Shutterstock.com
Actualisé l'année dernière

Shanghai, la plus grande ville de Chine, est également le pôle commercial du pays et l'une des villes les plus branchées d'Asie. Cette ville offre à ses 25 millions d’habitants nombre de divertissements et de galleries commerçantes, ainsi que des attractions et sites historiques et culturels. Shanghai a beau avoir été complètement métamorphosé par le rapide essor économique qu’a connu la Chine au cours des dernières décennies, vous pouvez néanmoins visiter ce qui reste du vieux Shanghai et vous propulser plusieurs centaines d’années dans le pass&

Si vous envisagez de poursuivre vos études en Chine et que vous êtes prêt à partir vivre à Shanghai, voici les informations essentielles pour préparer au mieux votre séjour d'études. N'hésitez pas en outre à poursuivre votre recherche en posant vos questions sur le Forum Shanghai d'Expat.com.

Pourquoi étudier à Shanghai?

Une « success city story »

Shanghai est l’exemple le plus représentatif de la «Chine nouvelle», dynamique, laborieuse et ambitieuse. La ville est un véritable incubateur de startups et abrite 11 des 197 licornes (start up dont la valeur dépasse 1 milliard de dollars) recensées par Forbes en 2017. La ville abrite aussi des filiales ou des centres de production de multinationales, comme Coca-Cola, Mercedes ou Nikon. Enfin, le gouvernement a créé la zone franche de Shanghai 2013, utilisée comme laboratoire pour un certain nombre de réformes économiques et sociales en Chine. C’est aussi là que vit l’essentiel de la classe supérieure du pays, dans certains des quartiers les plus chers au monde.

Shanghai, un excellent tremplin pour une carrière internationale

Shanghai a véritablement de quoi satisfaire tous les profils et tous les budgets, et les étudiants en particulier. Six universités de Shanghai figurent au classement des universités mondiales QS, menées par l'Université Fudan au 40ème rang mondial.

En raison de son leadership en matière de conduite des affaires, Shanghai, qui abrite le port à conteneurs le plus important au monde, est constamment à la recherche de candidats désireux de se lancer dans une carrière internationale. Une fois diplômé d'une université de Shanghai, vous pourrez, par exemple, travailler pour une entreprise multinationale dans la ville avant d’être muté vers une autre branche ailleurs dans le monde après quelques années. Que vous vous voyiez dans la finance, le commerce, l'éducation ou un autre secteur, commencer votre carrière à Shanghai ne peut qu’être bénéfique à votre CV.

L’environnement universitaire de Shangai

La Chine accueille plus de 400 000 étudiants internationaux, une grande partie desquels étudie à Shanghai. La ville se place en 25ème position sur l'indice des meilleures villes étudiantes selon QS Top Universities. Ses résultats élevés en matière d'activité des employeurs (14ème) et de qualité de vie étudiante (3ème) illustrent le jour favorable sous lequel les diplômés comme les employeurs considèrent les universités prestigieuses de la ville.

Si vous ne parlez pas chinois mais souhaitez tout de même étudier en Chine, pas d’inquiétude à avoir ! Les universités proposent généralement un cursus intensif de mandarin de six mois ou d'un an à tous les étudiants internationaux afin de leur donner les moyens de suivre les cursus classiques. C’est ainsi le cas pour l’université Fudan, qui propose 10 programmes d’apprentissage du Mandarin et est un centre officiel d’examen pour passer le HSK et le BCT

La culture enseignante en Chine

Le système éducatif est plutôt hiérarchique en Chine, ce qui signifie que vous vous adresserez toujours aux enseignants de manière formelle, en les appelant «professeur» ou 老师 (lăoshī) en chinois. En fonction de votre spécialisation, vous pourrez être intégré à une promotion d'étudiants partageant le même emploi du temps, ou assister à vos cours individuellement, avec différents camarades dans chaque classe. Vos notes proviendront principalement des examens finaux, mais les professeurs peuvent également décider de vous évaluer sur des projets individuels ou collectifs, en toute indépendance.

La langue d'enseignement à Shanghai

Bien que certains cours magistraux et programmes puissent être menés en anglais, un niveau intermédiaire en chinois vous sera demandé pour l’inscription à la plupart des cursus. Si vous ne parlez pas chinois, vous devrez suivre un cursus intensif en chinois d'un an, à l’issue duquel vous passerez l'examen de maîtrise de la langue chinoise HSK, dont vous devez réussir le niveau 4 pour pouvoir postuler aux autres cursus.

