Je prépare mon projet d'expatriation

Bonjour à tous,

Je m'appelle Marine, j'ai 24 ans et je suis en dernière année d'école d'ingénieur en horticulture à Angers. J'ai effectué un stage de 2 mois cet été et j'ai adoré le pays, les paysages, les gens et j'ai rencontré quelqu'un. J'avais déjà comme projet de partir à l'étranger après mes études mais je ne savais pas où. Et bien maintenant le pays est tout trouvé!

Je commence donc à préparer mon projet d'expatriation, donc j'ai besoin d'infos sur les conditions pour pouvoir séjourner à "long terme" au Nicaragua (et pas seulement trois mois, puis sortir puis re-rentrer…). Je cherche également quelles sont les opportunités de travail dans le domaine que je recherche. Bon mon projet professionnel n'est pas très précis mais j'aimerais travailler dans des thématiques de développement durable, agro-écologie, aide au développement des producteurs, allier les dimensions environnementale et sociale.

Et puis en général, je me renseigne sur la vie quotidienne au Nica: le coût de la vie, les logements, les salaires, etc.!

Donc si vous avez des infos, des contacts qui pourraient m'intéresser, n'hésitez pas, ce serait super!

Marine

Bonjour Marine,
Je pars l'été prochain avec deux amis. Nous allons en repérage au Nicaragua pour ensuite y monter un projet d'expatriation.
Nous pensons également à des projets environnementaux et sociaux. Nous avons beaucoup d'idées, et nous pensons qu'un projet à plusieurs à davantage de chances de réussir; nous allions nos compétences et nous mêlons nos énergies.
Si tu souhaites nous rencontrer, tu es la bienvenue à Hendaye sur la Côte Basque.
A bientot,

François

Bonjour Marine,

Bienvenue parmi nous :)

J'ai crée une nouvelle discussion à partir de votre  message sur le forum Nicaragua pour une meilleure visibilité.

Merci

Priscilla  :cheers:

Bonjour!
Vous pouvez peut-être consulter le site web de l'organisme Suco, qui est justement spécialisé en coopératives d'agriculture... C'est un organisme financé par le Canada.

Bonne chance!
Isabelle

Bonjour Isabelle,

Oui j'ai entendu parlé du SUCO. Je vais aller me renseigner alors, ça peut être intéressant en effet!

Merci!

bonjour,

un site de référence pour commencer : http://www.perso.ch/pveyrat/

et puis pour pretendre a rester comme investisseur ( a moins de renconter un(e) futur(e) epoux (se) ) c´est 30 000 ca a peut etre evoluer depuis il faut se renseigner. Le cout de la vie est correct comparer en france mais attention l´euro perd de la valeur ces derniers temps alors que le dollar non ou sinon moins. Le pouvoir de ce pays et mille fois superieur a celui du costa rica mais pour cela il faut changer les mentalites, les habitudes idiotes et dans ce domaine il n´y a pas de chomage et une forte demande et surtout une necessité indispensable.

Si tu souhaite allier les dimensions environnementales et sociales je n´ai qu´un conseil c´est la permaculture.

quelques lien du nicaragua : http://www.lavozdelsandinismo.com/cultu … n-bosawas/

http://www.bio-nica.info/biblioteca/Bos … ecnico.pdf

https://www.facebook.com/creabosawas

A ton service pour d´autre renseignements plus précis.

Bonjour Ricaragua,

Merci tout d'abord pour ces informations. Je n'ai pas de projet d'investissement pour le moment, je ne suis pas encore diplômée et donc n'ai pas suffisamment d'économies pour pouvoir prétendre investir au Nicaragua. Ceci dit, sur le site de l'ambassade nicaraguayenne en France, on peut obtenir un vis de résident en ayant un contrat de travail ou un partenariat étudiant. C'est d'ailleurs une option provisoire que je commence à envisager: m'inscrire dans une université nicaraguayenne si c'est possible. Parce que pour ce qui est du mariage je préfère attendre un peu de voir comment se passera ma vie là bas! ahah!

Concernant la permaculture, c'est effectivement un domaine qui m'intéresse beaucoup. Y a-t-il des débouchés là dedans au Nica? Des asso, des ONG, des coopératives…?

Je voudrais revenir sur cette phrase que vous avez écrite: "Le pouvoir de ce pays et mille fois superieur a celui du costa rica mais pour cela il faut changer les mentalites, les habitudes idiotes et dans ce domaine il n´y a pas de chomage et une forte demande et surtout une necessité indispensable." Qu'entendiez-vous par là? De quel pouvoir parlez-vous exactement? Vous parlez du domaine agricole? Et qu'elles sont ces habitudes idiotes et mentalités qu'il faudrait changer?

Je vais retourner à Chinandega pendant les 2 semaines de Noël, j'ai hâte!

