Formalités pour une séparation des biens en république dominicaine.

Bonjour , pour ceux à qui c est deja arrivés de faire une séparation des biens en république dominicaine, j aimerais savoir comment ça se passe et combien ça coûte?
Merci beaucoup .

bonjour ma belle à mon avis personnel  , je pense que tout simplement une discussion calme en adultes est la meilleure solution.
vous éviterez des frais  inutiles qui partiront en l'air et crée de la discorde, avec  ma propre expérience je vous suggère de vous assoir et par la suite rencontrer un notaire  et resté en bon terme,
après tout il ya eu une vie à deux  pour le meilleur et le pire ,,, 
le matériel de n'es pas tout,
je suis  en bon terme avec mon ex époux et c'est la meilleure chose surtout si il y des enfants 😘

la séparation de biens se fait en principe sous contrat devant un avocat avant le mariage. C'est une sage précaution qui vous évitera de devoir (ou le chantage) en cas de divorce, et/ou séparation, partager vos biens personnels acquis en RD avec votre époux dominicain(e).
Il doit falloir compter environ 200 euros si vous négociez bien.

Demandez à votre ambassade si c'est possible de le faire chez eux, à l'ambassade (RD) de France je l'ai déjà fait en 2005, après cela ne se faisait plus, et il paraitrait que cela est de nouveau possible( et beaucoup moins cher, que chez un notaire)

@fmct,
il me semble que pour votre solution, il faut contracter un mariage de droit français et après le faire transcrire en droit dominicain. Ce qui ne me semble ni moins compliqué ni mois chère que de se marier directement en droit dominicain avec un contrat valable.

Quand vous aurez compté les traductions officielles, les apostilles et les transcriptions et l'enregistrement, pas sur que vous ayez fait une meilleure affaire.

L'inverse étant certainement moins onéreuse, la plupart des ces documents étant gratuit en France bien que le Tribunal de Grande Instance de Nantes ne soit pas très rapide.

Pour faire court mariage dominicain, puis transcription en France.

Pas sur à 100% pour la RD mais presque, l'ayant vécu dans un autre pays.

vardit :

je pense que tout simplement une discussion calme en adultes est la meilleure solution.
je vous suggère de vous assoir et par la suite rencontrer un notaire  et resté en bon terme,
le matériel de n'es pas tout,
je suis  en bon terme avec mon ex époux et c'est la meilleure chose surtout si il y des enfants 😘

Je ne partage pas cet avis, au contraire. Quand les deux futurs époux se comprennent , discuter d un mariage sous contrat et une bonne chose , surtout si l’un des futurs époux a déjà des enfants.
Les discussions au calme , c’est quand tout va bien, ensuite quand vient la tempête, que la famille et les avocats s’en mêlent , un document de référence met tout le monde d’accord, et la situation se règle rapidement.
Maintenant pour être honnête jusqu’ au bout , lorsqu’ on fait un mariage sous contrat et que ensuite le couple acquière des biens , il est normale de repartir ces biens en les deux parties, chacun sachant ce qu’ il possède en cas de rupture.
Un document très intéressant sur le sujet ICI   mais en espagnol.

Oui, chacun doit garder les biens qu'il a acquis avec l'argent de sa vie antérieure et doit partager les bénéfices mais aussi les dettes,.. en cas de séparation.
Il n'est pas juste non plus de laisser l'autre assumer seule les dettes du conjoint...

Nouvelle discussion