Les principales universités de Shanghai

Université Fudan

Fondée en 1905, peu avant la fin de la dynastie impériale chinoise Fudan, elle se compose de quatre campus dans le centre-ville de Shanghai, à savoir Handan, Fenglin, Zhangjiang et Jiangwan. Fudan est l'une des plus prestigieuses universités de Chine : elle intègre en effet les deux principaux projets gouvernementaux en matière d’investissement universitaire (projets 985 et 211) et fait partie des 9 universités initialement sélectionnées par le gouvernement dans le cadre de ces programmes. A ce titre, elle reçoit de nombreux subsides publics pour développer ses infrastructures et lancer des programmes de recherche ambitieux.

Selon le classement des universités QS, c’est la 40ème meilleure université au monde et la 24ème dans le domaine des sciences des matériaux. L'université compte 17 écoles couvrant 4 départements. Il existe 68 spécialisations pour les étudiants de licence, 209 pour les étudiants de maîtrise et 157 pour les candidats au doctorat. L'université compte plus de 44.000 étudiants, dont 4.400 internationaux. Vous pouvez trouver plus d'informations concernant les admissions à l'Université Fudan sur le site internet de l'unversité.

Université Jiao-tong de Shanghai (SJTU)

L’université fut fondée en 1896 par l'empereur Guangxu, ce qui en fait l'une des premières institutions nationales d'enseignement supérieur en Chine. L’Université Jiao-tong de Shanghai est aujourd’hui l'une des universités les plus prestigieuses et sélectives de Chine. Tout comme Fudan, elle fait partie de la C9 League et obtient ainsi de nombreux fonds pour développer son attractivité à l’international, lancer des programmes de recherche et atteindre l’excellence en matière d’enseignement.

Selon le classement mondial des universités QS, la SJTU se plaçait 61ème globalement et 24ème dans le domaine de l'ingénierie et de la technologie en 2016.

L'Université Jiao-tong de Shanghai compte 20 écoles avec 60 spécialisations de premier cycle, 152 cursus de maîtrise, et 14 laboratoires d'état et centres nationaux d'ingénierie. Son corps enseignant est formé de 1 420 professeurs et professeurs adjoints ainsi que des scientifiques de renom. Ses effectifs sont composés de plus de 38.000 étudiants dont plus de 2.800 internationaux.

N'hésitez pas à en apprendre plus sur leur site internet.

Université de Tongji

Cette université fut fondée en 1907 par des médecins allemands avec le soutien du gouvernement allemand. Tongji est l'une des universités les plus anciennes et les plus prestigieuses de Chine. L'école est réputée pour ses excellents cursus d'ingénierie, d'affaires et d'architecture. Année après année, son département de génie civil se classe systématiquement dans le haut des classements.

Selon le classement mondial des universités QS, l'Université de Tongji se plaçait en 2016 en 315ème position globalement et 20ème dans le domaine de l'architecture. Le corps étudiant de l'école compte près de 36.000 personnes, dont presque 4.000 étudiants internationaux. En outre, l'université accueille près de 3.000 professeurs et professeurs adjoints, dont plus de 800 internationaux.

Si cette université vous intéresse, consultez la version anglaise de son site Internet.

Université normale de Chine orientale (ECNU)

L'Université normale de Chine orientale fut constituée en 1951 dans l’objectif d’assurer la formation des enseignants de l’éducation secondaire et supérieure. Cependant, l’ECNU est aujourd’hui l'une des 600 meilleures universités de recherche au monde, selon le Times Higher Education. L'université compte 23 écoles, deux collèges, 11 instituts de recherche et 58 départements. A l'heure actuelle, plus de 25.000 étudiants y sont inscrits, dont plus de 4.200 étudiants internationaux.

Consultez le site Internet de l'ECNU pour plus d’informations.

Conditions d’admission

En raison du nombre important d'universités à Shanghai, être admis à un cursus ne pose pas trop de difficultés. La plupart des universités ont également un quota élevé d’étudiants étrangers, ce qui permet aux étudiants internationaux d’y entrer beaucoup plus facilement que leurs homologues chinois. Cependant, les candidats internationaux doivent satisfaire à quelques exigences élémentaires.

Tout d'abord, vous devrez fournir un extrait de casier judiciaire vierge. Les étudiants transférés depuis un autre établissement doivent également obtenir un accord officiel de leur école. Bien que certains cursus soient enseignés en anglais, de nombreux cours ne sont dispensés qu’en chinois. C'est pourquoi les étudiants internationaux doivent attester de leurs compétences en langue chinoise en fournissant un certificat HSK de niveau 4 ou plus. Une exception, toutefois, est faite pour les programmes enseignés en Anglais, où vous devrez alors justifier de vos compétences en Anglais. Ainsi, pour un master en culture et histoire de la Chine à l’université de Fudan, suivi en langue anglaise, vous devrez justifier d’un score de 90 ou plus au TOEFLE, ou de 6.5 ou plus à l’IELTS.

