Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Considérée comme la capitale culturelle de l’Australie, Melbourne est une ville tout en style et en élégance. On y retrouve dans cette ville tous ce qui fait le charme de l’Australie , à commencer par son mode de vie : de belles plages, un climat méditerranéen offrant de nombreux jours d’ensoleillement, une vie nocturne intense, des magasins branchés et un attachement à la gastronomie et au bon café.

Il n’est donc guère surprenant que la ville apparaisse régulièrement en tête des classements mondiaux en termes de qualité de vie, à commencer par le classement de Mercer, qui place cette année la ville dans le Top 20.

Capitale de l’état du Victoria et deuxième plus grande ville d’Australie, Melbourne affiche un agenda culturel dense, accueillant tout au long de l’année des manifestations musicales, artistiques, comiques, cinématographiques ou de mode, ainsi que de nombreuses fêtes culturelles.

Pourquoi étudier à Melbourne?

Des universités très bien classées

Effectuer ses études à Melbourne, c’est bénéficier d’un enseignement de qualité et leurs moyens de recherche de premier plan. Sept des universités de Melbourne apparaissent d’ailleurs dans le Classement mondial des universités QS pour 2016-2017. L’Université de Melbourne figure au 42ème rang mondial et est seulement devancée sur le plan national par l’Australian National University. La raison est peut-être à mettre au crédit de l’état, qui investit beaucoup dans la recherche, notamment dans les domaines de la santé et de la médecine.

La meilleure ville étudiante d’Australie

Vivre à Melbourne, c’est vivre dans l’une des cinq destinations préférées des étudiants à l’échelle mondiale? Selon l’Indice des meilleures villes étudiantes QS, elle domine régulièrement la liste des villes offrant la meilleure qualité de vie au monde. Les étudiants internationaux adorent le mode de vie australien : de belles plages et un nombre plus que correct de jours d’ensoleillement, la vie nocturne de Melbourne, articulée autour de bars et cafés attrayants, une scène musicale et artistique florissante…De nombreux événements sont organisés à Melbourne, à l’année longue...

Les universités sont facilement accessibles en transports en commun et mettent au service des étudiants de très bonnes infrastructures, comme des bibliothèques gratuites, une abondance de logements étudiants et des services de restauration au bon rapport qualité-prix. Comme dans d’autres villes australiennes, les prix représentent le principal bémol, le coût de la vie comme les frais de scolarité étant relativement élevés. Il n’empêche que son excellent niveau de vie et son cadre extraordinaire font de Melbourne une destination de choix.

L’environnement étudiant

Les universités de Melbourne totalisent 277 000 étudiants, dont 91 000 en provenance de l’étranger. Les étudiants internationaux viennent des quatre coins du monde, dont la Chine, l’Inde, le Vietnam, la Corée, la Thaïlande, la Malaisie et le Brésil.

Les étudiants Français sont de plus en plus nombreux à s’installer en Australie : de 1400 en 2005, ils étaient 3300 à étudier dans le pays l’année dernière, dont…3000 à Melbourne, selon les données d’Austrade. Vous retrouverez donc dans cette ville un réseau d’expatriés francophones parmi les plus importants du pays.

L’enseignement est un élément important dans le développement économique de l’état du Victoria, et donc de Melbourne. La ville, qui compte plus de quatre millions d’habitants, abrite sept universités publiques, dont trois comptant plus de 50 000 étudiants : Monash, la RMIT et Melbourne University.

La culture enseignante

Les étudiants australiens sont supposés étudier de manière autonome et finir d’eux-mêmes leurs lectures et recherches dans les délais; mais les instructeurs aident généralement les étudiants à s’adapter. Les étudiants ont une attitude familière bien que respectueuse envers les professeurs, qu’ils appellent par leurs prénoms. Les étudiants sont par ailleurs libres d’opposer leurs points de vue à ceux des enseignants dans le cadre de débats pédagogiques, qui sont souvent pris en compte dans le calcul des notes finales.

