Close

prévention du paludisme

Bonjour,

Je vais à Libreville pour six mois avec mon conjoint qui va y travailler. J'aimerais savoir si en général les expat prennent un anti-paludisme en prévention ou en traitement après le début des symptômes. Au Canada, on nous suggère un comprimé quotidien en prévention. Les canadiens qui ont vécus de long séjour en Afrique semblent préférer la médication en traitement. Comme la médication en traitement n'est habituellement pas prescrit pour les voyages à l'étranger, on n'a pu me renseigner sur son efficacité à comparer à la médication en prévention.

Merci si vous pouvez m'éclairer un peu sur le choix que je devrai faire. Mon départ pour la Gabon devrait avoir lieu entre le 29 septembre et le 2 octobre.

Josée

Bsr Josée, voici la réponse de 02 amis :
Alain Expat: Bonjour Michel
Tu peux dire à Josée que le Palud est toujours la 1ère cause de mortalité en Afrique.
Il est donc conseillé qu'elle se rapproche d'un centre médical spécialisé dans les maladies tropicales afin d'y prendre et de suivre leurs consignes.
Bonne journée

Hind Expat : Salut Michel
J'ai pris le médicament 1 semaine mais compte tenu des effets secondaires (troubles de la vue,détérioration de la flore intestinale) je n'ai pas continué
Il existe des médicaments pas cher et efficace en cas de soupçon d'infection au paludisme et il faut a ce moment disposer de coordonnées de médecin compétents et réactifs et d'avoir une pharmacie avec les médicaments adéquats
Après tout dépend ou la personne habite si elle est dans un milieu où il y a beaucoup de moustique elle a plus de chance de le contracter, Moi par ex J en ai quasiment pas.
Bonne lecture
Michel Ange

JoseeM :

Bonjour,

Je vais à Libreville pour six mois avec mon conjoint qui va y travailler. J'aimerais savoir si en général les expat prennent un anti-paludisme en prévention ou en traitement après le début des symptômes. Au Canada, on nous suggère un comprimé quotidien en prévention. Les canadiens qui ont vécus de long séjour en Afrique semblent préférer la médication en traitement. Comme la médication en traitement n'est habituellement pas prescrit pour les voyages à l'étranger, on n'a pu me renseigner sur son efficacité à comparer à la médication en prévention.

Merci si vous pouvez m'éclairer un peu sur le choix que je devrai faire. Mon départ pour la Gabon devrait avoir lieu entre le 29 septembre et le 2 octobre.

Josée

Bonjour Josee, bonjour tout le monde,
Je crois qu'en recherchant sur le forum, vous aurez trouvé quelques pistes intéressantes. Il est difficile cependant de vous donner une réponse claire et tranchée car la réaction aux antipaludéens préventifs est différente pour chaque individu et il en va de même pour les conséquences de cette maladie. Il faut faire l'équation entre le risque d'attraper cette maladie très grave et parfois mortelle et les effets secondaires éventuels suite à la prise du traitement préventif. Pour compliquer la question il faut savoir que les moustiques sont plus ou moins virulents et nombreux suivant les saisons. Je ne sais pas pour le Canada, mais en France, les médecins généralistes sont très compétents pour répondre à ces questions et délivrer le traitement préventif adéquat. Je préciserai aussi que le Gabon est très bien équipé pour détecter cette maladie et apporter la réponse nécessaire, souvent par perfusion. Enfin, il faut savoir que le traitement prophylactique n'est qu'un moyen à ajouter à la prévention de cette maladie, car dans ce domaine aussi l'absence de risque n'existe pas. Précisons aussi que les antipaludéens sont en vente libre dans les grandes pharmacie de Libreville.
En espérant que mon intervention vous aidera pour prendre votre décision, je vous souhaite un très bon séjour au Gabon.
Animasana.

Bonjour JOSEE
Avec mon doux sommeil, je reviens ce matin sur ce problème de prévention du paludisme.
Tout d'abord le paludisme encore appelé Malaria est une maladie des zones tropicales, et le taux d'infection varie en fonction des pays où on se trouve. comme on a dit en haut, au Gabon je n'ai pas trop entendu parlé de paludisme comme au Cameroun. Au Cameroun dans les familles quand une personne est malade, alors à 90% c'est le PALUD. la question est de savoir comment prévenir le Palud?
* L’un des moyens les plus efficaces de se protéger du paludisme est de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. c'est ce moyen qui a permis de réduire à une grande échelle le taux d'infection du paludisme.
* Il faut aussi vivre dans un quartier propice, ceci est aussi important, car la présence des moustiques sera réduite dans un quartier résidentiel, où il n'existe pas des mares d'eaux stagnantes,  dératiser par moment la maison et ses alentours.
* Utiliser les insecticides électriques en cas de présences des moustiques dans la maison
* L'usage du climatiseur réduire grandement la présence des moustiques, car ceux-ci n'aiment pas le froid,

