Close

Perspective d'emploi pour un ingénieur forestier

Bonjour! Je m’appelle Collins, de nationalité kényane. Je suis diplômé récent ayant comme qualification scolaire le titre d’ingénieur des eaux et forêts, avec une expérience professionnelle s’étalant sur quelques mois. J’aimerais juste avoir une idée sur les perspectives d’emploi dans le secteur de foresterie tant au Québec qu’aux autres provinces et territoires (je maîtrise bien le français comme l’anglais). Merci!

tu as étudié à l'école nationale forestière des ingénieurs ? n est ce pas ? :)

Je n'y connais pas vraiment en forêts mais je suppose que les forêts kenyanes sont bien différentes des forêts canadiennes. Approchez une université et demandez-leur ce qu'il vous faut pour obtenir un diplôme similaire/une équivalence. En général, ils sont bien sympas. Vous ne risquez rien que d'essayer.

Bonjour SleekCollins

Bienvenue sur le forum. C'est une excellente question. En effectuant une recherche sur le site guichet emploi, je ne trouve que 18 postes vacants, ce qui est assez peu...

Si vous intégrez le marché du travail canadien, ce serait peut être en tant que Professionnels/professionnelles des sciences forestières (code 2122). C'est du moins l'appellation professionnelle qui se rapproche le plus de votre profil. Voici, pour info, les conditions d'accès à la profession :

- Un baccalauréat en sciences forestières ou en génie forestier est exigé. (attention : ici, le baccalauréat représente 3 années d'études post-bac français)
- L'accréditation, en tant que forestier ou ingénieur forestier, émise par des associations provinciales reconnues est exigée dans les provinces où de telles associations existent.
- Une expérience de travail pratique de deux ans sous supervision et la réussite d'examens professionnels sont habituellement exigées avant l'inscription.

Nouvelle discussion