A propos des Iles Fidji


Issues d’anciennes montagnes volcaniques et d’eaux océaniques tropicales, les îles Fidji sont mondialement connues pour leur nature paisible et leurs stations balnéaires aux formules tout compris. Mais au-delà de leur apparence digne d’une carte postale, les îles Fidji attirent les explorateurs de par leur passé complexe, leurs fortes traditions culturelles et leurs habitants amicaux.

La République des Fidji est un archipel de 332 îles (dont 110 habitées) dans l'océan Pacifique Sud. S’étendant sur plus de 18 274 km2, les îles sont peuplées par des iTaukei (les Fidjiens indigènes), des Indiens, des Rotumans et d'autres groupes ethniques. L'anglais, le fidjien et l'indien sont les trois langues officielles, et le dollar fidjien (FJD) est la devise officielle.

Suva est la capitale de la République des Fidji, et au nombre des autres grandes villes figurent Nadi, Taveuni, Labasa et Levuka. L'économie des Fidji repose principalement sur le tourisme. Cette capitale mondiale pour les lunes de miel est adorée par les voyageurs de tous âges pour sa beauté naturelle exceptionnelle et ses majestueux récifs coralliens qui en font l'un des meilleurs sites de plongée au monde. Les îles ont toutes les infrastructures nécessaires pour des vacances relaxantes, des complexes balnéaires haut de gamme à des lieux de villégiature plus économiques, et offrent une excellente sélection de choses à voir et à faire.

Si vous êtes aux Fidji, vous ne pas manquerez d’activités auxquelles vous adonner, des bains de soleil sur la plage, de la plongée sous-marine et du jet ski à la découverte des monuments culturels et historiques et à la rencontre des riches flore et faune locales. Si vous voulez faire la tournée des îles, plusieurs compagnies de croisière locales proposent des navettes entre les îles. Alternativement, vous pouvez prendre un hydravion.

Les résidents de la plupart des pays n’ont pas besoin de visa pour se rendre aux Fidji et peuvent y rester jusqu'à 40 jours, mais d'autres ressortissants étrangers devront demander un visa avant leur voyage.

En raison de la situation politique parfois tumultueuse du territoire, la population expatriée n’y est pas très importante. Des perspectives d'emploi limitées et la difficulté du processus d'obtention d’un permis de travail doivent également être pris en compte avant de décider de s’installer à long terme sur l'île.