Close

Plate forme pour la lutte contre les arnaques

Suite aux nombreuses arnaques visant des touristes au Bénin,  nous réfléchissons à la mise en place d'une plateforme internet de veille contre les arnaques en les répertoriant,  et pour ceux qui veulent aller plus loin mener des investigations sur le terrain.

Auriez vous aimé qu'on vous conseille avant sur les risques ? 

Que pensez  vous la création d'une plate-forme près à enquêter pour vous sur la véracité des propos de votre interlocuteur ?  Que se soit pour une société,  une parcelle ou maison, un contact...

C'est une très belle initiative Locooben.
Toutefois si ça va plus loin que l'analyse, l’idée '' enquête'' deviendra plus complexe g'imagine.

Oui l'idée d'une enquête serait mieux c'est déjà une première idée pour savoir si c'est bon de continuer ou non sur notre idée.  Merci sole1.

Malheureusement, je crains qu'une plateforme généraliste dédiée aux arnaques ne se heurte à plusieurs obstacles :


La question du timing
À commencer par le fait que par principe, on ne s'intéresse réellement aux arnaques qu'à partir du moment où on y est réellement confrontés, c'est-à-dire lorsque c'est trop tard. Un annuaire et/ou un guide destinés aux touristes me paraissent inutiles sans une démarche proactive pour qu'il soit consulté avant la ligne rouge franchie, sinon ça ne fera que confirmer l'évidence.

L'épée de Damoclès n°1
Sans parler du fait que le site puisse être utilisé de manière détournée pour nuire à la réputation d'un concurrent. La question de la crédibilité des soumissions est primordiale, car sinon vous risquez de vous faire traduire en justice pour dénonciation calomnieuse. Même si vos CGV comportent des clauses décharge de responsabilité, il n'empêche que le risque d'assignation juridique existe toujours.

L'épée de Damoclès n°2
Si vous intervenez en amont avec des prestations d'enquêtes préalables, il est évidemment impossible que vous puissiez garantir à 100% l'intégrité d'une personne morale ou physique, pour la simple raison que vous n'avez aucun intérêt à engager votre propre responsabilité et à servir de bouclier en cas problèmes effectifs. Et c'est tout le problème, puisque vous devrez l'indiquer explicitement dans le contrat de la prestation. Il est toujours possible de se décharger, mais comme tout service d'intermédiation de confiance, chaque erreur aura un impact négatif désastreux en terme d'image. Et l'absence de référence au démarrage limite la confiance.

La crédibilité de la plateforme
C'est bien entendu hypothétique, mais je considère donc qu'un tel site concernera plus les malheureuses victimes que les néo-touristes plus ou moins vigilants. Ils seront évidemment plus intéressés par le second volet évoqué : l'accompagnement dans l'action. 

Des personnes encore sous le choc de la "trahison" qu'ils viennent de subir ont de grande chances d'être sur leur garde, alors ils faudra une équipe en béton en face pour que la plateforme soit perçue comme un allié de confiance à la fois utile et efficace. Des professionnels juridiques par exemples Un plus serait peut-être d'inclure d'anciennes victimes et/ou des personnes habilités à un accompagnement psychologique.

L'épée de Damoclès n°3
Encore une fois, le problème de l'incapacité à amener des résultats positifs concrets peut entacher la réputation d'une telle plateforme. Je me répète mais c'est le nerf de la guerre pour ce type de plateforme.



Loin de moi l'idée de vous découragez d'une quelconque façon, je me contente de partager des réflexions qui me sont venus à l'esprit en réfléchissant aux composantes d'un tel projet

bonsoir  je viens de découvrit le forum je pense  que c'est une très bonne idée moi je suis au bénin depuis 17 ans  j'ai un  probléme de parcelles depuis 2008  c'est très difficile de s' en  sortit sans avoir l'appuie de personnes aguéries  qui puissent  vous prendre en charge a fin que vous retrouviez vos droit  et repérer  les vos biens  spoliés
je pense qu'il faudrait monter une association avec des notaires  des avocats ( pas foireux)  des huissiers  enfin tout personnes  de lois  pouvant intervenir suivant votre probléme

En employant une approche positive, vous toucherez certainement plus de monde locooben. C'est à dire un "Coucou, voilà des tiers de confiance pourront vous aider pour avancer dans vos projet avec moins d'effort et plus de sérénité  :top:" plutôt qu'un "Le danger est partout, ne faites confiance à personne et voici les scélérats à éviter  :sosad: ".

