Visas Long Séjour Investisseur

Bonjour,

Je souhaite investir à Madagascar. Quelqu'un ici a-t-il fait çà récemment ? Les informations me semblent fluctuer, et certaines administrations ont disparu (par exemple EDBM). Des sites officiels ne sont plus actifs. Sont-ils bien à jour ?
Il me semble que pour avoir un visa long séjour pour affaires, il faut avoir monté sa société, avoir ouvert un compte en banque, y avoir viré de l'argent, et autres joyeusetés.
Peut-on, se permettre de monter sa société sans être sûr d'avoir un visa long séjour ? Et peut on avoir un visa long séjour sans avoir déjà monté sa société ? Le serpent a un peu l'air de se mordre la queue.
Les visas sont-ils obligatoirement délivrés par l'Ambassade de Madagascar à Paris par exemple ? Est-il vrai que l'Ambassade ne délivre plus de visa ? Et que ceux-ci sont attribués à l'aéroport d'Ivato ?

Faire une visite préliminaire en tant que touriste est-il pertinent ?

Bref quel est votre vécu de primo-investisseur Français à Madagascar quoi !
Ou encore, vous Malgaches qui êtes au courant des pratiques de l'administration, que conseillez vous ?

A bientôt de vous lire...

PapyDeb

Je ne pourrais que vous conseiller de ne pas investir à Madagascar !! Surtout au moment des elections

Bonjour Papy et bienvenue au pays où les investisseurs sont accueilli avec bonheur et tous les honneurs. Sachez qu'ici à Madagascar qui est selon certains un des pays parmi les plus pauvre de la planète où nous vivons, il y en a beaucoup qui font fortune avec l'argent des investisseurs car si vous changer vos €uros en monnaie locale cela vous fera peut-être devenir milliardaire... mais sachez qu'en rentrant en France vous ne serez plus que millionnaire... mais certainement pas en €uros car un million de Fmg (monnaie de la plèbe) vaut ici la bagatelle d'une cinquantaine d'€uros... mais comme vous le dites si bien, venez vous rendre compte par vous-même et faites une étude sérieuse du marché avant d'investir le moindre kopeck. ;)

Bonjour PayDeb
C'est assez facile de créer un SARL a Madagascar
Dans tous les cas vous n'aurez JAMAIS de visa Investisseur avant d'avoir créé votre entreprise.
L'EDBM fonctionne et est assez efficace, je ne comprends pas pourquoi vous dites qu'elle aurait disparu.
Vous voulez investir dans quel domaine si ce n'est pas indiscret ?

PapyDeb... vous dites :
"Faire une visite préliminaire en tant que touriste est-il pertinent ?"

Punaise... vous me faites peur !! :o
Vous souhaitez investir à Madagascar sans jamais y avoir mis les pieds ?
Euhhh  :/

Sous votre profil il est indiqué Antsirabe, Vakinankaratra ce qui pourrait indiquer que vous avez une idée une idée assez précise de votre destination...
Si vous désirez quelques conseils... il faudrait nous en dire un peu plus... enfin, vous faites comme le sentez... parce qu'à vous lire là, on pressent comme un "je ne sais quoi" de complètement insensé...

Merci à vous tous de m'avoir répondu. Je suis touché.
L'idée d'investir à Madagascar me trotte dans la tête depuis un temps certain. Je connais un peu Madagascar et j'y ai été en "vacances-observation de la vie économique-vie politique" plus de cinq fois. Et ceci sous différents présidents.
J'espère que les tourbillons politiques actuels auront trouvé une situation stable d'ici quelques mois. Situation future dont je ne devine aucunement la forme. Du fait de questions d'organisation pratique, je pense n'être prêt qu'après coup. (Sans jeu de mots...)
Je choisis Antsirabe du fait du climat. Savez vous que le temps et les températures y sont à un pouilla près celles de France en ce beau mois de Mai ? Je choisis aussi Antsirabe du fait qu'il n'y a pas là quelques désavantages de Tana. Trop de compétition, trop de tensions politiques et sociales parfois et quand même un peu inhumaine. Et j'espère pouvoir faire un saut sur une ville maritime de temps à autre si vraiment un besoin urgent de mer se ressent. Et il semblerait que la population est laborieuse pour la petite industrie dans cette région du Vakinankaratra. Région qui elle même est très agricole. Enfin, Tana n'est pas si loin pour les formalités administratives lourdes, ou encore pour des contacts spécialisés ou d'un certain niveau.
En fin, comme je vois qu'il n'est pas possible d'avoir un visa investisseur avant d'avoir créé sa société, il me faut donc bien étudier le marché puis monter ma société avec un visa touriste. N'est-ce pas ?