*pour les comprimés, il existe réellement prévention comme LA NIVAQUINE, LA MALOXINE, Méfloquine (Lariam®250) et bien d'autres. Mais seulement la dosage de prévention est entièrement différent d'un dosage de traitement selon l'âge. Alors je vous conseillerai avant votre départ de rencontrer un spécialiste des maladies en zones tropicales qui est très capital pour avoir les consignes de santé pour votre famille. Quand on voyage il y a plusieurs consignes pour la famille, surtout pour les enfants.
* En somme, le Gabon est bien équipé pour prévenir et lutter contre cette maladie, car la majorité de produits pharmaceutiques français se retrouve au Gabon.
Bon je ne serai plus long, je commence déjà mon boulot.
je vous conseillerai aussi de lire cette article du Centre de Louis Pasteur pour quelque consigne avant le voyage : https://www.pasteur.fr/fr/centre-medica … -generales

BONNE PREPARATION DU VOYAGE
MICHEL ANGE depuis LIBREVILLE

michelange007 :

Bonjour JOSEE
Avec mon doux sommeil, je reviens ce matin sur ce problème de prévention du paludisme.
Tout d'abord le paludisme encore appelé Malaria est une maladie des zones tropicales, et le taux d'infection varie en fonction des pays où on se trouve. comme on a dit en haut, au Gabon je n'ai pas trop entendu parlé de paludisme comme au Cameroun. Au Cameroun dans les familles quand une personne est malade, alors à 90% c'est le PALUD. la question est de savoir comment prévenir le Palud?
* L’un des moyens les plus efficaces de se protéger du paludisme est de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. c'est ce moyen qui a permis de réduire à une grande échelle le taux d'infection du paludisme.
* Il faut aussi vivre dans un quartier propice, ceci est aussi important, car la présence des moustiques sera réduite dans un quartier résidentiel, où il n'existe pas des mares d'eaux stagnantes,  dératiser par moment la maison et ses alentours.
* Utiliser les insecticides électriques en cas de présences des moustiques dans la maison
* L'usage du climatiseur réduire grandement la présence des moustiques, car ceux-ci n'aiment pas le froid,

*pour les comprimés, il existe réellement prévention comme LA NIVAQUINE, LA MALOXINE, Méfloquine (Lariam®250) et bien d'autres. Mais seulement la dosage de prévention est entièrement différent d'un dosage de traitement selon l'âge. Alors je vous conseillerai avant votre départ de rencontrer un spécialiste des maladies en zones tropicales qui est très capital pour avoir les consignes de santé pour votre famille. Quand on voyage il y a plusieurs consignes pour la famille, surtout pour les enfants.
* En somme, le Gabon est bien équipé pour prévenir et lutter contre cette maladie, car la majorité de produits pharmaceutiques français se retrouve au Gabon.
Bon je ne serai plus long, je commence déjà mon boulot.
je vous conseillerai aussi de lire cette article du Centre de Louis Pasteur pour quelque consigne avant le voyage : https://www.pasteur.fr/fr/centre-medica … -generales

BONNE PREPARATION DU VOYAGE
MICHEL ANGE depuis LIBREVILLE

Bonjour Michel, bonjour à tout le monde
Je souhaite apporter quelques précisions à vos écrits. Si vous n'avez pas entendu beaucoup parler du paludisme au Gabon, vous avez de la chance. Comme vous le savez je ne vis pas au Gabon mais à chacun de mes séjours j'ai vu des personnes touchées par cette maladie. Dans ma belle famille, je ne compte plus les cas d'hospitalisation suite à cette pathologie! Cette maladie est présente partout où vivent les moustiques, en Afrique comme dans les autres zones tropicales où équatoriale. Je me suis fais piquer plusieurs fois à Libreville et ailleurs, dans les quartiers " sous intégrés" ainsi que dans les quartiers plus  favorisés, car comme vous le savez, les insectes ignorent ces subtilités géographiques et sociales. Je ne crois pas que "le paludisme ait été réduit à grande échelle"..... hélas ! La moustiquaire reste un des moyens de prévention, rien de plus. Votre explication sur le "diagnostique" du palud pose problème car à force d'ingurgiter des antipaludéens à tord et à travers, l'infection devient résistante à certains médicaments et c'est le cas au Gabon ! Je demanderai donc à notre amie Josee d'adopter la mème conduite que la mienne à la fin de son séjour; à savoir de rapatrier les anti paludéens, sauf d'être vraiment certain de l'opportunité de l'utilisation qui en sera faite (dispensaire, médecin, hôpital etc). Bien entendu, tous les autres médicaments inutilisés seront distribués directement à la population Gabonaise.
Il existe en France deux sortes de traitements préventifs : - de 16 ans enfants; et adultes, c'est aussi simple que cela, et il est parfaitement inutile d'aller voir un spécialiste des maladies tropicales pour du préventif; les médecins traitants étant parfaitement renseignés et compétents pour répondre à la demande.
Animasana

