Mariage mixte au Canada

Bonjour à tous,

L'amour ne connaît pas de frontières, et cela est d'autant plus vrai dans le cadre d'une expatriation !

Quelles sont les formalités à accomplir dans le cas d'un mariage entre un ressortissant canadien et un étranger ?

Comment sont perçus les mariages mixtes au Canada ?

Quels sont les principaux défis d'un mariage interculturel et comment les avez-vous abordés ?

Quels sont pour vous les avantages d'un mariage mixte ?

Avez-vous des anecdotes à partager sur les différences culturelles dans votre relation au quotidien ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Pour ce qui est du mariage c'est relativement simple quand vous vivez déjà au Canada! Votre futur conjoint ou conjointe peu obtenir la double nationalité.
Pour ce qui est des relations hommes femmes, même si on parle français au Québec la mentalité y est Nord Américaine dans une société matriarcale au contraire de la France qui elle reste une société patriarcale! Bref, j'ai fini par divorcer et j'ai deux beaux enfants avec la double citoyenneté!
Pas toujours facile entre latins et nord américains.....

ericboissinot :

Pour ce qui est du mariage c'est relativement simple quand vous vivez déjà au Canada! Votre futur conjoint ou conjointe peu obtenir la double nationalité.

Non, la citoyenneté ne s'acquiert pas par mariage mais uniquement par temps de résidence en étant résident permanent.

Disons que cela facilite l'obtention d'un permis de résidence permanente, première étape vers l'acquisition de la nationalité canadienne.

bjr
je cherche lie une amitie

:top:

Salut ,je suis intéressé par le mariage au canada  est merci.

D'autres prétendent que le mariage est surtout affaire de symbolique, mais c'est oublier un peu vite que cette symbolique a encore quelques réalités matérielles. Ceux qui ont eu à payer des droits de succession par exemple ont pu comparer ce qu'il en coûte à des concubins, des pacsés ou à un couple marié. Le symbolique a toujours bon dos pour occulter une lecture matérialiste de l'histoire ! Il ne s'agit pas de nier les rites et leurs effets, mais que diable, les conditions de vie ne sont pas les mêmes avec ou sans ledit contrat. Ceux qui refusent le mariage savent ce qu'ils perdent en avantages fiscaux et sociaux. A ce titre, on voit mal ce qui peut justifier des inégalités qui ne peuvent paraître que comme des discriminations dans une société démocratique qui a enfin renoncé au caractère pathologique de l'homosexualité. S'il est des hétérosexuels pour faire le choix de renoncer aux avantages au nom d'un idéal de résistance à l'injonction du mariage, c'est le choix même qui est refusé aux homosexuels.

Sir keffet hssen lik hhhhhhh

Nous avons des opinions différentes tout ce qui concerne le mariage et puit étant un africain je deux aspects brièvement à démontrer 1° le mariage étant comme un engagement de deux individus doit être considéré de tous un attitude d'humiliation avec un respect réciproque qui soit définitif pas par malignité pour en tirer profit non non assez ds le contenu pour en disserter mais trop indisposé bon avec le temps on parlera merçi.......!

OUI MA Chère l'amour na pas de frontière  laisse toi guidée par ton chemin

Moi je suis au canada cela fait 2 ans. J'ai vécu une expérience qui m'a choquée.
En effet, je suis africaine et j'ai fait la connaissance d'un beau monsieur québécois et pendant nos fréquentations j'ai toute suite sentit le choc culturel. D'abord à la première invitation
chacun a payé sa part , chose qui ne se fait pas en Afrique. C'est 'homme qui paye. Ensuite, le monsieur était très susceptible, il me faisait des reproches que je trouvais personnellement anodin, néanmoins je lui présentais mes excuses. Et un jour alors que je lui demande pourquoi il n'a pas répondu a mon message il s'est énervé et m' a demandé de ne plus l'appeler. J ai trouvé cela choquant. On s'est fréquenté seulement 2 semaines.
J'avoue que le mariage mixte Nord Américain et Africain ne sera pas facile.