En tous cas, merci de vos réponses et au plaisir de lires vos remarques pertinentes. Au moins j'ai plusieurs sons de cloches !

Bienvenue parmi nous papy !  :)

Tout d'abord, vu l'état de "décomposition avancée" du pays actuellement, il est fort probable qu'un "gros boum" se produise dans cette fin d'année qui va vivre l'élection d'un nouveau Président.
Je vous conseille donc d'attendre que cet événement crucial soit passé.

La procédure à suivre:

Vous devez venir à Mada, ouvrir un compte bancaire et aller déposer auprès de l'autorité les statuts de votre entreprise. Bref, faire toutes les démarches avec immatriculation aux impôts.
Ensuite, constituer votre dossier en France et le déposer au Consulat de Madagascar à Paris.
En ce qui me concerne (c'était en 2012) j'avais obtenu un visa transformable et puis arrivé à Mada j'ai redonné un dossier qui a été accepté. J'ai obtenu un visa de deux ans en tant qu'investisseur.

Dans votre cas, le "souci" de la visite préliminaire est déjà résolu vu que vous avez fait auparavant quelques séjours à Mada, la preuve étant vos visas antérieurs.

Suite en mp si ça vous dit.

Merci beaucoup Serge,

Sauf erreur de ma part, pour faire les formalités administratives, il me faut venir avec un visa touriste. C'est ce que j'appelle visite préliminaire.
Ensuite des formalités au niveau du consulat à Paris. C'est ce même consulat qui donne un visa transformable.
Puis arrivé à Madagascar, transformer ce visa en "long séjour" de deux ans. Sur le coup, je trouve que deux ans c'est très court. Car pour lancer une activité, il faut plus longtemps. En France une carte de résident dure dix ans.

Ai-je bien compris le truc ?

PapyDeb,

Bien sur qu'il faut venir dans un premier temps avec un visa touriste et pendant ce séjour vous devez accomplir toutes les formalités administratives sur place.

Puis vous écrivez:
"En France une carte de résident dure dix ans."
Ce que vous dites est faux. La durée de validité d'une carte est fonction du contexte de la personne. Une si longue durée ne s'obtient pas d'office, dès le départ.
Pour exemple, à ce moment là, dites-moi pourquoi une épouse légitime qui va venir rejoindre son époux français pour vivre en France n'obtiendra au départ que 1 an de droit de séjour ?

N'avoir qu'un visa de 2 ans en tant qu'investisseur vous semble court à Mada ?
Sachez que normalement le visa accordé à la base pour un couple n'est que de 1 an.

Puis le temps qu'il faut pour lancer une entreprise ne compte pas dans le système.
Comprenez bien une chose:
Tant que vous allez payer votre impôt.......
Et je vais même aller encore plus loin !

Imaginons que vous n'arriviez pas à décoller.
Vous pouvez mettre en sommeil votre entreprise et la relancer quand vous voulez (par exemple, lorsque vous aurez le potentiel nécessaire) et pendant ce temps là vous ne paierez rien.

Vous comprenez  un peu mieux le truc à présent ?

Bonjour à toutes et à tous,
je suis nouvelle dans ce groupe,je suis une femme mariée à un français et là je suis en attente de la transcription de mariage,
bientôt je vais passer à la demande de visa et j'ai déjà regardé sur tls contact,
je  voudrais avoir un conseil à propos des justificatifs qu'ils demandent car il faut  que je justifie  ma situation matrimoniale (je pense que le livret de famille est ok pour ça)
- la nationalité française de votre conjoint (ça c'est ok aussi)
- la communauté de vie avec votre conjoint français et de votre intention de la maintenir en France(c'est là que je bloque car je ne sais pas comment faire)
pourriez vous m'aider s'il vous plaît car je suis un peu confuse avec toutes ves démarches.
je vous remercie déjà dde votre compréhension.
fy

bonjour moi aussi je pense m investir a
madagascar cest vrai vrai ce que vous dites ,mais il faut prendre des risques  e faire confiance a
des personnes locale p
pour ma part je vais au salon de l industrie je part le 12 juin si je peux vous aider ca sera avec plaisirs

