Close

Vivre en Côte d'Ivoire et moyen financier

Bonjour à tous,

Je reviens tout juste de trois mois passé en Côte d'Ivoire à travailler dans une ONG. C'était une expérience qui m'a beaucoup forgé, j'en suis revenue énormément changée...
Je souhaite désormais débuter les formalités pour m'expatrier, ou en tout cas vivre là-bas de façon permanente tellement j'ai aimé le pays, la culture... et surtout les personnes que j'ai rencontré...
Je connais déjà des structures là-bas et des gens sur place qui peuvent me conseiller sur un éventuel logement, travail etc.

J'ai 23 ans, je débute dans la vie active. Je suis travailleuse sociale et je me pose beaucoup de questions, surtout sur les moyens dont on peut disposer pour vivre là-bas. Le salaire ivoirien n'étant pas le même que celui de la France.
Je me demandais alors comment un expatrier français qui travaille (dans le social si il y en a parmi vous...!) sur le sol ivoirien réussis à s'en sortir financièrement si il a le salaire ivoirien...?

Merci beaucoup de vos réponses...

Laura

Encore faut il définir ce qu'est le social , etablir l'organigramme et voir qui gagne quoi .
Un smig à 93 euros/mois ,quand il est payé bien sur  n'engage guère à rester  en bas de l'échelle sociale .L'exemple de l'ong où vous avez exercé  vous donne quoi  comme information de départ  ,parce que vous avez pu graviter  dans diverses couches de la population  ainsi que renconter des expatriés je suppose .
La vie est chère  en Afrique même si la monnaie ne l'est pas ,comment avez-vous géré votre budget   ,en tenant compte des avantages  dont vous disposiez  .
Pour ma part ,je doute fort que l'on puisse se contenter d'un salaire local ,ou peut être un temps   court  .

Bonjour!
Merci de votre réponse.

Je suis partie dans le cadre d'un bénévolat, je ne percevais donc aucune ressource mais je connais le salaire des ivoiriens qui travaillent eux-même dans l'ONG (environ 200 000 à 300 000 FCFA pour un assistant social/éducateur spécialisé). J'ai été logé là-bas et je suis partis avec mes propres économies.

Effectivement, entre travailler en France ou en Côte d'Ivoire, il est certain que je gagnerais largement plus sur le sol français. D'où ma question sur l'expatriation, est-ce que l'Etat français a un partenariat avec la CI en terme de grille salariale ou autre, si l'Etat français aident ses expatriés à l'étranger ... Je n'ai aucune idée de comment je peux concilier mon envie de vivre là-bas sans éviter une perte de salaire énorme.

Merci beaucoup

LauraIndo :

Bonjour à tous,

et surtout les personnes que j'ai rencontré...
Je connais déjà des structures là-bas et des gens sur place qui peuvent me conseiller sur un éventuel logement, travail etc.
Laura

Bonsoir,

Bein alors, vous savez tout.

Aussi je doute fort que vous pouvez gagner 2 à 300 000 CFA, dans un premier temps il est préférable d'être sure d'un travail et d'un salaire, et surtout d'avoir un contrat de travail avant que votre vie ici devienne un cauchemar. Penser également à votre retraite, a savoir qu'ici la retraite est le salaire divisé par 2 voir par 3, un salaire de 2 à 300 000 n'est rien, mais vous pouvez vivre, pensez également que vous pouvez avoir des enfants qu'il faudra soigner, envoyer à l'école er nourrir, factures CIE, SODECI, taxi, ect.
Le mieux est de travailler pour un multi nationale. Un retraité en Côte d'Ivoire c'est différent il perçoit sa retraite Française. Le statut d'un salarié Ivoirien sans formation  à 60 000 c'est la misère, je dirais même de la survie.
Faite attention à ce que l'on peu vous dire sur place.

