Close

Quitter son pays

Mon avis ne concerne que ceux qui sont capables d'apporter leur contribution au developpement économique de Malte, non de profiter du système comme c'est souvent le cas sur le continent.
A moins d'avoir un programme sérieux et adapté, Gozo est a oublier, seule l'île principale pourra vous offrir les opportunités de developpement/épanouissement de carrière.
Sur le plan médical être bien assuré et ne pas compter sur le régime maltais qui ne couvre pas tout, surtout les médicaments performants mais coûteux. Le formulaire S1 ne servira a rien si vous êtes sujet à une maladie de longue durée, même si celle-ci ne vous empêche pas d'exercer votre métier.
Sur le plan immobilier, si vous projetez un long séjour, mieux vaut acheter un appartement ou une maisonette si elle est bien orientée. Comme sur le continent évitez à tout prix d'acheter dans les grands ensembles qui rapidement deviennent des ghétos et finissent par acceuillir les familles bruillantes et peu éduquées.
Avant d'acheter, vérifiez que vous pouvez installer le chauffage central au fioul, oublier le reste. Si vous prenez cette option alors cela vous changera la vie et vous invitera à rester sur l'île, autrement, pour sûr, vous revendrez mieux un bien équipé de ce mode de chauffage (budget de 1200l/an pour 150m2).
Si vous aimez la mer, cela vaut la peine d'avoir un bateau, sachant que l'hiver dure quand même presque 5 mois.
La vie y est agréable, les maltais aussi. Chacun sa coutume qu'il faut respecter quand on n'est pas chez soi, même si vous achetez un passeport maltais, vous ne serez jamais maltais et c'est normal.....Un français qui recevrai un passeport chinois ne peut prétendre être chinois.....idem pour tous les pays.
Pour conclure, c'est un très bon choix, surtout que l'aéroport de Malte offre de multiples destinations (par comparaison, ce n'est pas le cas de Toulouse), en plus la Sicile n'est pas loin grace à un ferry rapide La Valette-Pozzallo-La Valette. 
Dernier conseil: Pas l'idéal pour les retraités si vous souffrez d'une pathologie longue durée, même si vous pouvez avoir des activités normales. Un grand chien est aussi un problème car il n'y a peu ou pas de chemins vicinaux, malgré que l'on puisse distinguer facilement qu'une grande partie des terrains ne sont plus cultivés et pourraient être repris par l'état pour permettre aux "gens de la ville" de profiter de la nature.

Nouvelle discussion