Bonjour,
Vous devez venir avec un visa touristique, faire vos démarches, rentrer en France et demander un visa transformable, revenir à Madagascar et déposer votre dossier.
Vous aurez un premier visa investisseur d'un an pour commencer, sauf si trouver la bonne personne à qui graisser la patte... Mais je ne vous le conseille pas, les investisseurs sont les bienvenus, car pourvoyeur de devises.
Pour Antsirabe, c'est un bon choix pour un business agroalimentaire, mais pour la météo c'est moyen, pour ma part je suis commerçant à Mahajanga, il fait chaud toute l'année et la mer est à la bonne température... parole de breton.
Bonne chance pour votre projet, Laurent

Après plusieurs séjours à Madagascar j'ai décidé de m'y installer en 1998. Je suis donc venu avec un visa touriste, j'ai ouvert mon compte, constitué ma société puis je suis allé à la Réunion demander un visa transformable que j'ai obtenu en quelques jours.
Quand je me suis présenté aux impôts avec un code tout neuf que j'avais acheté pour voir ce que j'allais payer, le gentil fonctionnaire en face de moi à pris mon beau code tout neuf, l'a fermé, et m'a dit: toi tu es vahaza alors pout toi ce n'est pas pareil. J'ai eu aussi un visa de 8 mois que j'ai reçu au bout de 7 mois et en attendant je ne pouvais pas
Commencer mon activité. Au bout de 7 mois j'ai donc dû redemander un visa que j'ai eu pour 1 an que j'ai reçu au moment de redemander un nouveau visa. La, on m' à demandé ma carte de résident pour renouveler mon visa, carte que je n'ai jamais reçu. On m'a dit de monter à Tana pour la réclamer. A Tana ils n'avaient jamais reçu la demande. Je suis donc redescendu à Tuléar et je suis allé voir le Préfet, et après maintes recherches on a retrouvé ma demande au fond d'un tiroir. Le Préfet m'a donc dit de me rendre chez le Comissaire de Police et qu'il l'appelle au téléphone pour qu'il lui explique ce qui s'était passé. Je me suis donc rendu au Commissariat pour m'entendre dire que c'était le Préfet qui devait l'appeler. Et bien vous savez quoi ? J'ai tout laissé tomber et je suis rentré en France. Alors pour ceux que cela tente, bon courage. Je suis revenu plus tard pour y passer ma retraite avec mon épouse Malgache et notre fille, et après avoir acheté une maison, l'avoir mise aux normes européennes, non sans difficultés, l'insécurité et les coupures de Jirama nous ont découragé. Voilà en faisant court mon expérience de Madagascar. Pour terminer au bout de 19 ans je divorce avec mon épouse Malgache et qui malgré que je lui laisse tous nos biens à Madagascar, et ils sont assez nombreux réclame en plus une partie de ma maison en France, payée avec la vente d'un commerce français acquis avant notre mariage. Pas terrible comme expérience mais.... je ne voudrai surtout pas décourager les aventuriers !!

Bonjour

vous auriez du vous marier en faisant un contrat de separation de bien.

Merci de votre témoignage poignant JCF20. Je ne peux que compatir et vous transmettre toute ma sympathie et soutien...

Il y a des exemples malheureux, mais aussi beaucoup d'expériences réussies, majoritaires je dirai même.
Mais il faut toujours faire attention quand même, sans être parano, et surtout bien suivre ses dossiers.
Si tout est fait dans l'ordre, en restant toujours courtois, et sans sortir la liasse de billet dans la panique. Il faut parfois mais toujours avec parcimonie, attention au fonctionnaire qui tente une flambée du prix avec le nouveau vazaha.
Et sur place, vous ferez connaissance de beaucoup de monde, écoutez et faite vous votre opinion, n'écoutez pas les aigris ni les euphoriques, la vérité est ailleurs...

Bonne journée

cela n'aurait rine changé car j'ai acquis ma maison en France avec la vente de mon magasin que je possédais bien avant mon mariage.

Mon épouse malgache m' a toujours reproché de ne pas donner de l'argent pour faire avancer les dossiers. Ce n'est pas dans mon caractère et j' ai toujours refusé d' entrer dans ces compromissions.

Merci BLaurent. Je comprends bien que tout est ailleurs...  ;)

Petits souliers, souplesse, adaptation... Patience, observation et parcimonie...

Nouvelle discussion