Close

Adoption en Grèce

Bonjour à toutes et à tous,

est-ce qu’un couple (étranger ou non) peut adopter en Grèce?

Est-ce que que la procédure d'adoption en Grèce est compliquée  ? Les formalités prennent-elles beaucoup de temps?

Votre témoignage nous intéresse :)

Merci, je vous souhaite une excellente journée,

Christine

L'adoption n'est pas très répandue en Grèce, le plus souvent elle a lieu à l'intérieur de la famille, on adopte un neveu, nièce pour des raisons matérielles notamment, je ne connais pas précisément la procédure

Bonjour Astre,

Merci pour cette info :)

Bonjour

Evidemment qu'i il existent des procédures pour adopter en Grèce. Il existe en Grèce trois grands orphelinats : celui d'Athènes, qu'on appelle "I Mitera" qui reçoit environ chaque année plus de 200 demandes de futurs parents; à Thessalonique (dans le nord de la Grèce) l'orphelinat "Agios Stylianos" et un autre dont je ne me souviens plus le nom.

Ce qu'il faut savoir c'est que la plupart des enfants ne sont "adoptables" que si les parents ont abandonné leurs droits. Ils y laissent leurs enfants soit parce qu'ils ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, soit ils ont des problèmes de santé ou soit malheureusement sont par ex. toxicomanes. Ceux ci ne seront pas adoptés dans le sens pure du terme.

après une brève recherche, je lis dans des sites grecs qu'il y a deux sortes d'adoption : l'adoption d'état (via les centres ou orphelinats suscités ou l'adoption privée. La première prend du temps, les enfants abandonnés peuvent rester en orphelinat pendant de nombreuses années avant d'être adopté. La procédure passe par l'établissement d'un dossier qui comprend des recherches sur la famille qui adopte, leur situation financière, immobilière (sont ils propriétaires...) s'il existe d'autres enfants dans la famille etc. Un peu comme en France. Le temps d'attente est en moyenne de 5 ans quand le dossier est accepté.

Sinon il y a le choix de l'adoption privée. Il paraît que la Grèce est l'un des rares pays qui autorise ce mode d'adoption. La procédure est apparemment plus simple, mais risquée. Les parents biologiques et futurs parents sont mis en relation via un médiateur. Un dossier sera déposé dans les préfectures de région, une enquête sera menée. Ils parlent d'un délai d'attente de six mois. Aucun dédommagement financier ne doit être donné aux parents biologiques.

En aucun cas, il ne faudra accepter des médiateurs qui ne soient pas "agréés" par les préfectures de région. De nombreux cas, d'abus, de vols de nourrissons ont été rapportés par la presse. Et en particulier ces derniers temps.

Les enfants "abandonnés", adoptables, sont malheureusement souvent atteint de maladie ou handicapés.Dans ce cas, les temps d'attente pour adopter un enfant sont beaucoup plus cours (on parle même de six mois!). 

Enfin il existe en Grèce un système où les enfants abandonnés ou laissés au orphelinats pour incapacité sont donnés à des familles qui va les élever jusqu'à leur 18ème anniversaire. Ces familles n'adoptent pas ces enfants mais les élèvent dans un environnement familial, soutenu par des équipes d'experts de l'orphelinat.

Dans tous les papiers que j'ai pu trouver, je n'ai trouvé aucune indication sur l'adoption par des couples de futurs parents étrangers (non Grecs).

site du centre "I Mitera'' http://www.kvmhtera.gr


bon courage

Nouvelle discussion