Close

Etudier à Glasgow

Recommander

Glasgow est la troisième ville du Royaume-Uni en termes de taille, et la plus grande d’Ecosse, ce qui en fait un centre universitaire et de recherche névralgique. Si vous envisagez de poursuivre vos études en Ecosse et que vous êtes prêt à partir vivre à Glasgow, voici les informations essentielles pour préparer au mieux votre séjour d'études. N'hésitez pas en outre à poursuivre votre recherche en posant vos questions sur le Forum Glasgow d'Expat.com ou en consultant le guide de l’expatrié en Ecosse.

Ce sont les gens qui font Glasgow

Glasgow a connu un fort développement à l’époque de la révolution industrielle. Son caractère industrieux est d’ailleurs ce qui la distingue de sa grande rivale écossaise, Edinburgh. Pourtant, Glasgow s’est au fil du temps transformée en une métropole artistique et culturelle. Véritablement multiculturelle, la ville attire des gens des quatre coins du monde. Toutes choses confondues, c’est sa population chaleureuse, drôle et accueillante qui est considérée comme le principal attrait de Glasgow. La devise de la ville est d’ailleurs “People Make Glasgow (“Ce sont les gens qui font Glasgow”). Considérez ce témoignage de Hayley Mulcrone, un ressortissant américain ayant obtenu son diplôme au Conservatoire royal d’Ecosse, à Glasgow, en 2013 :

Quand vous déménagez à l’autre bout de la planète, pour étudier dans un endroit où vous n’avez auparavant jamais mis les pieds, vous ne savez vraiment pas à quoi vous attendre. Mais Glasgow m’a vraiment accueilli à bras ouverts, et c’est devenu un endroit que j’aime sincèrement de tout mon coeur. Si je pouvais obtenir un visa, j’y vivrais indéfiniment”.

Les étudiants adorent Glasgow. La ville a fait un bond impressionnant de 29 places dans l’édition 2017 du Classement mondial des universités QS, grâce au nouveau système de prise en compte de l’Opinion étudiante. Au-delà du palmarès de la ville ou des statistiques, il est clair que Glasgow est une ville avec laquelle les étudiants tissent des liens, et dont ils tombent amoureux. Selon le rapport, les étudiants effectuant un séjour d’études à Glasgow adoreraient y rester une fois diplômés, tout comme Hayley.

Enseignement universitaire à Glasgow

Les universités de Glasgow fonctionnent dans le cadre de la même structure que les autres universités du Royaume-Uni. Cette structure est légèrement différente de ce à quoi la France a pu vous accoutumer.

Dans la plupart des cas, les étudiants ne demandent à intégrer une université qu’après avoir choisi un cursus, et ils sont donc admis à un cursus spécifique. Ce qui implique que les études universitaires mettent l’accent sur l’approfondissement des sujets étudiés plutôt que sur leur nombre. Il est donc moins fréquent de voir des étudiants suivre des cours hors du champ de leur spécialisation.

La plupart des programmes de premier cycle durent trois ans, avec une pondération variant en fonction des années, la première année étant celle qui compte le moins pour l’obtention du diplôme final. Cela incite beaucoup d’étudiants en première année, dits “freshers,” à passer plus de temps à sortir qu’à étudier. De nombreux cursus offrent aux étudiants la possibilité de postuler pour une troisième année, soit à l’étranger, soit en stage, avant de réintégrer l’université pour une quatrième et dernière année.

Au Royaume-Uni, les programmes de masters durent généralement un an et les doctorats entre trois et quatre ans. Les doctorats sont financés par les universités tandis que les cursus de masters sont soit auto-financés, soit financés par des bourses, en fonction des universités.

Le système de notation

Le système de notation à Glasgow, et au Royaume-Uni de manière plus générale, peut différer de celui en vigueur en France et dès lors surprendre considérablement les étudiants français lors de la divulgation des premiers résultats ! Plus de 70% est considéré comme excellent, de 60 à 69% signifie très bien, de 50 à 59%, bien, de 40 à 49%, satisfaisant, tandis qu’une note en dessous de 40% équivaut à un échec. L’Université de Glasgow, en revanche, fonctionne sur la base d’un système de notation sur 22 points, désignés par des lettres. Vous trouverez ici plus de détails à ce sujet. Les étudiants étrangers observeront également des différences dans l’attitude par rapport aux notes qu’ont les étudiants, qui n’hésitent pas à faire connaître leurs résultats ouvertement.

