Petite visite a L'hôpital. ..

Salut
Je viens vous conter ma petite expérience à l'hôpital.
Suite à un choc frontal moto contre moto sur la route tamatave foulpointe ya maintenant plus de trois mois, 
Je me suis retrouvé le pied tout bleu avec un angle à 45 degré.
C est un infirmier qui vaccine les enfants en brousse qui est venu me percuter pour éviter un canard dans un nid de poule...
Bon sa moto (prêté par l'état ) pas de plaques d'immatriculation, pas d'assurance,  et le mec pas de carte d'identité.
Bref il me donne son numéro de tel et en regardant ma cheville me dit "ho ça va ça n'à pas l'air tro grave. .."
Et repart sur tamatave se faire soigner car   lui a une douleure à la main.
je tel à ma femme qui viens me retrouver en taxi brousse et un copain qui récupère ma moto pour la ramener à la maison.
Un autre copain qui passe en 4x4 sur la route et me propose de me ramener avec ma femme  à la clinique de tamatave,  super merci tito car 3 heures après l'accident ca commence à lancer et cinquante km en taxi brousse la cheville en vrac avec 20 passagers heu! bof !
Bon j'arrive à la clinique (sois disant le meilleur etablissements medicale de tamatave merci tito ) vers 22h (6h après l'accident )
Et la bon pas de médecin juste une infirmière qui commence à nettoyer mes plaies à vif avec de la betadine et une pince à epilé pour extraire gravillons par gravillons toujours à vif sans anesthésie juste un peu de paracetamol pour soit-disant calmer la douleure. Pendant que son collègue infirmier était partit chercher le radiologue à sa maison car son téléphone était couper  (peut être batterie déchargée ).
Bon le radiologue arrive on fait les photos et la résultats : luxation et fracture péroné /malléole.
Bon pas de médecin pas d'anestesiste , pas de chirurgien et la douleur qui s'emplifi de plus en plus  (mes pensées vont droit pour les poilus en 1914 déchiqueté de tous leur os qui restait des heures des jours sur le frond entre deux tranché sans aucun soins ni secour).
Mais le radiologue me dit : la douleure ! ! C'est normal c'est la moele épinière qui sort de l'os..Bon OK
Heureusement ma femme est la pour me soutenir  (je crois que j'ai jamais été amoureux à ce moment là. 😆).
Bon il est minuit et le verdict tombe.
Monsieur il faut aller à l'hôpital on vous appelle une ambulance ? ??

Bon je fait une pose je reviens pour la suite de l'histoire ...✋👍

Me revoilà.
Petite corection:
"Je crois que je n'ai jamais été aussi fortement amoureux à  ce moment la"

Donc nous voilà partit pour l'hôpital vaovao  (nouveau) tout neuf de 2 ou 3 ans à tamatave. 
C plutôt rassurant car j'avais eu déjà une petite expérience à l'hôpital be  (accident moto "encore ") y 5 ans  (luxation épaule ) et j'avais été soigner à l'hôpital be , hôpital très populaire et très rock'n rol ! !
Bon on arrive à l'hôpital vaovao en ambulance dans la nuit.
Bon 3 km de la clinique 80 000 ar "boom"
J'aurais été plus lucide j'aurais pris un taxi c'est 5 000 ar .
Bon a l'hôpital vaovao dans la nuit, pas de médecin,  pas d'anesthésiste, pas de chirurgien "Tonga soa "
Mais un futur médecin stagiaire venu tout droit des commores faire ses études à Madagascar et la:
Un pur bonheur il m'injecte une bonne dose de morfine et 10 minutes plus tard ouf la douleure passe de 10 à 4 sur une échelle de 10.
Un pur bonheur et la mes pensées parte dans le triangle d'or au nord Thaïlande dans les années 1960 ou j'imagine on pouvais faire des galipettes dans les champs de pavots.

Bon je dois vous laisser,  je reviens ce soir ou demain pour la suite de histoire.

