Protection des panaméens contre mariage par intérêt

Bonjour,

Beaucoup de mariages "suspicieux" se déroulent au Panama depuis de nombreuses années, entre des femmes panaméennes et des hommes colombiens / vénézuéliens ou vice versa. Ces mariages, pour le moins douteux qui apparaissent par magie après 4/5 mois de relation, sont pour la plupart les conséquences d'un seul intérêt des colombiens ou vénézuéliens : la résidence permanente et la nationalité panaméenne (le graal pour ces populations de pays pauvres)

Existe-il une loi qui protège ce système ? Ou est-ce que le gouvernement accepte la condition : si marié ou si bébé avec une panaméenne = résidence permanente attitré sans aucun soucis ?

Par exemple, pour les français et françaises, un(e) ressortissant(e) hors UE qui se marie ou obtient un bébé avec une personne française ne donne pas droit à une residence permanente. Une condition entre en ligne de compte dans la demande de résidence permanente : la condition est 10 ans de vie en France (si la personne réside 3 ans hors France sur ce laps de temps de 10 ans, la demande est rejetée). Ceci représente une belle manière de protéger les français et françaises des mariages par intérêt.

Qu-en est-il au Panama ? Le gouvernement s'est-il penché sur le sujet ? Existe-t-il une condition (lors de la soumission d'une demande de residence permanente) qui protège les panaméens et panaméennes contre ce phénomène ?

Michel.

Nouvelle discussion