Culture enseignante et étudiante à Glasgow

Les universités de Glasgow s’appuient fortement sur les évaluations et chaque module peut ne comporter qu’une ou deux de ces évaluations. Elles varient selon les sujets, mais peuvent prendre la forme d’examens, de compositions ou de présentations. Cela signifie que chaque évaluation a une pondération importante, aussi les étudiants consacrent-ils beaucoup de temps et de travail à chacune d’entre elles. La mode consistant à “étudier au café du coin” n’a pas vraiment pris à Glasgow, aussi la majorité des étudiants étudient à la bibliothèque de l’université ou dans les locaux des associations étudiantes. La plupart des modules d’études n’accordent pas de crédits ou de points pour la participation ou la présence, et les étudiants français pourront être surpris de découvrir que les étudiants à Glasgow sèchent parfois les cours pour… étudier! Les modules proposent par ailleurs souvent une combinaison d’évaluations “formatrices” (non notées) et “récapitulatives” (notées). Les étudiants s’inscrivent généralement à trois ou quatre modules par semestre, en fonction de leur sujet d’études.

Les relations avec les enseignants (appelés “conférenciers”) varient considérablement en fonction de l’université, du cursus et des enseignants eux-mêmes. Il est généralement préférable de pécher par excès de politesse et de s’adresser à eux en employant “M./Mme” ou “Professeur”, à moins qu’ils ne vous demandent de les appeler par leur prénom. Les modules sont souvent divisés en conférences (des exposés présentés à un public souvent composé de centaines d’étudiants) et en séminaires (des classes plus participatives de 10 à 20 étudiants), et les conférenciers se tiennent parfois à la disposition des étudiants sur des plages horaires définies pour des entretiens individuels.

La langue d’enseignement à Glasgow

Attendez-vous à suivre des cours en anglais à Glasgow. Cependant, vous pourriez avoir à vous habituer à des accents écossais très marqués ! Un dialecte particulier, connu sous le nom de Verbiage de Glasgow, ou encore Glaswégien, est parlé dans la région. Les accents prononcés présentent souvent des difficultés pour les non Ecossais, et s’adapter au dialecte local peut prendre du temps.

Si l’anglais n’est pas votre langue maternelle, vous devrez avoir réussi un examen sécurisé de langue anglaise (SELT) pour étudier à Glasgow.

Les principales universités de Glasgow

Glasgow offre aux étudiants le choix entre de nombreuses universités. Voici quelques informations sur les quatre universités les plus réputées …

Université de Glasgow

Cette université fut établie en 1451, ce qui en fait l’une des plus vieilles universités au monde ! Elle figure parmi les 1% des universités les meilleures au monde, selon le Classement QS Top Universities. Elle occupe une position centrale dans la ville, près du très recherché West End. Avec un corps étudiant de 24.000 personnes, dont 7.844 d’étudiants internationaux, elle se classe troisième au Royaume-Uni en termes de satisfaction des étudiants internationaux. Outre sa vénérable histoire, l’Université de Glasgow a produit plusieurs lauréats Nobel, dont, le plus récent, le professeur Robert Edwards (2010), qui créa la première clinique de fécondation in vitro au monde. Au nombre des autres anciens célèbres figurent Adam Smith et l’actuelle première ministre d’Ecosse Nicola Sturgeon. L’université est particulièrement réputée pour les possibilités et financements de recherche qu’elle offre, et pour son cursus vétérinaire.

La flexibilité de ses cursus la distingue des autres universités du Royaume-Uni : les étudiants ne sont en effet pas obligés de choisir leur spécialisation avant de commencer l’université. Outre le fait qu’elle accepte les étudiants internationaux, elle propose de longue date de nombreux programmes d’échange, et offre également une université d’été internationale et des possibilités de bourses. Vous trouverez davantage d’informations sur le site de l'université.