Ainsi, le médecin radiologue t'a dit que ta moelle épinière   :/   sort de l'os... du pied ?  :D

Bonjour a vous Arnovasa

Je vous souhaite beaucoup de courage pour votre épreuve..er jespere que les choses vont s'arranger rapidement.
Ça fait peur votre description...en plus quand le radiologue vous dit que la moelle épinière sort par la malleolle..alors qu'il s'agit de la moelle osseuse...C'est très différent... :dumbom:
Bon courage à vous...et bon rétablissement..
   Pascal

Nous avons hâte de connaître la suite... mais ayant été moi-même pris en main par une gentille doctoresse qui m'a même fait la bise en partant après avoir été magistralement bien soigné au CHU sur la route de l'aéroport à Tamatave non loin de l'hôtel Royal, je pense que tout finira par s"arranger. :top:

Bon me voilà de retour.
Alors pour la moele c moi qui a fait l'erreur le radiologue à du me dire la moele osseuse effectivement, enfin je pense car ça fait déjà plus de 3 mois et quand il m'a dit cela, je n'étais pas 100%.
Pour l'épreuves à passer merci pour vos encouragements pascal' mais le plus dure est passé. 👍👌✌
Et pour l'hôpital oui c'est celui à côté  l'hôtel royal.
Bon alors après une bonne dose de morfine un nouveau nettoyage et désinfection de la cheville fait par le stagiaire comorien Said.
Très sympa, compétant et plein d'humour. Un grand merci à lui.
Bon il doit être dans les 2h du matin , Said m'explique que le chirurgien arrive au petit matin et donc les jeunes stagiaires sympatiques infirmières me conduise dans une chambre ou pouvoir me reposer avec la perfusion de morfine plantée dans le bras.
"Un produit formidable la morfine..."

Dans la chambre 6 lits 2 sales de bain dont 1 lit de libre : le mien et les 5 autres occupé par des blessés tous à la jambe.
On pourrais pensser que nous somme 6 mais non dans la chambre une bonne vingtaine de personnes.
Car en fait on est obligé d'avoir un garde malade pour nous laver,  nous apporter à manger, aller acheter les médoc et tout le nécessaire pour les soins.
Et certain malades en guise de garde malade on une bonne partit de la famille de jours comme de nuit avec des paliasses installé à même le sol et même sous le lit du patient pour pouvoir dormir.
Je vous laisse imaginer au petit matin la queu aux salles de bains et l'hygiène à l'intérieur. ..
En fait quand on arrive à l'hôpital on dois acheter un petit carnet ou le médecin et les infirmiers note les médoc et produits pour nous soigner et donc le garde malade va acheter à la pharmacie.
Bien entendu pas de carte vitale,  que du cash.

Ben voui Arno.... c'est çà Mada...
Par contre, tu aurais une assurance rapatriement, tu aurais été rapatrié sur la Réunion très vite....
Bon pas de sécu tout çà !!! On connait çà ! A moins la CFE ? NON ?
Quelle chance, la France laisse pas mourir les gens sur le trottoir de l'hosto... On te soigne, "après on trouve une solution !!!
Perso.... ici personne dans mon entourage ne va à l’hôpital public. Nous avons la chance d’avoir la clinique Next à Diégo... et mon petit tout le monde est emmené là bas... ce qui  revient au final bien moins cher car au moins on a pas les dégâts co_latéraux à assumer.... ou un enterrement à financer !!!
Bon courage à toi mon tit père... des bisosuss

Bonjour
deux nuit a l’hôpital pour le fille de mon épouse 350000 ar plus les medocs ces sa vie a MADA

