Close

Les raisons de renoncer au Cameroun

lydwinp :

oh là là là

Comme tu dis....

C'est bien vrai que le Cameroun est un pays difficile, compliqué, plein de tracasseries et si on ne l'aime pas, si on ne l'adopte pas, on ne peut pas réussir à surmonter tout ça, quel que soit le projet, l'entreprise.

On parle des Chinois, des Libainais... Moi je connais beaucoup de Camerounais qui font des affaires ici, la plupart de ceux que je côtoie sont revenus après avoir fait plusieurs années hors du Cameroun, ils ont eu la vie dure aussi à leur retour, les tracasseries, le découragement... certains repartent. Mais ces Camerounais là qui restent, démarrant souvent de zéro contrairement à ce que l'on pense, ils aiment et construisent le Cameroun, ils renoncent à la facilité, ils sont des exemples pour moi, ils m'ont appris à adopter le Cameroun, un peu comme on adopte un enfant qui dérange, mais qu'on aime malgré tout, qu'on veut voir grandir.

Après bientôt 7 ans dans ce pays, je suis fière que nous n’ayons pas renoncé au Cameroun, car aujourd'hui je vois enfin le bénéfice de tous les sacrifices... je suis fière de voir mes enfants grandir ici, malgré le sentiment d'insécurité parfois, je suis fière d'aimer le Cameroun malgré ses défauts, je suis heureuse d'avoir appris à apprécier certaines choses que je détestais auparavant... bref, je m'y sens chez moi, et ce, bien que mon mari et moi puissions discuter pendant des heures et des heures sans nous fatiguer de tout ce qui ne va pas au Cameroun et avec les Camerounais (je précise: il est Camerounais).

Je voulais donc insuffler un peu d'amour et d'espoir à cette conversation et aussi suggérer qu'il est bien d'écouter les critiques, elles sont souvent fondées en partie, même si elles ne disent pas tout, ça ne vaut pas le peine de s'en offenser. Si vous me demandez, je pourrais écrire des pages en matière de critique du Cameroun... mais ça n'empêche qu'au final, le Cameroun c'est mon pays d'adoption, je l'aime, il m'a fait grandir et je crois que c'est possible d'y faire des affaires et de réussir, mais pour y arriver, comme on dit au Québec: attache ta tuque avec de la broche! (autrement dit: enfonce bien ton bonnet, car il y a beaucoup de vents et tu risques de le perdre).

Sososweeth :

C'est bien vrai que le Cameroun est un pays difficile, compliqué, plein de tracasseries et si on ne l'aime pas, si on ne l'adopte pas, on ne peut pas réussir à surmonter tout ça, quel que soit le projet, l'entreprise.

On parle des Chinois, des Libainais... Moi je connais beaucoup de Camerounais qui font des affaires ici, la plupart de ceux que je côtoie sont revenus après avoir fait plusieurs années hors du Cameroun, ils ont eu la vie dure aussi à leur retour, les tracasseries, le découragement... certains repartent. Mais ces Camerounais là qui restent, démarrant souvent de zéro contrairement à ce que l'on pense, ils aiment et construisent le Cameroun, ils renoncent à la facilité, ils sont des exemples pour moi, ils m'ont appris à adopter le Cameroun, un peu comme on adopte un enfant qui dérange, mais qu'on aime malgré tout, qu'on veut voir grandir.

Après bientôt 7 ans dans ce pays, je suis fière que nous n’ayons pas renoncé au Cameroun, car aujourd'hui je vois enfin le bénéfice de tous les sacrifices... je suis fière de voir mes enfants grandir ici, malgré le sentiment d'insécurité parfois, je suis fière d'aimer le Cameroun malgré ses défauts, je suis heureuse d'avoir appris à apprécier certaines choses que je détestais auparavant... bref, je m'y sens chez moi, et ce, bien que mon mari et moi puissions discuter pendant des heures et des heures sans nous fatiguer de tout ce qui ne va pas au Cameroun et avec les Camerounais (je précise: il est Camerounais).

Je voulais donc insuffler un peu d'amour et d'espoir à cette conversation et aussi suggérer qu'il est bien d'écouter les critiques, elles sont souvent fondées en partie, même si elles ne disent pas tout, ça ne vaut pas le peine de s'en offenser. Si vous me demandez, je pourrais écrire des pages en matière de critique du Cameroun... mais ça n'empêche qu'au final, le Cameroun c'est mon pays d'adoption, je l'aime, il m'a fait grandir et je crois que c'est possible d'y faire des affaires et de réussir, mais pour y arriver, comme on dit au Québec: attache ta tuque avec de la broche! (autrement dit: enfonce bien ton bonnet, car il y a beaucoup de vents et tu risques de le perdre).

Très beau témoignage dans lequel m'y retrouve aussi.

