Actualisé il y a 5 mois

Il est possible de travailler au Ghana en ayant un permis de travail que l'on obtient auprès des services d'immigration du pays. Si vous souhaitez monter une entreprise et engager des employés, vous devez contacter le GIPC (Ghana investment promotion center).

Les conditions de travail au Ghana

Pour travailler au Ghana, il vous faut impérativement un visa de travail (consultez notre article Visas pour le Ghana) délivré par les services d'immigration, mais cela ne vous donne pas le droit de travailler immédiatement, il vous faut en effet aussi un permis de résidence que vous délivre le directeur de l'immigration. Voici la procédure :

  • faites une demande de permis de travail et de permis de séjour au Service d'immigration du Ghana,
  • demandez une autorisation (immigrant quota) au ministère de l'Intérieur,
  • faites-vous enregistrer à la National identification authority pour recevoir une carte d'identité qui est obligatoire si vous restez plus de trois mois sur le territoire.

Lorsque vous commencez, la période d'essai peut durer jusqu'à six mois. Le contrat de travail doit être écrit, et ce quelle qu'en soit la durée. Le préavis pour la rupture d'un contrat est de deux semaines pour un contrat de moins de trois ans et d'un mois pour un contrat de plus de trois ans. Votre permis de travail doit indiquer votre fonction et le nom de votre employeur, vous ne devez pas avoir d'autre occupation rémunératrice. Lorsque vous commencez à travailler, vous avez sept jours pour avertir le directeur de l'immigration et vous devez également lui écrire immédiatement si vous cessez votre activité. Sachez qu'il y a très peu de possibilités de travail pour votre conjoint, sauf s'il (elle) a des compétences particulières intéressantes pour l'économie locale.

Au Ghana, une journée de travail débute généralement à 8 h et se termine à 17 h avec une pause de 30 minutes. La semaine de travail est de 40 h et vous avez droit à 48 h consécutives de repos par semaine et 15 jours de congé annuel au minimum. Les jours fériés sont les suivants :

  • le 1er janvier : le Jour de l'An
  • le 6 mars : le Jour de l'Indépendance
  • le 1er mai : la fête du Travail
  • le 26 mai : le Jour de l'Unité africaine
  • le 1er juillet : la Fête de la République
  • le 21 septembre : Founder's day
  • le 7 décembre : Farmer's day
  • le 25 décembre : Noël
  • le 26 décembre : Après-Noël
  • Aid el Fitr : date variable
  • Aid el Adha : date variable
  • vendredi saint : date variable
  • lundi de Pâques : date variable

Les salaires au Ghana

Votre salaire est négociable et dépend complètement de vos capacités, du poste, et de la compagnie vous employant. Le salaire minimum au Ghana est depuis le 1er janvier 2017 de 220 cédis par mois (43 euros au taux de change d'octobre 2017). Voici quelques exemples de salaires au Ghana (source Glassdoor) :

  • Professeur : 580 à 650 cédis par mois
  • Radiologiste : 3 000 à 4 000 cédis
  • Ingénieur en télécommunications : 11 000 à 13 000 cédis
  • Analyste en communication : 12 000 à 13 000 cédis
  • Associé senior : 23 000 à 25 000 cédis
  • Manageur financier : 58 000 à 63 000 cédis

Trouver un emploi au Ghana

Pour trouver un emploi au Ghana avec un revenu intéressant, vous devez effectuer des recherches avant de partir. De nombreuses compagnies internationales sont implantées au Ghana, par exemple Technip ou Total dans le secteur pétrolier, Grel pour le caoutchouc, Golden Exotics pour les fruits, CFAO pour la distribution, Alcatel, la Société Générale, Alstom, Bolloré, Danone (Fan milk)... Certaines entreprises ont même leur siège social au Ghana, c'est par exemple le cas de Pernod Ricard, L'Oréal ou Air Liquide.

Une lettre de recommandation peut vous aider, et bien sûr, vous devez réunir tous les documents pouvant prouver vos capacités, diplômes, CV, et tout ce qui peut montrer que vous avez une expérience professionnelle. La langue officielle étant l'anglais, une bonne maîtrise de la langue de Shakespeare est indispensable.

Orientez-vous vers les bonnes industries. Les principales sources de l'économie ghanéenne sont le cacao, le pétrole, le bois, l'or et le tourisme. Vous pouvez trouver des offres d'emploi sur certains sites internet comme stages-emplois, Glassdoor ou Indeed. Vous trouverez des liens vers ces sites dans la rubrique « Liens utiles » à la fin de cet article.

Créer une entreprise au Ghana

Le Ghana est un pays ouvert aux investissements dans des secteurs lucratifs comme l'hydroélectricité, le gaz naturel, les agrochimiques, la transformation alimentaire, les produits pharmaceutiques ou agricoles, et la technologie de l'information. Ye community propose de bonnes idées basées sur la micro-finance et le crowfunding. La procédure pour monter une entreprise au Ghana comporte huit étapes. Voici ce que vous devez faire :

  • commencez par acquérir votre numéro d'identification fiscale,
  • assurez-vous de la disponibilité du nom de l'entreprise afin d'obtenir le certificat de constitution,
  • authentifiez les formulaires auprès d'un commissaire à l'assermentation afin d'obtenir votre certificat de début d'activité,
  • contactez le Département registraire général pour avoir un certificat vous permettant de démarrer vos activités,
  • versez le capital sur un compte bancaire,
  • faites la demande de licence d'exploitation à l'Autorité métropolitaine,
  • faites inspecter votre lieu de travail par l'Autorité métropolitaine,
  • inscrivez-vous à la Sécurité sociale.

Vous pouvez monter une entreprise de trois manières. Si la société appartient à 100 % à un Ghanéen (ou Ghanéenne), les frais d'enregistrement sont de 10 500 cédis. Pour une entreprise appartenant à un étranger et à un Ghanéen (Joint-venture), les frais sont de 10 500 cédis, mais le capital doit être de 200 000 USD au minimum. Pour une entreprise appartenant à 100 % à un étranger, les frais sont de 16 800 cédis et le capital minimum est de 500 000 USD. Vous trouverez tous les renseignements et les frais détaillés sur le site du GIPC (Ghana investment promotion center), organisme avec le lequel vous devez prendre contact pour créer une entreprise au Ghana.

Si vous engagez des employés étrangers, sachez que les entreprises sont soumises à un quota basé sur leur capital (AIQ ou Automatic immigration quota). À la base, une entreprise avec un capital entre 10 000 et 100 000 USD peut employer un étranger, entre 100 000 et 500 000 USD, 2 étrangers, et au-delà de 500 000 USD, 4 étrangers, mais il est possible d'obtenir une dérogation. Ceci ne concerne pas le secteur minier ni le secteur pétrolifère.

 Attention :

Pour monter une entreprise au Ghana, il est fortement conseillé de faire appel aux services d'un conseiller fiscal ou d'un avocat local. Avant toute chose, n'hésitez pas à contacter le Ghana investment promotion center.

 Liens utiles :

Ghana immigration service
France diplomatie
Travailler au Ghana
Ministère de l'Intérieur du Ghana
S'implanter au Ghana
Quota d'immigration au Ghana
Top Business journal
Afrique inside
Hellobiz
Indeed offres d'emploi au Ghana
Glassdoor offres d'emploi au Ghana
Stages emplois au Ghana
Alliance française du Ghana

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.