Alors la nuit à l'hôpital. !!
Déjà il faut venir avec ses draps et son ou ses oreillers. Bon pour la première nuit une gentil aide infirmières ma trouver une housse de matelas qui va me servir de drap.
Après il faut vraiment avoir sommeil pour trouver le sommeil car : la lumière, des tubes néon d'un blanc agressif reste allumé toute la nuit,  les fenêtres ouverte donc quelques moustiques qui fond bziiii à quelques cm des oreilles en attendant que l'on trouve quelques minutes de sommeil pour venir nous prélever quelques milligrammes de sang , les voisins qui gémisse de douleure suivant la gravité des blessures sans parler de mon voisin en face qui toute les demi heure pousse des cris de délire dans un dialecte incomprehensible alors que certain garde malade, le téléphone coller à l'oreille nous fait partager les derniers tubes à la mode des artistes malgach. ...
Pas de moustiquaire,  pas de rideau de séparations. ..
Bon j'invite ma femme à venir partager mon lit d'1 place  (ça va elle est pas grosse ) et on essaie de trouver un semblant de sommeil. Bon toute les heure les aides infirmières stagiaires qui veillent au grain font leur petite visite pour voir si tout ce passe bien en ouvrant la porte de la chambre,  vous savez les grosses portes avec des resorts qui font un gros vroummmm !
Je vous rapel que c'est la pleine nuit entre 2h et 5h.
Bon une gentil aide infirmières stagiaire étudiante nous fait comprendre un peu gênée que les aides malades ne peuvent pas dormir dans le lit des patients. Donc ma femme ce retrouve à "dormir" sur le carlage au pied de mon lit.
Bon elle vient de la brousse elle en as vue d'autre.
Voilà il est 5 heures et de nouvelles aide infirmières stagiaire étudiante  (la relève ) arrive avec un chariot charger de médocs et de piqûre anti flebite pour la distribution collective. Pendant que le va et vient dans les salles de bains commence. Et que les gardes malades de nuit, une fois doucher passe le témoin au reste de la famille garde malade de jours qui debute la journée en prenant possession des salles de bains pour la douche .
Mais le repas du matin une soupe de riz et du bred pour la majeur partit se passe en famille sur le lit du malade.
Bon  moi j'attends le chirurgien qui dois venir vers 7h.
Bon il est 10h le chirurgien arrive
Il regarde mes radios et me dit qu'il faut vite opérer pour remettre la cheville en place.
Il prend le carnet et commence la liste du matos à aller acheter pour l'opération  (yen a bien deux pages ).
Ma femme prend le carnet et va à la pharmacie acheter le tout.
Elle reviens 1h auprès avec deux carton s remplis mais allégée de 300000 ar.

Bon je fatigue  c la pause dodo la suite demain si tout va bien. Si je trouve le temps. Car j'avais pas écrit autant depuis mes rédactions à l'école. 😥
Et pas évident avec un téléphone.

Pour ma part, je me suis fais soigner dans cet hôpital (2x) et une fois dans un centre médical et à chaque fois je suis allé dormir à l'hôtel royal et un infirmier voire même une doctoresse est venue me faire des soins à l'hôtel pour un petit billet doux.
Bien entendu quand j'étais sur pied je suis allé acheter un gros gâteau à la crème avec beaucoup de fleurs en sucre dessus pour les remercier de m'avoir si bien soigné.

Arnovasa, ton récit nous prend d'empathie à tous les étages.
1 - Comme je ne suis pas du tout versé dans les sujets médicaux, je ne peux que te souhaiter un bon rétablissement et que tu puisses marcher sur tes pattes bien et vite !
2 - Le personnel médical, de bas en haut de la hiérarchie a le plus grand pouvoir sur nous : souffrances physiques. Contrairement aux fonctionnaires, ne le sont-ils pas, il ne semblent pas te réclamer de "cadeaux" sonnants et trébuchants. Est-ce vrai ?
3 - Dans beaucoup d'aspects de la vie Malgache, il faut payer beaucoup de choses en liquide. Ici, ambulance, médicaments et ustensiles de chirurgie, nourriture des gardes-malades etc. J'ai désagréablement constaté lors de mes séjours à Mada que les retraits en liquide étaient limités à 100 € par semaine. Comment faites vous les expats expérimentés pour gérer votre argent liquide ?
4 - Je n'ai pas bien compris l'histoire du CFE et des rapatriements à La Réunion. Avec la CFE, vous vous faites soigner sur place et c'est pris en compte par la CFE ? Si vous vous faites rapatrier à La Réunion (aux frais de qui ?), à La Réunion, comment allez vous payer les frais médicaux qui seront largement plus chers ?
5 - Je crois comprendre pourquoi il est intéressant de se marier avec une Malgache. Si c'est le "patron" qui est hospitalisé, personne ne voudra spontanément faire le "garde-malade". Par contre, si on est marié, un certain nombre de personnes se sentiront le devoir moral et familial de s'occuper de toi. Sans arrière pensée immédiate financière. Machiavel, sors de mon corps vite fait !