Bonne continuation

c'est dommage pour vous. ma chère camerounaise, on est toujours bien chez soi. si la vie était rose chez eux ils ne viendraient pas chez moi. tu es libre de partir ou tu te sent à ton aise mais t'as pas le monopole d'insulter mon pays là ou reposent les miens. rien ne va ici quel effort personnel as tu fourni pour changer? chacun doit apporter sa pierre pourquoi attendre que se soient le autres qui fassent pour critiquer? même les américains qui sont la première puissance du monde ne vivent pas dans un paradis. la révolution ne viendra pas des autres, mais de nous mêmes les camerounais.

merci pour ce témoignage. j'y trouve des critiques constructives et c'est ce que nous attendons de tous pour avancer. un porteur de projet s'est plaint et nous avons le devoir de l'aider à ne pas quitter le bateau Cameroun, au lieu de l'encourager à partir car il pleut sur tous les toits

Kete,
Je t'offrirai un pot s'il arrivait que l'on se rencontre un jour. Voila le genre de propos que j'aime vraiment entendre car, ils ont généralement trop de temps pour critiquer et moins quand il s'agit du travail. La marne ne tombera jamais du ciel.  Qui eu crû???? La Chine dans les années 70 était encore un pays du tiers monde. Mais de nos jours, même si c'est pas encore officiel,elle est la première puissance économique mondiale. Seul l'endurance dans le travail paie.

Toutes les réponses sont très inintéressantes pour voir les motivations de chacun. Personnellement je reste, après 12 ans d'expérience au Cameroun, persuadé que l'on peut évidemment vivre très heureux au Cameroun, y investir ( même beaucoup comme je l'ai moi même fait) reste que tout est question d'ouverture d'esprit et de s'entourer ( ou se marier ! ) avec UNIQUEMENT des personnes hyper fiables. J'aime beaucoup le peuple Camerounais mais je ne ferai Jamais d’affaires avec 99% des Camerounais. reste 1% hyper sérieux, fiables, honnêtes 100%, compétents etc. .J'aide les gens de mon village, le village de ma belle famille, je forme mes collaborateurs qui sont sans doute les mieux payés de l'endroit ( et a date fixe) ou je vie, je les respecte et malgré mon fort caractère souvent trop dur de Breton,nous nous aimons, en un mot. Quand vous aurez travaillé avec des Indiens, Chinois, Norvégiens, brésiliens, allemands, turcs, iraniens, isaeliens, américains, russes, myanmar etc etc ( j'ai travaillé avec plus de 100 nationalités de partout dans le monde), vous trouverez énormément de qualités aux Camerounais  ( sauf les affaires ! )par rapport aux occidentaux qui ont perdu 99% de leurs valeurs.. Il faut juste être averti des mentalités ( mais comment l'être quand on arrive tout naif dans ce pays? ), puis mettre les limites, Je remercie Dieu ( voila souvent au Cameroun ce que les " Blancs "ne comprennent pas du tout , raison de tant d'incompréhensions, qui mettra un post sur ce sujet ? ) d'être entouré d'une équipe de Camerounais formidable qui me font honneur et que j'aime.

Dubai,
Je ne crois pas que tout le monde sur ce fil critique, pour critiquer.
Il y a des personnes qui ont été réellement déçues, il ne faut pas en plus les juger.
Je ne pense pas non plus qu'ils sont tous des fainéants.
Ils ont choisi votre pays, tout comme beaucoup de votre pays sont allés ailleurs.
Je ne vois pas ou est le problème, vu que depuis  le monde est monde, tous nous venons de quelque part, Le problème est que nous ne voulons pas l'admettre, et pourtant si nous réfléchissons...
Pour ma part, je me considère cytoyenne du monde.
Je ne pense pas non plus que j'ai profité ou exploité qui que ce soit, avant tout le respect.
Et là ne cherchons pas trop, nous risquons d'avoir des surprises, des surprises énormes-
Le respect se construit chaque jour de notre vie

Eureka,
Je ne crois pas avoir manquer du respect à qui que ce soit. Je m'excuse si certains de mes propos perturbent quelques âmes sensibles mais, j'estime et j'accorde un peu de crédit à ce que je dis. Nous sommes Camerounais et on se connait assez bien . Nous rêvons tous de millions mais, combien se mettent sérieusement au travail??? Bien-sûr que beaucoup ont été déçus mais, parfois c'est aussi nécessaire de faire une introspection afin de voir si la démarche entreprise était sans faute( étude de marché...) "Citoyen du monde " c'est un propos très rare dans mon jargon

merci bcp

Dubai,
Tout d'abord bon week-end, Je n'ai pas pensé un instant que vous manquiez de respect, j'essayais simplement de me mettre dans la situation des personnes déçues, pas plus.

Citoyenne du monde fait partie de mon langage, si cela ne plait pas, cela ne me regarde pas, trop drapeau, trop nation, finissent toujours mal, dans un monde moderne nous sommes tous appelés à travailler quelque part, et je me vois mal dire sans arrêt je suis fière d'être ceci ou cela, dites vous qu'il y aura toujours quelqu'un qui merdeusement répondra si tu n'es pas contente retourne chez toi,
Une personne, son pays on peut les aimer dans sa tête, dans son coeur, sans en faire une démonstration permanente, nous n'avons rien à prouver dans la vie, les actes parlent pour nous.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Cameroun

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Cameroun.

Déménagement au Cameroun

Conseils pour préparer votre déménagement au Cameroun

Assurance voyage Cameroun

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Cameroun

Billet d'avion Cameroun

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Cameroun