Close

5 idées reçues sur l'expatriation

  • Idees recues sur l'expatriation
    Shutterstock
Article
Publié le mois dernier

L'expatriation fait l'objet de nombreux mythes et idées reçues. Certaines de ces perceptions ont la vie dure et peuvent décourager les candidats à l'expatriation. Expat.com vous propose de les découvrir et de démêler le vrai du faux. 

En choisissant de vous expatrier, vous vous apprêtez à laisser derrière vous une vie bien établie, votre travail, votre appartement, sans oublier votre famille et vos amis, pour commencer une toute nouvelle vie à l’étranger. Vous passerez, dans la foulée, par de nombreuses étapes, souvent éprouvantes, telles que les formalités de voyage et de visas, trouver un emploi et un logement, ou encore, la scolarisation de vos enfants si vous partez en famille.

L'expatriation, c'est les vacances !

les vacances
Shutterstock

Selon la croyance populaire, l'expatriation serait synonyme de vacances toute l’année, passer des journées à la plage, sirotant un cocktail en profitant du soleil, visiter plein d'endroits merveilleux et prendre de belles photos pour les partager sur les réseaux sociaux. Or, c'est loin d’être le cas, pour la plupart des expatriés. L'on croit aussi que l'expatriation est une affaire de jeunes et qu'il vaut mieux tenter l'aventure tant que l'on n'a encore aucune responsabilité. En revanche, certains diront qu'il est dangereux de vivre à l’étranger et qu'il est préférable d'avoir une précédente expérience pour s'en sortir, en particulier si l'on y va seul.

L'expatriation est une affaire de riches

riche homme d'affaires
Shutterstock

Pour s'expatrier, il faut avoir beaucoup d'argent ! Mais est-ce le cas dans la réalité ? Pas si sûr ! Nombreux sont les expatriés qui préfèrent se tourner vers l’étranger en vue de bénéficier de meilleures perspectives de carrière et, ainsi, d'un salaire plus élevé que dans leur pays d'origine. Dans la foulée, l'on a également tendance à croire que ceux qui partent travailler à l’étranger doivent forcément toucher un salaire faramineux dans une grande multinationale.

De l'autre côté, il y a aussi ceux qui nagent constamment dans le doute ou qui abandonnent tout simplement l'idée de partir vivre à l’étranger pour diverses raisons. Il y a ceux qui se disent que quitter leur emploi pour partir à l'aveuglette à l'autre bout du monde c'est de la folie, particulièrement en raison de la conjoncture économique au niveau mondial. Pourrais-je survivre financièrement à l’étranger ? Et si je n'arrive pas à décrocher un poste dans ma spécialité ? Tant de questions qui font qu'il est plus facile d'abandonner ses rêves que de les poursuivre.

Il y a aussi ceux qui estiment qu'il leur sera impossible de réussir à l’étranger sans avoir un réseau de soutien assez solide et des contacts. D'autres craignent tout simplement de ne pas bénéficier de soins de santé à l’étranger ou de perdre leurs acquis en termes de protection sociale et de pension, ce qui n'est pas forcément vrai si l'on prend toutes ses dispositions au préalable.

Il suffit de parler anglais

brin de causette au cafe
Shutterstock

Est-ce qu'une bonne maîtrise de l'anglais suffit lorsque l'on part vivre à l’étranger ? Beaucoup diront que oui, même si ce n'est pas nécessairement le cas. Tout dépend de l'endroit où vous comptez vous installer. Si c'est en Asie, par exemple, que vous avez choisi de poser vos valises, parler anglais peut ne pas marcher à tous les coups. Si l'anglais peut être la langue officielle et parlée dans certains pays, il peut être assez méconnu, voire inexistant dans d'autres, surtout dans les régions isolées.

D'autres estiment qu'il est impératif de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères pour pouvoir vivre à l’étranger et qu'il est préférable de s'y initier dès son plus jeune âge. Ce qui constitue certainement un sérieux avantage, mais il faut se rendre à l'évidence que n'importe qui peut apprendre une nouvelle langue à n'importe quel âge. Aussi, dans la plupart des cas, il est préférable de connaître les bases de la langue du pays où l'on souhaite s'installer afin de pouvoir communiquer avec son entourage et ainsi s'adapter plus facilement. Il n’empêche que le moyen idéal d'apprendre une langue locale est d’être sur place, d’échanger avec les gens autour de vous et, pourquoi pas, s'inscrire à des cours de langue.

Impossible de partir en famille

s'expatrier en famille
Shutterstock

Démarrer une toute nouvelle vie à l’étranger quand on a des enfants semble souvent impossible. Est-ce vraiment le cas ? De nombreux expatriés ayant franchi le cap en famille vous diront le contraire, même si l’épreuve a souvent été parsemée d’embûches. S'expatrier en famille implique d'ailleurs la quête d'une meilleure qualité de vie à l’étranger. Et puis, ce sera aussi l'occasion pour vos enfants et vous de découvrir de nouvelles cultures et traditions, ce qui vous permettra d'avoir une plus grande ouverture d'esprit. Pour certains, l’idée de laisser derrière sa famille est ses amis, et de ne les revoir qu'une fois par an, a l'air insurmontable. Cette raison pourrait vraisemblablement vous décourager, mais n'oubliez pas qu'il existe divers outils de communication pouvant vous aider à garder le contact avec vos proches.

C'est plus simple de rentrer

retour d'expatriation
Shutterstock

Et si les choses ne se passent pas comme prévu ? « Je rentre chez moi, auprès de ma famille et de mes amis ! ». Si cette idée vous a frôlée l'esprit, cela ne veut pas forcément dire que votre retour d'expatriation sera une étape facile. Le contre-choc culturel peut être une véritable épreuve, surtout lorsque vous avez vécu une ou plusieurs années à l’étranger. Vous aurez l'impression que le pays dans lequel vous avez grandi a changé, mais au final, c'est vous qui avez changé. Votre séjour à l’étranger aura probablement façonné votre style de vie et votre mentalité, ce qui peut constituer un obstacle significatif à votre réadaptation dans votre pays d'origine. C'est la raison pour laquelle il vaut mieux commencer à préparer son retour bien à l'avance.

Vous l'avez compris, l'expatriation n'est pas un jeu d'enfants, mais ce n'est pas non plus la mer à boire. Évidemment, il ne s'agit pas d'une liste exhaustive, mais si votre décision de ne pas partir vivre à l’étranger a été influencée par l'un de ces facteurs, il est encore temps de changer d'avis ! L’idéal est de se renseigner par tous les moyens possibles, auprès de ses amis, connaissances, ainsi que sur les réseaux et les plate-formes en ligne comme le Forum d'Expat.com. Avec une bonne préparation, vous avez toutes les chances de réussir !

3 Commentaires
AHMEDBENY
AHMEDBENY
il y a 3 semaines

Salut, merci de article sur les" expatries" qui long mais il est très nécessaire à ces gens qui aiment l aventure sans savoir ces défis,je joins vos idées. C est un excellent message.

Répondre
auzal
auzal
il y a 3 semaines

Je vous remercie pour cet article. J'ai eu des échanges sur les forums expat.com avec des expatriés en Asie du Sud Est qui m'ont complètement découragée. Certains discours étaient très négatifs, disant que les élèves étaient totalement nuls. Je suis un peu plus rassurée.

Répondre
Julien
Julien
il y a 3 semaines

Excellent article bravo !

Répondre

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international