Assurance... non merci je n'ai pas envie de dépenser entre 200 et 600 euros par mois sans aucun espoir de pouvoir les récupérer un jour ou l'autre... Je préfère de loin vivre sainement en me privant d'alcool, de cigarettes, de viande rouge, de pâtisseries, de fromages, de  cochonnailles: saucisses, charcuteries etc.
En me gavant plutôt de légumes et de fruits ainsi que de viandes blanches et de poissons-crustacés etc. qui me garantissent une bonne santé.
Bien entendu je ne conseille pas aux hypocondriaques et autres personnes qui préconisent que prévoir c'est guérir... de suivre mon exemple...
:lol:

Bon reprenons,
Le chirurgien me demande de rester agen  (sans manger ni boire ) et qu'ils viendraient me chercher vers 13h pour passer au bloc opératoire.
Pour les connaisseur l'opération s'appel : une réduction
Ça m'à fait penser à un film des bronzés en vacances quand un des gars se fait opérer plusieurs fois des jambes pour réduire car après chaque opération on s'aperçois qil à une jambe plus longue que l'autre.
A la fin il a la taille d'un nain.
Bon bref à 14h ils viennent me chercher jsuis surpris ils sont à l'heure enfin presque 1h de retard à mada ce n'est pas du retard. ..
Et ils m'emmène au bloc ! !! Avec mes deux cartons remplis d'ustensiles pour opérer.
Un bisous à ma femme du style je ne sais pas si on va se revoir.!!
Car je vous avoue que j'ai eu l'impression de jouer à la roulette russe. ..
Bon on arrive dans une grande salle carreler qui m'a paru d'une propreté irréprochable  (sa rassure )
Un gros appareil avec des écrans tv et un clavier d'ordinateur ça a l'air  tout neuf ça , certainement fraîchement sortie d'un contenaires envoyer par une ONG ou d'un pays donateur .
Bon pour le reste table d'opération, chariot, chaises , etc... C'est certainement sortit d'un contenaires également mais y plusieurs années on peut appeler ça : bonne occasion.
Bon les brancardiers me pose sur la table d'opération en skylle blanc legerment craquelée, ce que les anciens appel "le billard ".
Dénudé sous ma blouse à carreaux bleu /blanc , je me retrouve seul dans cette grande salle blanche. 10 minutes passent,  et là un jeune homme rentre avec des écouteurs aux oreilles en frodonant et en gesticulant sur une musique assez cool : peut être du regai ? Un jeune entre 20 et 30 ans mais plus proche des 20 quand même .
J'apprend plus tard qu'il s'agit d'un collègue à Said donc lui aussi stagiaire étudient comorien.
Il foulle dans un de mes carton en sort une seringue avec une aiguille de plus de 10 cm et un petit flacon de sérum. ..
Puis retir ses oreillettes et me dit avec un grand sourire :" bonjour monsieur je suis votre anesthésiste. .."
Il m'explique qu'il va me piquer l'aiguille dans la colonne vertébrale pour m'endormir les membres inférieurs.
Puis 2 jeunes filles dans les 20 ans entre à leur tour dans la salle, habillée en blouse bleu la cocotte sur les cheveux le téléphone portable dans la main en train de tapoter  (peut être des messages sur Facebook ? ?)
Puis une autre rentre un peut plus âgés,  la trentaine , on vois de suite que c'est elle la chef.
Bon il faut me refaire une perfusion dans le bras car l'ancienne c'est arrachée pendant le transport de la chambre au bloc c'est donc une des deux jeunes aides infirmières stagiaire étudiante qui si colle sous le regard et les instructions de la chef.
Bon au bout de trois tentatives sans trouver la veine c'est la chef qui prend les choses en main et qui m'enfonce l'aiguille dans la veine du premier coup.
Puis au tour du jeune anesthésiste de me piquer dans le bas du dos avec sa grosse aiguille.  Bon il à l'air content de lui il as dut trouver le bon endroit du premier coup.
Ouf !! je commence à sentir mes jambes s'engourdir et la douleure de la cheville disparaître.
Puis arrive le big boss le chirurgien, 30/35 ans sympa, souriant, rassurant, il m'explique le déroulement des opérations, il as l'air sur de lui... C'est rassurant.
Pendant ce temps une des aide infirmières stagiaire étudiante prend mon pied en photo sous tous les angles avec son téléphone portable. Peut-être prepart-elle un mémoire ? ??
Puis le chirurgien ce met un bandana blanc avec des motifs noir dans les cheveux et d'un coup sec et virile sert le neu, un peut comme les pirates devait le fair avant l'abordage d'un navire ennemi.
Bon ça y est je ne sent plus mes membres sous la ceinture, 
Chacun remonte le masque bleu sur la bouche,  les travaux vont pouvoir commencer. ..
A plus....