Autrement dit : mettre l'accent sur l'aide à l'accomplissement d'un projet plutôt que sur la peur de l'arnaque.

Bonjour,

Il ne faut pas annihiler toute idée mais la développer.
Je trouve que l'idée de plateforme de locooben est une excellente idée.
Étant béninois de souche, je me suis fait arnaquer moi aussi et pas qu'une fois. Et comme on me l'a dit au commissariat à Cotonou " même des enfants de ministres se font arnaquer. Il est bon de recenser, afin d'apporter quelques solutions si possible.
Attention, je ne dis pas que tous les béninois sont des arnaqueurs loin de là. Mais force est de constater qu'à l'extérieur ( Europe et États-Unis)  Le Bénin n'est plus considéré comme le quartier latin de l'Afrique, mais comme un pays spécialiste de l'arnaque sur internet.
Pour ma part toutes bonnes initiatives doivent être encouragées, cela ouvre un débat et à plusieurs nous sommes plus fort.

@Thecripe : J'imagine qu'une partie de votre post m'est destiné.

Tout projet comporte des "menaces" et des "faiblesses". Elles ne sont évidemment pas rédhibitoires à la conduite d'un projet, mais vaut mieux les anticiper pour ne pas avoir de mauvaises surprises lorsqu'il est trop tard. Les répertorier contribue bel et bien au développement d'une idée.

(Par ailleurs je suis toujours étonné par ce surnom qui colle encore à la peau du Bénin....alors même qu'en lisant la citation complète, il apparait évident qu'il était plus employé pour critiquer le peuple béninois que de le complimenter)

Chacun donne son avis sur mon idée et je vous remercie de chacune de vos réponses. 

Ghux, ta façon de voir le projet permet de faire bien attention à ce qui sera mis en place même si j'avoue ça a bien refroidi que le coup. 
Merci aux autres d'être un peu plus positif.

Je continue à travailler sur l'idée pour le moment c'est juste une ébauche d'idée, rien de concret. 

Quand et si cette plate forme sera mise en place je vous enverrai le lien pour d'éventuelles corrections ou idées supplémentaires. 

Merci à vous.  D'autres avis sont toujours les bienvenus positifs et négatifs.

Bonsoir,

Non cela ne vous étais pas destiné. Je trouve juste l'idée bonne, ensuite il faut la construire.
Je suis Béninois, vivant en Europe, et je rencontre d'énormes difficultés lorsque je reviens dans mon pays. J'imagine le désarroi des personnes arrivant dans le pays et me met donc à leur place.
Vous avez des éléments pertinents dans votre réponse, il faut construire autour des avis de chacun et d'encourager loccoben dans sa démarche.

Ghux, ta façon de voir le projet permet de faire bien attention à ce qui sera mis en place même si j'avoue ça a bien refroidi que le coup. 
Merci aux autres d'être un peu plus positif.

Non, il ne faut pas le prendre comme ça. En France (et en Europe par extension), chacun des points cités trouveraient certainement une parade juridique relativement solide. Je ne connais pas assez bien le droit béninois (et la fiabilité de son application), mais il me semble indispensable que tu te tournes vers un cabinet d'avocats sérieux pour avancer. A la fois pour vous vérifier la faisabilité juridique et pour établir un éventuel partenariat pour proposer également une assistance juridique.

D'ailleurs toujours dans l'idée d'une inversion du concept vers une approche plus positive une liste d'avocats recommandés pourrait également être intéressante. (Même pour le modèle éco., vu que ça te placerait en temps que porteur d'affaire pouvant toucher une commission sur les clients apportés)

Bonjour
Pour ma part je pense qu' étant une victime potentielle un commentaire laissé plus haut m a bien plu. A savoir conseiller des gens de totale confiance. Perso cela me rassurerait plus de savoir par qui passer plutôt que de savoir qui éviter. De plus ce serait un gain de temps précieux.

Nouvelle discussion