Close

Revue de presse du mercredi 29 Novembre 2017

Bonjour à tous et surtout aux parents dont les enfants sont scolarisés dans les établissements français...

L'annonce d'une énorme coupe budgétaire de l'AEFE était à attendre depuis fort longtemps.

Il était aussi évident que les postes expats n'étaient plus reconduits basculant vers des résidents locaux. Et maintenant carrément vers des contrats locaux...

J'espère que les parents se mobiliseront en masse au Maroc. Les protestations devant l'école Gauguin AGADIR réunissaient à peine une trentaine de parents lors de la fermeture programmée!

Une vraie honte tellement les parents se sentaient peu concernés car blindés de tunes.

Le son de cloche sera sans doute différent quand ils verront à la rentrée 2018 les frais bondir de 50% ou plus, ou bien voir qu'ils déboursent des frais énormes pour un service qui ne suit pas avec des contrats locaux ayant seulement une licence, pas de formation pédagogique, pas de formation carrière...

Je rappelle juste qu'au vu des frais d'inscription+scolarité à l'AEFE ou OSUI ou MLF  il revient moins cher d'inscrire son enfant au cours du CNED et de payer un précepteur.

La bergamote, si je peux rajouter que la qualité de l enseignants laisse un peu à désiré ! Nouveaux arrivants au maroc avec mes enfants depuis septembre, j ai pu constater que franchement c était pas top au lycée de rabat ! Il a pourtant très bonne réputation mais au vue de tous ce que je constate je suis vraiment énervé de payer une ecole si cher pour rien ,,,, mes enfants étaient en zep dans la région parisienne et franchement l investissement des professeurs étaient bien mieux !

De mon côté, quand mes enfants avaient des instits titulaires de l'Education Nationale je ne peux nier que l'investissement et l'expérience étaient au rdv!

Il a suffi d'une année avec une instit ayant à peine une licence (sans rapport avec le métier d'institutrice d'ailleurs) et quelques années d'expérience dans une école privée marocaine (donc pédagogie française et programme français non maitrisés...) pour que le dégoût s'installe rapidement!

Les lycées français ont 'bonne réputation':

- car la colonisation mentale est encore là alors que le privé marocain n'a rien à envier à l'école française
-car les parents déboursent des SOMMES ENORMES alors oui ils préfèrent rester dans le déni et vous dire ''ah ouiii mes enfants sont à la mission le niveau est top".  Ils ne vous donneront pas l'autre facette, absence non remplacée, frais énormes, pédagogie qui se détériore les poussant à prendre un prof privé en maths et en physiques et en anglais etc etc...Alors "oui la mission c'est super habiba..." comme je l'ai souvent entendu.

Nouvelle discussion