Merci pour votre réponse,

Marine

oui l´obtention d´un visa de ce style est possible mais il faut trouver l´université ou un contrat de travail ( ce qui n´est pas forcement évident ), mais c´est une solution.
Les aboutissement de la permaculture peuvent devenir tres important au nicaragua, il suffit soit de participer un projet existant ( j´en connais 2 ) soit de créer le sien ( finca, ecolodge, reserve privée... ), pas mal d´ONG sont sur place nottament avsf  : http://www.avsf.org/
Mais ce sont principalement de agronomes ou des veterinaires agronomes, aucuns veterinaires d´animaux domestiques, isl en aurais bien bessoin ici avec tout ces pauvres chiens des rues, ( nous avons nous meme une rescapée a la maison ). Et des cooperatives existent egalement mais je n´ai pas de contact encore.

Je voulais dire par la que pour moi, le Nicaragua est bien plus riche en diversité de paysages, de cultures de ressources que le Costa rica mais ce dernier est doté de plus d´infrastructures ( usine de recyclage, d´informatique, chaine d´hotel...) Si le Nicaragua possédais les mêmes " outils " ce ne serais pas le plus pauvre d´Amérique centrale et il serais bien plus riche et attractif que le CR , je dis la une évidence mais je ne sais pas si les gens s´en rendent compte,moi cela m´a sauté au yeux des ma première venu a Nicaragua ( il y a deja 7 an).


Vous avez vecu au Nicaragua donc vous savez de quoi je parle, cette sale habitude de tout jeter  de tout bruler, de ne pas profiter des arbres fruitier qui pullulent, des fermiers qui grignottent chaque jours de plus en plus le reserve de Bosawas (poumon du nicaragua et de l´amerique centrale...)des sacs plastiques utilisé a profusion, bref de tout les problemes auquel vous avez du faire face vous aussi, la hora nica vous connaissez ? Cela resume un peu je crois !!

Je ne suis pas encore aller a chinendega, c´est joli ? Qui a t-il a faire dans ce coin ?

a bientot

Non la hora nica je ne connais pas du tout. Quelques explications?

Je ne suis pas restée assez longtemps au Nicaragua pour me rendre bien compte de la situation (seulement 6 semaines et la semaine j'étais à l'orphelinat dans lequel je travaillais à 37km au nord de Chinandega, en allant vers Jiquilillo, je bougeais juste quelques week end) donc je n'ai pas assez de connaissances sur le pays. Mais je suis persuadée qu'il y a des choses à faire dans le domaine que je recherche.
Je vous remercie d'ailleurs pour les infos que vous m'avez données.

Oui la ville de Chinandega est assez jolie mais je n'ai pas trop eu le temps de visiter en fait. J'y retourne à Noël et je compte visiter et faire des choses alentour. Je pourrai vous en dire plus à mon retour.

A bientôt

Bonjour,

Je me joins à la discussion, d'autant plus que Ricaragua a mis un lien vers mon site.
La hora Nica, c'est d'arriver une ou deux heures après l'heure fixée.
Je suis tout à fait d'accord avec l'affirmation que le Nicaragua pourrait être un pays bien plus riche pour toutes les raisons mentionnées plus haut. Une des principales, me semble-t-il, c'est le manque d'investissement. Les gens ne font aucune épargne. Epargner est un gros mot. Tout l'argent gagné en une journée est immédiatement dépensé. Donc, dès que quelqu'un veut acheter un objet assez cher (meuble, TV, etc.), il s'endette pour 24 ou 36 mois à un taux inimaginable alors qu'épargner la même somme permettrait de s'acheter l'objet en 8 ou 9 mois.
Pour cette raison, tout est vu sous forme de rente, que ce soit Bosawas ou la culture du mais. Le mais est produit, vendu en grain au Costa Rica qui le revend au Nicaragua sous forme de paquets de farine.
Le principal obstacle au développement est donc la mentalité. Elle ne va pas changer en quelques semaines. C'est un long, très long projet, sur plusieurs vies  :unsure

Philippe

Bonjour Marine, Je m'appelle Lester et si vous venez vers León, Nicaragua.
J'ai un bureau d'information francophone sur place.
Avec mes collegues.

Bonjour,

Je suis actuellement au Nicaragua, à Granada en vue de créer mon projet et oui en effet j'ai constate de suite que ce pays avait un fort potentiel gâché par cette pollution...
C'est désolant car il a tellement de choses à devolepper pour booster le pays.

La solution serait de mettre à contribution la population pour nettoyer le pays. Mais n'étant pas dans leur culture que de jeter les déchets dans une poubelles ça peu devenir difficile. C'est comme cela dans bcp d'autres pays malheureusement
La seule solution pour les faire bouger sans qu'ils s'en aperçoivent c'est de leur faire collecter les déchets en échange d'argent par kilos reversé. Encore faut il trouver les fonds pour payer et traiter les déchets récoltés en tout cas ça me fait réfléchir...

Si quelqu'un a une solution ou un projet dans ce sens... 😁

Nouvelle discussion