Université de Strathclyde

Il s'agit d'une autre université de Glasgow classée dans les 300 premières du Classement des universités QS, plus précisément à la 272ème place. Cette université technologique est située dans le centre de Glasgow et est centrée autours de l’enseignement pratique. Elle abrite d’ailleurs un service d’orientation primé, d’une aide précieuse pour les étudiants souhaitant effectuer une année de césure en stage. Au rang des cursus pour lesquels l’Université de Strathclyde est réputée figurent les affaires, l’hôtellerie, le droit, les sciences bio-médicales, ainsi que l’une des plus grandes facultés d’ingénierie du Royaume-Uni. La population étudiante est composée pour 24% d'étudiants internationaux, en provenance de plus de 100 pays. L’Université de Strathclyde accepte non seulement les étudiants internationaux et ceux participant à des programmes d’études à l‘étranger, mais dispense également des cours de langue anglaise pouvant être suivis pendant ou avant les cursus par les étudiants internationaux ayant besoin de perfectionner leurs compétences en anglais afin de satisfaire aux exigences en la matière. Les étudiants internationaux trouveront plus d’informations sur le site de l'université.

L’Université de Strathclyde offre également de nombreuses possibilités de bourses, dont certaines réservées aux étudiants internationaux. L’université dispose d’un système intégré de recherche de bourse, accessible en ligne. Comme vous pourrez le constater, 48 bourses sont disponibles pour les étudiants Français, depuis le financement d’un hébergement au financement complet des études en entrepreneuriat.

Université calédonienne de Glasgow

La GCU a beau n’être pas classée comme l’une des meilleures universités par QS, elle n’en est pas moins une université respectée à Glasgow. Elle accueille 20.000 étudiants en provenance de plus de 100 pays. La GCU s’est assignée la mission de promouvoir l’intérêt général, ce qui est d’autant plus pertinent que son recteur actuel n’est autre que le professeur Mohammed Yunus, prix Nobel de la paix et éminent militant contre la pauvreté. Sis au centre de Glasgow, le campus de la GCU est respectueux de l’environnement et jumelé avec des universités à Londres et à New York.

La CGU propose des bourses à tous les étudiants internationaux, dont une bourse garantissant 1 000 livres britanniques à tous les étudiants suivant des cursus auto-financés à plein temps. La GCU offre également une université d’été internationale proposant un large éventail de cours, dont, entre autres, le marketing de la mode, la santé publique, ou l’informatique. 

Conservatoire royal d’Ecosse

La RCS est une université dédiée aux arts et considérée par QS comme la troisième au monde pour les arts de la scène. L'université possède un effectif étudiant très multiculturel, accueillant environ 20% d’étudiants internationaux. Elle considère l’internationalisation comme l’un des aspects fondamentaux de son identité, et participe ainsi au programme d’échanges Erasmus ; Outre les avantages financiers du programme erasmus, le RCS accorde en outre de nombreuses bourses, grâce à un large réseau d’entreprises partenaires.

Etudier au RCS est une expérience très intense, les étudiants consacrant l’essentiel de leur temps aux répétitions et aux cours. Les classes sont de petite taille et, contrairement aux universités traditionnelles, le RCS ne possède pas de grande salle de conférence ou de système d’évaluation classique. Les étudiants doivent également passer une audition pour intégrer le RCS. Pour plus de renseignements sur les auditions internationales, consultez le site internet de l'université.

Programmes d’échanges universitaires à Glasgow

Diverses universités proposent différents programmes d’échanges et bourses, que vous pourrez découvrir sur les pages dédiées aux étudiants internationaux des sites Internet des universités. Si vous souhaitez venir à Glasgow pour un cursus court, ou pour une année seulement au lieu de la durée entière d’un programme diplômant, vous pouvez passer, comme nombre d’autres étudiants, par le programme d’échange Erasmus. Vous trouverez davantage d’informations au sujet d’Erasmus auprès de votre université ou sur le site du programme.

L’Ecosse propose des bourses pour étudiants internationaux, dont les bourses Saltire. Le British Council est également une source d’informations précieuses sur les bourses proposées par les différentes universités.

Le logement étudiant à Glasgow

Les étudiants peuvent choisir de vivre soit en résidence universitaire, soit en location privée. Partager un logement avec des colocataires peut représenter un moyen exceptionnel de faire de nouvelles rencontres, de nouer des amitiés, et de pratiquer votre anglais!