D'un point de vue juridique au Canada le mariage n'a pas vraiment plus d'avantages que l'union de fait. L'état reconnaît légalement et fiscalement le fait de vivre avec la même personne pendant plusieurs années. Une des différences c'est lors de la séparation quand on est marié les choses acquises durant le mariage sont divisés entre les époux et en union de fait chacun repart avec ce qui est à son nom. Il n'y a pas de perte d'avantages sociaux ni fiscaux au Canada d'être marié ou non.

smaynill :

D'un point de vue juridique au Canada le mariage n'a pas vraiment plus d'avantages que l'union de fait.

Lors du décès du conjoint la différence entre être marié ou conjoint de fait est énorme...

silankhé :

Moi je suis au canada cela fait 2 ans. J'ai vécu une expérience qui m'a choquée.
En effet, je suis africaine et j'ai fait la connaissance d'un beau monsieur québécois et pendant nos fréquentations j'ai toute suite sentit le choc culturel. D'abord à la première invitation
chacun a payé sa part , chose qui ne se fait pas en Afrique. C'est 'homme qui paye. Ensuite, le monsieur était très susceptible, il me faisait des reproches que je trouvais personnellement anodin, néanmoins je lui présentais mes excuses. Et un jour alors que je lui demande pourquoi il n'a pas répondu a mon message il s'est énervé et m' a demandé de ne plus l'appeler. J ai trouvé cela choquant. On s'est fréquenté seulement 2 semaines.
J'avoue que le mariage mixte Nord Américain et Africain ne sera pas facile.

Il y a beaucoup de Québécois , ou Canadiens en général qui invitent leur fréquentation, femme, copine en ne la laissant pas payer. En Afrique maintenant, il devient courant que la femme doive payer sa part, les choses ont changé.

Quant à la susceptibilité de l'homme en question, cela n'a rien à voir avec une différence de culture. C'est son caractère tout simplement.

pigkiller :

Lors du décès du conjoint la différence entre être marié ou conjoint de fait est énorme...

Quelle différence par exemple? Pour les pensions ?

Silhanké, vous trouverez un jour la bonne personne; il n'y a pas que la nationalité dans la vie, mais la personnalité également. Le fait de ne pas être marié quand on s'expatrie est bien plus périlleux que lorsqu'on est marié.  D'ailleurs, de nombreux couples autour de moi ont fini par se marier. J'aime ici le chacun paie sa part, entre amis du moins. En couple, au début, c'est normal. Il me paraît plus élégant de faire chacun son tour que de partager l'addition, mais ça c'est un avis personnel.

smaynill :
pigkiller :

Lors du décès du conjoint la différence entre être marié ou conjoint de fait est énorme...

Quelle différence par exemple? Pour les pensions ?

Tout le patrimoine tant immobilier que financier revient aux enfants, le conjoint survivant n'a rien.

Ca va dépendre d'un testament. Au Canada, vous faites un testament en faveur du conjoint marié ou non; sans testament, je ne sais pas comment ça fonctionne ici au Canada. Attention, entre le droit québécois chez le notaire et la common law du ROC. Un testament signé au Québec est normalement valable en Ontario.
J'insiste sur le fait de rédiger un testament, surtout si vous avez des enfants. En cas de décès des deux parents par exemple dans un accident de voiture, ces derniers n'auraient pas le temps de donner des instructions. Ca paraît stupide, mais nous n'avons pas hésité à mentionner que notre fils devrait être renvoyé en France si nous décédions, auprès des membres de nos familles. C'est à la suite d'un accident (un pont tombé sur deux parents à Montréal et laissant un enfant orphelin) qui nous a fait franchir le pas de rédiger un testament. J'insiste vraiment sur l'importance de rédiger un testament.

@emma1068: c'est vrai, j'oublie toujours que c'est le code civil au Québec!

Nouvelle discussion