michelange007 :

Bonjour JOSEE
Avec mon doux sommeil, je reviens ce matin sur ce problème de prévention du paludisme.
Tout d'abord le paludisme encore appelé Malaria est une maladie des zones tropicales, et le taux d'infection varie en fonction des pays où on se trouve. comme on a dit en haut, au Gabon je n'ai pas trop entendu parlé de paludisme comme au Cameroun. Au Cameroun dans les familles quand une personne est malade, alors à 90% c'est le PALUD. la question est de savoir comment prévenir le Palud?
* L’un des moyens les plus efficaces de se protéger du paludisme est de dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. c'est ce moyen qui a permis de réduire à une grande échelle le taux d'infection du paludisme.
* Il faut aussi vivre dans un quartier propice, ceci est aussi important, car la présence des moustiques sera réduite dans un quartier résidentiel, où il n'existe pas des mares d'eaux stagnantes,  dératiser par moment la maison et ses alentours.
* Utiliser les insecticides électriques en cas de présences des moustiques dans la maison
* L'usage du climatiseur réduire grandement la présence des moustiques, car ceux-ci n'aiment pas le froid,

*pour les comprimés, il existe réellement prévention comme LA NIVAQUINE, LA MALOXINE, Méfloquine (Lariam®250) et bien d'autres. Mais seulement la dosage de prévention est entièrement différent d'un dosage de traitement selon l'âge. Alors je vous conseillerai avant votre départ de rencontrer un spécialiste des maladies en zones tropicales qui est très capital pour avoir les consignes de santé pour votre famille. Quand on voyage il y a plusieurs consignes pour la famille, surtout pour les enfants.
* En somme, le Gabon est bien équipé pour prévenir et lutter contre cette maladie, car la majorité de produits pharmaceutiques français se retrouve au Gabon.
Bon je ne serai plus long, je commence déjà mon boulot.
je vous conseillerai aussi de lire cette article du Centre de Louis Pasteur pour quelque consigne avant le voyage : https://www.pasteur.fr/fr/centre-medica … -generales

BONNE PREPARATION DU VOYAGE
MICHEL ANGE depuis LIBREVILLE

Bonjour Michel Ange,

Pour info, le PALU tue au Gabon comme dans toute l'Afrique, je vis dans ce pays depuis plus de 15 ans et j'ai vu nombre de mes amis, connaissances, collègues, personnels de maison atteint plus ou moins gravement par cette maladie qui je le répète TUE.

Au Gabon on parle souvent de petit palu pour des atteintes peu grave mais sans soins appropriés le palu neurologique  s'installe en moins d'une semaine.

L'OMS dans son dernier rapport dit ceci :

"Au Gabon, Le paludisme demeure encore la première cause de mortalité dans toutes les tranches d’âges. Plus grave, la malaria, (l’autre appellation du paludisme) constitue également la principale cause de mortalité des enfants âgés de moins de 5 ans. Notons que le taux de mortalité au Gabon du paludisme oscille entre 31 % et 71 %. "

Pour ce qui est de la prophylaxie, conseiller de ne pas prendre de médicament anti-paludéen ou d'en prendre est un choix personnel.
A savoir que les anti-paludéens pris en dose journalière sur des longs séjours détruit les fonctions hépatiques et peut causer des vertiges et maux de tête.
La meilleure garantie contre les moustiques reste la moustiquaire.
Dormir à la clim et mettre de la bombe anti-moustique est un plus pour qui peut se le permettre, ce qui n'est pas le cas d'une majorité de la population gabonaise.

Je vous trouve bien IMPRUDENT cher monsieur Michel Ange de conseiller des médicaments sur le forum, notre amie Josée a peut-être des problèmes de santé l'empêchant de prendre tel ou tel produit je ne peut que l’engager à prendre rendez-vous avec son médecin traitant avant le départ et de consulter au Gabon un médecin qui saura lui préconiser si elle le souhaite une prophylaxie adaptée.

