.change.dernierement

ci-joint.un.article.du.ministere.des.relations.exterieures..en..espagnol..et.en.anglais

ADQUISICION DE BIENES RAICES    Imprimir
Adquisición de bienes raíces por parte de extranjeros en México


La Constitución establece en su Artículo 27 que sólo los mexicanos por nacimiento, naturalización o sociedades mexicanas pueden adquirir el dominio de las tierras y su explotación en territorio nacional. Sin embargo, el Estado Mexicano puede otorgarle este derecho a los extranjeros que deseen adquirir bienes raíces en México mediante un convenio en el que renuncian a la posibilidad de invocar la protección de su Gobierno con respecto de los bienes adquiridos.


Si el terreno se encuentra dentro de la llamada “zona restringida”, la cual es la franja de terreno que se encuentra a 100 kilómetros a lo largo de las fronteras terrestres o a 50 kilómetros de las playas, únicamente podrá ser adquirido por medio de un fideicomiso bancario. En este fideicomiso, la institución bancaria mantiene el título de propiedad del terreno pero es el extranjero quien mantiene los derechos sobre la tierra por un periodo máximo de 50 años.


Para obtener el permiso previo del gobierno mexicano, es necesario acudir a la Secretaría de Relaciones Exteriores, a la Dirección General de Asuntos Jurídicos en México D.F., personalmente o por medio de un representante legal habilitado por un poder notarial.


Para adquirir bienes raíces fuera de la zona restringida:

a)   Presentar la solicitud (anexar solicitud)  llenada a máquina o computadora, señalando nombre y apellidos del solicitante, así como nacionalidad, calidad migratoria, número de documento migratorio, domicilio para oír notificaciones, personas autorizadas para recibir la constancia y el permiso de compra, así como la descripción y ubicación del inmueble. La solicitud deberá contener firma autógrafa del solicitante.


b)   Precisar la forma de adquisición y el porcentaje respecto de la misma.


c)   Acreditar la condición de estancia del interesado.


d)   Acompañar a la solicitud un anexo en el que se señale la superficie, medidas, linderos y colindancias del inmueble con firma autógrafa de la o el solicitante o su representante legal.


e)   Si la solicitud se presenta por el representante legal. Deberá llenarse la siguiente solicitud (anexar solicitud)y acompañarse con un poder especial, con la facultad para celebrar el convenio de renuncia a que hace referencia la fracción I del Artículo 27 Constitucional, o mediante poder general para actos de dominio que satisfaga los requisitos establecidos en el tercer párrafo del artículo 2554 del Código Civil Federal o sus correlativos en los estados de la República.


f)    En el caso de personas morales extranjeras deberá acreditarse su legal existencia mediante la presentación de documentación idónea de conformidad con la legislación del país de origen, debidamente legalizada o apostillada según el caso, y traducido al español por perito traductor.


g)    La solicitud con sus anexos se deberán presentar en original y dos copias.




Para adquirir bienes dentro de la zona restringida es necesaria la intermediación de una institución de crédito, quien fungirá como fiduciaria y tramitará el permiso correspondiente ante la Secretaría de Relaciones Exteriores.

Acquisition of Real Estate by Foreigners in Mexico


Article 27 of the Mexican Constitution states that only Mexicans by birth or naturalization or Mexican corporations can acquire the title to lands and their exploitation in Mexican territory. Nevertheless, the Mexican State may grant this right to foreigners who wish to acquire real estate in Mexico through an agreement in which they renounce the possibility of invoking the protection of their Government in regard to the acquired property.


If the land is within the so-called “restricted zone,” the strip of land 100-km wide along land borders or 50-km wide along coastlines, such property may only be acquired through a bank trusteeship. In this trusteeship, the banking institution holds the deed to the property but it is the foreigner who holds the rights over the land for a maximum period of 50 years.


To obtain prior permission from the Mexican government, applicants must appear in person at the Legal Affairs Directorate of the Ministry of Foreign Affairs in Mexico, or send a legal representative authorized through a Power of Attorney.


