Gérer le stress d'une expatriation en Belgique

Bonjour à toutes et à tous,

Partir à l'étranger peut être source de stress : quitter son environnement pour débuter une nouvelle vie en Belgique est à la fois excitant et angoissant ! Pour s'y préparer au mieux, nous vous proposons de partager quelques conseils pour bien vivre cette expérience.

Comment bien se préparer pour une expatriation sereine en Belgique ?

Quels sont les principaux points à prendre en compte dans le cas d'une expatriation et qui peuvent être stressants ?

Qu'est-ce qui a constitué ou constitue une source de stress pour vous ?

Comment l'avez-vous surmonté ?

Quels sont vos conseils pour appréhender ce changement de vie en douceur et vos astuces pour bien gérer son stress ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Bien le bonjour Priscilla,

Ce n'est pas plus stressant de s'expatrier dans un pays ou dans l'autre. Tout est question de préparation et de réflexion.

Il faut :
- Accepter le fait que l'autre pays ne fonctionne pas et ne fonctionnera jamais comme votre pays d'origine
- S'ouvrir et parler avec les gens. Car c'est à vous de vous intégrer. Pas aux autres à s'adapter à vous !
- Admettre qu'il peut exister d'autres traditions et manières de vivre que la vôtre.
- Admettre le risque potentiel de discrimination raciale/religieux/culturel...
- Lire le plus possible de documents concernant le futur pays d'expatriation.
- Prendre en compte que si vous partez en couple, l'intégration la plus difficile va être pour le(la) conjoint(e) qui ne travaille pas et va se retrouver coincé(e) à la maison sans personne avec qui parler...
- Ne surtout pas mettre les enfants dans une école privée qui regroupent les enfants expatriés dans une sorte de ghetto. Car les enfants ont une facilité d'intégration et d'adaptation que les parents dans 99% des cas sont incapables d'imaginer.
- Ne vous installez pas dans un quartier regroupant des personnes originaires de votre pays et/ou d'autres expatriés. Car de nouveau vous risquez de vous enfermer dans un ghetto qui vous rendra encore plus difficile l'intégration locale.

Tout est dit dans le message précédent.J'y adhère à 100%.

Bonjour et merci pour l'analyse, vous avez tout réunis en un mail.

Bien cordialement,

Trifaux Dany

Modéré par Bhavna il y a 4 mois
Raison : La publicité gratuite n'est pas autorisée sur le forum.
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonsoir,

Phipiemar fait une synthèse que je qualifierais de  chirurgicale ..et technique . soutenue par d'autres personnes de ce forum.... je peux le comprendre considérant son passé d'expatrié et certains, propos  sont cashs et  peuvent aider ...  parce  qu'ils relèvent et révèlent  l’expérience et au fond c'est bien ce que l'on recherche ... l’expérience et le partage...

Si cela est pragmatique...il n'en reste pas moins qu'une expatriation reste de l'ordre de  l'intime ...elle trouve sa source dans une ou des histoires  de vie....  que rien n'est simple entre une réalité, un rêve ou une réalité  ...cependant pour une première expérience en  la matière il n'est nullement évoqué la nature fragile que représente le poids  de ce choix par l’entourage .... voir de la culpabilisation .. de faire ce choix . Alors voilà je voulais juste dire que le stress peut  aussi venir d'ailleurs ....

Bien le Bonsoir
respectueusement

Bonsoir,

Phipiemar fait une synthèse que je qualifierais de  chirurgicale ..et technique . soutenue par d'autres personnes de ce forum.... je peux le comprendre considérant son passé d'expatrié et certains, propos  sont cash et  peuvent aider ...  parce  qu'ils relèvent, révèlent...l’expérience et au fond c'est bien ce que l'on recherche ... l’expérience et le partage...

Si cela est pragmatique ...il n'en reste pas moins qu'une expatriation reste de l'ordre de  l'intime ...elle trouve sa source dans une ou des histoires  de vie....  que rien n'est simple entre une réalité, un rêve ou une  autre réalité  ...cependant pour une première expérience en  la matière il n'est nullement évoqué la nature fragile que représente le poids  de ce choix par l’entourage .... voir de la culpabilisation .. de faire ce choix . Alors voilà je voulais juste dire que le stress peut  aussi venir d'ailleurs ....

Bien le Bonsoir
respectueusement

Bien le bonjour Justelle,

Tu as en partie raison. Car si on raisonne suivant ton écrit, le simple fait de quitter le cocon familial pour aller vivre autre part seul(e) ou en couple représente déjà une expatriation...

Mais si tu charges déjà tes épaules avec un "tel" fardeau sentimental, 99.99% des cas, l'expatriation +/- lointaine va rater...

Je reconnais faire partie des gens dont l'expatriation est une habitude. Et pour moi, chaque expatriation est comme un nouveau livre avec ses bons et ses mauvais rebondissements. Puis quand arrive la fin, je le referme et je passe à autre chose.

Bonjour Justelle,

Entièrement de votre avis, une expatriation a son lot de sentiments et questionnements à gérer.

On ne peut faire l'impasse sur l'entourage, sa propre culpabilisation...
Il est bien plus facile de faire des démarches administratives, rechercher emploi et logement etc que d'aborder les problèmes affectifs avec sérénité...

Expat part-Time depuis 7 ans en hiver, je n'ai pas encore résolu mes états d'âme.

Bonne journée !

Nouvelle discussion