En potassant  le site des expats ,(clic forum puis catégorie )vous allez découvrir  une réalité bien difficile à imaginer ,tout sera à votre charge ,ici pas de travail  : pas de manger ,boire ,et dormir ,pas de soin ,pas de médicament ,aucun remboursement  ,des loyers cash sans  apl ,des factures cash sans aide pour les bas salaires ,les compteurs sont coupés /enlevés  sans préavis  en cas de non paiement  etc...  etc .. Pour votre retraite , oui il faut y penser maintenant , vérifiez  si vous êtes bien déclaré ,ne vous laissez pas berner  par un papier bien écrit et tamponné ,la France est souvent très compliqué avec les expatriés  et n'envisage pas de se pencher sur le destin de ses congénères .
Je rajoute aussi qu'en tant que blanche de peau vous aurez  des prix à négocier impérativement à la baisse .Ceci dit , le sexe  féminin ici est  très prisé surtout  pour  une Française de votre âge ,alors tout peut  aussi se passer à merveille  et  bien sur vous faciliter  grandement la vie   dans tous les domaines  même administratifs.Les Ivoiriens   en règle générale sont" fous "des  blanches  ,alors les cartes seront dans vos mains  .Conviviaux ,gais ,souriants , charmeurs , vous saurez certainement leur rendre  la pareille et gagner   leurs faveurs  ,c'est loin d'être négligeable    si vous pensez  vivre ici . Un sourire  donné ou rendu  arrange bien des choses  .
Il vaut mieux le savoir  à l"avance ,aussi je vous engage à être extrèmement  prudente  et patiente .Bien préparer votre départ  ,lentement , le but est bien  d'avoir une belle vie  n'est-ce pas ?.
200/300 000  par mois  pour un éducateur spécialisé  , c'est peu si on ne connait pas toutes les ficelles du système ,voire impossible   .Je n'ai pas d'information d'ordre technique ,administrative à vous communiquer , de ce côté là il faut que vous fassiez vos  recherches  ,peut-être aurez vous des réponses et  de belles informations pour vous aider .
En espèrant vous apporter quelque chose  ...

Vraiment merci pour vos conseils!

Ah vraiment, j'avais des idées-reçues! J'étais presque persuadée que la France aiderait ses citoyens à l'étranger... surtout pour la retraite! Je comprends mieux que la plupart viennent vivre en Afrique au moment de la retraite, avant cela parait compliqué mais pas irréalisable je garde espoir pour mener à bien mon projet.

Je vais me renseigner davantage mais vos réponses sont déjà très précieuses pour moi.

Pardon Eugenie, quels sont les avantages d'une multinationale ? Merci!

Bonjour Laura,
vous êtes jeune,c'est votre première expérience à l'étranger,
et c'est tout a votre honneur puisque volontaire. :top:
Mais ce n'est qu'une première expérience...
Si vous voulez en faire votre métier,il faut continuer a vous former,
et prendre contact avec de grandes ONG internationales qui œuvrent
partout dans le monde,elles proposent des formations,et des postes
a l'international,et là vous aurez un statut de détaché qui a beaucoup
plus d'avantages qu'un statut "local"...
Exemple :
http://www.acted.org/fr/travailler-avec-acted

Bonjour Aliboron!

Ce n'est pas ma première expérience à l'étranger! Voyager est une de mes passions j'ai traversé l'Europe et j'ai commencé l'Afrique il y a deux ans... J'ai travaillé également en Bulgarie dans un orphelinat où c'était également incroyable. Mais la Côte d'Ivoire... j'en suis tombée amoureuse... Merci pour votre message!

Je vais me renseigner sur le statut de "détaché" qui a l'air de correspondre à mes attentes. Mais ces associations proposent-elles des contrats à durée indéterminée ? Quand vous parlez de me former, vous pensez plus à ce que j'aille jusqu'à un diplôme comme CAFDES... ? 

Mille merci !

Wouawo .. une  globe- trotteuse  ^^...
Et dire qu'il y en a  qui se torturent l'esprit  pour savoir s'il faut voyager ou pas  et pourquoi   et comment  et pour quoi faire  .Je vous jure que c'est vrai  .

Bonjour Laura,
et bravo pour votre engagement !  :thanks:
Tout diplôme est un plus,les ONG recherchent surtout des logisticiens,
qui gèrent a peu près tout sur une mission,mais il y a d'autres formations.
Il y a toutes sorte de contrats,volontaires,CDD,CDI.
Regardez le site de l'Institut Bioforce :
http://www.institutbioforce.fr/
http://www.solidaire-info.org/me-profes … %C3%A9tier

Bonjour Laura

Bienvenue sur Expat.com et le Forum de Côte d'Ivoire.

En effet, bravo pour ton investissement dans cet ONG. Ton expérience intéresserait probablement beaucoup de membres. N'hésite pas à nous en faire part.

Pour ta recherche,  l'intégration dans une ONG internationale est bien sûr la plus solution confortable et sécurisante comme l'a évoquée @Aliboron . Dans ce cas, ce n'est pas vraiment une recherche sur ce Forum  mais plutôt dans ces organismes (que tu peux trouver sur le net) et en particulier ceux qui s'investissent en Côte d'Ivoire. Je sais qu'il y a "Save the Children"... Et ensuite espérer qu'il y ait un poste qui se libère dans ce pays.