To acquire real estate outside of the restricted zone:

a)   Present the application (attach application) filled out on a typewriter or computer, indicating the applicant’s full name, nationality, migratory status, migratory document number, address for receiving legal service, individuals authorized to receive the certificate and the permit of acquisition, as well as the description and location of the property. The application must contain the applicant’s signature.


b)   Specify the form of acquisition and the percentage regarding the acquisition.


c)   Prove the migratory status of the interested party.


d)   Enclose with the application a document stating the property’s surface area, measurements, boundaries and adjoining lands, with the signature of the applicant or his/her legal representative.


e)   If the application is presented through a legal representative, the following form must be completed (attach form) and accompanied by a Special Power of Attorney, giving the bearer the power to sign the waiver agreement referred to in paragraph I of Constitutional Article 27, or a general Power of Attorney for acts of ownership that meets the requirements set forth in the third paragraph of Article 2554 of the Federal Civil Code or its correlative articles in the states of the Republic.


f)    In the case of foreign legal entities, their legal status must be proven by the presentation of the appropriate documentation in accordance with the legislation of the country of origin, duly legalized or apostilled (depending on the country) and translated into Spanish by an Official Translator (perito traductor)


g)    The application with its enclosures must be presented in the original and two copies.




To acquire property inside the restricted zone, the intermediary services of a credit institution are necessary; this institution will act as trustee and process the corresponding permit with the Ministry of Foreign Affairs.

Merci pour vos renseignements :-)

J'aurais bien besoin du fideocommis...

Vous pensez qu'il est très difficile d'obtenir un statut résidant temporaire avec un projet comme le notre ?

Avec l association de la mexicaine et la création D une entité mexicaine comme j ai bien suggère vous n auriez pas besoin D un fideicomiso du tout!! Vous auriez déjà une entité fiscale mexicaine avec laquelle vous pourriez tout faire ... lisez les requis sur la page du service de migration mexicaine pour les meilleures renseignements, elle est assez claire.
Bonne chance.

Merci beaucoup pour les renseignements.

De quelle association parlez-vous? je ne suis pas sûre d'avoir compris...

Je vais regarder la page que vous m'avez dit :-)

Si vous aviez un citoyen mexicain, vous pouvez etablir une soceite anonyme, SA de CV, je suggere suivre ce pas pour ainsi avoir une entite mexicaine que vous controlez ... avant cela, je suggere que vous parlez avec qulqu un du coin qui pourra vous aider et clarifier certain s points de base...suerte!

Bonjour, je remonte le post car j'aimerais ouvrir une maison d'hôtes ou petit hôtel dans les alentours de playa mais j'ai entendu dire que les formalités avaient changé. Plus besoin d'un mexicain et possibilité d'acheter près de la plage. Quelqu'un peut confirmer svp? Merci!!

La loi qui protege les cotes pour le peuple mexicain car il est partie de notre patrimoine, n'as pas change car il est etabli dans la cosntitution du pays.  Quelqu'un qui dit le contraire n'est pas correcte, meme que si depuis des annees plusieurs le disent pour arnaquer les touristes qui vont tou croire, et tout paye en vance pour ainsi perdre le leur ... buena suerte -

La loi a ete modifiee  La bande frontaliere interdite aux etrangers (donc les cotes) est autorisee pour la residence aux etrangers mais toujours pas pour un commerce, toutefois avec la creation d une societe pour la gestion du projet ,  celle ci peut acheter le terrain , car elle est mexicaine ...

Ce n'est pas interdite, et ce n'est que pour des residences ou plutot, des personnes physiques, comme vous aviez bien reitere, avec une societe vous auriez une entite fiscale national avec laquelle vous pourriez faire comme vous vouliez, assurant que c'est inclus dans vos vos objectifs sociaux dans la constitution de la meme.

Bonjour, je ne suis pas un expert mais personnellement je poserais mes questions à des personnes ressources spécialistes en commerce et fiscalité international (comptables et avocats) de mon pays de résidence. Au Canada, une rencontre de quelques heures peux éclairer et mieux diriger l'investisseur et ceci pour environ 300$ à 500$ canadiens (5000$ 7500$pesos).

Également, une discussion avec les représentants du consulat mexicain près de votre domicile actuel pourrait être intéressant. J'ai personnellement eu quelques discussions avec le personnel du consulat mexicain à Montréal et été très bien dirigé.

Buena suerte en su proyecto, GyC.

La solution une societe Mexicaine , aucun associe Mexicain n est obligatoire , deux epoux etrangers suffisent, cette societe vous donnera vos papiers migratoire et le droit d acheter et de construire.  Comme dans toute l Amerique Latine : ne louez jamais !!!
Pas de loi sur la location au Mexique , des contrats prives rarement acceptes et sans grande precaution...
Le mieux que tout le monde utilise :  Trouvez vous une Comptable officielle !!!   C est la clef de tout , meme de la migration !!!    Faites un voyage rencontrez la ( ca vous coutera beaucoup moins cher qu un avocat),   et elle vous organisera tout.
Attention elles ne sont pas tres nombreuses , il faut qu elle soit recommander par d autres Francais .  Qui ne connait pas la fameuse Carmen a Cancun ?

pour clarifie, il ne faut pas etre un citoyen pour ouvrir une societe, mais il est necessaire d'avoir deux, ou plus, de personnes ou entités pour l'etablir.  Aussi, l'administrateur devrais etre soit Mexicain, ou resident du mexique.