Brrr ! Brrrr !

Aurons-nous la suite des avatars de Arno s'il se réveille de son anesthésie double? Quel suspense!
Je pense qu'il serait intéressant de consigner tous les éléments dont il nous aura fait part afin d'ouvrir une procédure judiciaire si l'opération échoue.
:lol:

C'est captivant... merci de nous raconter  ;)  j'attends la suite avec impatience. Sinon c'est à jeun... car Agen ma soeur y vit  ;)  je ne suis pas regardante sur les fautes d'orthographes, j'en fait des tonnes... mais là ça m'a fait sourire. à bientôt, bonne journée.
Laurence ;)

Bon l'avantage c'est qu'il y a pas de draps entre mes yeux et mes pieds donc je peut suivre tous en direct. C'est impressionnant d'entendre et de voir sa propre articulation craquer et se déplacer sans sentir la douleure.
Bon l'anesthésiste juste à côté de moi me tape la discute pour voir si le produit qu'il m'a injecter dans le rachis n'a pas d'effet secondaire négatif. Il connais bien son boulot le jeune je suis impressionné.
Bon il me demande avec sourir de ne pas regarder les travaux mais je regarde quand même de temps en temps surtout lorsque des bruits Bisard (craquement) sort de ma cheville.
Bon après quelques manipulations mon pied à l'air d'avoir repris sa position normal, sa dois être un succès.
Ensuite avec pinces, scalpel, ciseaux et autres objets de torture je vois le chirurgien trifouiller dans ma cheville, pendant qu'une des infirmières stagiaire étudiante me badigeonne le pied, la cheville,  la jambe, de betadine.
C'est vrai qu'il m'avait fait acheter 4 ou 5 flacons du jaune du rouge je pensais qu'il me fesait acheter ça pour tout les malades de la chambré mais non apparemment tout les flacons on été utilisé pour mon opération. 
Avec tout ça je ne vois pas comment un simple petit microbe pourrais ce créer un chemin pour entrer dans ma cheville. ... "travail sérieux. ..".
Bon après tout les gravillons et autres matières extérieur sortit de l'intérieur de ma cheville,  activité couture une belle aiguille courbé avec un fil noir doublé.
Et c'est le chirurgien qui si colle sous le regard observitrice des aides infirmières étudiante stagiaire avec toujours le téléphone en mode photo ou mini film, je ne sais plus trop.
Comme quoi l'activités couture n'est pas réservé uniquement aux femmes .😆
Bon une fois tout recousu, un bon coup de nettoyage à la betadine quelques compesses pour cacher tout ca, activité couture terminé.
Ensuite on amène une basine d'eau avec les rouleaux de plâtre de mon carton.
Et là on demar l'activités plâtre. ..
Ça me rapel mon premier boulot  comme animateur d'enfants dans les centres de vacances toute ces activités.
Là une des infirmière déroule la bande, la trempe dans la bassine et la donne au chirurgien qui me fabrique petit à  petit une jolie petite bote , des orteils au genoux.
On sent le travail d'équipe très bonne coordination.
C'est un peut long mais on vois qu'il s'applique dans la confection. Aucun doute il aime son travail.

Bon j' en profite pour faire des micros sieste bien mérité vue la nuit que j'avais passé , toujours sous l'oeil aguerris de mon pote anesthésiste .
Oui on est devenu pote à force de tailler la bavette.
Bon voilà ça a duré 3 quart d'heure, tout le monde à bien bossé,  je retourne dans ma chambre retrouvé ma femme un peut de famille et tout mes collègues de chambré et leur famille aussi.
Bon tout le monde à l'air content que l'opération du vasaha c'est bien passé.