Tout comme dans les universités françaises, les candidats à un programme de maîtrise doivent présenter une copie de leurs relevés de notes et plusieurs lettres de recommandation.

Les étudiants internationaux en Chine sont tenus de souscrire une assurance santé, souvent proposée par l’université. Ces assurances peuvent être souscrites avant ou après leur arrivée en Chine. Les étudiants étrangers séjournant en Chine pour plus de six mois doivent être couverts par une assurance maladie pour toute la durée de leur séjour en Chine. Les étudiants internationaux qui étudient en Chine pendant plus d'un an sont tenus de passer un examen physique, devant être effectué dans un hôpital public un mois avant le départ. Si l'examen est effectué dans un hôpital privé, l'élève doit faire valider le certificat par un notaire.

Coût de la vie à Shanghai, frais de scolarité et bourses d'études

Bien que le coût de la vie à Shanghai ait considérablement augmenté au cours des dernières années, les étudiants étrangers peuvent toujours y mener un train de vie douillet. La plupart des bourses couvrent le coût de l’hébergement, principalement en dortoir sur le campus.

Les frais de scolarité moyens dans les universités chinoises varient entre 3.300 et 10.000 dollars américains par an. Les cursus enseignés en anglais coûtent en moyenne entre 2.200 et 4.500 dollars par an.

  • Université Fudan - frais de scolarité moyens entre 8.000 et 11.000 dollars par an
  • Université Jiao-tong de Shanghai - frais de scolarité moyens entre 5.000 et 12.000 dollars par an
  • Université de Tongji - entre 2.400 et 4.850 dollars par an
  • Université normale de Chine orientale - entre 2.600 et 4.100 dollars par an

Il existe un certain nombre de bourses d'études pour les étudiants étrangers en Chine. Il y a par exemple une bourse spécialement destinée aux étudiants de l'UE qui cherchent à obtenir un financement pour étudier dans une université en Chine. Le programme de la Grande Muraille fut quant à lui créé pour aider les étudiants des pays en développement à venir étudier en Chine pour un an, à quelque niveau d’études que ce soit. Les étudiants en doctorat ainsi que les candidats d'autres pays d’Asie et d’ailleurs peuvent également prétendre à d'autres bourses d'études.

Vous trouverez plus d'informations sur le site internet de China Mission.

Se loger à Shanghai

La majorité des étudiants vivent dans des dortoirs sur le campus, ceux-ci étant souvent couverts par une bourse. Cependant, beaucoup d’autres choisissent de vivre hors campus. Les étudiants étrangers peuvent le faire avec la permission de l'université. Généralement, une chambre en colocation coûte entre 1 500 et 3000 yuans (195 à 390 euros) par mois selon le quartier. Vous pouvez trouver un logement étudiant sur différents groupes Facebook, le site CN Student ou la rubrique immobilier à Shanghai d’Expat.com.

Vivre et travailler à Shanghai

Le gouvernement chinois a récemment concrétisé son intention de persuader les étudiants étrangers de rester davantage en Chine, par le biais de nouvelles règles permettant aux étudiants internationaux d’effectuer des stages, d’occuper des emplois à temps partiel, et même de démarrer leur propre activité en Chine après leur diplôme, ce qui était pour le moins difficile par le passé.

Introduite en janvier 2017, la nouvelle législation autorise les étrangers titulaires d'une maîtrise ou d’un diplôme plus élevé obtenu dans une université chinoise à demander un visa de travail dans un délai d'un an après l'obtention du diplôme.

Le gouvernement chinois a récemment changé les règlements liés à l’emploi d’étudiants étrangers en Chine. Les nouvelles politiques en vigueur autorisent désormais les étudiants étrangers inscrits dans un établissement universitaire chinois d’effectuer des stages, de travailler à temps partiel, et même de fonder leur entreprise après l’obtention de leur diplôme. En outre, les étudiants ayant un Master ou un diplôme de niveau plus élevé peuvent obtenir un permis de travail à l’issue de leurs études.

Des offres d’emploi à Shanghai sont régulièrement affichées sur Expat.com. Si vous n’y trouvez pas le poste de vos rêves, n’oubliez pas de vous connecter au réseau des expatriés à Shanghai. Ici comme ailleurs, le bouche à oreille et le réseautage sont très efficaces pour trouver un emploi.