Mx

Fideocomis = piege =  deux foix plus de taxes en cas de revente

Beaucoup mieux une societe si vous avez un commerce a gerer
La comptable vous coutera 1.500 pesos par mois  ( le prix du Fideocomis )
et se chargera de vos visas et de toutes les formalites

Pour faire une societe Mexicaine genre SA de CV   pas besoins de partenaire Mexicain un couple d etrangers comme " socios" est suffisant !

On est tous resident si on a une societe ....
Ta femme et toi c est bon et avec un visa touristique pour commencer

En 2013 le Senat Mexicain a vote a 356 voix pour ( 70 %) LA MODIFICATION de larticle 27 de la constitution :   motivos estrategicos militares datant de 1 siecle ....

Les deputes doivent ratifier dans peu de temps ce changement   

Tous les notaires sont au courant

Et les acheteurs attendent pour ne plus passer par les fideo

Et on les comprend !

Pour les negoces pas de changement de l article 27

Donc societe genre SA de CV

Bonjour à tous
Ca m’intéresse beaucoup cette histoire de Fideicomiso qui serait amené à disparaître.
Achat en cours, livraison pour mars ou avril 2018 sur Puerto Morelos, donc à 2 pas de la mer des caraïbes. Sachant que le Fideicomiso se gère au moment de la réception du bien, je vais suivre ça de près.
Intéressé également par la forme SA de CV pour ouvrir une société car nous projetons mon épouse et moi d'y aller vivre d'ici 4 à 5 ans. Et le principe de la maison/table d'hôtes nous attire bcp. Même si d'autres idées nous occupent aussi l'esprit :)
Merci pour ces infos.
Cordialement
JP

Stephane Mathey :

On est tous resident si on a une societe ....
Ta femme et toi c est bon et avec un visa touristique pour commencer

En 2013 le Senat Mexicain a vote a 356 voix pour ( 70 %) LA MODIFICATION de larticle 27 de la constitution :   motivos estrategicos militares datant de 1 siecle ....

Les deputes doivent ratifier dans peu de temps ce changement   

Tous les notaires sont au courant

Et les acheteurs attendent pour ne plus passer par les fideo

Et on les comprend !

Pour les negoces pas de changement de l article 27

Donc societe genre SA de CV

Bonjour, je ne suis pas un expert mais les recherches que j'ai effectuées donnent des les résultats suivants:

La constitution mexicaine a été modifiée la dernière fois le 29-01-2016 et publiée le 15-09-2017

Les règles d'acquisition de propriété par un étranger demeure les mêmes, même l'acquisition à l'extérieur des zones restreintes demande un permis en vertu de l'article 27 de la constitution

Voici certains liens datant d'après mars 2014 à titre d'information:
https://www.google.com.mx/url?sa=t& … JOGORhEchQ "ceci est la constitution officielle en format PDF"
https://mexico.justia.com/federales/con … rticulo-27
http://www.lamudi.com.mx/journal/como-c … xtranjero/
http://sre.gob.mx/convenio-de-renuncia- … estringida
http://www.notarias212y246.com/?p=1204

Donc j'en conclus que les mexicains veulent conserver leur patrimoine contrairement à ce que fait le Québec et Canada.

Adios y buena tarde, GyC.

Merci pour toutes vos infos! Je note et je vais essayer de trouver une comptable avec qui en parler. Avez vous une recommandation ( besoin que cette personne parle français) nous venons en avril 2018

Beaucoup mieux une societe si vous avez un commerce a gerer
La comptable vous coutera 1.500 pesos par mois  ( le prix du Fideocomis )
et se chargera de vos visas et de toutes les formalites

Bonjour,

Si je comprend bien, en étant sous visa de touriste, on peut créer une société et par la suite on peut demander un visa de résidence via le comptable? Ca semble facile et ce n'est pas vraiment la réponse que j'ai reçue du cabinet d'avocat que j'ai consulté...

Je serais intéressé d'en savoir plus étant moi même dans une situation similaire et étant un peu désespéré des procédures d'immigration.

Bonjour,
Quelle est la réponse qui vous a été apportée par votre avocat?
On serait intéressé de la connaître, en qques mots.
Merci
JP

Si c est vrai nous l avons fait

https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=722533

Je vais aller voir un comptable car ça me semble "magique" cette solution et que je suis assez désespéré des réponses que j'ai reçues avant

Nouvelle discussion