Bon c'est pas terminé l'histoire ...
Je vous avais bien dit que j'avais aussi une fracture du péroné....

Purée ! Cà me donne des frissons ne serait-ce que de lire Arnovasa ! Itchcock est là !  :huh:

Bonjour Arnovasa

Beaucoup de courage à vous pour votre épreuve....Votre récit est fort intéressent pour se rendre compte de la médecine hospitalière à Mada...il semble bien qu'il s’agisse plus de moyen matériel le problème , que de compétence médicale...

PS ; ma traumato est loin ; mais je crois me rappeler que dans le cas fracture tibia / péroné ; on rétabli le tibia , car c'est l'articulation principale  (je veux dire au niveau des contraintes).. , on fait trop rien avec le péroné , car c'est une articulation  secondaire qui vient s'appuyer sur l'articulation principale de l'os tibial...(je dis ça de mémoire)
Tout ça pour dire qu'on ne touchera plus à votre articulation..

                 bon courage à vous..

Oui donc pour en revenir à mon péroné, en fin d'après-midi le jour de ma réduction le chirurgien viens me voir tout fière d'avoir réussi là remise en place de ma cheville et qu'apparemment les ligaments se seraient pas coincé dans l'articulation donc une grande réussite de sa part.
Merci au chirurgien et son équipe.
Maintenant le péroné ayant casser net avec un leger déplacement il fallait impérativement mettre une plaque et des vis.
Normalement il m'explique qu'il aurais du faire cela en même temps que la réduction mais ici a tamatave pas de plaque ni de vis disponible donc il faut faire la commande à tananarivo se qui veut dire nouvelle opération dans 7 jours. ...dommage la botte en plâtre était plutôt bien réussi ! !
Dans cette même après midi, un événement assez étonnant c'est passé.
Souvenez vous mon voisin dans le lit en face de moi qui delirais avec des hurlements toute les 30 minutes pendant la nuit,
Ba cet homme reçoit la visite d'un autre homme très très âgé habillé en tenue traditionel avec une musette en bandoulière sur son épaule.
Et là un calme impressionnant se pose dans la chambre ! !!
Tout le monde le salut et baisse la tête .
Il se positionne devant mon lit et me salut comme les anciens salut les vasaha avec beaucoup de respect,  puis se retourne pour ce tenir au chevet du pauvre homme dans le lit en face du mien.
Je communique mon étonnement à ma femme d'un hochement de sourcils.
Elle vient me glisser à l'oreille que c'est un guérisseur d'âme. ...
Bon c'est vrai que l'homme en face de moi avec sa jambe en vrac avait certainement un problème également  avec son âme vu ses agissements de la nuit précédente.
Donc notre fameux guérisseur sortit de sa musette une bonne poignée d'herbes et de feuilles disperssa  tout ça sous l'oreiller du malade, et pendant 10 bonnes minutes lui murmura à l'oreille des mots en lui passant régulièrement la main sur le visage.
Bon moi qui ne crois pas trop  à ce genre de phénomènes , j'ai quand même constaté que toute les nuits qui on suivit, plus aucun délire et il avait retrouver des discussions plus lucide avec sa famille le personnel et nous même ses compagnons de chambre.
Bref le résultat aurais peut être été le même sans l'intervention du guérisseur d'âme. 
Je ne le saurais jamais.
Autre nouvelle dans la journée, ma femme ayant contacter la personne qui m'avait foncé dedans en voulant éviter un canard lui a dit qu'il passerais me rendre visite le lendemain. ..
Et oui il m'avait donné son véritable numéro de téléphone.

Bon la suite demain, bonne nuit à tous.

Peut-être que Pascal pourrait donner quelques conseils aussi au stagiaires de l'hôpital car il a l'air d'être dans son élément concernant les fractures et autres articulations du corps humain? Sachant que parfois certains chirurgiens oublient du matériel dans une plaie et la referment sans plus le retrouver; car noyé dans trois flacons de bétadine... ;)

Bonsoir à tous,
Vos témoignages tragiques montrent que les dangers parmi les plus graves à Madagascar sont la santé et la sécurité, quoique l'on puisse être blessé ou malade sans être victime ni d'un accident ou d'une attaque.
Solution : prudence certes mais l'imprévu demande une assurance rapatriement (normal pour un expat)  à priori coûteuse, ou une solution alternative.
Quels sont vos conseils?