Les “résidences” (“Halls”) désignent des appartements gérés par les universités, dans lesquels sont affectés des colocataires sur la base d’intérêts partagés. Ces résidences vous offriront pour la plupart une chambre privée, ainsi qu’une salle de bain, une cuisine et un espace de vie partagés avec d’autres étudiants. Elles peuvent inclure ou non les repas. Les résidences mettent souvent un agent d’entretien à la disposition des étudiants, qui ne paient aucune charge. Elles tendent donc à être plus chères que les logements privés, mais vivre en résidence universitaire, particulièrement durant la première année d’université, est communément considéré comme un rite de passage. Certaines universités de Glasgow, comme le RCS, disposent de résidences mêlant des étudiants de plusieurs universités !

Les étudiants souhaitant louer un logement privé peuvent demander à leur université une liste de propriétaires agréés par l’établissement, ou consulter d’autres sources fiables, comme Right Move, Unite Students, City Lets, et StuRents. Résider dans un logement privé requiert plus d’autonomie qu’en résidence universitaire, les étudiants étant responsables du paiement de leurs charges, de l’entretien, et parfois de l’achat de leurs meubles. Il existe des locations incluant les charges, ce qui simplifie les démarches. Les étudiants au Royaume-Uni sont exonérés de taxe municipale.

Les étudiants à Glasgow tendent à privilégier certains quartiers. Considérez notamment West End ou Garnethill, en fonction de votre université d’accueil. 

Le coût de la vie à Glasgow

Frais de scolarité. En comparaison avec d’autres pays européens, étudier au Royaume-Uni peut s’avérer très cher. A Glasgow, les frais de scolarité universitaire moyens pour les étudiants Français s’établissent à 1 820 pounds par an, contre 9 000 pounds pour le reste du Royaume-Uni. Ces frais peuvent être remboursés, sous condition, par le « Student Awards Agency for Scotland (SAAS) »

Alimentation. Si vous vivez dans une résidence sans pension ou dans une location privée, vous devrez vous mettre vous-même aux fourneaux ! Il existe nombre de supérettes au Royaume-Uni, les plus économiques étant Aldi, Asda, Morrison’s, et Tesco. D’autres, comme Cooperative Food, Marks & Spencer, Sainsbury’s, et Waitrose, sont plus chères. La plupart des enseignes proposent la livraison à domicile pour un supplément de prix. Les étudiants peuvent obtenir de leur université une carte NUS Extra donnant droit à de nombreuses réductions, notamment dans les commerces alimentaires.

Transport. Le Royaume-Uni dispose d’excellents transports en commun, qui peuvent toutefois être onéreux. Le train représente le meilleur moyen de voyager dans le pays, et une carte ferroviaire 16-25 vous permettra de bénéficier de tarifs réduits de 30%. Vous pouvez prétendre à cette carte même si vous avez plus de 25 ans, tant que vous restez étudiant.

Glasgow possède son propre système de transports en commun, baptisé SPT, comprenant un réseau de métro et de bus. Vous trouverez plus d’informations, et notamment une grille tarifaire, sur le site de la SPTNational Express ou Megabus vous permettront également de voyager en car à travers le Royaume-Uni à des tarifs raisonnables, et proposent eux aussi des réductions aux étudiants.

Pour en savoir davantage sur le coût de la vie en Ecosse, n’hésitez pas à poser votre question sur le forum Glasgow d’Expat.com

Travailler et effectuer un stage à Glasgow

Le Brexit n’y changera rien : aucun visa n’est nécessaire pour les ressortissants français. Quelques conditions resteront néanmoins à remplir : Vous devrez transmettre à votre employeur quelques documents, tels que votre passeport, une preuve de votre affiliation à une université de Newcastle, ainsi qu’un extrait de casier judiciaire...Vous devrez également demander un numéro d’assurance, appelé NI number. Il vous est néanmoins possible de commencer à travailler sans posséder ce numéro. Comme tout employé, vous serez sujet à un impôt sur le revenu et à une contribution à l’assurance santé.

En tant qu’étudiant, vous êtes soumis à des contraintes en termes de temps de travail. Généralement, vous ne pourrez pas travailler plus de 20 heures par semaine (ceci en plus du temps passé en stage !), mais serez autorisés à travailler à plein temps durant les vacances scolaires. Le temps passé en stage peut également être fonction du nombre d’heures dédiées à votre cursus universitaire.

