Close

Conduire au Burkina Faso

Recommander

L’état des routes s’améliore au Burkina Faso. Toutefois, la prudence reste de mise au volant.

Les règles de conduite au Burkina Faso

Au Burkina Faso, les véhicules roulent à gauche. Le pays dispose d’un code de la route et de feux de circulation, mais les règles et la signalisation ne sont pas aussi respectées que dans les pays occidentaux. Le port de la ceinture est normalement obligatoire, mais beaucoup de véhicules en circulation en sont dépourvus.

La conduite des Burkinabè est sportive : il faut donc rouler prudemment en essayant d’anticiper au mieux le comportement des autres automobilistes. N’hésitez pas à vous faire aider au début du séjour, voire à prendre une ou deux leçons de conduite. Le risque d’accident est encore plus important dans les villes en raison du grand nombre de véhicules à deux roues.

Les routes du Burkina Faso

Les infrastructures routières du Burkina Faso sont plutôt bonnes, par rapport à celle des autres pays d’Afrique de l’Ouest. Les routes qui relient les villes principales du pays sont goudronnées. Sur ces routes, il faut s’acquitter de droits de péage qui coûtent moins de 50 cts d’euros par passage.

Même goudronnées, ces routes peuvent comporter des bosses et des creux. Elles peuvent également être dangereuses pendant la saison des pluies. De plus, elles sont plutôt étroites, ce qui rend les dépassements fastidieux. En dehors des grands axes, la majorité du réseau routier est en terre battue. Un 4x4 est fortement recommandé, surtout en cas d’intempéries.

Échanger son permis de conduire pour un permis burkinabè

Au-delà d’un séjour supérieur à quatre mois, les ressortissants des pays ayant passé un accord avec le Burkina Faso doivent échanger leur permis de conduire contre un permis burkinabè. La demande doit être effectuée auprès de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM). Avant le départ, vous pouvez également demander un permis de conduire international qui sera valide deux ans.

Pour demander un permis burkinabè, votre permis de conduire national devra être présenté. Les ressortissants français doivent également fournir un relevé d’informations restreint (RIR) à obtenir auprès du consulat ou de la préfecture leur ayant accordé le permis de conduire. D’autres documents pourraient vous être demandés selon votre nationalité. Pour en savoir plus, tournez-vous vers la DGTTM.

Passer son permis de conduire au Burkina Faso

Il est possible de passer son permis de conduire au Burkina Faso si l’on a plus de 18 ans. L’apprentissage dure plusieurs mois. Il faut obtenir le code en plus de réussir l’examen de conduite. Une liste des auto-écoles agréées pour l’obtention du permis de conduire burkinabè est disponible sur le site de la DGTTM.

Différents documents sont demandés pour l'inscription : par exemple, l'acte de naissance et une pièce d'identité. Les frais varient selon les auto-écoles. Pour éviter une arnaque, n’hésitez pas à demander à un ami burkinabè de se renseigner sur les tarifs pour vous. La corruption semble être fréquente dans ce secteur.

L’obtention du permis C permet de conduire une voiture et un véhicule à deux roues. Un permis de conduire spécifique aux engins à deux roues, appelé permis A1, existe, mais dans les faits, les Burkinabè les conduisent même sans permis.

 Bon à savoir :

En 2016, le Burkina Faso a retenu les services d’une entreprise française spécialisée dans la sécurité digitale embarquée pour fabriquer ses permis de conduire et ses cartes grises. Dans le but de limiter la contrefaçon, les photographies des permis de conduire seront gravées au laser sur une carte en polycarbonate.

Se déplacer en moto au Burkina Faso

Au Burkina Faso, les motos sont très nombreuses, car elles sont plus économiques que les voitures. Il est possible d’acheter une moto d’occasion à des prix défiant toute concurrence. Si vous n’avez pas envie d’investir dans un véhicule ou que vous avez peur de conduire vous-même, sachez que l’on trouve des taxis-motos à tous les coins de rue, dans les grandes villes.

Selon la police nationale de Ouagadougou, les motocyclettes étaient impliquées dans 1 709 accidents survenus dans la ville en 2016, sur un total de 1 779. Les véhicules en circulation sont souvent vieux et peu fiables. En théorie, le port du casque est obligatoire depuis 2005, mais, en pratique, les Burkinabé sont encore peu nombreux à l’utiliser.

Que faire en cas d’accident de la route au Burkina Faso?

Le numéro d’urgence pour la police est le 17. En dehors des grandes villes, il faut prévenir le poste de gendarmerie le plus proche du lieu de l’accident. Les expatriés peuvent également utiliser le numéro d’urgence du consulat de leur pays d’origine. N’oubliez pas de l’enregistrer dans votre téléphone mobile ou de le noter avant tout voyage en voiture. Si la situation le permet, il est recommandé de ne pas déplacer le véhicule ni les blessés avant l’arrivée des secours.

 Lien utile :

DGTTM

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.
Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
1 Commentaire
haliagroup
haliagroup
il y a 4 semaines

"Au Burkina Faso, les véhicules roulent à gauche." Veuillez corriger svp. les véhiculent rouent à droite depuis toujours au Burkina Faso

Répondre

Voir aussi

Pour faciliter votre déménagement au Burkina Faso, retrouvez les conseils d'Expat.com : choses à prendre, le choix du transporteur, importer un véhicule...
Une fois installé au Burkina Faso, l'ouverture d'un compte en banque vous aidera à mieux gérer votre argent. Expat.com vous indique la marche à suivre.
Si vous vous demandez comment faire pour téléphoner ou avoir accès à internet au Burkina Faso, Expat.com vous brosse un tableau des moyens de communication