Le meilleur conseil c'est de prendre le plus rapidement possible un billet d'avion pour la Réunion sans avoir à courir derrière une assurance car si on économise pendant des années on n'a pas besoin d'assurance qui coûte les yeux de la tête. Mais chacun a le droit d'avoir son opinion personnelle sur ce sujet et pour ceux qui ne sont pas en très bonne santé, il est évident qu'une assurance est nécessaire. :/

madagaston :

Le meilleur conseil c'est de prendre le plus rapidement possible un billet d'avion pour la Réunion sans avoir à courir derrière une assurance car si on économise pendant des années on n'a pas besoin d'assurance qui coûte les yeux de la tête. Mais chacun a le droit d'avoir son opinion personnelle sur ce sujet et pour ceux qui ne sont pas en très bonne santé, il est évident qu'une assurance est nécessaire. :/

Élémentaire mon cher Gaston.

Pour ma part, j'avais souscrit à Air Rescue pour -de mémoire- environ 100 euro/an. Ils organisent le sauvetage par les airs (toujours s'envoyer en l'air en cas de besoin) et le rapatriement sanitaire. Donc en cas d'urgence uniquement, pas pour la visite hebdomadaire chez le dermatologue. Evidemment, une fois à la Réunion, les frais médicaux ne sont pas couverts par cette assurance mais le sont normalement par l'assurance santé européenne (mutuelle/sécurité sociale).

Et contre l'insécurité, on fait appel à Assurancetourix?

Étonnant JPMadalu, justement ma CPAM vient de me signifier que si je vivais plus à l'étranger qu'en France, eh bien je n'ai plus droit à la Sécu habituelle. Il me semble que c'est la raison pour laquelle il y a la CFE. Mais, il y a peut-être moyen de faire de l'optimisation fiscale et ici en l’occurrence de l'optimisation sociale. ;)

Salut.
Pour les frais à l'hôpital à  tamatave donc a mada le chirurgien m'a informer que c'est un hôpital publique donc les médicaments, le matériel pour les soins et la location de la chambre  (du lit ) soit 18000 ar (4,5€ /nuitée) sont à la charge du patient .
Pour les interventions médical et les soins c'est gratuit. ..
Donc le lendemain matin le mec de l'accident se pointe, lui: une fracture à la main.
On commence la discute, je m'aperçois qu il est vraiment désolé par ce qu'il m'arrive et me présente sincèrement ses excuses.
Un bon gars en fin de compte.
J'abandonne mème du coup tout idée de porter plainte ( ce qui aurais certainement servi à rien sauf donner un peu d'argent aux professionnels de la justice.)
Il repart donc en fin de matinée et me dit qu'il repassera me voir dans l'après midi.
Evectivement il revient dans l'après midi et là à mon grand étonnement il me donne une enveloppe avec 500000ar (125€) .
Le fameux "arrangement" de la culture malgach.
Certainement deux mois de salaire pour lui.
Vraiment un chic type on est presque devenu pote. ...😆
Bon dans les 2/3 jours qui on suivit des amis son venu me voir des malgachs, des zanatanes, des vasaha et tous mon conseiller d'aller en France pour l'opération car c'était assez risquer de se faire opérer ici à mada (infections).
Et tous avez un petit exemple, une anecdote ou une expérience négative, qui fait froid dans le dos à me raconter ...
Du style amputation de la jambe pour une simple entailles au pied avec un coupe coupe. 😨
Bon effectivement ça fait réfléchir.
Malgré une assez bonne confiance en mon chirurgien et l'anesthésiste,  ça fait quand même réfléchir. ...
Et les longues nuits ou j'ai beaucoup de mal à bien dormir vue les conditions permet de réfléchir voir même de cogiter.
Je ne savais pas que l'hôtel à côté pouvais servir d'annexe comme nous le dit Gaston. Mais je pense que ça n'aurais pas été possible pour moi.
Et puis y quand même des bons côté de partager la chambre ça crée des liens social non négligeable.
Bon en plus ma chérie m'à apporté des draps, des oreillés , me prépare de bon petit plats,  m'apporte des bonnes pâtisserie des boulangerie de tamatave, à trouvé des copines pour la remplacer (comme garde malade) lors de ses déplacements. Tout est bien organisé.
En fin bref avec du recule c'était pas si mal cette promiscuité.

