Close

Développer son réseau social au Cameroun

Bonjour à toutes et à tous,

S’expatrier au Cameroun, c’est aussi quitter sa famille et ses amis. Il apparaît alors important de pouvoir se créer rapidement un nouveau cercle de connaissances.

Comment faire pour se constituer un réseau social au Cameroun ? Où et comment rencontrer du monde ?

Est-il facile d’aller vers la population locale ? Quelles sont les spécificités culturelles à prendre en compte ?

Partagez vos conseils et votre expérience !

Merci d’avance,

Christine

Bonsoir chère Christine,
Pour ma part, je fréquente peu les expatriés, et je suis immergé en population camerounaise.
J'ai fait beaucoup de connaissances par la Communauté Urbaine de Douala puisque j'y travaillais, mais aussi dans le bus ou le train Douala - Yaoundé que je prends souvent, en discutant avec mes voisins - voisines, en faisant connaissance des employés de mon pressing, etc.
Contrairement à la France, les gens sont très facilement abordables et prêts à parler avec vous.
J'ai deux téléphones spécialisés (Orange et MTN) avec 800 numéros dans chacun... Dés que j'ai un problème, ou que je cherche un renseignement, je contacte un ami ou une connaissance qui essaye de m'aider et en retour on me contacte beaucoup pour les mêmes raisons et je fais mon possible pour aider, d'où un réseau de relations qui se développe. Le Cameroun fonctionne essentiellement par le relationnel, Alors ...
Il faut seulement avoir de la disponibilité pour aider : une fois sur trois c'est un échec et 2/3 cela passe dans un sens ou dans l'autre. j'ai été déçu par certaines personnes et très agréablement surpris par d'autres. C'est la vie !
Amicalement.
Patrick

Maillebois :

Bonsoir chère Christine,
Pour ma part, je fréquente peu les expatriés, et je suis immergé en population camerounaise.
J'ai fait beaucoup de connaissances par la Communauté Urbaine de Douala puisque j'y travaillais, mais aussi dans le bus ou le train Douala - Yaoundé que je prends souvent, en discutant avec mes voisins - voisines, en faisant connaissance des employés de mon pressing, etc.
Contrairement à la France, les gens sont très facilement abordables et prêts à parler avec vous.
J'ai deux téléphones spécialisés (Orange et MTN) avec 800 numéros dans chacun... Dés que j'ai un problème, ou que je cherche un renseignement, je contacte un ami ou une connaissance qui essaye de m'aider et en retour on me contacte beaucoup pour les mêmes raisons et je fais mon possible pour aider, d'où un réseau de relations qui se développe. Le Cameroun fonctionne essentiellement par le relationnel, Alors ...
Il faut seulement avoir de la disponibilité pour aider : une fois sur trois c'est un échec et 2/3 cela passe dans un sens ou dans l'autre. j'ai été déçu par certaines personnes et très agréablement surpris par d'autres. C'est la vie !
Amicalement.
Patrick

Exact. Je confirme

Tu es bien intégré  et tu connais les habitudes des camerounais moi aussi je confirme que c'est la meilleur façon de s'intégrer

Bonjour!

L'immersion en effet c'est la meilleure façon de découvrir le Cameroun, c'est un pays qui regorge de richesses mais qui ne met malheureusement pas toujours ses atouts en valeur... Donc si on prend les choses trop au premier degré, on risque de passer à côté de son expérience.

Cependant, si l'idée de l'immersion n'est pas pour vous, vous pouvez vous rapporcher du consulat de France, qui vous introduira auprès du Cercle des Affaires des Francais au Cameroun (CAFCAM) qui est la meilleure passerelle pour communiquer entre expatriés. C'est un bon début en général.

Ensuite pour aller vers la population locale, le plus simple est de prendre une part active dans les nombreux évènements organisés dans les capitales (Douala ou Yaoundé), ces évènements permettent de tisser un relationnel fiable et constant, ce qui est nécessaire pour une bonne intégration.

Bonjour Christine,

nous sommes au Cameroun et en Afrique les rencontrent spontanés sont naturelles, la famille est le socle de la vie sociale. Il est très facile de rencontrer de nouvelles personnes ( trop facile bien souvent )  et de se créer un cercle d'amis. Mais il faut faire attention un blanc est toujours perçut différemment, il y a des règles à respecter. il faut bien comprendre que la culture est radicalement différents de nos pays occidentaux et à mon avis la meilleure façon de s'intégrer est de s'immerger complètement dans la vie camerounaise ......... :cool:

Christine, les camerounais sont très hospitaliers pour la majorité, dans quelle région souhaitez-vous vous installer? pour qu'on vous indique ces spécificités. Dans ce pays se brassent et cohabitent plus de 200 ethnies, c'est en fait toute l'Afrique dans un seul pays (Afrique en miniature).

Maillebois :

Bonsoir chère Christine,
Pour ma part, je fréquente peu les expatriés, et je suis immergé en population camerounaise.
J'ai fait beaucoup de connaissances par la Communauté Urbaine de Douala puisque j'y travaillais, mais aussi dans le bus ou le train Douala - Yaoundé que je prends souvent, en discutant avec mes voisins - voisines, en faisant connaissance des employés de mon pressing, etc.
Contrairement à la France, les gens sont très facilement abordables et prêts à parler avec vous.
J'ai deux téléphones spécialisés (Orange et MTN) avec 800 numéros dans chacun... Dés que j'ai un problème, ou que je cherche un renseignement, je contacte un ami ou une connaissance qui essaye de m'aider et en retour on me contacte beaucoup pour les mêmes raisons et je fais mon possible pour aider, d'où un réseau de relations qui se développe. Le Cameroun fonctionne essentiellement par le relationnel, Alors ...
Il faut seulement avoir de la disponibilité pour aider : une fois sur trois c'est un échec et 2/3 cela passe dans un sens ou dans l'autre. j'ai été déçu par certaines personnes et très agréablement surpris par d'autres. C'est la vie !
Amicalement.
Patrick

vous avez raison sur toute la ligne Patrick :one

Nouvelle discussion