Ne pas se substituer au médecin, nous sommes sur le forum pour aider et non conseiller de risquer un problème de santé en conseillant un médicament quel qu'il soit.

Bon séjour au Gabon à Josée et bonne installation dans sa future vie.

Bonjour Yakodom et bienvenue parmi nous.
Entièrement d'accord avec vous.
Animasana

Bsr a vous
J'espère que votre journée a été meilleure ? Déjà merci pour Vos observations et je trouve  cela important, cest d'ailleurs cela qui fait la force d'un forum ;)
Déjà je comprends que le taux d'infection du palu doit être aussi élevé au Gabon qu'au Cameroun. Bon je vous comprends très bien, car mes analyses se sont faites sur une population qui est plus de 12 fois la population du Gabon. Pour le Cameroun, on peut imaginer le nombre de personnes contaminées dans les familles par rapport a celles du Gabon.
Je suis navré pour les comprimés,  mais je n'ai dit ce que je reconnais, car dans mon adolescence, ma maman me donnait occasionnellement les nivaquines pour prévention du palud, je suis dans la maison ici au Gabon avec une femme enceinte qui prend la maloxine pour prévention du palud. Moi je ne suis pas médecin, voilà pourquoi j'ai bien précisé de se rapprocher auprès d'un spécialiste. Et sachiez que la nivaquine fait parti des comprimés standards qu'on peut trouver dans une boite a pharmacie dans un domicile.
Oui vu la grande campagne de distribution des moustiquaires imprégnés dans tout le Cameroun, le taux d'infection de cette maladie s'est beaucoup amélioré. Aujourd'hui même dans les bas fond des villages, ces moustiquaires avaient été distribuées gratuitement. Il y a vraiment eu une amélioration par apport aux années antérieures. Je ne suis pas entrain de dire que la maladie a  été éradiquée, non pas du tout. Bon je ne sais pas si cette campagne s'est aussi passé au Gabon? Et cette méthode reste la meilleure je le réitère. Les moustiques se développent plus dans les zones marécageuses, sales, a forte densité, insalubres, et autres, j'ai vécu dans ces différents endroits. Le taux de contamination dans ces quartiers est très abrupt. Je sais de quoi je parle, je suis né en Afrique centrale et j'ai grandi la. Jai vécu aussi dans les quartiers propices, il faut vivre les 2 réalités pour comprendre ce que j'explique. Dommage que nous avons les idées divergentes  :D
Bon notre amie Josée parmi tous les interventions pourra faire une synthèse. et prenez la peine de bien lire l'article du centre de Louis pasteur qui ma été envoyé par un ami médecin à qui j'ai posé la question? Sa ne répond pas seulement sur le malaria. Merci encore pour vos interventions qui sont toujours importantes et qui seront toujours la bienvenue.
Bonne nuit a vous et bon réveil a ceux qui me liront le matin.
Tchaoooooo
Michel Ange

Bonjour Michel,
Nous avons des interprétations différentes sur des détails mais nous sommes tous d'accord pour reconnaitre l'importance et la dangerosité de cette maladie qui mériterait d'être mieux prise en compte par la recherche pharmaceutique. Nous avons donné notre avis et Josée pourra prendre sa décision en les consultant ainsi que d'autres opinions. L'important est que personne n'a donné de conseils pour la prise de médicaments préventifs, car comme écrit par YakoDom, c'est une décision personnelle. Vraiment personnelle.
Bonne journée à vous.
Animasana

Je vous remercie pour vos réponses. Les cliniques voyages au Canada semblent plutôt rencontrer des voyageurs qui partent pour des séjours de quelques semaines. Le médecin rencontré m'a prescrit 6 mois de Malarone alors que sur le site de l'institut Pasteur on peut lire que la prise continue devrait être limité à 3 mois. Je lis dans vos commentaires que Libreville possède de bons soins médicaux ce qui me rassure. De plus, je suis consciente de tous les gestes de prévention à faire autre que la prophylaxie. Il me restera à appliquer ces règles de prévention (climatisation, filet et vêtements imprégnés d'insecticide, chasse-moustique) et à prendre en note les coordonnées d'un bon médecin à Libreville en cas de symptômes de malaria.
Bonne journée
Josée

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Gabon

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Gabon.

Déménagement au Gabon

Conseils pour préparer votre déménagement au Gabon

Assurance voyage Gabon

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Gabon