L'envers de la carte postale qatarie

Bonjour à toutes et à tous,

lorsque l'on se rend dans un pays pour du tourisme, on est souvent charmé par tout ce que l'on découvre.

Une expatriation est bien différente. Car si vivre à l'étranger est toujours une expérience très enrichissante, le parcours de tout expatrié comporte son lot de difficultés.

Aussi, quand on me demande des conseils sur la vie à l'étranger, je dis souvent qu'il faut savoir regarder la carte postale des deux côtés.

Vous qui êtes expatrié au Qatar, comment décririez-vous les deux côtés de votre carte postale qatarie?

Merci d'avance pour votre participation,

Julien

Bonjour,

Moi je suis arrive dans de bonnes conditions de travail. En quittant mon ancient travail je pensais que j'allais m'epanouir sincerement avec ma famille aussi. Mais voila, une fois ici, je rencontre un probleme que je n'avais connu auparavent: la jalousie d'un collegue de travail. Cette personne pourtant etrangere a plus de proximite avec les locaux et parle parfaitement arabe contrairement a moi. Ne pouvant pas m'attaquer du cote scientifique et du cote de mon travail, cette personne m'accuser au niveau de notre haute autorite d'arriver au bureau ivre. C'est la plus basse affaire que je n'ai jamais connu. Depuis une mefiance terrible s'est installe et chaque jour des problemes et problemes qu'il me fait pour que je me decourage et parte. Je suis quasiment sur le bord de tout lacher quoi...

Allo
Nous occidentaux sommes encore plus chanceux que d'autres pays.
Le respect des gens n'existe pas ici. Ils sont dans leur pays et nous ont travaille pour eux.
Ils se croient supérieure a nous. Du a leur niveau de scolarité, ils ont besoin de d'expatriés pour faire rouler leur pays.Je crois qu'ils n'ont rien compris.
Si on parle de personnes qui on un minable salaire eux ils en bavent.
Quand je vois ces pauvres gens travailler et surtout les maids qui leurs obligent a porter le costume dans les endroits publiques cela me touche.

Quand nous sommes arrivés ici, je croyais que tout le monde étaient égales, malheureusement non.
Il ne reste qu'un ans de contrat et je serai heureuse de quitter ce pays.

Tout comme Boba, j'ai vu des amis contrait de démissionner de leur travaille.
A force de se menacer a chaque jour , et n'en plus dormir, ils ont quitter.

Nouvelle discussion