Les exigences en matière de maîtrise de l’anglais

Les étudiants étrangers n’ayant pas suivi leurs études en anglais doivent pouvoir justifier de leur maîtrise de cette langue afin de pouvoir être admis. Il existe de nombreuses manières de le faire, mieux vaut donc vous renseigner auprès de l’université que vous aurez choisie :

  • Passer un examen linguistique, par exemple le TOEFL, l’IELTS, ou le Cambridge certificate. Assurez-vous de vérifier au préalable quelles certifications et quel niveau d’anglais sont requis pour le cursus que vous souhaitez suivre.
  • Valider le cours de langue anglaise proposé par votre université avant le début du semestre
  • Produire des attestations d’aptitudes de niveau secondaire ou tertiaire pour certifier de votre niveau en anglais

Les principales universités de Melbourne

L’Université de Melbourne est une éminente université publique de recherche possédant plusieurs campus dans le Victoria. Fondée en 1853, c’est la deuxième plus vieille université du pays. Elle appartient au Groupe des Huit (Group of Eight), un groupement d’universités de recherche d’excellence, ainsi que d’Universitas 21 et de l’Association des universités du Pacifique (Association of Pacific Rim Universities), deux réseaux, respectivement mondial et régional, d’universités de recherche. L’Université de Melbourne figure au nombre des 50 meilleures universités au monde et est la deuxième meilleure d’Australie en 2016/2017 selon le Classement des universités QS et le classement de l’enseignement supérieur du Times. Elle est très réputée pour les sciences sociales, les arts et la bio-médecine; elle compte 11 départements universitaires autonomes comprenant 15 écoles de second cycle. La Melbourne Business School, la Melbourne Medical School et la Melbourne Law School sont particulièrement reconnues.

L’Université de Melbourne accueille plus de 50 000 étudiants, dont plus de 35% provenant de l’étranger. Au nombre de ses anciens figurent quatre premiers ministres et cinq gouverneurs généraux d’Australie. Pour plus d’informations sur les cursus, consultez le site web de l’université.

Monash University est une université de recherche réputée, la plus grande d’Australie avec plus de 60 000 étudiants dont 25% d’étudiants internationaux originaires de plus de 170 pays.

S’appuyant sur un vaste réseau de campus, dont des centres internationaux en Malaisie, en Chine, en Inde, en Italie et en Afrique du Sud, elle se classe parmi les 100 meilleures universités au monde selon le Classement des universités QS. Monash est également membre du Groupe des Huit d’Australie et le seul représentant australien à siéger à la M8 Alliance of Academic Health Centres, Universities and National Academies, un réseau collaboratif d’institutions universitaires. Elle est considérée comme l’une des meilleures facultés de médecine, d’infirmerie et de sciences de la santé d’Australie, et se distingue aussi en matière de sciences sociales, de sciences, de pharmacie, d’ingénierie et de technologie, ainsi que d’informatique.4 Monash University abrite des centres de recherche éminents et maintient un haut niveau d’innovation grâce à des collaborations avec d’autres institutions de recherche et avec l’industrie. N’hésitez pas à vous renseigner directement sur le site de Monash.

La RMIT University, officiellement dénommée Royal Melbourne Institute of Technology, fut établie en 1887 sous le nom de Working Men’s College et obtint le statut d’université publique en 1992. Troisième institution d’enseignement tertiaire d’Australie, elle accueille aujourd’hui plus de 80,000 étudiants, dont 45 000 sur son principal campus à Melbourne, et compte environ 40% d’étudiants étrangers. Elle possède trois campus et deux sites en Australie ainsi que deux campus au Vietnam et un centre en Espagne. La RMIT est reconnue pour sa spécialisation en design et en technologie, et jouit d’une réputation mondiale dans les domaines des arts et du design, de l’architecture, de l’ingénierie, du commerce et de la gestion ainsi que de la comptabilité et de la finance. Elle propose des cursus dans 23 écoles réparties en trois départements universitaires et est liée à plus de 150 institutions partenaires dans plus de 30 pays sur trois continents, ce qui lui permet de proposer divers programmes d’échanges semestriels. Si vous êtes intéressé, consultez le site de la RMIT.

Les conditions d’admission

Les étudiants internationaux doivent remplir des conditions d’admission identiques ou très similaires à celles valant pour les Australiens : détenir un diplôme reconnu du secondaire (Baccalauréat ou équivalent) et attester d’un bon niveau d’anglais. Certains programmes d’études peuvent avoir des exigences spécifiques ou plus élevées, comme des tests d’aptitude ou des notes minimum, qui sont généralement publiées par classe et par pays sur les sites des universités (les résultats ATAR représentent l’équivalent australien des notes de fin de classe terminale). Les conditions et démarches différant d’une université et d’un cursus à l’autre, rapprochez-vous de l’université de votre choix pour plus d’informations.