Etudier à Glasgow après le Brexit

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur les conséquences du Brexit pour les étudiants Français au Royaume-Uni. La période de négociation devrait durer jusqu’en 2019, voire 2021 ! Avant cette date, rien ne change, notamment en terme de résidence, de droit à exercer un emploi ou un stage, ainsi qu’à bénéficier d’un soutien financier. Vous pouvez entrer sur le territoire britannique muni d’un passeport ou d’une pièce d’identité prouvant votre nationalité française.

Vous pouvez résider au Royaume-Uni durant trois mois, sans être inscrit à l’université. Par la suite, il vous faudra prouver que vous êtes bien enregistré dans un établissement universitaire et que vous êtes assuré. La carte Européenne d’assurance maladie est acceptée dans le cas d’un séjour temporaire.

Que visiter à Glasgow ?

Vous trouverez de tout à Glasgow, depuis la musique punk-rock du Nice ‘N Sleazy’s aux influences Art Déco prêtées aux édifices du West End par Charles Rene Mackintosh. La ville est souvent décrite comme “brute de décoffrage”, et c’est peut-être, non en dépit de mais en raison de ce fait qu’elle bouillonne d’énergies créative, culturelle et artistique.

Au cours de votre séjour à Glasgow, ne passez pas à côté de la Cathédrale de Glasgow, du Hunterian Museum and Art Gallery, des City Chambers, ni du Centre scientifique de Glasgow. Assister à une représentation théâtrale au Tron, dans Merchant City, le quartier culturel de Glasgow, représente également un incontournable.

Glasgow n’est distante que d’une heure de train d’Edinburgh. Le site Visit Scotland suggère de nombreuses excursions faciles au départ de Glasgow.

La vie nocturne étudiante de Glasgow

A Glasgow, les étudiants passent souvent leurs nuits à faire la tournée des bars ou à danser en boite. La norme en matière de consommation d’alcool est plus élevée au Royaume-Uni que dans d’autres villes européennes, montrez-vous donc prudent et n’essayez pas forcément de suivre le rythme de vos camarades britanniques!

Au nombre des divertissements prisés des étudiants figure la tournée de bars de Bath street. L’art du cocktail n’est pas pris à la légère à Glasgow, et la plupart des bars s’enorgueillissent de posséder de remarquables experts en mixologie. Flat 0/1, Hummingbird, Slouch Bar, et Moskito sont quelques-uns des bars favoris des étudiants. Lorsqu’il s’agit de sortir en boite ou d’aller danser, les étudiants ne jurent que par les clubs Garage, ABC et Polo Lounge, tous situés à Merchant City.

Les universités accueillent également des soirées d’associations étudiantes, variant selon les établissements, mais généralement très appréciées.

Et si par hasard vous ressentez le mal du pays, n’hésitez pas à contacter un compatriote via le réseau des expatriés à Glasgow d’Expat.com ou à proposer un événement à Glasgow entre compatriotes.

Un dernier conseil…

La nourriture n’étant certainement pas un point à dédaigner, vous devez impérativement profiter de votre séjour pour essayer les spécialités culinaires locales de Glasgow ! En guise de plat principal, commandez un Haggis, des neeps et des tatties. Le Haggis est un plat de viande hachée à l’avoine (le Haggis n’est pas un animal, quoique les Ecossais soient susceptibles de vous servir un conte au sujet du légendaire Haggis!). Les neeps et les tatties sont, respectivement, un écrasé de navets, et de pommes de terre. Pour le dessert, vous devez essayer les barres mars frites!

A propos de l’auteur :

Sarah est l’auteur alimentant Endless Distances, un blog sur la vie d’expatrié, le voyage, et bien plus encore. Américaine expatriée au Royaume-Uni, elle a étudié à l’Université d’Exeter et achève à présent son master ès sciences à l’Université de Plymouth. Elle est également professeur de yoga et poète publiée.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Edimbourg est un lieu idéal pour étudier. Découvrez pourquoi à travers cet article.
Il n'y a rien de tel que des études supérieures à l'étranger pour ajouter des cordes à son arc. Visez-vous l'Écosse ? Suivez le guide pour en savoir plus.
Choisir Dundee pour vivre son expatriation en Écosse est une chose, mais qu'en est-il du logement ? Suivez le guide sur la piste du logement idéal !
Un déménagement international se prépare en amont. Voici des pistes à explorer pour rechercher efficacement votre logement une fois à Aberdeen, en Écosse.