A 2 👋

Salut
Bon pour la nouvelle opération c'est plus compliqué que pour là réduction.
Ouverture de 20 cm pour aller visser une plaque dans mon os. ..
Ensuite 2 mois de plâtre et normalement de 3 à 6 mois de kinésithérapeute.
Bon existe t'il des kiné à Madagascar ? ??
Peut être dans les grandes villes en tout cas chez moi à 60 km de tamatave yen as pas.
Entre temps je téléphone à la famille et à ma femme en france (oui j'ai aussi une femme en france, separé depuis plusieurs année mais toujours pas officielement divorcer et on as garder de très bonnes relations).
Et après vérification à la sécurité social elle me confirme que je suis toujours inscrit avec elle et donc que ce serais plus sage d'aller en France poursuivre la suite de mes aventures.
Bon devant tant d'arguments la décision est prise je prend un billet d'avion a/r : kenya airways 800€ 21h de vol avec 2 escales. 
Bon au petit soins des hôtesses avec mon plâtre.
Avec retour à mada début septembre.
Opération , 2 mois de plâtre ,2 mois de kiné ça devrait le faire.
Je finirais ma rééducation à mada avec mes palmes dans le Lagon en face chez moi.
Je prend également un billet tamatave /tana avec air mad  (70€) et un bungalow en face l'aéroport la veille du départ pour passer une dernière nuit avec ma femme  (celle de madagascar) avant 4 mois de séparation forcé.
Tout est bien planifier départ tamatave 6h arriver 7h à tana puis départ de tana 13h pour nerobi / Amsterdam/ Paris.
Sauf que : tranquillement installé dans nôtre bungalow à 21h la veille du départ petit SMS de air mad votre vol tamatave /tana est reporté à 18h. ..
Super mon vol pour paris et à 13h.
Bon vite vite on saute dans un tuctuc direction la gare routière pour prendre un taxi brousse pour tana.
Merci air mad il mon nické ma dernière nuit en amoureux avec ma chérie. ..
Arrivé à la gare routière tout les taxi brousse pour tana déjà parti.
Bon obligé de trouver un spécial négocier à 70  €. Voyage de nuit, seul dans le mini bus arrivé à tana vers 6h du mat. Remboursement de mon billet air mad et départ pour la France à 13h.
Voilà opération le lendemain de mon arrivée 2 mois de plâtre (en résine ) et actuellement séance de kiné,  tout c'est bien passé j'ai fait tombé les béquilles y a trois semaines je commence même des petites balades en vélo sous la canicule . Bientôt de retour à mada avec une cheville toute neuve. ..
Voilà fin de l'histoire.

Mes pensées vont pour le courage de  ces pauvres malgach handicaper estropier à vie .
Casser dans leur chaire car il n'avait pas les 100 ou 200  € pour ce faire soigner. ..
Oui ceux dans la rue qui nous demande une petite pièce avec le sourire.
Malheureusement les inégalités son énormes suivant l'endroit où l'on à  vue  le jour ..

Oufff! on est vraiment soulagé de constater que tout va pour le mieux dans le meilleur des monde pour Arno.
Par contre, j'ai un beau-frère qui est kiné et je préfère les massages des charmantes masseuses gasy plutôt que les appareillages de rééducation du beau-frère avec ses soixante séances qui ne sont pas vraiment une partie de plaisir quand on a le poignet en compote comme c'était le cas un jour qu'une une voiture a accroché l'échelle de sept mètres sur laquelle j'étais perché pour régler une parabole et que je n'avais que comme seule issue de sauter vaillamment et de recevoir tout le poids de mon corps sur le poignet qui a fait un crac sinistre... Bon ce n'est plus qu'un mauvais souvenir. Et si j'ai un conseil à donner à Arno, c'est d'échanger sa moto contre un quad qui est tout de même plus stable avec les mêmes sensations.
:cheers:

Échanger ma moto contre un Quad! !!
Non pas possible !
En moto je prend mon pied ! !!😂😂😂

Nouvelle discussion