Pour bénéficier de cette réglementation, certaines conditions doivent être respectées :

  • L’étudiant doit être diplômé d’une université chinoise ou d’une université étrangère réputée
  • L’étudiant doit être âgé de plus de 18 ans
  • L’étudiant doit posséder un casier judiciaire vierge
  • L’étudiant doit avoir des notes comprises entre 80% et 100% et ne doit pas avoir fait l’objet de mesures disciplinaires
  • Le domaine d’étude suivi doit répondre aux besoins du marché du travail en Chine
  • L’étudiant doit posséder une offre d’emploi d’une entreprise chinoise
  • Le salaire proposé doit être identique ou supérieur au salaire moyen pour ce poste
  • L’étudiant doit posséder un visa valide

Les étudiants de premier cycle ne peuvent donc prétendre à un permis de travail et doivent ainsi justifier de deux années d’expérience professionnelle pour s’assurer de l’obtention d’un tel visa.

Loisirs, histoire et KTV

Dans une ville de près de 25 millions d’habitants, il y a toujours quelque chose à faire. Le Bund, la tour de la perle de l'Orient ou la rue de Nankin confèrent à Shanghai son identité actuelle : un alliage dynamique d'orient et d'occident. Cependant, vous y trouverez également des sites historiques tels que le temple du Bouddha de Jade ou le quartier de la concession Française. En outre, Disneyland Shanghai a récemment ouvert ses portes, ajoutant une attraction phare de plus à cette ville trépidante.

Les habitants de Shanghai aiment faire la fête, mais en dehors de leur logement. Shanghai possède une incroyable concentration de bars à Xin Tian Di, et vous pouvez trouver des salles de karaoké chinoises, ou KTV, partout dans la ville.

Xujiahui est le centre-ville de Shanghai. Ce haut lieu du shopping possède également un magnifique parc. En outre, c'est là que naquit la légende du basket-ball Yao Ming. L'ancienne concession française, appelée FFC par les gens du coin, est un quartier emblématique de la ville. Ce fut autrefois le centre de la ville, où les premiers étrangers s’installèrent et établirent leurs affaires. Aujourd'hui, vous y trouverez quelques-uns des meilleurs bars de la ville. La place du Peuple est l'une des destinations les plus populaires auprès des touristes, d’autant qu’elle est traversée par la plus grande rue piétonne de Shanghai, la rue de Nankin, et qu’elle est également proche du Bund (où « berge des étrangers »), d’où l’on peut admirer les panoramas bien connus de la silhouette de Shanghai. Ce sont d’ailleurs précisément ces panoramas emblématiques qui définissent le quartier de Pudong. Il est situé à l'est du fleuve Huangpu et est devenu le cœur financier de la ville.

Mets locaux que chaque étudiant devrait goûter une fois dans sa vie

Beaucoup de nouveaux venus en Chine sont surpris de constater que la nourriture y est très différente de celle servie par les restaurants chinois en occident. Ceci est dû au fait que la Chine possède 8 cuisines dites régionales, qui diffèrent en termes d’ingrédients utilisés et de méthodes de préparation. À Shanghai, vous pourrez goûter à différents types de plats en provenance de toute la Chine. Cependant, la spécialité locale à Shanghai est le Xiaolongbao, un plat de petits pains cuits à la vapeur et farcis de porc et de soupe. En outre, divers marchés de nuit proposent en soirée des collations authentiquement chinoises, ce qui en fait des points de départ idéaux pour explorer la ville durant le temps libre des étudiants.

Conseils généraux

Bien que Shanghai soit probablement la ville la plus diverse et internationale de Chine, l'anglais n’y est pas aussi répandu que vous pourriez le croire. Par conséquent, il est recommandé d'apprendre le chinois aussi rapidement que possible pour minimiser la barrière de la langue. En outre, les étrangers en Chine devraient éviter de critiquer le gouvernement et le parti chinois de quelque manière que ce soit. Qui plus est, plusieurs réseaux sociaux ne sont pas accessibles en Chine. Il s'agit notamment de Facebook, Twitter, Instagram et Google. Toutefois, si vous utilisez un programme appelé VPN, vous pourrez y accéder sans problème. Assurez-vous de souscrire un VPN avant de quitter votre pays.

A propos de l’auteur :

Linda est enseignante d’Anglais et experte en réseaux sociaux. De nationalités Allemande et Américaine, elle vit depuis 2012 en Asie, plus précisément en Corée du Sud. Linda anime un blog, Linda Goes East, dans lequel elle partage sa vision du voyage et de la vie à l’étranger.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.