A moins que vous n’ayez déjà un visa vous autorisant à vous installer en Australie vous devrez vous procurer le visa étudiant Subclass 500, qui sera valide jusqu’à la fin de vos études. Pour cela, il vous faudra avoir reçu une lettre d’invitation de l’université australienne, posséder les fonds suffisants pour vivre en Australie durant quelques mois, être en bonne santé, avoir un casier judiciaire vierge, posséder une assurance santé et avoir effectué un test d’anglais. Les frais de visa sont de 550 dollars australiens si vous n’êtes pas accompagné.

Un représentant de votre université d’élection pourrait vous assister dans la préparation de votre dossier de demande de visa. Il est recommandé de démarrer les procédures dès que possible, car la demande de visa peut mettre plus d’un mois à être traitée. Le visa peut être annulé si vous changez de niveau d’études après votre dépôt de demande.

Les programmes d’échange et les bourses

Presque toutes les universités proposent des bourses universitaires, des bourses de mérite ou des mécanismes de prêts aux étudiants internationaux. Vous avez donc tout intérêt à vous renseigner auprès de votre université.

Les institutions éducatives, le gouvernement australien et de nombreuses organisations, publiques ou privées, proposent également des bourses, comme les Australia Awards, les Bourses internationales pour la recherche post-universitaire (International Postgraduate Research Scholarships) ou encore le Programme de soutien aux femmes chercheuses de l’Australie et de l’APEC (Australia APEC Women in Research Fellowship), auxquelles sont éligibles les étudiants internationaux

Vivre en Australie

Le coût de la vie

Comme dans la plupart des villes australiennes, les frais de scolarité et le coût de la vie sont relativement hauts. Les frais de scolarité dépendent bien sûr des universités et même des cursus; sachez toutefois qu’ils s’étalent entre 20 000 et 37 000 dollars australiens par an pour un Master. Les universités seront en mesure de vous communiquer les frais exacts pour le cursus que vous souhaitez suivre.

Selon le bureau australien de l’immigration, les dépenses courantes pour vivre en Australie sont d’environ 20 000 dollars australiens par an pour un étudiant, hors frais de scolarité. Les sites du RMIT ou de Monash vous apportent des informations additionnelles, par poste budgétaire, pour la ville de Melbourne.

Comme des milliers d’autres étudiants internationaux, vous pourrez travailler pour couvrir vos dépenses durant vos études à Melbourne : avec votre visa étudiant, vous devriez pouvoir travailler 20 heures par semaine. Cette information est indiquée sur votre visa étudiant.

Les logements étudiants

Pour la plupart, les universités proposent à leurs étudiants des résidences dédiées, pouvant parfois être situées hors du campus, voire inclure la pension complète. Les loyers vont de 290 à 750 dollars australiens par semaine, et il est recommandé de déposer une demande bien à l’avance.

Vous pourrez autrement trouver, plus facilement, des logements étudiants indépendants, une chambre dans une famille d’accueil, une location privée, une colocation ou encore une chambre partagée. Pour trouver une colocation, des sites comme Flatmates et Flatmate Finders peuvent être d’une aide précieuse.

Que faire à Melbourne

Melbourne offre quantité d’activités : initiez-vous à la culture de dégustation du café de la ville, déambulez le long de la promenade de Southbank, perdez-vous dans le Queen Victoria Market ou faites la fête à St. Kilda. Les bars branchés, les restaurants multiculturels et les galeries, musées et parcs de Melbourne ne vous tentent pas ? Que diriez-vous d’explorer la Great Ocean Road et Phillip Island, ou encore la Tasmanie, le temps d’un week-end?

Les mets locaux à goûter au moins une fois

Savourez la gastronomie multiculturelle de la ville et les bons vins locaux : Melbourne compte plus de 3 000 restaurants servant des plats issus de plus de 70 cuisines nationales. A mes yeux, les cafés et restaurants de Melbourne proposent la nourriture la plus sophistiquée d’Australie, vous y trouverez même des mets de style méditerranéen!

Vous ne pouvez par ailleurs pas vous permettre de faire l’impasse sur un bon barbecue “à la Aussie” ou sur un hamburger à la betterave, une autre spécialité locale.

Anecdote amusante

Il y a une certaine rivalité amicale entre Sydney et Melbourne, et la réponse à la question “Melbourne ou Sydney ?” (un peu comme “chien ou chat?” ou encore “Madrid ou Barcelone ?”) est révélatrice du mode de vie et du caractère de quelqu’un. En ce qui me concerne, je choisis Melbourne, un peu plus décontractée et moins conventionnelle.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.