Networking entre les Français

Bonjour,
je m'appelle Natalie

Je propose d'ouvrir une discussions où les Français qui habitent à Saint Pétersbourg se présentent et disent quels sont leurs besoins profonds en tant qu'expat

je vois qu'il n'y a pas de réponse à cette offre de discussion alors je me dévoue... les expats français sont très individualistes, ça va être dur de trouver les points communs des uns et des autres ! le

Vous avez raison, Frankie
Et pourtant, dès qu'ils se rencontrent en Russie, cela fait un repas et des discussions  du soir au matin .... à la française :-)))

Bonjour, je suis Damien, en projet d'expat à SPb puisque ma petite amie est Russe et y vit.  Le timing reste encore flou pour l'installation. Je suis journaliste radio et formateur (pour les entreprises, via un organisme privé) j'aimerais aussi développer une activité d'enregistrements de voix off (pubs, doublage...) Je parle plusieurs langues (C1 Espagnol et Anglais, A2 pour l'italien et le portugais) et bien entendu le russe en cours d'apprentissage, mais pas simple, la rigueur universitaire commence à être loin !
Je débute juste sur le forum, alors je n'ai pas encore toutes les infos pratiques. Ma copine m'a dit que le salaire moyen ici est de 400/500 euros environ, mais combien faudrait-il pour vivre bien, sans être dans les hautes sphères non plus bien sûr 😉 mais au moins de ne pas avoir à calculer dès le 10 du mois !
Par ailleurs, pour le visa, il faudrait trouver une entreprise franco/Russe. Des pistes en médias ou enseignement ?

Au plaisir d'échanger avec tous !

Je pourrais vous renseigner, mais je préfère vous envoyer un lien sur le site de votre cocitoyen et sur ma page FB où j'écris la vérité que retrvouvent les exparts de l'Europe et de l'Afroque en Russie.
La vie d'expart en RUssie est tres loin d'etre rose, il faut y être prêt moralement avant

En caricaturant un peu, visez soit le VKS, ce qui suppose que vous ayez une compétence particulièrement recherchée sur le marché du travail en Russie (bref : programmeur, en exagérant), soit le mariage et un emploi de professeur de français avec un niveau de salaire faible (les professeurs d'anglais natifs à Moscou semblant être l'exception).

Par ailleurs en tant qu'étranger n'oubliez pas que vous aurez des frais et des difficultés supplémentaires : 250-500€ de visa tous les 1 ou 3 ans, difficultés à trouver un appartement (les proprios doivent vous enregistrer à l'immigration à chaque entrée sur le territoire, et beaucoup sont réticents), plusieurs centaines d'€ à la caisse des français à l'étranger si vous souhaitez cotiser en France, frais de déménagement et billets d'avions...

L'apprentissage de la langue est nécessaire, et quand bien même vous auriez des démarche possible est d'apprendre le russe à l'université à SPB et chercher en parallèle (vous avez un visa étudiant en attendant). En guise d'exemple comptez 900€ / semestre / 300€ / mois pour le département de langue de l'université polytechnique Pierre le Grand.

Également, ne négligez pas de penser à vos perspectives d'emploi future. Je connais quelques profs de langue à 400-600€ par mois qui sont bloqués dans cette voie et encore une fois, sans compétence recherchée, sans maîtrise de la langue russe et sans permis de résidence c'est à peu prêt la seule chose qui pourra vous être proposée. Je vous suggère fortement de parcourir les offres sur hh.ru pour vous faire une idée, personnellement j'ai failli rater mon expatriation faute de l'avoir fait ;)

Mais tout reste possible !

Bonjour Tanguy, et merci pour cette réponse détaillée.

Et de votre côté vous avez failli rater votre expat ? C'est à dire ? Vous avez finalement trouvé un emploi dans quel domaine ?

Voilà, encore de la vérité d'un expat,
J'en ai vu plusieurs qui ont raté . C'est pour cela que je suis totalement réaliste, je prépare les expats au pire

Bonjour,

Je suis expatriée française à Saint-Pétersbourg. Je n'ai pas vraiment de réponse à vous fournir quant au visa de travail, mais je peux vous faire part de mon expérience personnelle.
J'ai obtenu un titre de séjour par mariage, mon mari étant citoyen russe, ce qui a été la solution la plus simple pour moi. Cela m'a permis de continuer à travailler à mon compte en gardant la micro-entreprise française que j'avais avant de déménager ici et de travailler ainsi avec des clients en France à distance.
Je dois simplement donner la preuve chaque année à la Russie que j'ai le minimum d'argent requis sur mon compte et je n'ai pas besoin d'être employée sur place.
Un autre avantage est que comme je continue à cotiser en France, je peux me faire soigner quand je reviens sans dépenser une fortune pour la caisse des Français de l'étranger. Et j'ai bien sûr obtenu dans le cadre de mon titre de séjour une police médicale russe gratuitement.

Si vous n'avez pas comme projet de vous marier rapidement, mon message ne vous sera pas d'une grande utilité, mais j'ai jugé bon de partager mon expérience ici malgré tout :)

Bonne continuation !

Nouvelle discussion