Actualisé il y a 2 ans

Comment fonctionne le système de santé en Côte d’Ivoire ? Beaucoup de futurs expatriés se posent la question. Tour d’horizon dans cet article.

Secteurs public et privé

En premier lieu, il convient de faire la distinction entre le public et le privé. Dans le public, on recense notamment les établissements sanitaires de premier contact (centres de santé aménagés dans les villes et les campagnes), les établissements sanitaires de premier recours (hôpitaux généraux et spécialisés), et les établissements sanitaires de dernier recours (centres hospitaliers universitaires, institut de cardiologie, institut national d’hygiène publique). Dans le privé, on retrouve notamment les cliniques et les hôpitaux privés, les cabinets de spécialistes, les infirmeries et les pharmacies.

Financement des soins de santé

Le système de santé public est principalement financé par l’Etat, au moyen de subventions et de dons financiers. Certains soins, facturés, doivent aussi être payés par les patients sollicitant les services de santé publics.

Tous les soins prodigués dans le privé sont payants. Deux moyens de paiement existent : le paiement direct, sur place, ou le paiement par assurance ou mutuelle.

À noter que la sécurité sociale ivoirienne ne prend pas en charge les frais d’hôpital, hormis dans le cas d’une grossesse.

La qualité des soins en Côte d’Ivoire

Les établissements de santé ivoiriens datent des années 1960 à 1980. N’ayant pas ou que peu été rénovés, certains peuvent se révéler être insalubres, pas assez équipés, entre autres failles décriées dans l’univers hospitalier de la Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, les services de transport médicalisé sont très limités et leur état est également remis en cause par certains organismes. Enfin, les médicaments sont parfois insuffisants voire indisponibles dans les établissements publics.

Maladies fréquentes en Côte d’Ivoire

Quelques maladies infectieuses sont très fréquentes en Côte d’Ivoire. Il est conseillé au public de prendre toutes ses précautions afin d’éviter toute contamination par le VIH/Sida, par la tuberculose ou encore par le paludisme. Ces deux dernières maladies sont extrêmement élevées parmi la population ivoirienne.

Numéros d’urgence

En cas d’urgence médicale, voici les premiers contacts utiles à solliciter en Côte d’Ivoire.

SAMU : 185

CHU de Cocody : 22 44 10 00 / 22 44 90 38

CHU de Treichville : 21 24 91 22

CHU de Yopougon : 23 46 64 54 / 23 46 61 70

CHU de Grand Bassam : 21 30 10 36

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Santé en Côte d'Ivoire
Ministère de la Santé www.sante.gouv.ci
France Diplomatie – Onglet Santé www.diplomatie.gouv.fr

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.