Mais je pense qu'il va falloir faire un choix soit tu veux te former dans l'humanitaire pour en faire au moins une partie de ta carrière soit trouver un emploi en Côte d'Ivoire. Dans le premier cas, tu auras probablement peu de chance que ce soit ici. Pour le second, au regard de ton expérience récente, il va être difficile de trouver un emploi suffisamment rémunéré mais continue tout de même à t'informer.... et à lire attentivement les discussions du Forum sur le sujet !!! N'hésite pas à ouvrir une nouvelle discussion si tu as une question précise...

Je te souhaite réussite dans ton projet et espère de lire très souvent,

Bonanjo
Animateur du Forum de Côte d'Ivoire

Bonjour Laura , je suis né a Abidjan et je te dis pas , la vie est très stressante la bas , tu respire de la fumée Gazole ; la poussière, grande pollution, le climat très humide  ,  j'arrive pas a comprendre ton intention d'y aller vivre la bas , pour un premier temps quand tu visites tu vas dire oui c'est pas mal ect... mais crois moi au bout de 2 ou 3 mois tu seras choquée ,  en plus de ça tu parles de 200 ou 300 milles FCFA , c'est rien du tout ,  les loyers  des appartement sont a partir de 400.000 fcfa avec de la chance si tu veux te prendre un ancien appartement dans un bon quartier acceptable, sauf si tu veux louer un coin misérable entouré des ordures  ; écoute je ne te conseille pas du tout (sauf si tu as un grand capital et tu veux investir) ,  mon père vit la bas et il a un grand business qui gagne des millions par mois et il me dit de venir vivre la bas et que je peux en profiter de son business sans me soucier pour gagner des grandes sommes par mois ; mais j'ai refusé ;  je ne veux plus d'Abidjan , on perd notre vie notre jeunesse  .. imagine que quand il pleut une simple pluie , toutes les routes sont bloquées car ils veulent pas respecter les Feu tricolores , , un conseil en or :  si t'es un investisseur ne mets pas ton pieds la bas ,  moi qui peut être investisseur déjà  je ne le ferai plus ; 
investisseur :  oui
salarié : non

Merci @lionel9999 pour ton retour.

Bien sûr cest un ressenti personnel. D'autres ont une vision différente mais dans tous les cas il y a certains problèmes à Abidjan qu'on ne peut nier.

Ce que je remarque depuis que je suis sur le forum c'est l'engouement en général des personnes qui viennent pour un court séjour soit vacances soit missions professionnelles
Mais lorsqu'on y revient pour y etre resident les avis deviennent nettement plus hétérogènes  (hors expat de groupes internationaux). On se retrouve confronté à des soucis quotidiens pour lesquels on est pas spécialement prêt à subir pendant tout le long de l'année.

N'hésitez pas à donner votre avis aussi.
Bonanjo

Abidjan n'est pas le centre du monde ,ni de la Côte d'Ivoire  ,il ne faut pas faire l'erreur de penser  que  la Côte d'ivoire est Abidjan   .Il y a de nombreuses villes bien attrayantes où le bisness marche bien ,le cadre agréable et tous les soucis  susnommés  absents .
A lire certains ,ce pays s'appelle Abidjan  et  est limité à quelques quartiers huppés  sertis de ses petits pauvres .Non non  ,c'est pas ça du tout  , mais pas du tout .

Juste bien se renseigner il y a pas mal de pseudo association ou "ONG" qui ne sont que de vastes escroqueries. N'hésitez pas à demander sur le forum des renseignements si vous êtes intéressée par l'une ou l'autre. Pour le travail, il faut impérativement avoir des amis en RCI et accepter de travailler parfois dans d'autres domaines que le vôtre.

Merci pour toutes vos réponses!
@Aliboron j'ai mis tes liens en favoris aha je vais me renseigner d'un peu plus près voir ce qui peut me correspondre... C'est vraiment chouette d'être aidée ainsi merci!

@Bonanjo cela me ferait plaisir de partager mon expérience, avec grand plaisir. Où puis-je être redirigée ? L'ONG en CI travaillait avec Save ! Mais malheureusement les postes sont rares... Il va falloir que je persévère aha! Car oui en effet trouver un emploi ivoirien pourrait me mettre en difficulté je pense être plutôt en accord avec vous. En quoi les avis sont hétérogènes pour les expatriés ?

@Lionel9999 En effet Babi peut être fatiguant, je faisait facilement 2h à 3h de route dans la journée... Mais c'est quasiment aussi long que Paris ou toutes autres capitales je trouve. Tu travailles en France alors? Ah, moi je serais à ta place, je n'hésiterais pas une seule seconde! Et puis le week-end, il y a toujours moyen de s'évader à Assinie ou autre, un vrai petit coin de paradis...

