Actualisé il y a 5 mois

Créée en 1396 par les Dominicains, l'Université de Zadar est l'une des plus anciennes d'Europe, mais ce n'est pas la raison pour laquelle de nombreux jeunes choisissent d'étudier en Croatie. Depuis son entrée dans l'Union européenne en 2013, la Croatie est une destination qui attire de plus en plus d'étudiants étrangers.

Organisation de l'enseignement supérieur en Croatie

L'enseignement supérieur en Croatie est assuré par plus de 120 établissements. Il y a huit universités (sveučilišta) publiques, des écoles polytechniques (veleučilišta), des écoles de sciences appliquées (visoke škole) publiques, et de nombreuses institutions privées se sont récemment implantées. La plupart des écoles de sciences appliquées sont des établissements privés, alors que les écoles polytechniques sont très majoritairement publiques, les types de programmes y sont identiques, mais leur nombre varie. De nombreux jeunes croates font des études supérieures, et une politique de sensibilisation tend actuellement à les orienter vers des carrières technologiques, de recherches scientifiques et de recherches dans le domaine de la santé.

Le système éducatif est binaire, c'est-à-dire que l'étudiant peut choisir entre deux chemins possibles : des études universitaires avec un programme académique dans une université ou des études professionnelles que l'on suit dans une école polytechnique ou dans une école de sciences appliquées. De manière exceptionnelle, certains programmes professionnels peuvent être suivis dans une université.

La langue d'enseignement est généralement le croate, mais dans certains domaines, comme en médecine, les cours peuvent être donnés en anglais, voire d'autres langues. Structuré selon le processus de Bologne, l'enseignement comporte trois grades de qualification et des crédits ECTS (European Credits Transfer System). Le supplément Europass contient les informations basiques sur le cursus (compétences acquises et connaissances).

L'année universitaire est composée de deux semestres. Le semestre d'hiver va du 1er octobre au 28 ou 29 février. Le semestre d'été va du 1er mars au 30 juin. Ces dates peuvent varier en fonction de l'institution et des examens ont lieu à la fin de chaque semestre. Le premier diplôme (prvostupnik) s'obtient en trois ou quatre ans (180 à 240 ECTS). Viennent ensuite le Master (magistar struke) que l'on obtient en un ou deux ans (300 ECTS) puis la préparation du Doctorat en 3 ans, ou une formation professionnelle spécialisée d'un ou deux ans. Certains domaines ont un cursus intégré durant 5 ans ou plus, par exemple la médecine, l'éducation ou le droit.

Les études professionnelles sont destinées à obtenir des compétences et des connaissances spécifiques ayant pour but une insertion professionnelle. Elles durent entre deux et trois ans et sont validées au bout de deux ans par un titre professionnel (stručni pristupnik) et au bout de trois ans par un autre diplôme (stručni prvostupnik) comportant la mention de la spécialité. Il est possible d'obtenir un diplôme professionnel en un ou deux ans dans certains établissements.

Faire ses études en Croatie

Les ressortissants de l'un des pays de l'U.E. peuvent intégrer une université croate avec les mêmes conditions que les Croates. Le processus d'admission diffère en fonction du statut de l'étudiant international et du cursus. Il est possible d'étudier en Croatie pour obtenir ses diplômes (Licence, Master, Doctorat), de participer à un programme d'échange bilatéral ou à un programme ERASMUS ou CEEPUS. Comme vous allez rester plus de trois mois dans le pays, il vous faut un visa d'étudiant. Si vous pouvez entrer en Croatie sans visa (voir notre article Visas pour la Croatie), vous pouvez l'obtenir sur place, lorsque vous êtes accepté par une université, c'est facile...

L'admission des étudiants non diplômés dans une université est administrée par un système central en ligne. Les intéressés doivent remplir un formulaire de demande d'admission et choisir jusqu'à 10 programmes parmi ceux proposés dans les universités de Croatie. Si aucun examen d'entrée n'est demandé pour le programme, il est possible de faire sa demande en juin, car elle sera traitée en juillet. Si un examen d'entrée est nécessaire, il faut faire sa demande avant la fin du mois de février pour effectuer l'examen d'entrée en mai et avoir une possibilité d'être sélectionné en juillet. Si le quota d'étudiants n'est pas atteint en juillet, le site annoncera qu'il est possible de postuler pour les admissions du mois de septembre.

Les étudiants qui possèdent une Licence ou un Master et veulent poursuivre leurs études en Croatie doivent s'adresser directement à l'institution qu'ils veulent intégrer. Elle leur fournira tous les détails concernant les exigences, les dates, et le processus d'admission. Notez que l'admission des étrangers aux programmes d'études croates est limitée à un nombre de places qui est déterminé chaque année. L'admission en programme d'échange dépend des accords spécifiques entre les partenaires et des quotas prédéfinis.

Il peut être très intéressant d'étudier en Croatie dans des domaines comme la médecine lorsque les cours sont donnés en anglais, mais n'oubliez pas que pour de nombreux cursus, la langue employée est le croate, et l'on vous demandera dans ce cas de prouver votre maîtrise du croate lors de votre demande d'admission. Si vous avez déjà une licence, voici les documents à fournir pour continuer vos études en Croatie :

  • la demande d'admission fournie par l'institution dûment remplie
  • un Curriculum vitae
  • votre diplôme et vos notes
  • une lettre expliquant le motif de votre demande
  • deux lettres de référence de membres de l'établissement où vous avez obtenu votre diplôme
  • si nécessaire, un certificat prouvant que vous maîtrisez la langue croate
  • tous les documents doivent être traduits en croate par un traducteur certifié et les documents publics doivent être validés par un notaire public.

Combien ça coûte ?

Les frais liés à vos études dépendent de l'institution et de la carrière que vous visez. Des études de sciences sociales sont par exemple plus économiques qu'un enseignement scientifique ou médical. Les tarifs des universités et écoles publiques sont contrôlés par le gouvernement, mais les établissements privés administrent leurs prix eux-mêmes. À titre d'exemple, pour des études en médecine, comptez 7 000 euros pour l'année, et 1 500 à 3 000 euros pour des études en premier cycle de sciences sociales ou de langues, pour des études scientifiques cela peut aller jusqu'à 20 000 euros au niveau Master ou Doctorat. Il vous faut également environ 600 euros (minimum) par mois pour vous loger et vous nourrir. Des bourses d'études peuvent être obtenues pour étudier dans des institutions privées, les bourses pour les établissements publics sont réservées aux Croates, mais il y a de nombreuses opportunités avec les programmes d'échanges bilatéraux administrés par le ministère des Sciences, de l'Éducation et des Sports croate, les universités ayant un programme d'échange, et des programmes comme Erasmus et CEEPUS.

Quelle université choisir en Croatie

Avec plus de 120 établissements d'enseignement supérieur en Croatie, diantre ! Comment faire un choix ? Le premier critère est bien sûr votre orientation. Si vous souhaitez devenir dentiste, vous pouvez éliminer les écoles de tourisme et si vous voulez étudier l'histoire de l'art, vous pouvez oublier la faculté de droit. La ville est un élément important, mais ne pensez pas que les meilleures facultés sont obligatoirement à Zagreb. Voici la liste des universités publiques de Croatie :

  • L'Université Strossmayer d'Osijek (J.J. Strossmayer University of Osijek). Couramment nommé UNIOS, cet établissement a une politique d'admission basée sur des examens.
  • L'Université de Pula (Sveucilište Jurja Dobrile u Puli). C'est un établissement accueillant entre 5 et 6 000 étudiants.
  • L'Université North (Sveucilište Sjever). Située dans la ville de Koprivnica, cette institution accueille avec plaisir les étudiants étrangers et offre différents cursus.
  • L'Université de Dubrovnik (Sveucilište u Dubrovniku). Cette petite université sélectionne ses étudiants en fonction de leurs notes et de leur passé académique. Elle a des programmes d'échanges internationaux.
  • L'Université de Rijeka (Sveucilište u Rijeci) est un grand établissement ouvrant ses portes à plus de 15 000 étudiants. Il n'y a pas de politique de sélection d'admissions hormis le nombre de places.
  • L'Université de Split (Sveucilište u Splitu). Accueillant plus de 20 000 personnes, cet établissement est intéressant pour la médecine, les sciences et technologies, l'ingénierie, le commerce et les sciences sociales.
  • L'Université de Zadar (Sveucilište u Zadru). C'est une petite université, l'admission se fait avec un examen et les matières dominantes sont l'art, les sciences humaines, les langues et la culture.
  • L'Université de Zagreb (Sveucilište u Zagrebu). C'est une très grande institution recevant 50 000 étudiants. On l'intègre en passant un examen.

Il existe de nombreuses universités et écoles privées en Croatie comme le Culinary Institute Kul In, la School of Business de Zagreb, le RIT Croatia, Algebra University College ou Libertas International University, qui font partie des établissements recommandés par le site Masterétudes.

 Attention :

Il y a un nombre de places limité pour les étudiants étrangers dans les universités croates, n'attendez pas le dernier jour pour postuler !

 Liens utiles :

Liste de toutes les universités et grandes écoles de Croatie
Programmes d'échanges bilatéraux en Croatie
Être admis dans une université croate
Erasmus
CEEPUS

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.