@ManzoTon66 Merci je vais regarder plus attentivement sur le forum. Aïe, comment peut-on travailler dans d'autres domaines que le nôtre sans compétences autres ?

Mdr pas besoin de compétences, on vous montre et vous faites. J'ai fait de l'immobilier, de la gestion, du chantier, vendu des voitures, des assurances et je dois en oublier.
J'ai eu des propositions comme représentant international d'une usine de produits cosmétiques basée à Yopougon, ou cadre dans une société de sécurité.
Mais il faut être sur place et ne pas hésiter à refuser ce qui vous semble louche. Qqun (un blanc) voulait m'engager pour 350000 FCFA (déjà galère) mais les conditions n'étaient pas nettes. Celui qui a été engagé est mort 3 mois après, tombé d'un échafaudage mal monté.
Mais ces offres sont toutes venue par ami(e)s interposés. Sinon impossible de trouver quoi que ce soit.

@lauraindo

Pour les avis plus nuancés des "anciens" c'est en lisant leurs retours sur le Forum. .. en tout cas mon sentiment. ..Et aussi en discutant avec mon entourage...

Sur les liens de formation humanitaire : très interessants mais nest pas spécialement la voie pour s'installer en Côte d'ivoire au moins dans un premier temps.

Pour rebondir sur le dernier post de @ManzoTon66. La remarque est très sensée à propos de l'importance d'être sur place pour trouver un emploi local. La connaissance est plus importance que la compétence.

@ManzoTon66,  ce serait  sympa de nous transmettre ton expérience sur tes différents boulots. Je pense que beaucoup de nouveaux membres voulant s'installer ici en tireraient un riche enseignement. Merci d'avance

Hmmmm je commence à mieux comprendre. Dit donc, s'expatrier définitivement quand on est jeune n'est pas facile ! Peut-être y a-t-il des multinationales françaises qui rémunère un salaire français en CI alors pour commencer l'installation ?

Je suis d'accord avec Bonanjo concernant tes différents postes! Moi-même je suis intéressée :)

Effectivement il y a un secret que peu de personnes seraient prêtes à appliquer. Cela nécessite de vivre déjà depuis au moins 3 ou 4 ans dans le pays, histoire d'être un peu à l'aise. Ensuite, c'est d'accepter de dépanner les connaissances, amis, même gratuitement (au début). En effet, la première question lors d'un emploi c'est "combien c'est payé?". En RCI c'est différent. Vous pouvez partir d'en bas pour finir tout en haut.
Comment ?  en acceptant tout ce qui semble un tant soit peu correct, en vous investissant. Certes parfois mal payé au début, mais le téléphone ivoirien fonctionne mieux que le téléphone arabe. Si qqun entend que vous travaillez bien, il n'hésitera pas à vous démarcher et votre cote grimpera.
Il y a également "les propriétaires des clés" (chefferies traditionnelles, directeurs etc..) ils/elles ne se montrent pas toujours dans leurs apparats, si vous avez un vrai ami ivoirien (cela peut prendre du temps), celui-ci a assurément quelqu'un d'influence dans ses amis, mais ne le montre pas.
Après 5 ans j'ai été "jugé" par mes amis (dont j'ignorais qu'ils étaient chefs traditionnels), je participais donc aux discussions privées des groupes (attié et baoulé principalement), les jugements, les intronisations etc...) et par ce biais j'ai rencontré le gotha ivoirien. Mais il y a un IMPERATIF, notre "tuteur (ou tutrice), reste et doit toujours rester la première personne qui nous a présenté à la suivante, ainsi en cas de problème, c'est son jugement qui fera foi.
Déroger à cette règle peut vous faire perdre la confiance du groupe.
Au Vietnam c'est pareil, cela fonctionne en groupe et il y a des règles et une fidélité à respecter.

Merci @ManzoTon66 pour ton retour. Tu as eu une vie très riche en CIV et j'espère que tu continueras à nous transmettre ton expérience.

@Lauralndo, tu recherches plutôt une certaine stabilité me semble-t-il ? Bien sûr que les multinationales offrent ce confort mais généralement elles n'embauchent pas pour que tu sois affectée dans tel ou tel pays de ton choix.. Et leurs postes locaux ne sont ouverts qu'aux nationaux. Ils peuvent éventuellement prendre des consultants mais c'est aussi pour des personnes expérimentées. Mais ne désespère pas et continue à t'informer.

Nouvelle discussion